auteur
Brice Tollemer

Du même auteur

> déconnerie

Ligue 1 Judorange

> article précédent

La Gazette du Mondial #1

> article précédent

Lettre à (la) France

No One Knows...

Rock Around The World Cup – Acte XIII. Non, il n’y a pas eu de Coupe du monde en 2002, et ce que vous allez lire n’est que pure fiction.
Partager
27 mars 2002. À Saint-Denis, l’équipe de France, qui règne sur l’Europe et le monde, livre un match de toute beauté en écrasant l’Écosse cinq buts à zéro. Signe que les hommes de Roger Lemerre marchent sur l’eau et qu’ils n’ont peur de rien: Mikaël Silvestre et Philippe Cristanval terminent la rencontre en composant la charnière centrale des Bleus.
11 juin 2002. Incheon Munhak Stadium, Corée du Sud. La France s’incline 2-0 contre le Danemark et termine à la dernière place de son groupe sans avoir inscrit le moindre but. Le champion en titre est sorti dès le premier tour sans avoir gagné un match. C’est une première.

Mais les Tricolores ne sont pas les seuls à se faire surprendre lors de cette dix-septième Coupe du monde organisée conjointement par le Japon et la Corée du Sud. Le Portugal de Luis Figo, qui se fait battre par cette dernière et par les États-Unis, n’ira pas en huitièmes de finale. Le constat d’échec est le même pour l’Argentine, au sein d’une poule néanmoins plus compliquée qui comprenait la Suède et l’Angleterre. Les Pays-Bas (demi-finalistes en 1998 et lors de l’Euro 2000) ne connaissent pas ce genre de mésaventures: ils ne sont même pas du voyage. Ce tournoi mondial est ainsi une succession de surprises et de désillusions…

rockaround_2002.jpg


Desert rock

Tout le contraire du troisième album des Queens Of The Stone Age, qui voit le jour au cours de cet été 2002. Ces Songs For The Deaf déboulent sur la place publique et mettent en pleine lumière un mouvement du rock pourtant vieux d’une vingtaine d’années, le Stoner. Ce nouveau type de son, lourd et planant, aurait comme principale influence le Black Sabbath d’Ozzy Osbourne. Si ce disque est sans doute l’un des plus emblématiques de la décennie écoulée, il n’est ni un coup d’essai, ni un coup de chance. Avant d’être le leader des Queens Of The Stone Age, Josh Homme faisait partie de Kyuss durant les années 90. À cette époque, on parlait plus de Desert rock que de Stoner. Desert rock, car c’est en plein désert californien que les membres de Kyuss avaient l’habitude de donner des concerts, à l’écart de toute civilisation, où tout le monde buvait, dansait et se bastonnait. En deux albums – Blues For The Red Sun et Welcome To Sky Valley – le groupe s'était forgé une solide réputation et un statut de groupe culte qui lui permit notamment d’assurer la première partie de Metallica.

À l'époque, un homme providentiel avait fait tout ce qui était en son pouvoir pour favoriser l'ascension de Kyuss: Dave Grohl. On ne sera donc guère surpris de retrouver, quelques années plus tard, l'ancien batteur de Nirvana derrière les fûts pour Songs For The Deaf. Un autre rescapé du Grunge officie également sur ces Chansons pour les sourds en la personne de Mark Lanegan, ancien chanteur des Screaming Trees. No One Knows, Go With The Flow ou bien encore Another Love Song assurent aux Queens Of The Stone Age un succès qui leur donne l’occasion d’élargir considérablement leur audience, sans pour autant renoncer à leurs fondamentaux – comme le prouve le dévastateur A Song For The Dead.



Buts en or et finale de géants

Une oraison funèbre, l’équipe d’Italie s’en serait bien passée en 2002. Mais la Squadra Azzurra rejoint, elle aussi, le long cortège des favoris éliminés pendant cette Coupe du monde, sortie par un but en or du Coréen Ahn Jung-Hwan. La Corée du Sud de Guus Hiddink qui se débarrasse au tour suivant de l’Espagne, tandis que la Turquie passe l’obstacle du Sénégal. Eux aussi inattendus à ce niveau, les États-Unis coincent devant l’Allemagne, et le Brésil vient à bout de l’Angleterre dans ce choc des quarts de finale.

L'affiche de la finale, bien qu'inédite, a tout d'un classique. Ce Brésil-Allemagne paraît attendu compte tenu du palmarès de ces deux grandes nations du football, mais personne ne l’avait sérieusement envisagé avant le début de la compétition. Les Auriverde avaient bataillé jusqu’au bout lors des qualifications et mis de longs mois à trouver un semblant d’équipe type, alors que la Mannschaft était passée par un match de barrage pour obtenir son ticket asiatique. Quand l’Allemagne est mauvaise, elle arrive en finale, quand elle est bonne, elle la gagne, pour reprendre un adage usé jusqu’à la corde. Un doublé de Ronaldo et un raté d’Oliver Kahn (l’unique du tournoi) plus tard, le Brésil obtient sa cinquième couronne mondiale. Pas la plus intense.

Il valait mieux écouter les Queens Of The Stone Age cette année-là, c’était beaucoup plus excitant. Et quoi qu’il arrive, il faut toujours écouter Dave Grohl à la batterie. Toujours.

Rock Around the Worldcup - 1954 : That's Alright Mama
Rock Around the Worldcup - 1958 : Johnny B. Goode
Rock Around the Worldcup - 1962 : A Hard Rain’s a-Gonna Fall
Rock Around the Worldcup - 1966 : My Generation
Rock Around the Worldcup - 1970 : With A Little Help From My Friend
Rock Around the Worldcup - 1974 : Wish You Were Here
Rock Around the Worldcup - 1978 : White Riot
Rock Around the Worldcup - 1982 : The Number of The Beast
Rock Around the Worldcup - 1986 : Master of Puppets
Rock Around the Worldcup - 1990 : Here Comes Your Man
Rock Around the Worldcup - 1994 : Pennyroyal Tea
Rock Around the Worldcup - 1998 : Paranoid Android
Rock Around the Worldcup - 2006 : Bang Bang
-------------
L'auteur de la série Rock Around the World Cup l'est également de deux ouvrages hautement recommandables: Rage Against The Machine - Ennemis Publics, une biographie aux éditions Camion Blanc et Vitalogy - Pearl Jam, un petit essai sur l'album, chez Le Mot Et Le Reste.
Partager

> sur le même thème

Paranoid Android...

> du même auteur

Londres 1969, The Fab Five

Cultures football


Kireg
2019-11-03

Trente-cinq

Dure limite que la limite d'âge quand on joue au football. D'autant qu'on ne la franchit que progressivement, symptôme après symptôme.


La parole à la défense
2019-10-25

Les postes du rugby expliqués aux footballeurs

Crossover œcuménique – Poste par poste (en incluant celui de Christian Jeanpierre), mettons en parallèle les onze et les quinze. 


Nicolas Tessier
2019-10-09

Fautes ! (de langage)

Exercice – Les footballeurs sont accusés de maltraiter la langue, mais avec quoi peut-on mesurer cette maltraitance? Exploration des "(sic)" qui marquent leurs fautes. 


>> tous les épisodes du thème "Cultures football"


Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 18h10 - Toni fils brillant : @lyonaimemessiExpliquer (en l'occurrence à easysider) que le système de chômage français n'est... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 17h55 - L'amour Durix : @la mouche en feu sur l'eau Si ta question est en réponse à ma prose, je te rassure : je ne fais... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 17h29 - Kireg : Merci CouleurdisgracieuseLierre ! >>


Lost horizons

aujourd'hui à 17h21 - suppdebastille : Et tu apprendras au moins 1 mot en langue fon "yovo", quoique je ne sais pas si tu es "yovo". >>


Bréviaire

aujourd'hui à 17h19 - JauneLierre : Audi, hé !"A 4 devant, c'est pas évident" (lequipe.fr) >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 16h15 - Mallardeaufraiche : Après avoir finalement cédé suite aux 27 minutes de grand n'importe quoi au bord de la pelouse... >>


Messages de service

aujourd'hui à 15h51 - AKK, rends tes sets : Surtout qu'il est bien connu qu'un match à huis-clos et un match avec supporters c'est du... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 15h46 - Lucho Gonzealaise : Tu parles sûrement de la fin de match entre Miami et Chicago et au contraire, j'ai trouvé Butler... >>


Histoire Football Club

aujourd'hui à 15h24 - Milan de solitude : Danishos Dynamitosaujourd'hui à 10h42Normal, c'est le nom de ma chaîne YT :pTiens, le résumé du... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 14h37 - theviking : Sue Oddoaujourd'hui à 12h08Un article sur Marca. Un joueur espagnol Oriol Roca raconte qu'il a eu... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)