> article précédent

Trois ans ferme

Spirale de la déclaration, le vainqueur

3664 électeurs se sont prononcés pour désigner la déclaration de la saison. Qui est aussi la déclaration la plus grave de la saison.
Partager
Le vainqueur

1. Francis Decourrière : 648 voix
"Vous [Tony Chapron, arbitre de VA-Bordeaux] êtes la honte de l’humanité, une raclure de bidet. La prochaine fois que vous venez ici, venez avec les chiens. Je suis ici chez moi, je dis ce que je veux. Ce que vous avez fait est scandaleux". (L'Équipe)


Le président de Valenciennes a en quelque sorte tiré une salve d'honneur le 13 mai dernier, comme pour marquer la fin de la deuxième saison consécutive de lynchage compulsif du corps arbitral dans le championnat de France. Cet anonyme est un peu le soldat inconnu de la guerre d'écrasement menée contre Chapron et ses collègues, un martyr de la cause qui s'est juste un peu trop enflammé, mais a traduit les pensées de tous.

Condamné le 18 juin à six mois d'interdiction de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et  de toute fonction officielle, Francis Decourrière a trouvé cette sanction "normale": "Je regrette bien entendu ces propos que je n'aurais pas dû tenir mais je les maintiens sur le fond [le fond du bidet? NDLR]. J'ai fait ce que j'ai fait, j'assume".
Les médias spécialisés ne s'y étaient pas trompés, puisqu'ils avaient baptisé "affaire Chapron" ces insultes reçues (lire "La raclure et les racleurs"), avant de n'accorder que des entrefilets au verdict de la Commission de discipline – lui-même repoussé à plusieurs reprises pour plus de discrétion. Que les Decourrière du foot français se rassurent: la chasse sera bien rouverte dès août prochain.


Le podium

2 - Le Phocéen  : 455 voix
"Ainsi, en prenant les rencontres que l'OM n'a pas gagnées cette saison en Ligue 1, on peut dire sans crainte que si les Olympiens les avaient toutes gagnées, personne n'y verrait quelque chose à redire. En d'autres termes, si l'OM était actuellement leader de Ligue 1 avec 11 victoires, ça serait quasiment logique" (Le Phocéen).

3 - Sébastien Frey : 362 voix
"J'ai une maison sur les hauteurs de Nice et, le soir, j'ai peur de descendre en ville parce que circulent, sur les routes, des bandes qui font peur. (...) [L'équipe de France] est désormais composée presque uniquement de Noirs. Ce sont sûrement les plus forts, mais..." (La Gazzetta dello Sport)


Jusqu'où peut nous mener la mauvaise foi? Le dérapage mathématique du Phocéen au pays des rêves a le mérite d'intercaler un peu de rigolade entre deux moments consternants. Car c'est Sébastien Frey, le Finkielkraut des pelouses, qui monte sur la troisième marche (depuis laquelle il apercevra peut-être les fameuses hauteurs de Nice).


Les déçus

Le Jean-Michel Aulas millésime 2000 aurait pu déclarer: "Je suis vainqueur aux points". Il est vrai que les voix se sont forcément dispersées entre les trois déclarations d'un président de l'OL encore très régulier cette saison en dépit de ses vœux de mutisme initiaux. Christophe Dugarry fait les frais d'un pronostic un peu trop péremptoire – ce qui amène instantanément à s'interroger sur l'absence de Pierre Ménès dans la sélection.
On note que le duo nantais Praud-Kita fait un joli score cumulé, qui récompense un championnat à l'envers parfaitement maîtrisé. Les autres prétendants, jeunes paons ou vieux illuminés, n'ont pas rassemblé les suffrages malgré les contributions volontaristes de Mateja Kezman et Francis Lalanne.

4 - Christophe Dugarry (L'Équipe) : 329 voix
5 - Jean-Michel Aulas (Le Progrès) : 321 voix
6 - Jean-Michel Aulas (Le Progrès) : 293 voix
7 - Mateja Kezman (Aujourd'hui Sport) : 271 voix
8 - Pascal Praud (RMC) : 223 voix
9 - Waldemar Kita (lequipe.fr) : 189 voix
10 - Steve Savidan (Conférence de presse) : 187 voix
11 - Mathieu Valbuena (Entrevue) : 93 voix
12 - Salim Arrache (France Football) : 90 voix
13 - Jean-Michel Aulas (Le Parisien) : 56 voix
14 - Francis Lalanne (La Dépêche du Midi) : 52 voix
15 - Robert Louis-Dreyfus (L'Equipe) : 42 voix
16 - Lionel Tonini (La Provence) : 30 voix
17 - Guy Lacombe (L'Équipe) : 23 voix

>> Retrouvez toutes les déclarations candidates.
>> Les déclarations refusées
Partager

> déconnerie

The Bernard Mendy Facts

> Dossier


2009-06-23

Spirale de la déclaration, les recalées

Elles n'avaient pas passé le cut de la pré-sélection, mais méritent d'être consignées pour la postérité. 


2009-01-04

Les minutes d'olweb.fr

Pour en finir avec 2008 – Extraordinaire moulin à communiqués plus officiels que ceux du Comité central sous Brejnev, le site de l'OL est resté au taquet toute l'année.


2009-01-02

Les minutes de classe

Pour en finir avec 2008 – Le ras des pâquerettes est souvent l'altitude de croisière dans notre sport préféré.


>> tous les épisodes du thème ""