auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Revue de stress #168

Statues de footballeurs : des érections en série

Une Balle dans le pied – Alors que les statures de footballeurs prolifèrent depuis une trentaine d'années dans le monde, la France vient seulement d'inaugurer sa première avec Raymond Kopa. Un phénomène qui associe nostalgie et marketing.

Partager

 

C’est une première nationale : samedi 15 décembre, un footballeur a eu l’honneur d’une statue, celle de Raymond Kopa (1931-2017), inaugurée sur le parvis du stade Auguste-Delaune de Reims. Grandeur nature, elle est signée du sculpteur britannique Carl Payne, auteur de celle de Stanley Matthews devant le stade de Stoke City.


Son coût de 200.000 euros a été assuré par une campagne de financement participatif à hauteur de 80.000 euros de la part de 142 donateurs particuliers et 12 entreprises – dont le Real Madrid, où Kopa a évolué entre 1956 et 1959, pour 30.000 euros (si l’information a filtré, le club espagnol n’a pas souhaité communiquer sur son geste).

 

 

 

La Ville a complété le budget de cette opération, menée à son initiative, soutenue par le maire Arnaud Robinet (LR) et qui s’inscrit dans une « démarche globale de mécénat autour du patrimoine ». Le football enfin reconnu comme patrimoine historique et culturel ? Si cela doit passer par des statues, le caractère unique du bronze de Kopa indique le chemin qu’il reste à parcourir en France.


Les statues de footballeurs atteignent en effet la centaine au Royaume-Uni, champion du monde de l’exercice, et se comptent en dizaines chez la plupart de nos voisins. La base de données de The sporting statues project, une initiative d’universitaires de Sheffield, en recense ainsi 59 en Allemagne, 35 aux Pays-Bas, 31 en Espagne, 63 en Turquie, 26 en Russie ou 18 en Suède… (…) 

 

LIRE L'ARTICLE


Partager

Cultures football


Rémi Belot
2019-03-21

Sunderland, la lose en série

À l'été 2017, Netflix décidait de suivre au jour le jour le Sunderland AC, tout juste descendu en deuxième division. Au-delà du quotidien, la série documente les effets destructeurs du foot-business. 


Gilles Juan
2019-03-09

Flat football féminin ?

Quelle affiche pour une Coupe du monde féminine en 2019? Le comité d'organisation avait manifestement conscience des nombreux pièges, mais n’a pas vraiment réussi à les éviter. 


Gilles Juan
2019-02-12

Qui vole un neuf

Le FC Nantes a annoncé le retrait du numéro 9 d'Emiliano Sala, avant de préciser qu'il serait temporaire. Cette pratique pousse-t-elle les hommages trop loin, en préférant la commémoration d'un joueur à l'histoire du club? 


>> tous les épisodes du thème "Cultures football"

Sur le fil

RT @Eurosport_FR: Le casse-tête des Bleus : comment contourner un bloc regroupé ? Analyse signée @CKuchly #MOLFRA https://t.co/uhH5KiGBEu

RT @ArriereCuisine: Un article polémique sur un sport méconnu : https://t.co/TxWGnHfrXb Par @arbleiz56 , notre expert #lefoot https://t.co/…

RT @VuduBancPodcast: NOUVEAU 🔥🔥🔥 📻🎙️⚽️ #QualifsEuro #Sousa #Mbappe #OM Saison 5, Episode 36 : FAQ - Les qualifs de l'Euro, Paulo Sousa, Mb…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

De Nuremberg à Pôle Emploi

"Nuremberg vire son entraîneur." (lequipe.fr)

Faut pas des Koné

"Boxing Day en L1, Koné dit non." (maxifoot.fr)

Abstinence

"Fuchs absent trois mois." (lequipe.fr)

Doc Gynéco en public

"Les oreilles écartées par ses gants noirs, Mario Balotelli a ouvert ses écoutilles face aux tribunes de Gaston-Gérard." (lequipe.fr)

Flammengo

"Brésil : incendie meurtrier au centre de formation de football de Flamengo." (rfi.fr)