> article précédent

Le syndrome croate

> article précédent

France-Croatie : le débriefing

Totti échoue au crache-test

Les avocats de Totti, suspendu trois matches, n'ont pas été convaincants. Ils auraient dû faire appel à Maître Mollard pour défendre leur client en appel avec des arguments imparables.
Partager

Francesco Totti a donc écopé de trois matches de suspension à la suite de son crachat sur le Danois Christian Poulsen. Un épisode cruel qui rappelle la sanction (deux matches) qui avait frappé Zinédine Zidane en 1998 après son essuyage de crampons sur un joueur saoudien. Trapattoni, qui avait comparé, avant le début de la compétition, le Romain au Madrilène en termes d'importance pour l'équipe ne pensait pas que le parallèle trouverait une illustration aussi ironique… Les stéréotypes en vigueur sur les Italiens leur prêtent volontiers une certaine mauvaise foi, une tendance à la gesticulation et aux protestations véhémentes devant les autorités arbitrales. Des traits parfaitement généralisables à l'ensemble de la corporation des footballeurs, et accessoirement à celle des avocats. Alors, lorsque ces deux professions se rencontrent, on peut s'attendre à un festival… Confirmation devant la Commission de contrôle et de discipline de l'UEFA, où le défenseur de l'Italien, l'avocate Giulia Bongiorno, a plaidé sur des bases dont le comique est probablement involontaire, et que rapporte l'AFP comme suit : > "Le joueur a d'abord fait valoir que ce geste ne lui correspondait pas, qu'il était 'une personne sensible, qui est à l'origine de plusieurs initiatives caritatives en faveur des démunis et des enfants'". Les démunis et les enfants peuvent en témoigner : M. Totti ne leur a jamais craché à la figure, malgré le marquage à la culotte qu'ils ont pu effectuer sur lui afin de soutirer quelques sous ou un autographe. > "Nous avons d'autre part fait remarquer que, sur l'enregistrement vidéo qui accuse Totti, il n'est pas évident que Poulsen ait été visé ni atteint". Faute de temps, Me Bongiorno a renoncé à requérir une expertise balistique afin de déterminer précisément l'endroit de l'impact pour savoir si la précision salivaire de Totti égale celle de ses frappes de balle. S'il s'était avéré que le jet de salive avait en fait terminé sa course sur la pelouse, les faits auraient dû être requalifiés en "fertilisation de gazon sans autorisation administrative". > "Elle a déploré qu'une caméra ait, selon elle, suivi le joueur pendant les 90 minutes de la partie. Elle a affirmé que Totti ignorait avoir été ainsi épié et estimé que cela visait à le piéger". C'est avec stupeur que l'avocate de Francesco Totti a découvert l'existence d'un système de vidéosurveillance quadrillant les terrains de l'Euro dans des conditions dignes des pires régimes totalitaires. Elle compte saisir la Cour européenne de justice afin de mettre un terme à ce scandale et de garantir l'intimité des joueurs dans l'exercice de leurs fonctions. Nous avons appris que Totti ne fera finalement pas appel de la décision de la Commission de discipline. C'est fort dommage, car sur la lancée des plaidoiries en première instance, notre propre conseil juridique, Maître Wolfgang-Amadeus Mollard, avait planché sur le dossier et établi un argumentaire imparable qui aurait permis de tirer d'affaire le meneur de jeu italien. Les quatre points de la plaidoirie de Maître Mollard > "Mon client venait de rater un geste quelques secondes auparavant, et son crachat n'est qu'un réflexe illustrant la théorie du professeur Charles Biétry (Laboratoire de psychologie du footballeur de l'Université de Vitré), selon laquelle les joueurs crachent toujours après avoir commis une erreur technique. Francesco n'étant pas coutumier de tels ratages, il a très mal maîtrisé son jet de salive, et ce n'est que pur hasard si un milieu de terrain danois s'est trouvé sur la trajectoire". > "La bêtise de mon client est légendaire, au point d'avoir suscité des dizaines de blagues sur lui, qui circulent abondamment en Italie. Confronté à la froide intelligence scandinave, attestée par les cohortes de génies sombres qui figurent au Panthéon de l'humanité, il s'est senti démuni et a répondu avec la seule arme qu'il possède, dont la caractère stupide est manifeste, mais que l'on doit considérer l'acte d'auto-défense d'un esprit trop simple et démuni pour élaborer une réponse plus sophistiquée". > "L'analyse biologique effectuée sur le prélèvement de derme du Danois Poulsen montre clairement l'absence de glaires dans le projectile de mon client, ce que confirme le décryptage de la bande sonore: on entend clairement un "tchfou" et non le "rriik-tche" caractéristique des crachats pollués. Je demande donc la reconnaissance des circonstances atténuantes: messieurs les jurés, vous ne devez juger qu'une atteinte de degré un dans l'échelle de gravité des expectorations, le projectile de mon client ne pouvant décemment être classé parmi les armes bactériologiques". > "J'ai ici une enveloppe qui prouve sans l'ombre d'un doute que mon client est innocent des faits dont on l'accuse, et que la tache sur le maillot de Poulsen a exactement la même origine que celle sur la robe de Monica Lewinski, une autre poule saine. La CIA essaie de cacher la vérité, mais je contribuerai de toutes mes forces à sa révélation".
Partager

> sur le même thème

Le syndrome croate

> Dossier

L'Euro 2004

L'Euro 2004


Steven Ar Ruz
2008-06-09

Les valseuses de Vienne

Matchbox : Autriche-Croatie : 0-1. On comprend mieux la déclaration du sélectionneur autrichien avant la compétition : "Je n’ai pas pris les meilleurs, j’ai pris les bons"...


Etienne Melvec
2008-06-09

Henry ou en pleurer ?

Incertain, Thierry Henry l'est à plus d'un titre. Les interrogations anciennes sur son poste et les doutes récents sur son niveau peuvent-ils traverser l'esprit du sélectionneur?


Eugène Santa
2008-06-09

L'Allemagne en cador

Matchbox : Allemagne-Pologne, 2-0. Qui se souvient aujourd’hui qu’en 2004, l’Allemagne avait été éliminée au premier tour...


>> tous les épisodes du thème "L'Euro 2004"

Le forum

Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 11h50 - Mevatlav Ekraspeck : @supp:Déjà fait. Mais elle m’a en fait demandé confirmation des infos glanées sur le web.... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 11h49 - Tonton Danijel : L'Irlande qui peut se retrouver dans un tableau Afrique du Sud - Australie - All Blacks...... >>


Sport et santé

aujourd'hui à 11h37 - Markov Erratique : Je fais remonter ce fil des profondeurs pour demander des conseils en nutrition.Je cours mon... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 11h36 - liquido : liquidoaujourd'hui à 11h22Luis Carollaujourd'hui à 11h17Ce n'est pas la moindre des ironies de... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 11h33 - Seven Giggs of Rhye : Coty Week 3Dolphins@Cowboys 10-38Bengals@Bills 14-24Lions@Eagles 17-23Jets@Patriots... >>


EAG, les paysans sont de retour

aujourd'hui à 11h11 - Joswiak bat le SCO : Est-il possible de ne pas totalement enterrer Niakate après un match raté qui suit 3 matchs... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 10h54 - Pier Feuil Scifo : Tout à fait. J'appréhende. >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 10h39 - nima : Yul rit craméaujourd'hui à 10h07Je pense quand même qu'avec les outils vidéo dont on dispose... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 08h54 - Yul rit cramé : On se retrouve pas mal sur notre lecture du match.Je ne l'ai pas évoqué dans mon message... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 08h07 - BoblaFlamb : Je veux bien, mais tu voudrais des exemples sur quels sujets en particulier ? >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)