> article suivant

Double jeu à la française

> article précédent

La Gazette, numéro 77

> article précédent

L'autre événement du week-end

Lyon-Lens en direct !

Le premier Direct des Cahiers du football, c'est la finale du championnat de France à Gerland…
Partager
1er direct des cahiers du football pour la dernière journée du championnat de France 2001-2002.

Comme il se doit, nous allons particulièrement nous consacrer à Lyon-Lens, cet affrontement qui a failli faire oublier aux journaux spécialisés qu'un autre affrontement, bien plus dramatique, allait se dérouler demain dimanche.
Pour en revenir à nos moutons, qui jouent généralement à onze contre onze, signalons l'absence des deux côtés de Tony Vairelles et la présence dans l'un des deux camps de Pierre Laigle, à vous de trouver lequel.

Le jeu de mot que l'on aurait dû faire hier : "Gerland demain qui chante?"

Première surprise, comme Roger Lemerre, Jacques Santini a choisi de se priver de Carrière, de Vairelles et d'Anelka.

// H-13 minutes Gilardi a déjà l'air bête en confondant Gervais Martel et Jacques Santini.

// H-6 minutes Il pleut, la teinture de Diouf est waterproof et toujours pas de nouvelles de Carrière, Vairelles et Anelka.

// "Champions depuis 28 journées, Bravo les Lensois". Ça fait un peu banderole de losers, non?

// Livraison des pizzas à la rédaction. Moment de déconcentration, notre collaborateur cherche une radio mais tombe sur Skyrock.

// Lamentable. Canal+ omet d'annoncer le 1er live de l'histoire des Cahiers du football.

// 1ère Pour le moment Lens est champion et Paris est en Ligue des champions (but de Batllès pour Rennes).

// 4e Action indescriptible initiée par Juninho (encore en forme à ce moment-là du match) et ponctuée de 2 tirs contrés devant le but de Warmuz.

// 8e Govou s'infiltre dans la défense lensoise et décoche une frappe terrible, car elle trompe un Warmuz un peu resté sur ses genoux.

// L'euphorie lyonnaise provoque quelques répliques de ce tremblement de terre.

// 14e Laigle déborde sur la gauche, son centre trouve Violeau au second poteau. Warmuz n'a toujours pas compris que le match avait débuté... 2-0.

// Fin du live sur les Cahiers du football.

// 16e Sibierski place une tête que Coupet détourne en corner.

// La défense lyonnaise résiste aux poussées lensoises et tente déjà de placer des contres.

// Au 3e but lyonnais, Canal montre les autres matches?

// Eugène Santa signale qu'il a vu une main à la récupération du ballon qui a abouti au 1er but.

// L'arbitre semble clairement avoir été acheté par Jean-Michel Aulas. En plus, il a expulsé Tony Vairelles.

// 23e Pedron réceptionne un centre au coin gauche de la surface. Il est seul face à Coupet, mais celui-ci s'interpose.

// 26e Bak est de retour ! Sa frappe de mule est détournée par Bréchet. 2-1.

// Eugène Santa signale que ce but n'est entaché d'aucune faute de main.

// 29e frappe de Moreira paradée par Coupet.

// Les Lensois se font prendre (pardon de la coupure) par le hors-jeu.

// 33e Nouvelle chaleur sur le but lyonnais avec un retourné acrobatique de Coly frénétique.

// Lyon subit... Il leur reste l'espoir que le match soit interrompu par la pluie (ou par Tony Vairelles).

// Bak in town se déchaîne.

// On n'entend plus le public. Que les latérales se lèvent, bon sang!

// Voilàààà.

// Jamel Attal s'étonne que Jean-François Domergue ressemble autant à Patrick Chesnais, mais ça n'a rien à voir.

// El-Hadji sur le moral des troupes.

// Les Racingmen maintiennent le siège et s'obtiennent des coups francs, mais les Blancs tiennent. Aulas tique.

Mi-temps : 2-1

Synthèse d'étape

L'OL a moins bien fini la mi-temps qu'il ne l'avait commencée, et si l'on put croire un instant que le match et le championnat étaient pliés, les Nordistes ont saisi l'occasion de raviver le suspens, mettant leurs adversaires sur le reculoir dans le dernier quart d'heure. C'est pas de la belle littérature de journaliste sportif, ça?

// Reprise du match: toujours pas de Tony Vairelles.

// Bak sur le banc. Ben Harper rentre. Ah non, c'est Coridon.

// 47e Ismaël rate l'occasion de rattraper Lebœuf au classement des csc.

NDLR Eugène Santa rappelle que le 1er but était entaché d'une main.

// 48e Moreira pénètre dans la surface mais n'enchaîne pas assez vite pour décocher une frappe suffisante.

// 49e Wallemme cisaille Anderson, mais c'est le Brésilien qui prend le jaune, pour simulation.

// Polémique au sein de rédaction.

// 53e Vive le multiplex. Après un remarquable travail de Juninho, Wallemme couvre Laigle puis contre son tir qui lobe Warmuz. Sale jubilé pour Jean-Guy. 3-1.

// 56e Buuuuuut de Tony Vairelles !!! (à Sedan).

// Cette fois fois, les Sang et or subissent et Gerland retrouve la voix.

// Débat sur Cissé en équipe de France. Constat de désaccord, Clément Jumeau est isolé.

// 60e Il vous reste 30 minutes pour vous faire à l'idée que Lyon va être champion.

// La conduite de balle selon Anderson, c'est beau.

// Et si l'info de la soirée, c'était le maintien de Guingamp?

// 64e Doublé de Tony Vairelles ! L'homme de la soirée c'était bien lui. Belle clairvoyance de la rédaction, une fois de plus.

// 66e Blanchard d'assaut tire au-dessus.

// Au fait, Carrière est rentré en jeu (à la place de Juninho).

// Eugène Santa rappelle qu'il n'y avait pas hors-jeu sur le but de Pauleta samedi dernier.

// La rédaction se disperse, pendant que Caçapa disperse Diouf.

// 71e Moreira remise de la tête pour Pedron dont le contrôle est magnifique, mais pas le tir trop croisé.

// 72e Muller de rien.

// Le rythme est brisé, tout comme certains membres de la rédac.

// 75e Coly ne piège pas l'arbitre.

// 77e Warmuz la galerie.

// 77e Moreira est privé d'une occasion ratée par un hors-jeu (bien) jugé au décimètre par le juge de ligne.

// Pour une raison qui m'échappe, les autres membres de la rédaction parlent de Tony Heurtebis.

// 79e Ismaël découpe Carrière.

// 81e Santini choisit l'audace en sortant Govou au profit de Delmotte.

// 83e Nous ne trouvons pas de jeu de mot avec Coly et brocolis.

// Une chope de plomb de semble s'être abattue sur les Nordistes.

// C'est le moment de faire des pronostics pour le titre de champion de France.

// Avec les résultats qui tombent pour les autres matches, d'indignes altercations de supporters éclatent au sein de la rédac.

// 88e Moreira percute Coupet et gaspille ses dernières réserves d'adrénaline.

// Carrière bat le record de fautes subies à la minute.

// 91e Dernière occasion pour Anderson, trop croisée.

// 92e Rectif : la dernière, ça doit être celle-ci.

// 92e Moreira en bout de course ne trompe pas Coupet bien avancé.

// 94e Gerland salue Anderson.

//

L'Olympique Lyonnais est champion de France !
Partager

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)