auteur
Guillaume, ex-Mousquetaires

Du même auteur

> déconnerie

Les mots du mercato

> article suivant

Revue de stress #157

> article précédent

Jurietti, le film

Pizza Munegu

Alors que l'intriguant (pas mystérieux, c'est juste qu'il est plus florentin que milanais, en fait) Marco Simone prend les rênes de l'AS Monaco, passons en menu son effectif.
Partager
Passer de la Ligue des champions à la Ligue 2 en moins de dix ans, c’est un peu comme passer du régime caviar champagne à la Pizza-Picon bière. D’ailleurs, la pizza à la mi-temps est la seule chose qui est encore digeste quand on regarde un match de l’AS Monaco… Pour preuve, voici la carte des pizzas munegu.


pizza_munegu.jpgNotre carte "chute en Ligue 2"

La Nimani : du steak, des frites, du ketchup, des tranches d’oignon, de cornichon et du cheddar... Le Sunday caramel est en sus.

La Muratori : beaucoup de sauce rouge, et plein de petits morceaux de tendons dedans.

La Eysseric : préparé par nos chefs turbiasques, elle est pleine de promesses, mais on ne l'a pas encore mise au four.

La Mongonu : ancienne pizza à la sucette, avec des ingrédients solides. Malheureusement, nos chefs n'ont pas respecté son temps de cuisson, si bien qu'elle est brûlée.

L'Adriano : garnie avec le poisson frais du matin.

La Hansson : de la viande, du sang, des tripes et du boudin.

La Moukandjo : une grosse quiche lorraine.

La Chabbert : tomate mozza jambon, sur une pâte brisée qui s’effrite.

La Giuly : pizza en forme de cœur préparée avec de vieilles conserves retrouvées au fond d'un placard.

La Aubery : pâte filandreuse, beaucoup de miel et de sirop pour faire passer le goût des anchois. Le flocage est gratuit à partir de la troisième pizza.


Nos spécialités vintage

La Ricardo : pâte en plâtre, garniture en sable et olive en béton.

La Alonso : beaucoup beaucoup beaucoup de sauce piquante. D'ailleurs, il n'y a que ça.

La Aubameyang : notre pizza la plus rapide, de la pâte pas cuite et aucun ingrédient.

La Keller : pizza choucroute, avec des saucisses périmées et des choux de Bruxelles en lieu et place de la choucroute.

La Ruffier : rien dedans, un peu de salade verte dessus.

La Mollo : ingrédients au choix, on vous la livre, puis on repart avec.


En dessert, nous vous proposons évidemment

La Coutadeur : pizza au Nutella, avec du Nutella, un soupçon de Nutella, et une boule de glace au Nutella sur le dessus.


Pour dix commandes, nous vous offrons le verre à saké: plein, il vous révélera enfin l’identité du président de l’AS Monaco, affiché dans le fond.
Partager

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

RT @BastienDrut: A quoi bon créer une Superleague? Sur les 16 qualifiés en 8èmes de finale de Ligue des Champions, 12 font partie des 16 cl…

RT @Ploukyroiduciel: @cahiersdufoot je crois que le problème du révélateur se pose partout dans le monde https://t.co/48lzM9AB74

H-12 https://t.co/AyeIa8MLZe

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Happy Neuer

Neuer : 'Finir l'année sur une bonne note'." (lequipe.fr)
Et en avant la Munich !

Malcolm Leaks

"Quand Malcolm enfile le maillot de l'OM." (lequipe.fr)

Emile Louis-II

"Les ‘combines’ de Monaco pour attirer les joueurs mineurs." (lequipe.fr)

Je crois keupon

"Laurent Blanc n'a esquivé aucun sujet. Même ceux qui fâchent..." (lequipe.fr)

Michel derche accueillant

"C'est devenu Montpellier Eros." (France Football)