auteur
Le service investigation

> article précédent

King size ou King con ?

OL : le coup de la panne est un coup monté !

Révélations. La mauvaise passe des Lyonnais est préméditée, et obéit à trois objectifs inavouables, mais que nous dévoilons quand même.
Partager
L'hydre lyonnaise vient d'ourdir son dernier stratagème en date, et l'on en voit tomber déjà dans le panneau, l'esprit troublé par le fol espoir que le lider maximo connaisse une réelle faiblesse – qu'ils imaginent même fatale (voir La chute de l'empire lyonnais). Ces ficelles sont pourtant grossières, et devraient alerter même le plus naïf des Candide: Juninho qui tire ses coups francs quatre mètres au-dessus, Gérard Houllier qui parle avec humilité, Jean-Michel Aulas qui garde son calme quand Clerc est sélectionné par Domenech, des supporters lyonnais qui critiquent leurs joueurs...

duluc_detective.jpgIl s'agit bien évidemment d'un vaste coup monté. Après une enquête menée avec les moyens technologiques les plus avancés, en collaboration avec l'Agence Duluc Détective, nous sommes en mesure de révéler les trois objectifs de cette conspiration, et les trois opérations secrètes qui permettront de les atteindre.



1. Redonner un semblant de suspense au championnat

Sous la pression de la Ligue, qui voit avec affolement se profiler la renégociation des droits télés, l'OL a été prié d'arrêter de dissoudre le suspense – ce qui a pour effet de faire dégringoler la valeur du championnat plus vite que celle de Jérémy Aliadière. Après avoir enfermé Jean-Michel Aulas dans une pièce durant douze heures d'affilée, il a été possible de lui faire comprendre que son intérêt recoupait en partie l'intérêt général, et donc qu'il lui fallait éviter de manger la poule aux œufs d'or.

L'opération secrète. Selon un algorithme savamment calculé par un pool de mathématiciens (conseillés par Alain Perrin en ce qui concerne la moyenne anglaise), l'OL va faire en sorte de maintenir un écart-type avec ses poursuivants qui empêche la probabilité d'être rejoint de dépasser une chance sur 200, tout en entretenant l'impression du contraire.


2. Attirer un peu de sympathie pour l'OL

Les dernières enquêtes marketing menées dans la région Rhône-Alpes ont confirmé que l'OL restait le club préféré des 8-12 ans, une performance qui se maintient année après année. Le problème est qu'après 12 ans, les amateurs de football se détournent des Olympiens pour préférer des équipes plus fertiles en péripéties et en émotions (comme le bonheur d'une qualification épique dans un match à élimination directe).

L'opération secrète. Montrer que les visages des Lyonnais peuvent aussi afficher des sentiments humains, si possible avec plus d'expressivité qu'un Playmobil et plus de sincérité que Bernard Lacombe. Après quelques tests concluants contre Bordeaux et surtout Marseille en Coupe de France, l'OL prépare le moment-clé de son plan: une défaite fracassante contre l'AS Roma, au terme d'une prolongation dramatique (le scénario a été écrit par Luc Besson, qui a répondu favorablement à la demande de JMA).


3. Manipuler le cours de l'action OL Groupe

Étrangement éclipsée, dans les médias, par des événements de moindre importance (rumeur du transfert de Jérémie Aliadière à Sochaux, élection de Michel Platini à l'UEFA, enquête des Renseignements généraux sur Lilian Thuram), l'entrée en bourse du club rhodanien est pourtant un tournant dans l'histoire du football français, ainsi qu'un moment décisif pour Jean-Michel Aulas: c'est en effet l'aboutissement d'un combat qui lui tient bien plus à cœur que l'obtention d'une Ligue des champions.

L'opération secrète. Les mauvais résultats actuels n'ont pour but que de faire baisser artificiellement le cours de l'action pour permettre à JMA et ses alliés de les racheter à bas pris, avant de faire repartir l'équipe vers les sommets. Avec les plus-values effectuées, le président va pouvoir exaucer son vœu le plus cher: racheter l'OM et claquer toute la fortune amassée en menant une politique sportive aussi dispendieuse qu'aberrante.
Partager

> déconnerie

Le Diaporama de Noël

> sur le même thème

La vie de côté

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Gilles Juan
2019-09-09

Le Blanc est-il encore supérieur au Noir ?

Il faut parfois savoir trancher les polémiques et mettre un terme aux mauvais procès. Défense de Pierre Ménès et Lilian Thuram (dans cet ordre décroissant). 


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-26

Retour vers le footoir [2]

Uchronies - Biff Tannen a mis la main sur votre collection de France Football et a décidé de changer vos meilleurs souvenirs en cauchemars… Seconde partie de nos uchronies: les victoires en défaites.


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-20

Retour vers le footoir [1]

Uchronies - Embarquez dans la DeLorean, poussez les gaz jusqu’à atteindre 88 miles à l’heure et réécrivez l’histoire de quelques rencontres du passé. Première partie: les défaites en victoires. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)