auteur
Jartagnan

Du même auteur

> article suivant

Trente-cinq

> article précédent

Partir quand même

Une bande à part

L'association "La Bande à Lilian" organise une vente aux enchères de maillots de collection, au profit des jeunes autistes. Découvrez la cause et les moyens de la soutenir!
Partager
Que va t-il se passer d’intéressant pour le supporter de foot les 21 et 22 mai prochains? Le Grand Prix de Monaco, que nenni, je ne vois pas en quoi une nouvelle déculottée de Schumacher serait intéressante... La clôture du festival de Cannes, pas trop non plus, malgré tout le respect que j’ai pour l’AS Cannes, ses fesses et son petit val. En fait, les 21 et 22 se dérouleront les journées nationales de l’autisme, et dans le cadre de la manifestation du Mouans-Sartoux, le supporter de foot sera à la fête. Elle va être belle la manif grâce à l’action de la Bande à Lilian, qui on le répète pour ceux du fond qui n’auraient pas suivi les épisodes précédents, est une association monégasque tout ce qu’il y a de plus défiscalisée, dont le but ouvertement avoué est de réunir une bande de supporters de base, d’obtenir le soutien de vrais joueurs de foot (comme on en voit à la télé et tout...) pour aider des gamins autistes (comme on en voit trop rarement à la télé). Etre autiste, c'est comme être supporter, sauf que t'es tout seul et que tu regardes pas le terrain Un autiste, c’est une personne, comme toi et moi, enfin presque, certains même possèdent des dons extraordinaires qui leur permettent de calculer dans la seconde combien d'allumettes manquent dans la boite que la serveuse du milk-bar vient de renverser sur le sol (la maladroite!) L'autiste fait alors un malheur autour des tables de casino, et à la fin, Tom Cruise décide de ne pas le ramener dans l'institution américaine où il vivait pourtant bien peinard, avec une super chambre individuelle, la télé couleur et une vue panoramique sur le parc aux écureuils (on ne parlera pas des plantureuses infirmières dont on devine qu'elles ne portent rien sous la blouse). Il faut tout de même dire que "Rain Man" n’est pas très représentatif des 170.000 personnes qui en France, sont porteurs d’autisme, syndrome d’Asperger ou autres "troubles envahissants du développement assimilables". Nous, on connaît beaucoup de ces personnes qui ne savent ni compter les allumettes, ni faire gagner Tom Cruise au Casino. Elles n'auront jamais une chambre dans une belle institution américaine, mais ne seraient pas contre, si on leur donnait le choix. L’enfant autiste aurait pu devenir un lecteur assidu des Cahiers du Foot, supporter, joueur, voire pire: arbitre ! Manque de bol, pour des raisons encore mal élucidées (mais la recherche avance...), il est infoutu de savoir pourquoi il est d'une importance vitale que ce soir, les bleus l'emportent sur les rouges et de préférence avec deux buts d'avance. Travaillant en (très) étroite collaboration avec Sonia Diaz (les petits veinards) et dont les parrains ne sont autre que Ludovic Giuly, Jean-Luc Ettori ou Willy Sagnol, la BàL (pour les intimes, et les autres aussi) tente chaque jour un peu plus de tenir son pari, et à plus forte raison lors des journées de l’Autisme. Maintenant que tu sais que c’est pas n’importe qui les p’tits gars s’occupant de cette manifestation, voici donc ce qui est proposé pour le supporter de foot. Tout d’abord, et ce grâce à la participation du V.I.P. number one du week-end, Jean Luc Ettori, un grand concours de tirs au buts participer tu pourras, avec en vue un grand moment de sport et un trophée comme nulle part ailleurs tu n’en auras. Mouillez le chéquier ! Bien sûr, le supporter de foot pourra, même sans se ruiner une rotule avec ce concours, s’adonner à d’autres activités tout aussi honorables, comme le clapage de hot-dog ou le buvage de boissons plus ou moins houblonisées (car il est omnivore le supporter, il mange tout, et surtout n’importe quoi), ou encore, attendre nerveusement le nez collé devant son écran d’ordinateur, pour savoir s’il va lever ou non l’enchère d’un des maillots mis en vente par la Bande à Lilian sur Ebay.fr., tous aussi prestigieux les uns que les autres: - DECO (FC Barcelone, porté et dédicacé). - GIULY Ludovic (Match de l'espoir UEFA-FIFA, porté et dédicacé). - HENRY Thierry (Match de l'espoir UEFA-FIFA, porté et dédicacé). - RAUL (Real de Madrid, dédicacé). - SAGNOL Willy (équipe de France, Israël-France, porté). La liste est non exhaustive, mais je ne veux pas forcer mon généreux éditeur dans un étalage que tu peux déjà contempler, avec photos et mensurations, sur le site de la Bande à Lilian. Les sommes récoltés lors de cette vente iront directement dans le plan de sauvetage du centre de "La Gardette", Centre d'accueil pour jeunes adultes autistes à Saint-Paul de Vence. Car La Gardette, c’est un peu comme l’ASM l’été dernier, il a la DNCG aux miches, sauf qu'y a ni Tonton Pastor, ni mafia russe derrière... Et il risque donc de ne pas survivre à l’été... Et nombreux seront les autistes et leurs familles qui souffriront si ce centre venait à être rayé de la carte. Pour le sauver, il te faudra donc enchérir et renchérir jusqu’à ce que ton banquier t’appel pour t’envoyer en prison sans passer par la case départ, à partir du 12 mai sur ebay.fr Mais surtout, si tu es dans la région, rendez-vous le 22 mai au Stade Rebuttato de Mouans-Sartoux pour participer à une grande journée de solidarité contre un handicap mal connu, mal géré, mal soigné, et contre lequel le supporter de foot peut filer un sérieux coup de pouce! Ils en parlent ! « C’est l’association de mon cœur » - Fabrice F. (Marseille). « Combien d’enfants vont encore recevoir les nombreux fruits de cette honteuse défiscalisation ? » - Jean-Michel A. (Lyon). « Un tel dévouement pour les autistes, moi je crache pas dessus » - Fabien B. (Marseille). « J'espère qu'ils auront des protège-tibias » - Raymond D. (Clairefontaine). « Manquerait plus qu'ils vendent mon bonnet en laine » - Guy R. (Auxerre). « Un jeu de hasard monégasque... Je peux participer ? » - Roland C. (Ajaccio). « Comme je l'ai déjà dit, le 22 mai ça sera une finale à jouer. Ça nous tient à cœur de montrer qu'on n’est pas des touristes » - Patrice E. (Monaco). « C'est clair, c'est clair » - Shabani N. (La Turbie). « Pour une fois que ce sont les meilleurs qui gagnent... » - José M. (Londres). « Je n'ai pas vu les images, mais l'arbitre doit siffler à partir du moment où il y a tirage de maillots! Même quand c'est au sort! » - Didier D. (Monaco). Pour plus de détails, merci de consulter le site de la Bande à Lilian.
Partager

> sur le même thème

Interview de Magyd Cherfi, la suite

Cultures football


Kireg
2019-11-03

Trente-cinq

Dure limite que la limite d'âge quand on joue au football. D'autant qu'on ne la franchit que progressivement, symptôme après symptôme.


La parole à la défense
2019-10-25

Les postes du rugby expliqués aux footballeurs

Crossover œcuménique – Poste par poste (en incluant celui de Christian Jeanpierre), mettons en parallèle les onze et les quinze. 


Nicolas Tessier
2019-10-09

Fautes ! (de langage)

Exercice – Les footballeurs sont accusés de maltraiter la langue, mais avec quoi peut-on mesurer cette maltraitance? Exploration des "(sic)" qui marquent leurs fautes. 


>> tous les épisodes du thème "Cultures football"


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)