auteur
Totor

Du même auteur

> déconnerie

Une journée avec l'OM

> article suivant

Trente-cinq

> article précédent

Non, ce n'est pas Pagnol

TF1 et Guy Roux sont là pour ça

Une nouvelle soirée de Ligue des Champions sur TF1 et encore mille raisons de s'enerver à l'écoute des commentaires de nos chères vedettes du petit (mais tout petit) écran.
Partager
Ca devient vraiment insupportable. Le service des sports de TF1 a encore confirmé mercredi soir sa volonté de flatter les plus bas instincts des télespectateurs.

Pendant la retransmission de Chelsea-Marseille, Roland et Larqué avaient souligné la qualité de la prestation de l'arbitre espagnol, tout en rappelant l'inimitié séculaire de Guy Roux contre les directeurs de jeu ibériques. Séculaire, j'exagère, car il s'agit d'un but refusé à Laslandes en quart de finale de Ligue des Champions il y a maintenant 3 ans, et que le spécialiste publicitaire des engrais nous rappelle à peu près mensuellement, transformant son insupportable intervention de l'époque en une aimable private joke récurrente.

La fine équipe de Zabel ne pouvait pas en rester là. Le résumé du match Bordeaux-Manchester fut l'occasion d'un nouveau lynchage arbitral, comme seule TF1 est capable d'en faire. N'osant trop rien dire sur la contestation aussi véhémente que stupide de Laslandes, qui lui a valu son premier avertissement, le sémillant Christian Jeanpierre s'est rattrapé sur l'action suivante en soulignant les talents de comédien de Beckham et la pureté des intentions de l'attaquant bordelais. En revoyant les images, on constate que Laslandes prend un bel élan pour tacler (probablement le ballon, d'ailleurs), mais arrive franchement en retard et donne un bon coup sur l'extrémité du pied de Beckham. Que le Spice Boy en ait rajouté est certain, mais le coup est là : c'est un tacle maladroit, absolument pas au niveau du sol, stupide de surcroît car à 60 mètres de son but et le long de la touche, et le sanctionner d'un carton jaune ne me semble pas être le scandale de l'année. Quand JPP parle du tacle sévère de Laslandes juste avant son premier avertissement et évoque l'hypothèse que le grand mou ait pu "péter les plombs", personne ne l'écoute et Guy Roux vient défendre son protégé en signalant qu'il ne se croyait probablement pas hors-jeu en toute bonne foi. Et alors ? Cela n'excuse absolument pas son geste. Mais la palme de la mauvaise foi revient à Christian Jeanpierre, à propos de la faute sur Beckham : "Mais l'arbitre n'a pas vu ce qui s'est passé !" Mais qu'est-ce qu'il en sait, ce grand con de Jeanpierre sur ce que l'arbitre a vu et n'a pas vu ? Il a tracé un cercle de 9,15 m de rayon sur l'écran ou a calculé la vitesse du ballon au moment du tacle pour décider ça ? Voilà, l'explication est simple : l'arbitre a expulsé Laslandes parce qu'il n'a pas vu. C'était pourtant logique, mais il fallait y penser. La prochaine fois que vous aurez un problème, demandez à Christian Jeanpierre, il a sûrement la solution.

Je pensais avoir terminé de m'énerver après ça, mais ce n'était pas fini. Le même Jeanpierre annonce un inquiétant : "On ne va pas accabler les arbitres", et montre que celui de Bordeaux-Manchester a aussi défavorisé les anglais avec l'histoire de l'avertissement à Giggs pour son corner joué de façon inhabituelle. Certes il y a une erreur de jugement de l'arbitre, mais faire un sujet là-dessus est une drôle de façon de ne pas l'accabler. Et là, c'est Vincent Hardy qui prend le relais de la haine d'une réplique particulièrement insidieuse : "Imaginez que Manchester arrive en finale et que Giggs soit suspendu à cause de ce jaune." Mais qu'est-ce qui lui prend à cette fouine puante de Hardy ? De quoi il se mêle ? Et imaginez qu'on fasse un reportage sur toutes les maladresses des attaquants bordelais pendant la ligue des champions ? Ce sera aussi un lynchage et il n'y aura pas de quoi être fier.

Mais c'est à Guy Roux, la voix de la sagesse, que revient l'honneur de conclure cet épisode : "Si c'est un bon arbitre, c'est qu'il était là pour ça." Pour ça, quoi ? Mais tout le monde a compris. C'est encore un complot dénoncé par Guy Roux, le défenseur de la France et de ses valeurs traditionnelles. Puisque Guy Roux n'a toujours pas digéré ce but refusé il y a 3 ans, j'ai la mesquinerie de rappeler ses paroles de l'époque, qui traduisent bien ses "valeurs traditionnelles" et son goût pour le dialogue. Je cite de mémoire, ce ne sont sans doute pas les mots exacts, mais le sens y est : "Sur les cinquante mille allemands présents dans le stade, il n'y en a pas un qui pense que ce but était valable. Alors il ne faudrait pas que des français se mettent aussi à ergoter. En France, c'est à chaque fois comme ça, il faut toujours qu'il y en ait qui pinaillent quand il faut s'unir derrière le drapeau." Si Guy Roux est un bon analyste du foot et qu'il dit des choses pareilles, c'est qu'il est là pour ça. Pour inciter à la haine.

Partager
>> aucune réaction

> sur le même thème

Non, ce n'est pas Pagnol

Le jeu, les joueurs, les entraîneurs


La rédaction
2019-10-21

« Contredire l'idée que le 10 aurait disparu »

Pour la sortie de L'Odyssée du 10, nous avons posé dix questions à ses auteurs. Ils ont distribué les transversales. 


Philippe Rodier
2019-10-10

Real, OL : quel est le bon moment pour arriver sur un banc ?

S'il veut que son banc soit un fauteuil et non un siège éjectable, un entraîneur a intérêt à s'y installer dans le bon timing. Soit, pour le futur coach de l'OL, plutôt celui de Zidane que de Benitez à Madrid.


Les Dé-Managers
2019-10-08

“L’Odyssée du 10”, un livre au cœur du jeu

Troisième ouvrage des Dé-Managers, L’Odyssée du 10 (sortie le 24/10) propose une plongée dans le mythe et l'histoire technico-tactique du numéro 10.


>> tous les épisodes du thème "Le jeu, les joueurs, les entraîneurs"


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)