auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article précédent

Foot business : un avenir nomade

Sauver la partie, pas la patrie

Une Balle dans le pied – À l'heure du bilan (définitif) de Blanc, son successeur devra faire des Bleus une équipe de football. 

Partager

De toutes les raisons qui seront avancées pour expliquer le départ de Laurent Blanc, il sera difficile de reconnaître les plus authentiques. Il est probable que plusieurs ont contribué à cette décision, à divers degrés, et on aura plus tendance à poser la question du bilan (cette fois définitif) du sélectionneur en se demandant si ce départ est une bonne chose ou pas. Au-delà, c'est la sélection française qu'il faudrait refonder, pour faire en sorte qu'elle redevienne une équipe de football. Et seulement une équipe de football.

 

MANAGER DES EGO

 

Sur le premier point, le paradoxe est que l'équipe de France est arrivée à l'Euro avec un crédit rechargé sur la foi de ses amicaux de 2012, et qu'elle l'a dilapidé en Ukraine. Sportivement, l'équipe s'est désintégrée lors de ses deux dernières rencontres, perdues de piètre manière. Médiatiquement, elle avait basculé dès la première avec la célébration de but de Nasri. Sur les deux plans, la sélection semble n'avoir pas énormément progressé depuis Knysna, et Blanc s'être trompé sur le terrain tactique comme sur le terrain humain – ce qui ne le distingue plus beaucoup de Raymond Domenech. Tous deux ont échoué avec des castings différents, et on en est aujourd'hui revenu au sempiternel stade de la "reconstruction" (lire "De quoi l'équipe de France est-elle le nom").

 

Pour autant, Blanc restait probablement le meilleur candidat à sa succession. Son bilan sportif, en dépit de l'irrégularité des Bleus et de leur crash en compétition finale, a dégagé quelques bases et indiqué des pistes de progression. Il est légitime de dire qu'un groupe et une équipe se construisent sur quatre saisons, comme de croire en la capacité d'un homme à apprendre de son expérience. Pour ce qui est des problèmes de mentalité individuelle, il en a été instruit de l'intérieur (et a payé pour savoir), et se trouvait donc assez bien placé pour les gérer à l'avenir. Il est cependant possible que Laurent Blanc ne dispose pas des qualités de "manager des ego" que requiert désormais le poste, dans toutes les sélections majeures, qu'il n'y trouve pas son compte humainement et ne se sent pas en mesure de s'atteler à cette tâche.

 

Celle de son successeur sera complexe, puisqu'il devra à la fois gérer la recomposition d'un groupe en subissant la pression immédiate des éliminatoires pour la Coupe du monde, et assurer une énième opération de restauration de "l'image" de la sélection, voire de redressement moral.

(...)


Lire l'article :

Partager

Les Bleus


Richard N
2019-11-17

Henry-Gallas 2009, la main du diable

Un jour, un but – Il y a dix ans, l’équipe de France inscrivait le but le plus controversé de son histoire et se qualifiait manuellement pour la Coupe du monde 2010. 


Jérôme Latta
2019-05-22

Les absents donnent toujours tort (au sélectionneur)

Une Balle dans le pied – Si une liste des 23 suscitera toujours d’inévitables controverses, peut-être faut-il arrêter de croire que l’équipe de France est une méritocratie.

 


Philippe Rodier
2019-03-25

Antoine Griezmann, le triomphe de l’intelligence

C’est une vielle tradition française: pour remporter une grande compétition internationale, il faut d’abord un homme providentiel. En 2016, il s’agissait d’Antoine Griezmann, alors nouvelle coqueluche du public français. Qu’en est-il aujourd’hui?


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"

Le forum

Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 05h24 - Il Lemina au stade : Rejoins nous sur le Fil Prono, Biocentrix >>


Foot et politique

aujourd'hui à 03h58 - Mata a ri : Non, je suis opposé à la peine de mort, même pour les ennemis du Peuple. Il n'y a guère que les... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 03h47 - Radek Bejbl : Entre la bonne défense de Brest (qui est avant-dernier ou dernier à tous les indicateurs... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 03h16 - Redalert : C'est le coach qui en a parlé après le match, ce que j'ai trouvé plutôt surprenant.Wait and... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 03h10 - Toto le Zéro : @SocRaïtesOutre le coup de fil à sa femme au tout début, le héros du film essaie d'appeler la... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 01h02 - Milan de solitude : La carte ne fait pas encore tellement peur, pour une population de plus de 1,4 milliard... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 00h28 - Dédie mon Stück : Jolie victoire à l'extérieur, c'est pas souvent, face à l'ombre de Monaco. Je n'ai vu que le... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 00h17 - 12 mai 76 : Vu le cours du bidule ce serait mieux de le donner, ou de l’occuper en lui faisant tondre la... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

25/01/2020 à 23h03 - Tricky : Ah mais on a le droit de gagner un match ailleurs qu’à St Symph ? >>


CDF sound system

25/01/2020 à 22h40 - Redalert : « deuxième oups de Lysistrata »They did it again? >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)