> article suivant

Revue de stress #171

> article suivant

L'invention du consultant

> article précédent

Le Feuilleton de la L1, épisode XV

> article précédent

Football et cannabis : le lexique

OM : le scénario catastrophe

Le chaos à l'œuvre n'est encore rien à côté de ce qui attend les Marseillais dans les mois qui viennent. Récit d'anticipation de la fin de saison, pour se préparer au pire.
Partager
La rechute Après un semblant de redressement, les Marseillais retombent dans leurs travers et subissent une nouvelle série de revers cuisants. Apathiques, les joueurs ne semblent pas réagir à l'électrochoc des remaniements internes. Des proches de Bernard Tapie sont aperçus aux abords du centre d'entraînement, mais les analyses de jus d'orange ne donnent rien. Philippe Troussier fait un état des lieux sans concession, déclarant notamment que cela fait deux ans qu'aucun travail tactique n'a été effectué. Il annule les vacances prévues lors de la trêve et décide d'emmener son groupe en stage à Guantanamo. Adidas sort une édition spéciale du survêtement officiel, de couleur orange, qui fait immédiatement fureur chez les revendeurs spécialisés. Ça marche beaucoup mieux que le maillot "Anigo", confie un responsable de la marque aux trois bandes. Cependant, Fabrice Fiorèse s'enfuit au moment d'embarquer dans les soutes du cargo spécialement affrété par le club. Il saute dans la Clio OM de Benoît Pedretti et file à Paris, où il supplie Vahid Halilhodzic de le reprendre. "On a de la viande aux repas, mais elle est avariée, et on passe les nuits dans les dortoirs du 5e régiment d'infanterie de marine de Toulon", se plaint-il. Un mercato agité En janvier, une douzaine de présidents virtuels se disent mandatés par RLD et négocient quinze transferts pour un montant total de 154 millions d'euros. Parmi les joueurs recrutés, Djamel Belmadi, Pierre-Yves André, Patrice Loko et José Delfim (dont personne ne s'est rendu compte qu'il faisait déjà partie de l'effectif), mais aussi deux joueurs de handball ukrainiens et un transsexuel moldave. Seul André Luiz et Mido sont retenus dans le groupe pro. Dans la confusion, Philippe Christanval prolonge son contrat avec une revalorisation salariale à la clé. Les déboires continuent à la reprise, malgré l'intégration de Brahim Asloum en tant que préparateur mental. Le 12 janvier, onze joueurs teints en blond s'inclinent lourdement devant le LOSC. Une bagarre éclate à l'entraînement, à l'issue de laquelle Edouardo Costa rejoint l'écurie des frères Acaries. Troussier rappelle les exclus de la Commanderie, puis les renvoie finalement en CFA. Son état mental se dégrade à vue d'œil, et son équipe enchaîne les contre-performances. Durant Saint-Étienne-Marseille, alors que le score est de 3-0 pour les Verts, on le voit se balancer sur son banc, se désintéressant du match et murmurant des paroles incohérentes. Meïté est promu capitaine et meneur de jeu, mais il est bien le seul à évoluer à son niveau. La pente s'accentue Quelques jours avant Marseille-Paris, le président Foucault (nommé sur intervention du Conseil général des Bouches-du-Rhône) limoge Troussier, et le remplace par Ibrahima Bakayoko, qui cumule les postes d'entraîneur, de manager sportif et de directeur administratif. Les associations de supporters ayant jeté leur dévolu sur les clubs de Toulon, Istres et Martigues, le match se déroule devant 1574 spectateurs (hors supporters visiteurs) et l'équipe des moins de dix-sept ans du PSG, renforcée par Ibisevic, l'emporte sur un triplé du Bosniaque. Alors que l'OM flirte avec la zone de relégation, les événements se précipitent et la discorde se répand. Pape Diouf, désormais responsable de l'intendance, accuse l'employé chargé de plier les maillots de fomenter un complot, José Anigo accuse Albert Emon de convoiter son poste de directeur des relations avec les supporters, Bixente Lizarazu accuse son âge. Rolland Courbis inaugure une chronique quotidienne sur France Bleu Provence qui rencontre un grand succès. Il révèle notamment qu'Alfred Sirven serait impliqué dans les transferts d'Eduardo Tuzzio et Arthur Moses, l'argent ayant transité par Taïwan. Ultimes soubresauts La fin de saison est totalement chaotique. Christophe Bouchet tente une OPA inamicale sur le club, mais il découvre que les 10% du capital que RLD lui avait cédés sont en fait composés de bons de remise sur les menus Giant des restaurants Quick, d'actions Eurotunnel et de Miles gratuits sur Khalifa Airways. Le site officiel est transformé en site d'enchères en ligne sur lequel sont vendus les souvenirs du club, OMTV diffuse les ébats de Koke dans une version X de Cyrano de Bergerac, s'attirant les foudres du CSA. Le club est relégué sportivement en L2. Désigné par l'actionnaire majoritaire, le tandem Biétry-Fernandez reprend les rênes. Du côté de l'effectif, c'est la débandade. Steve Marlet est racheté pour l'euro symbolique par le Red Star, Peguy Luyindula rejoint Sebastian Deisler dans son centre de traitement pour grands déprimés, Benoît Pedretti décide de mettre sa carrière entre parenthèses pour passer son Bac et Johnny Ecker, qui assure avoir assisté à une apparition de la bonne mère, part soigner les pauvres en Inde. Dans une interview au magazine L'Expansion, Robert Louis-Dreyfus, passe aux aveux. "J'ai toujours détesté le football. À l'école, j'étais toujours le dernier choisi pour former les équipes. Tout ce cirque n'était qu'une immense vengeance". Un peu plus tard, invité de Mireille Dumas, il confesse: "Petit, j'adorais casser mes jouets, surtout les plus chers".
Partager

> sur le même thème

Football et cannabis : le lexique

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

Votre exemplaire de la Revue de stress est disponible à l'accueil: https://t.co/NbNn2XhFbS https://t.co/PjWTd2lnl4

RT @RemiBelot: "On ne pourra jamais faire mieux que Van Halen pour une entrée des joueurs sur un terrain de foot. C'est le morceau parfait"…

RT @kivolanov: Petit thread sur les disques sortis sur l'O.M ( ou par des joueurs évoluant au club).

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Paris est magique

aujourd'hui à 13h02 - Mix Diskerud : Neymar se blesse avec la gourmette à Tarse. >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 12h55 - Josip R.O.G. : SocRaïtes19/04/2019 à 22h53PS: c'est con, en écoutant les descriptions des attitudes de... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 12h54 - Jeune Mavuba Vaincu : @Luis, soyons clair, mon objectif n'est pas de prétendre que le traitement journalistique de CNN,... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 12h38 - Label Deschamps : Pourtant normalement il est bon sur les produits en croix. >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 12h37 - cocobeloeil : Bonne nouvelle les gars!Bala parie fermement sur une victoire Nîmoise.En toute logique, donc, on... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 10h39 - L oeil était dans la tombe : Il n'y avait que 2 matchs cette nuit mais cette saison de NHL restera dans les annales. C'est en... >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 10h38 - Mix Diskerud : On l'a chanté : https://www.youtube.com/watch?v=VBpgFAjzuVwEt lui-même a chanté :... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 09h52 - De Gaulle Volant : Contre son décan"Tousart : "Du mieux dans les attitudes"" (lequipe.fr) >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 09h14 - suppdebastille : Je doute beaucoup que le vel de Creil soit homologué pour la L2.Gamin, j'y ai vu plusieurs matchs... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 07h37 - Hok : J'ai trouvé qu'il y avait une baisse physique de notre côté sur la fin. Enfin surtout une baisse... >>


Les brèves

Bjeurk

"Un maillot collector contre l'Islande." (lequipe.fr)

Décision de Lacour Martial

"La justice refuse le prénom Griezmann Mbappé." (lequipe.fr)

Gastrique Bertrand

"Comment le PSG a digéré ses éliminations." (lequipe.fr)

Flop chef

“L1-Gourvennec : ‘On n’a pas mis les ingrédients’.” (l’équipe.fr)

Ravons plus grand

“De l’ecstasy dans le drapeau du PSG.” (ouest-france.fr)