> déconnerie

PALMARÈS 2002

> article suivant

Fautes ! (de langage)

> article précédent

Forum, mode d'emploi

> article précédent

La Gazette, numéro 79

Ligue 1, le feuilleton : épisode cinq

Un petit point sur les deux dernières journées, au terme desquelles on a plus déchanté que décanté. Nice poursuit sa promenade en tête et sa campagne d'abonnements…
Partager
La morale générale La morale générale des 6e et 7e journées de ce championnat, c’est finalement qu’il n’y a pas de morale, les conclusions tirées mercredi soir s’étant avérées obsolètes trois jours plus tard. Lens, Bordeaux, Lyon, Marseille, Paris ou encore Nantes ont ainsi alterné mécaniquement victoire à domicile et défaite à l’extérieur, engrangeant trois points sur les six mis en jeu. Du coup, certaines équipes peinent à confirmer ou déçoivent les espérances entrevues. Après son revers niçois, l'OM veut pourtant voir dans sa victoire sur Bordeaux ce fameux "match-référence" après lequel tous les entraîneurs courent. Fort de ce succès, Perrin commente longuement ses choix tactiques dans La Provence. Son homologue parisien tient lui aussi un succès probant, dont l'interprétation tient d'abord à l'estimation de la valeur des Strasbourgeois. Mais dans cette période de fragilisation, Fernandez ne va pas faire de détails et il veut s'appuyer sur ce 3-0 pour donner enfin l'impression que le PSG peut sérieusement jouer le titre. Le problème est que depuis son arrivée à Paris, Luis s'est toujours empressé de changer les schémas tactiques qui s'avéraient (par hasard?) efficaces. Aussi est-il amusant de voir les journalistes de L'Equipe et du Parisien entamer une sorte de dialogue muet avec l'entraîneur, insistant sur la très bonne organisation de l'équipe samedi soir, le suppliant presque, entre les lignes, de ne pas faire le con. La même incapacité à enclencher une dynamique positive est encore plus flagrante pour Lyon, qui semblait pourtant armé pour affermir son emprise sur le championnat et passer à la vitesse supérieure. Le revers de Nantes, bien qu'il fut concédé à dix contre onze, souligne une faiblesse récurrente à l'extérieur — déjà constatée la saison passée — et les interrogations trottent toujours autour de la défense centrale, du niveau de Carrière ou des choix de Le Guen.

Qu'on se le dise.
Les "cadors" du championnat se tiennent donc dans un mouchoir de poche dans la première partie du classement, laissant le seul trio infernal Nice-Auxerre-Guingamp invaincu sur la période. Mais ces trois clubs ne comptent qu’un petit point de plus que leurs poursuivants. Bref, il faudra attendre encore quelques journées pour que se dessinent des tendances plus affirmées. La nalyse de comptoir Pour L’Equipe, Pauleta a raté "sept matches sur sept" depuis le début du championnat et devrait être mis en concurrence plus souvent avec Darcheville. Pour Téléfoot, l’attaquant girondin "est en manque de confiance" parce qu’il ne sourit pas après avoir marqué son coup franc contre l’OM. Pour rappel, le Portugais a inscrit trois buts et délivré deux passes décisives depuis l’ouverture du championnat. S’il avait marqué ses deux penalties contre Lille et Marseille, L’Equipe et Téléfoot militeraient sans doute pour qu’on lui décerne le Ballon d’or… Les observations en vrac Non, Lilian Laslandes n’est pas mort. Alexander Vencel non plus. Juninho doit avoir un pied-bot pour que ses frappes prennent des trajectoires aussi stupéfiantes. Pauleta est génial, mais que ça ne le dispense pas de prendre de l'élan quand il tire un penalty. Montpellier a marqué un but. Il a fallu une rafale de trois tirs consécutifs pour que Montpellier marque. Quand Vahirua comprendra t-il que ça fait deux ans qu’il est ridicule avec son coup de pagaie? Le Havre, c’est sans doute l’équipe dont on entendra le moins parler cette saison. Hommage aux gardiens : Regnault, Sylva, Letizi, Landreau, Grégorini ou Vencel se sont joliment illustrés en plongeant dans la luzerne. La comparaison un peu de mauvaise foi Nantes-Lyon : Sur une balle piquée dans un face à face avec l’attaquant adverse, Landreau détourne, alors que sur une action identique, Coupet va chercher la balle au fond de ses filets. Conclusion: Landreau en Equipe de France. L’anomalie On dirait bien qu’il y a du monde à Louis II pour les matches de Monaco. L’homme en forme Stéphane Moulin. Les jeunes buteurs qui montent Utaka et Makukula ont la baraka. Le gars qui sort de l'eau Benjamin Nivet, recruté par Troyes à Châteauroux, retrouve la D1 autrefois côtoyée avec Auxerre. Un poteau et un coup franc dans la lucarne du Havre. La loser attitude Après avoir obtenu in extremis son égalisation contre Sochaux mercredi dernier, le Stade Rennais s’incline dans le temps additionnel face à Lens samedi. Le comparatif Fernandez : "Je sentais l’équipe mieux dans le jeu. Qu’on ne me dise pas que Strasbourg était faible" (L’Equipe). Hasek : "Nous étions toujours faibles techniquement, toujours en retard. Le PSG a bien joué mais c’est aussi à cause de nous" (L’Equipe).
Partager

> sur le même thème

La Gazette, numéro 79

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Le forum

Messages de service

aujourd'hui à 17h19 - sehwag : @ JamelJ'ai transmis l'information concernant votre besoin sur le site internet à des jeunes gens... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 17h16 - environ bâillonné : Votre punk de président écoute trop les Clash : Rudy can't fail !!! >>


Manette football club

aujourd'hui à 16h59 - sehwag : Jeanroucasaujourd'hui à 15h15Je l'ai si tu veux que je te la prête pour faire l'extension. J'ai... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 16h54 - Citron Merengue : Nicordioaujourd'hui à 16h40Émotions positives : trezeguet 2000, wiltord 2000, France argentine... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 16h52 - Sidney le grand Govou : Promis je me mets en boule dans un coin et je ne bougerai pas. >>


Paris est magique

aujourd'hui à 16h41 - Portnaouac : Dites, c'est pas pour déranger hein mais si, parmi vous, il y en a qui ont encore des stocks de... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 16h36 - Sergent Louis Garcia : je pense également que Pelosi lance la procédure d'impeachment pour les 2 raisons, aucune raison... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 16h08 - Mevatlav Ekraspeck : Tu t’infuses le stade Français en ce moment... Viens faire un câlin... Ça ira mieux. >>


Bréviaire

aujourd'hui à 15h59 - De Gaulle Volant : Les foux de la rampe"Cette rampe d'accès dans le stade de football de Milan rend fous les... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 14h36 - Utaka Souley : Juste un (petit) commentaire là-dessus. La visio-conférence, c'est exigeant en termes de bande... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)