auteur
Jean-Etienne Poisot

Du même auteur

> article suivant

Shankly, une utopie socialiste

> article suivant

Une éternité avant le Brexit

> article précédent

LE PRINTEMPS DE LIVERPOOL

> article précédent

LE REPLAY, SÉANCE 13

PSG-OM : LES GARS DU SUD

Avec une composition d’équipe qui étonna (sans Niang ni Ben Arfa) pour finalement détonner, les Marseillais ont mis Paris en bouteille.
Partager
Pas simple d’aborder les cas particuliers dans la revue des Marseillais tant la performance fut véritablement collective. Avec une très grande intensité physique (comme déjà contre Bordeaux), mais également beaucoup de fluidité dans les mouvements collectifs (pas comme contre Bordeaux), les gars du Sud ont réalisé un match plein. Analyse en colimaçon et en symétrie.


À gauche, à gauche, à gauche

Bolo Zenden est en couverture ce mois-ci d’un magazine pour les hommes qui prennent soin de leur corps, et visiblement, ça marche. Inspiré, technique, tactique, le Rothen marseillais fut de tous les bons mouvements et, en sus, décisif deux fois – tout le contraire du parisien. Leader des salaires à l’OM, il a également été celui de l’équipe hier soir, et pour paraphraser Philippe Candeloro, il a bien mérité son bol de gouda. À partir d’une position gauche, il évolua plus largement de l’axe vers son coté, et réciproquement.
Devrait néanmoins être mis à l’amende pour destruction gaguesque de matériel publicitaire en compagnie de Brandao. Celui-ci se mit à un niveau dont certains doutaient avec sarcasme. Moins excellent de la tête que Hoarau, il fut néanmoins précieux dans son rôle d’attaquant-non-buteur-fixateur-remonteur-de-blokéquipe-et-premier défenseur acharné et finalement plus efficace, c’est le paradoxe.

psg_om_gars_4.jpg


Crochet du droit

Marseille a penché à gauche, donc à droite, Koné cultiva à merveille la réciprocité avec Giuly dans le rôle du rémora rôdant autour de Brandao. Il provoqua la réussite sur le coup franc de Zenden avec une présence habile devant Landreau. Mears fut assez logiquement plus en difficulté après autant de mois sans jouer, mais montra suffisamment de choses pour laisser espérer en faire un digne successeur d’un Bonnart cramé avant sa blessure.


Défense d’entrer

Un Hilton Civellesque, et un Civelli aussi, ça donne un match plein d’agressivité dans l’axe, à la limite, mais du bon coté par rapport à celle qu’a franchi Camara sur son carton rouge. Limite dans les duels, mais appliqués dans les relances, donnant parfaitement le ton d’une équipe qui remontait les ballons avec calme, sérénité et lucidité... Imperméables depuis début février, les défenseurs phocéens concédèrent néanmoins des occasions sur plusieurs alignements, notamment sur le but de Giuly. Est-ce si étonnant pour la première titularisation commune de Mears, Civelli et Hilton?
De son côté, Taiwo continue sa tournée d’adieu à la Ligue 1, avec une maestria qui ferait pâlir tous les Johnny Aznavour du monde. Une petite quinte de toux en plein tour de chant, néanmoins, sur l’ouverture victorieuse des Parisiens.


Mandanda de sortie

C’est nouveau, Staive Mandanda a multiplié les sorties dès le début du match, et les a réussies. Pas de miracles, mais un match complet et une présence décisive en fin de match sur les derniers duels. Pour la réciprocité, on pensera surtout à Lloris qui devrait peut-être, lui, mettre un frein sur son tempérament très très très Barthez 1.0.
 

Milieu marseillais

Lorik Cana n’est définitivement plus le cheval fou de ses débuts parisiens et marseillais, mais un habile et rugueux récupérateur qui gère mieux ses efforts, multiplie les frappes en tribune rouge, mais garde cependant le brin de lucidité qui lui permit d’ajuster le petit filet de Landreau, grâce au talon d’Achille des Parisiens – celui de Camara. Officiellement, il s’est inspiré de Gerrard, sûrement en vue d’un transfert à Everton. Devant lui, Cheyrou et Valbuena se sont multipliés, partageant avec Zenden la direction du jeu. Valbuena en temporisateur, ralentissant parfois le mouvement – mais finalement à bon escient car les Olympiens perdaient parfois des ballons qu’ils avaient impeccablement remontés.
 
Le talent, les joueurs marseillais l’ont, mais c’est l’état d’esprit qui a fait la différence, comme contre Bordeaux. Ces dernières années, le printemps leur va si bien qu’il faut leur souhaiter de le maintenir, pour que la Ligue 1 puisse se racheter des cartons d’orange.

> Lire aussi :
Ohémienne Rhapsody
PSG-OM : les gars du Nord
Partager

Le forum

Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 10h47 - Koller et Thil : Dis pavlovitch, je traînais sur lichess, et je suis tombé par hasard sur ton historique, dans... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 10h40 - Roger Cénisse : (et à ce que nos vendeurs acceptent notre offre, j'ai oublié cette petite étape) >>


La L1, saison 2020/2021

aujourd'hui à 10h08 - Bof : (je crois que j'ai mal compris ce qu'a voulu dire Balashov, ça me paraissait bizarre en effet) >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 09h40 - Edji : Même sentiment, Oh Mamm, et j'ai l'impression que la confusion est généralisée, bien au-delà... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 09h39 - Cleaz : forezjohn18/01/2021 à 19h34J'ai dû expliquer cela à un collègue qui travaillait et payait ses... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 09h24 - Mevatlav Ekraspeck : Bacri, au delà d'être le sosie officiel de Bernard Laporte sur ses vieux jours, avait commis un... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 07h34 - Edji : C’est beau comme les aiguilles de montagne qui se découpent sur un ciel de juin. >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 00h55 - Giresse au bout de mes rêves : J'ai plus l'impression qu'il a une aptitude de septiste et qu'il chercher à récupérer... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 00h30 - Gouffran direct : S'il avait tiré le casque vers le bas, ça aurait pu être sifflé, mais je crois que c'est dans... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 00h29 - mr.suaudeau : Un petit Top Singles 2020?11. bdrmm – Push/PullHypnotisé par ce tourbillon de basse sous... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)