> article précédent

Humain, trop humain

> article précédent

La Gazette, numéro 83

Ligue 1 : le feuilleton, épisode quinze

C'est un épisode studieux — mais dissipé par de nombreuses images et les habituels sarcasmes — qui se penche sur la "crise" bordelaise (sans réclamer la tête d'Elie Baup) et fait de la simulation sur les simulations.
Partager
Le plan serré : Bordeaux navigue à vue Plus que leur irrégularité, c'est le manque d'imagination flagrant des Girondins qui peut inquiéter les supporters, les dirigeants et l'ensemble des acteurs qui gravitent autour du club. Contre Auxerre, les Bordelais ont une nouvelle fois démontré une indigence frappante dans l'animation du jeu. Comme souvent depuis quelques matches, Pauleta s'est retrouvé esseulé aux avant-postes, victime d'une pénurie de ballons exploitables. Au milieu du terrain, on a pu constater à nouveau un manque criant de vitesse dans la transmission de balle. Si Christophe Dugarry, sur son côté gauche, a touché un maximum de ballons, s'il a été précieux pour conserver le cuir, il a en revanche montré des carences flagrantes dans la distribution. A droite, Feindouno s'est démené comme à son habitude: le jeune Guinéen galope comme un cabri, mais il porte parfois trop le ballon pour mettre son coéquipier portugais en situation favorable. Finalement, si Baup dispose d'une armada offensive impressionnante, le degré de forme de ses joueurs est très variable, ce qui l'empêche de mettre sur pied un turn-over efficace, comme c'est le cas par exemple à Lyon. Depuis son arrivée en Gironde, Savio n'a pas encore fait preuve du talent qu'il avait étalé à ses débuts au Real. Le Brésilien, dont on vante la qualité de passe, élimine trop rarement ses opposants pour pouvoir mettre en danger les adversaires. Quant à Meriem, après un bon mois d'août, il a sombré dans les semaines suivantes et cire le banc assidûment depuis. Bref, le coach girondin tâtonne, et à défaut d'un secteur offensif efficace, se laisse aller à la tentation de renforcer son système défensif. Contre Auxerre, il a ainsi placé Caneira entre les milieux défensifs et les défenseurs centraux. Cette organisation a fait ses preuves, puisqu'elle n'a été prise à défaut qu'une seule fois sur coup franc. Mais les Girondins avaient malgré tout fait preuve, depuis le début de la saison, d'une certaine rigueur dans ce domaine avec une autre organisation: malgré les 17 buts encaissés, ils ont terminé neuf matches sans en prendre un seul. Quoi qu'il en soit, les joueurs comme l'entraîneur semblent satisfaits de la formule et prêts à prolonger l'expérience. Dans Sud-Ouest (03/12), Baup a ainsi défendu son choix: "cela permet à un défenseur central de s'occuper de la trajectoire du ballon, en sachant que Caneira prend l'un des attaquants adverses au marquage. A Auxerre, quand Fadiga était à la lutte avec Jemmali, Planus pouvait couper les trajectoires, en sachant que Cissé allait être pris par Sommeil et que Kapo allait être pris par Caneira, et Lachuer par Basto. Sinon, on aurait eu trop de un contre un et personne n'aurait pu s'occuper de la trajectoire du ballon. C'est ce qui nous a fait défaut depuis le début de la saison". Dans les pages du quotidien aquitain, Jemmali, Costa ou Dugarry ont également pris fait et cause pour ce système. On peut toutefois s'étonner de ces tergiversations : après avoir réclamé des renforts pour attaquer, le coach girondin finit par proposer à son effectif une organisation qui ne fait place qu'à trois joueurs offensifs. Jusqu'ici, ses choix tactiques lui ont quasiment toujours donné raison. Qu'en sera-t-il cette année ?

Pression maximale sur les Sochaliens : les joueurs maladroits sont coulés dans le béton du vestiaire.
Le comparatif Avec Rennes-Lille, on a eu un exemple assez pur du genre de match réellement influencé par une décision d'arbitrage, Frédéric Piquionne ayant inscrit un triplé après avoir simulé le penalty amenant l'ouverture du score pour son équipe (Monterrubio, 22e). On peut s'amuser à un petit comparatif des solutions actuellement proposées en matière d'arbitrage pour pallier à ces erreurs très embêtantes. Le dispositif expérimental est contestable, et plaide clairement en faveur des médecines douces. La vidéo dans le match Après visionnage, le comité vidéo annule le penalty et donne un carton jaune à Piquionne. Le match se poursuit, interrompu à plusieurs reprises pour examiner fautes et hors-jeu, et suspendre la joie des supporters lors des buts à la validation de notre comité. Le score est équitable, mais le football devient un autre sport, haché comme un steack et qui se décide en différé. La vidéo après le match Le comité vidéo sanctionne Frédéric Piquionne de cinq matches de suspension. Après deux ou trois décisions de ce genre, les simulations dans la surface disparaissent totalement et le football reste le football, en mieux. Notons que la solution d'un arbitre supplémentaire (placé derrière le but comme le préconise la FIFA ou n'importe selon nous) aurait eu un maximum de chances de voir la simulation et de prendre la bonne décision en temps réel.

Courbis au balcon, Noël en prison ?
Les observations en vrac Et dire que le Bastiais Ben Saada se tapera les images de sa coiffure ridicule à chaque fois qu'il voudra revoir ses débuts tonitruants en L1. Le Comité d'éthique des Cahiers du foot a décidé de retirer les trois buts de Frédéric Piquionne et de les attribuer à Benjani. Finalement, Liverpool ne recrutera pas Florent Sinama-Pongolle mais Jean-Michel Lesage. Confusion à Montpellier : avec son maillot orange fluo les défenseurs confondent Rudy Riou avec le poteau de corner. La banderole "Foot Clean" à la Beaujoire, c'est une campagne des supporters en faveur de l'hygiène des pieds?

Le message subliminal dissimulé dans cette image signifie "Dehors la drogue".
Les fondamentaux rugbystiques A peine deux ans en France et Ronaldinho maîtrise déjà le cadrage-débordement. L'interprétation Didier Deschamps évoque une "belle tête de Zikos". Il veut parler d'une sale gueule de guitariste? L'entraîneur moyennement optimiste Henri Stambouli (L'Equipe) : "On a un potentiel qui est autre que celui de lutter pour la descente". Celui de lutter contre la descente sans doute. La mission possible Canal+ arrache à Ronaldinho la promesse de rester à Paris. Il y avait des instructions? Le digne successeur de Mezy Ghislain Printant, entraîneur-adjoint à Montpellier (L'Equipe) : "Quelques décisions arbitrales ont été bizarroïdes et en tout cas préjudiciables pour mon groupe". Il faut arrêter de leur serrer la main, ça porte bonheur. La théorie de la relativité selon Denis Balbir Début de match : "L'OM qui n'a pris qu'un seul but depuis le match à Paris". Fin de match : "Marseille, qui n'a plus marqué à l'extérieur depuis le 21 septembre au Havre".

Vie sauvage : une image rare du Becas à crête rouge.
Le titre qu'à tout prendre, on aurait préféré ne pas lire "Et pourtant, Le Pen avait montré la voie" (Dernières Nouvelles d'Alsace). Le commentaire mal interprétable Eric Besnard (C+) : "Le geste d'Halilhodzic [NDLR: une main aux fesses de Piquionne] en dit long". Le calembour évitable L'ASM s'impose à Louis II. Le SM s'impose à Luis II. Le commentaire lapidaire mais explicite Vahid Halilhodzic : "Beaucoup émotion". L'avertissement Attention Letizi : Warmuz, c'est avec une sortie aérienne comme ça qu'il a commencé sa série. La mauvaise soirée Grégory Wimbée a commencé par tenter (et manquer) une Warmuz, avant d'être sanctionné d'un penalty imaginaire, d'encaisser un tir détourné, une frappe imparable, une autre entre les jambes et enfin une tête dans la lucarne. Le jeu idiot

Cette semaine, l'inconnu du couloir de stade est :
1- Le consultant technique de l'AOC "Jambon des Ardennes".
2- Le secrétaire général du Comité de défense de la chemise à carreaux.
3- Pascal Urano, le président de Sedan qui ignore qu'il faut se faire filmer devant les panneaux de sponsors.
Partager

> sur le même thème

La Gazette, numéro 83

Le championnat de France


Jérôme Latta
2021-01-12

La Ligue 1 est-elle « le championnat le plus déséquilibré au monde » ?

Une Balle dans le pied – C'est ainsi qu'André Villas-Boas a qualifié le championnat de France, mais est-ce fondé, et est-ce spécifique à la L1 ? Petite étude. 


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard Coudrais
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Le forum

Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 09h19 - dan : Ligue des Branquignols:Mardi 13h : inamoto - Breizhilien (P6B, J3)Mardi 21h15 : Devikink -... >>


Absolutely UEFAbulous - absolutely FIFAbulous !

aujourd'hui à 09h18 - shev2 : La liste des diffuseurs de Tricky et les propositions de Perez montrent bien je crois ce que... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 09h16 - Sens de la dérision : Ou alors il y a des gros doigts qui sont passés : il n'y avait pas le gros carré gris il me... >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 09h06 - Toni Turek : Par rapport à la SuperLeague, j'avoue être un peu étonné (positivement) de la réponse... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 08h58 - theviking : J'ai entendu dire qu'il y avait 166 joueurs en LNH qui n'étaient pas nés le jour où il a fait... >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 08h55 - Toni Turek : C'est normal, les D*ha d'honneur sont interdits. >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 08h53 - Flo Riant Sans Son : Ola le Café ! Avis au connaisseur de foot amateur marseillais. Ça fait un moment que ça me... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 08h47 - Di Meco : Hasan Sas de l'Hapoel-Leeds ?Djetou oubliait, quand Yilmaz oubliait >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 08h41 - blafafoire : @PascalPour moi "dystopie SF" rappelle tout de suite la SF des années 60/70 tout à fait... >>


La vie et l'avis des coaches

aujourd'hui à 07h48 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Après je dis ça, mais comme le premier fan venu, j'ai une photo à Madeire de moi et la statue de... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)