auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Anelka, trop bien compris

Nouveaux stades de Ligue 1 : la politique du siège vide

Une Balle dans le pied – 4 places sur 10 inoccupées… Après une saison pleine avec l’ensemble des quatre nouveaux stades et des deux stades profondément rénovés, le bilan de leurs affluences est aussi médiocre que l'on pouvait le prévoir. 

Partager

 

La moyenne de spectateurs par match (21.208) augmente à peine par rapport à la saison précédente, et reste inférieure à celle de l’avant-dernière. Et encore cette moyenne est-elle embellie de deux façons : elle est calculée déduction faite des matches à huis clos (avec lesquels elle descend à 20.929) ; elle compte comme présents tous les abonnés.


Impossible d’y voir une quelconque dynamique, d’autant que cette saison, la capacité totale des stades de Ligue 1 a atteint un record : jamais le championnat n’avait proposé autant de places, avec une moyenne de 31.500 par enceinte. Mais cette capacité record s’accompagne du plus mauvais taux de remplissage global depuis la saison 1997/98 : 67%, soit un tiers de sièges vides.

 

Ainsi, si la capacité moyenne des stades a augmenté de 6.000 places entre 2011/12 et 2016/17, ils n’ont enregistré que 2.300 spectateurs en plus (toujours en moyenne par match) alors que sur cette période, le nombre moyen de sièges vides par match n’a cessé d’augmenter, passant de 8.600 à 10.300 en moyenne.

 

Plus inquiétant : hormis Nice, les stades nouveaux ou significativement remaniés ont vu leur fréquentation baisser cette saison. Ils affichent aussi un taux de remplissage plus médiocre que la moyenne, à 62,5%. En résumé, ils ont créé plus de nouveaux sièges vides que de nouveaux sièges occupés… (…) 

 

 

LIRE L'ARTICLE


Partager

Les stades


Javier Aznar
2020-03-09

La moustache de Bernabeu

Revista Libero – Changer de place dans un stade quand on a occupé la même pendant des années conduit à prendre conscience de ce qui nous attache à ce lieu. 


Jérôme Latta
2019-10-04

Comment le Parc des Princes a survécu à son auteur

L'architecte Roger Taillibert, mort jeudi à l'âge de 93 ans, lègue à Paris et au football le Parc des Princes, chef-d'œuvre contesté et souvent menacé au cours de son histoire. 


Alan Fisher
2018-05-08

À Tottenham, l'inflation des billets atteint un nouveau stade

When Saturday Comes – Alors qu'ils s'apprêtent à remplir le successeur de White Hart Lane, les supporters de Tottenham déchantent en découvrant les tarifs des abonnements. 


>> tous les épisodes du thème "Les stades"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)