> déconnerie

L'analyse en carton

Ligue 1 / Journée 18 : la Gazette / 1

Partager

La Gazette: produite dans l'Atelier du forum, compilée par Gouff, Miklos Lendvai et Tonton Danijel.

 


Le Classement en relief



Retrouvez tous les Classements en relief (Ligue 2, Premier League, Bundesliga, Liga, Serie A), ainsi que le générateur de classements.


Les résultats de la journée
Olympique de Marseille 2 - 1 FC Lorient
Olympique Lyonnais 2 - 1 Evian Thonon-Gaillard
OGC Nice 2 - 0 Valenciennes FC
Stade Brestois 29 1 - 0 AJ Auxerre
Girondins de Bordeaux 1 - 0 FC Sochaux Montbéliard
AC Ajaccio 1 - 0 Stade Rennais FC
Paris Saint-Germain 0 - 0 Lille OSC
Montpellier Hérault SC 1 - 1 Toulouse FC
SM Caen 1 - 2 AS Nancy Lorraine
Dijon FCO 1 - 2 AS Saint-Etienne



Ah bah oui, il fallait pas laisser Jérémy Ménez s'occuper de ta déco.


Les gestes de la journée

L’ouverture lumineuse de Pastore pour Gameiro qui, malheureusement, ne cadre pas sa frappe: à croire qu'il travaille pour Jérôme Touboul.

 

Les nombreux buts annulés par Sirigu lors de PSG-Lille. Grégory Coupet voulait faire un commentaire, mais il pense qu’il va arrêter.

 

La volée du gauche de Cheyrou seul au point de penalty, qui passe au ras du poteau pour maintenir intacte sa réputation de presque-buteur somptueux et garder ses chances de remporter le Ballon d'Eau fraîche.

 

Le fameux arrêt du cul d' Audard sur un coup franc de Valbuena, parfaitement réussi puisque le ballon n'a pas franchi la ligne.

 

La puissante reprise du pectoral droit de Mounier sur le dégagement de Mater, qui lobe Penneteau et termine dans la lucarne.

 



Les petits hommes bruns existent, Charles Villeneuve les a vus le premier! Mais personne ne l'a cru, à l'époque...



Les antigestes de la journée

 

Le dégagement raté de Cris, la balle rebondissant sur sa jambe d'appui, qui ne va pas arranger son arthrose. 

 

La sortie 100% aérienne d’Andersen sur le but de Lisandro, devenu vilain petit canard de son équipe après avoir été cygne jusque-là.

 

La Luis Suarez de Réveillère, non assumée alors qu'elle ne change pas grand-chose au déroulement du match.

 

Le raté de Socrier, à deux mètres du but et seul sur un ballon peu rapide qu'il choisit, inexplicablement, de reprendre de l'extérieur.

 

Le croquage de Romao qui oublie trois (!) de ses coéquipiers idéalement placés pour tenter une frappe croisée qui passe un bon mètre à côté – tout ça pour se faire expulser après avoir insulté l'arbitre, puis craché ostensiblement par terre devant lui et enfin applaudir son expulsion: pour l'ensemble de son œuvre, on dira que c'est lui qui n'est pas au marquage de Cheyrou sur le coup franc qui suit.

 

La sortie full contact de Benoît Costil qui arrache tout sauf le gazon de François-Coty.

 

Les interviews à chaud "Ode au football offensif", quasi identiques, de Jallet et Béria après une première mi-temps soporifique de PSG-Lille: il faut rester solide, ne pas se mettre en danger et peut-être, sur un coup de bol/du sort, marquer "un petit but".

 

 




"Vous avez un peu exagéré, là. En or, je n'ai que les couilles."



La bannette

 

La phrase qui a plongé José Anigo et Frank Dumas dans la perplexité
René Marsiglia (L'Équipe) : "Quand on force les choses, elles arrivent."

 

Le joueur qui a revu Abyss
Bruno Grougi (L'Équipe) : "Des flashes qui reviennent."

 

La meilleure façon de marcher
Rémi Garde (lequipe.fr) : "Garder les pieds sur terre."

 

Le gars qui aimerait que sa compagne arrête d'oublier de prendre sa pilule
Christophe Galtier (lequipe.fr) : "Nous aurons un accident un jour ou l'autre."

 

L'équipe qui tricote
Rémi Garde (lequipe.fr) : "La dernière marche est souvent la plus difficile."

 

Le fan de Kyo
Rémi Garde (lequipe.fr) : "On est sur le chemin."

 

La victoire de François Hollande en 2012 selon Lionel Jospin
Alex Dupont (L'Équipe) : "On connaissait ce scénario mais cette fois, ça s'est bien fini."

 

La victoire de François Hollande en 2012 selon François Bayrou
Patrick Trotignon (L'Équipe) : "On se fait enfumer de nouveau."

 

La victoire de François Hollande en 2012 selon Marine Le Pen
René Girard (lequipe.fr) : "Cela ne change rien, c'est anecdotique."

 

La victoire de François Hollande en 2012 selon Nadine Morano et Patrick Lefebvre
Patrice Carteron (lequipe.fr) : "De la merde."
Christian Gourcuff (lequipe.fr) : "On est volé."

 

 

Bonus : l'acteur qu'on ignorait


 

Pour savoir à quel journaliste sportif vous auriez pu échapper si celui-ci avait choisi une autre carrière, allez à 1h 00mn 10s.
 

 



Les tops

 

Le top "Eva Joly nous parle du nucléaire"
Christophe Galtier (lequipe.fr) : "Nous aurons un accident un jour ou l'autre."
Patrice Carteron (lequipe.fr) : "De la merde."
Didier Deschamps (lequipe.fr) : "Il y a eu du déchet."

 

Le top "C'est l'hiver et le retour de la raclette"
Morgan Amalfitano (lequipe.fr) : "Ça a tenu à un fil."
Grégory Leca (lequipe.fr) : "Difficile à digérer."
Cyril Jeunechamp (L'Équipe) : "On ne peut pas parler de baisse de régime."

 

Le Top "GHB"
Bruno Grougi (L'Équipe) : "Des flashes qui reviennent."
Lamine Sané (francefootball.fr) : "Ça fait bingo.”
René Marsiglia (francefootball.fr) : "On a forcé la chance."

 



"On est vraiment solidaires, on veille les uns sur les autres. On a tous l'impression d'avoir un regard bienveillant et protecteur posé sur soi."


Les minutes

La minute "Point Godwin Okpara" d’Alain Casanova
"Tout le monde trouve injuste qu’une équipe, qui ne le mérite peut-être pas obligatoirement, soit de suite cataloguée. Nous on garde cette étiquette-là comme, à une époque, malheureusement, les juifs avaient leur croix sur le manteau aussi."

 

La minute "Kim Jong Il" de Gérard Bourgoin
"Cela fait trente-trois ans que je dirige les instances du football." (Canal+)

  

 



Aujourd'hui, numéro spécial de "Un jour, un destin": le jour où j'ai refusé une offre de Marc Keller.

  



L'extrait gratuit  

78e Meilleure action collective depuis le début du match: appel à contre temps de Valbuena, passe à l’envers de Morel, marquage et enrhumage façon Zubar de N’koulou et retour défensif “Pippo Inzaghi” de Diawara. Mandanda n’arrive pas à sauver de son bras les jambes d’Emeghara. 0-1 pour Lorient.
80e Rentrée de Lucho à la place de Diawara, quitte à avoir un mec qui marche, autant prendre un professionnel.
85e But de Mathieu Valbuena, toujours le même. Pas le genre de routine qui tue un couple. 1-1.
86e Rémy a la barre, et c’est bien le seul.
87e Entrée de Gadi. Pas Gaby, Gadi. *pan* Ah ben non, je suis déjà mort… Le suicide ici c’est aussi efficace qu’une frappe de Cheyrou.

 

Pour savoir dans quel état se met Bob-Loulou à la fin de cet OM-Lorient lisez l'intégralité de son compte-rendu sur Marseille vu ciel.

 



La bonne enseigne

 


 

Au lieu de considérer la FIFA comme un repaire de caciques corrompus qui se foutent du racisme sur les pelouses, faites un peu confiance à Sepp, bon sang! (photo prise à Lausanne par Nicolas)


Merci à Alain Delon? Non Alain Deroin, animasana, balashov22, Béni des crampes, C’est à ras, Charterhouse11, Cris Tiago Rool Naldo, Gouff, I want my Mionnet back, Justin Bibard, la touguesh, le Bleu, lemon, Lisandro Lobèse, Lucarelli, Marf, Marius T, Miklos, Mik Mortsllak, Pan Bagnat, Parkduprince, PeMiPau, pipige, RabbiJacob, sansai, tes fessées, Tonton Danijel, Vas-y Mako pour leurs contributions.

 

LA GAZETTE DE LA 18e JOURNÉE / 2e PARTIE
Les observations en vracLa commission de disciplineL'extrait gratuitL'équipe-type des MonégasquesLes stats futilesLe coin fraîcheurLe challenge Pierre MénèsMicro de Plomb, the RaceLe championnat à l'envers

 

 

Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)