auteur
Jartagnan

Du même auteur

> article suivant

Shankly, une utopie socialiste

> article précédent

Debout les morts !

> article précédent

Remuer l'Eire

Une journée avec les Bleus

Tribune des lecteurs - Notre squatteur de Tribune a imaginé le quotidien de la nouvelle génération internationale à Clairefontaine, sous l'égide de Raymond Domenech...
Partager
5h27 : Domenech arpente la cour de Clairefontaine, fixant sa montre. 5h35 : Il empoigne sa trompette, et carillonne à tous berzingue TADATADADTATATADATADATADADATATA ! 5h40 : Les joueurs se réveillent doucement, mais Domenech est déjà dans les chambres pour l’inspection matinale. 5h43 : Landreau se fait sévèrement sermonner : il a dormi sans ses protège-tibias! 6h00 : Début du footing (1 heure). 6h12 : Mexès est à terre. En traversant la route pour rentrer dans la forêt, une camionnette de la poste est passé à toutes bourres et a manqué de le renverser… 6h25 : Makelele trouve que le footing est trop long pour un joueur de son envergure. Il décide donc de prendre sa retraite… 7h00 : Fin du footing. 7h30 : Petit déj'. 8h00 : Domenech enferme les joueurs dans une pièce afin de faire un petit débriefing collectif avec autocritique individuelle à propos de la quantité de café du petit dej’. 8h50 : Fin de la réunion. Domenech a décidé que pour éviter tout risque, les couverts seront désormais en plastique, et les joueurs devront porter des gants à chaque repas. 9h05 : Séance d’étirements (20 minutes). 9h12 : Barthez, pour se remettre du footing, attaque un paquet de Gitanes. 9h30 : Premier exercice (40 minutes) : faire des passes à un coéquipier qui se trouve à l’autre bout du terrain. 10h10 : Second exercice (40 minutes) : passes longues avec médecine-ball. 10h22 : Chaque joueur se voit intimer l’ordre de porter un casque de chantier. Un médecine-ball sur la tête, ça peut faire mal. 10h55 : Drame ! Mexès est à terre, alors qu’il enlevait son casque à la fin de l’exercice, un petit vieux bedonnant vient de lui tirer une bouteille de Cristaline sur la tête. 11h00 : Troisième exercice (20 minutes) : séance de passe à dix sans opposition. 11h25 : Quatrième exercice (20 minutes) : séance de passe à dix avec Gallas en opposition 11h50 : Fin de l’entraînement, direction la cantine. 12h21 : Ça discute à table : Boumsong demande à Gallas comment c’est la Ligue des champions, et Gallas lui répond que le Parc des Princes c’est quand même plus sympa que le Louis II. 12h32 : Giuly sent quelque chose lui frôler les jambes… C’est Domenech qui rampe sous la table pour voir si les joueurs ont bien leurs protège-tibias. 13h00 : Les joueurs ont droit à deux heures de quartier libre. 13h39 : Rothen, n’ayant pu trouver de partenaire, invite Evra à jouer avec lui à la Xbox. 14h15 : Comme deux bons vieux amis de trente ans, les deux ex-compères du flanc gauche de Monaco se font une amicale partie de "Jean-Claude Van Damme Kick-Boxing 2005". 14h21 : Barthez et Abidal échangent quelques numéros de téléphone. 14h32 : Rothen vient de perdre la partie. "Tu n’étais pas AWARE ! Game Over !" 14h40 : Inspection surprise dans les chambres. 14h43 : Domenech sort dans le couloir en hurlant, traînant Luyindula défroqué par une oreille: "Je vais t’apprendre à aller pisser sans mettre tes protége-tibias!" 15h00 : Séance vidéo, et analyse du jeu de l’Irlande. 15h12 : Stupeur dans la salle, alors que le sélectionneur est en train de montrer un but de Robbie Keane , Claude Simonet fait irruption, vitupérant : "vous voyez, c’est la faute à Zidane qu’il est parti que le monsieur en vert, là, a marqué dans la télé, vous voyez hein?" Calmement, Domenech lui indique la porte de sortie. 15h35 : Un cri retentit dans la salle, Givet vient de coller une beigne à Pedretti qui lui a demandé de lui montrer ce qu’il avait dans le pantalon. 15h40 : L’affaire s’envenime, Luyindula prend la défense de son coéquipier, expliquant que coach Anigo a une grande influence sur l’ancien Sochalien… 16h48 : Pedretti sort de l’infirmerie, suite au coup de Givet, il a la lèvre toute enflée. 16h00 : Fin de la séance vidéo. 16h10 : Alors que Mexès sortait des vestiaires pour se rendre sur le terrain d’entraînement, un type avec un bonnet bleu lui lance depuis le premier étage un sac de Floranid Gazon. Mais Djibril Cissé, vigilant, pousse son ancien coéquipier et évite l’accident. 16h30 : Début d’un petit match d’entraînement. 16h35 : Henry en une-deux avec Vieira, enrhume Mendy, passe à Pires qui lui remet du talon, petit-ponte Abidal, crochète Gallas, arme sa frappe… et met la balle en six mètres par solidarité avec Barthez qui n’a pas fini son cigare. 16h42: Bon débordement de Rothen, dont le centre atterrit sur la tête d’Henry, mais celle-ci passe bien au-dessus. 16h43 : Le président Simonet se précipite sur le terrain : Si Henry a raté sa tête, c’est parce que Zidane est partit à la retraite. 17h15 : Joli mouvement amorcé par Squillaci qui balance un grand ballon devant, Henry rate son tir de la tête qui arrive sur Cissé qui fusille Barthez. 17h16 : Henry et Cissé se congratulent par une série de gestes et de petits coups de tête. 17h20 : Une lumière divine traverse le stade : Saha vient de toucher le ballon... 17h24 : Profitant d’un moment d’inattention, Dhorasoo récupère la gonfle, crochète Makelele, et transmet à Luyindula, qui du plat du pied, bat Coupet. 17h26 : Makelele, outré qu’un joueur de son envergure se fasse éliminer de la sorte, décide de prendre sa retraite. 17h32 : Cissé et Henry finissent de se congratuler. 17h40 : Fin du match. Le score est de 1-1, retour aux vestiaires. 18h00 : Début de la conférence de presse. 18h06 : Alors que les journalistes s’impatientent, le président Simonet se précipite dans la salle de presse, gueulant à qui veut l’entendre que si Zidane avait été là, la conférence de presse aurait eu lieu à l’heure. 18h15 : Raymond Domenech, Sébastien Squillaci et Fabien Barthez se présentent dans la salle de conférence. 18h17 : Un papier circule dans la salle : c’est l’arrêt maladie de Dhorasoo qui, suite à son crochet suivi de sa passe décisive, préfère rester au repos. 18h20 : Claude Makelele fait irruption dans la salle de conférence et annonce que puisqu’un joueur de son envergure n’a pas été invité pour cette conférence de presse, il se retire de l’équipe de France. 18h23 : Vincent Duluc déprime : il n’a rien eu de méchant à dire sur Squillaci. 18h25 : C’est au tour de Fabien Barthez de prendre la parole. 18h33 : Un journaliste de TF1 demande au gardien des Bleus de lui parler du derby entre l’OM et le PSG qui aura lieu le mois prochain, Barthez répond qu’il est là uniquement pour parler des Bleus. 18h40 : Ultime question, le journaliste insiste : "Comment vont Fiorèse et l’OM avant le PSG?" 18h41 : Après une intense réflexion, le portier des Bleus conclut : "Fiorèse, allez, pour faire plaisir aux Guignols, je dirai qu’il mériterait d’être en équipe de France". 18h43 : C’est au tour de Domenech de prendre la parole. 18h44 : Un journaliste de L'Équipe tente de siffler le sélectionneur, mais ne fait que baver sur le rang devant lui. 19h10 : Domenech en termine avec sa conférence de presse. 19h20 : Vincent Duluc arrive à sa voiture, le sourire aux lèvres : il vient de trouver une expression qu’il n’a pas encore usité à propos de l’équipe de France : "La tactique de Domenech n’est qu’une vaste calembredaine". 20h03 : Nouveau drame dans les chambres : Pedretti a essayé d’étrangler Frau qui se moquait de sa lèvre en forme d’aubergine. 20h10 : Dîner : soupe, charcuterie, yogourt avec une cuillère en plastique. 20h50 : Domenech donne quartier libre à ses joueurs jusqu’à 3h du matin. 21h10 : Squillaci, Givet, Evra, Henry, Giuly, Pires et Mexès décident d’aller en boite. 23h12 : Domenech, travesti en drag-queen, tourne autour des joueurs en train de guincher pour vérifier s’ils ont leurs protége-tibias. 02h30 : Sur le chemin du retour, une Citroën conduite par un petit vieux bedonnant avec un bonnet bleu tente de renverser Mexès. Mais plus de peur que de mal… 02h53 : Domenech attend les joueurs qui sont parti en boite, et à leur retour les enferme dans une pièce afin de faire un petit débriefing collectif avec autocritique individuelle sur la salsa du démon… 03h38 : Les joueurs partent enfin se coucher, bonne nuit…
Partager

> sur le même thème

Le CV de Xavier Gravelaine

Tribune des lecteurs


AWOL et Westham
2015-05-11

Red Star, soir de montée

Vu des tribunes – Deux Cédéfistes racontent comment ils ont vécu le match de la montée en Ligue 2 du Red Star, vendredi soir au Stade Bauer.


Bourrinos
2008-09-25

Ben Arfa - Nietzsche : le match

Tribune des lecteurs – Grâce à un reportage sur M6, on a appris, l’an passé, que Ben Arfa lisait Nietzsche. En exclusivité pour les Cahiers, il commente dix citations du philosophe allemand.


doumdoum
2007-10-04

« Mi-homme, mi-planche de surf »

Crème du forum – Les forumistes des Cahiers commettent régulièrement des chefs-d'œuvre. La preuve avec ce recoiffage de Bixente Lizarazu.


>> tous les épisodes du thème "Tribune des lecteurs"