auteur
Curtis Midfield

Du même auteur

> article précédent

La Gazette, numéro 19

Partout ailleurs malheureusement

Après Téléfoot et Darmon, c'est Canal+ qui offre à Tapie un Nulle Part Ailleurs tout confort, 100% sans contradiction. La démagogie, ça fait de l'audience.
Partager
Nous allons encore vous parler télé. La vision du NPA d’hier avec Bernard Tapie comme invité nous a donné la nausée. L’émission de Canal+ a depuis de longues années pour fonction de promouvoir tout ce qui lui passe dans le ventre. Tout simili événement culturel y est annoncé avec fracas comme relevant du plus pur génie. À force, ça énerve mais après tout, chacun dispose d’un esprit critique à exercer à convenance, et d'une télécommande. Les problèmes arrivent quand l’émission sort du cadre habituel pour aborder des rivages où elle est beaucoup moins à son aise. Exemple, le sport.

Depuis sa sortie de prison, on recommence à voir Tapie un peu partout. Lancement de site Internet, émission de télé hebdomadaire, théâtre, l’homme est actif et multiplie des projets qui sont autant d’occasions de montrer sa bobine sur le petit écran. Comme de surcroît, son côté hâbleur et grande gueule est toujours là, il constitue un bon client pour les animateurs en panne d’audience.
Il s’est donc passé hier ce qui se passe un peu partout actuellement avec lui. L’animateur a commencé par servir la soupe en abordant l'actualité promotionnelle de son invité (pièce de théâtre) puis a rapidement enchaîné sur le football et sur l’OM en particulier. Le cirage de pompes pouvait commencer. Tapie parla et tout le monde acquiesça.
Soyons clairs, le propos ici n’est pas de revenir sur le passé sulfureux du personnage. Il a commis des erreurs, il a payé. Dont acte. Mais de là à en refaire une dignité omnisciente et crédible du monde du football, il y a une limite que nous nous refusons à franchir. Cet homme a mené l’OM à la victoire en championnat et en Coupe d’Europe. Mais à quel prix ? Corruption, compromission, mensonge, irresponsabilité ont été les termes génériques de ses années de pouvoir. Ils ont fini par envoyer le club en D2. Tout ça pour la gloire. Non pas des Marseillais mais de celui qui leur a menti. D’ailleurs le lieu importe peu. Cela aurait pu être n’importe où du moment que l’exposition médiatique se révèle suffisamment importante.
Or de tout cela maintenant nulle trace. La consigne qui prime sur les plateaux est dorénavant: "pas de scandale". Interdiction de se fâcher avec l’invité. Nous en arrivons ainsi aux shows surréalistes de Darmon à Téléfoot ou de Tapie à NPA. Et allons-y gaiement pour la réécriture de l’histoire. Pas un pour les contredire, pas un pour rappeler le simple énoncé des faits. Faits établis par la justice pour le cas qui nous intéresse ici. Monsieur bouc émissaire aux mains de plus en plus propres n’a plus eu, une fois sa légitimité autorétablie, qu’à donner des leçons au premier Robert Louis-Dreyfus qui passe. Un RLD que nous ne portons pas spécialement dans nos cœurs mais qui jusqu’à preuve du contraire conduit son club légalement.

Qu’un autre soit au pouvoir à Marseille, Tapie semble avoir du mal à le digérer. Que de plus cet autre refuse ses appels du pied, voilà qui en est trop. Saint Bernard se présente aussitôt comme le messie capable de sauver le club de l’incompétent notoire à la virilité insuffisante. Comment, avec quels moyens ? Des investisseurs susceptibles de le suivre? Faites donc confiance à Nanard, les investisseurs, il les ramasse à la Cour d’appel.
Merci donc à Canal pour avoir un peu plus contribué à remettre à flot (sur le plan footballistique) un personnage dont notre sport préféré n’a vraiment pas besoin. Que Tapie se reconvertisse en acteur à succès, très bien. Qu’on l’aide à renouer avec le football professionnel alors qu’il n’a jamais reconnu ses dérives, hors de question. À la vision de l’émission d’hier, il est toutefois permis de s’effrayer quant à la suite qui sera donnée à son traitement médiatique sur les chaînes généralistes. Quand on connaît la démagogie qui y a cours...

Partager

> du même auteur

2001 : Lyon marque la page

Les médias et les journalistes


Jérôme Latta
2019-05-17

Comment faire du journalisme avec les stats ?

Une Balle dans le pied – Pour réellement valoriser les statistiques, les médias spécialisés doivent arrêter de lancer des chiffres qui ne disent rien, et prendre le parti de faire du journalisme avec les données. 


Nadine Zamorano
2019-04-18

L'invention du consultant

Comment s'est imposé le "consultant" de foot, dont le nom et le principe viennent du monde de l'entreprise et du conseil, et dont la fonction n'est pas toujours allée de soi?


Maxime Brun
2019-03-18

Ici, c'est "pas rire"

Tribune – L’élimination inattendue de Paris face à Manchester United a amené une ribambelle de commentaires moqueurs sur les réseaux sociaux. Un jeu auquel tout le monde n’a pas le droit de participer.


>> tous les épisodes du thème "Les médias et les journalistes"

Sur le fil

RT @jeromelatta: "Neymar n'est pas un trop grand joueur pour le PSG, il est un trop gros problème pour lui" - https://t.co/1DKCj2Scwu

RT @LucarneOpposee: 📰#LOmag n°7 spécial compétitions continentales La #CopaAmerica de sa naissance à nos jours, les épopées 🇹🇳🇧🇯 à la #CAN…

RT @Le_Corner_: Le Corner souffle sa première bougie ! 🕯 Dur de savoir comment vous remercier, mais merci infiniment à tous ceux qui ont l…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 01h19 - Jean-Huileux de Gluten : Ah et si je peux me permettre une correction, forezjohn : « I never smile if I can help it,... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 00h19 - Tonton Danijel : Pourvu que David Gilmour ne prenne jamais un ascenseur qui passe du Richard Clayderman... >>


Lost horizons

aujourd'hui à 00h09 - M.Meuble : Et un groupe electrogene si ça passes dans le coffre. >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h02 - asunada : Bon vent à lui en tout cas. Je lui souhaite vraiment de s'éclater en liga, qui semble a priori le... >>


Etoiles et toiles

22/07/2019 à 23h35 - Charterhouse11 : ************************Pourrait contenir des spoilers Yesterday, on sait... >>


Présentons-nous...

22/07/2019 à 23h20 - Yul rit cramé : Un jour, on m'a présenté Orléans comme la ville du néant, sans doute encouragé par le bon mot... >>


Espoirs, des bleus et des verts

22/07/2019 à 23h02 - CHR$ : En défense, heureusement qu'il y a Lakrar parce que sinon... Et au milieu, ça a été le néant... >>


CdF Omnisport

22/07/2019 à 22h31 - McManaman : On a les mêmes lectures, Kireg(j'avais tenté presque le même en juillet dernier, sans réaction) >>


Premier League et foot anglais

22/07/2019 à 21h14 - Tricky : Non mais poussin, je suis bien d’accord sur le fait qu’il a fait une saison (et demi ?)... >>


Café : "Au petit Marseillais"

22/07/2019 à 20h45 - Josip R.O.G. : Très exactement ils se montreraient "pointilleux", sur la nature des garanties et leur adaptation... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)