> article suivant

Anelka, trop bien compris

> article suivant

Revoir Guadalajara

> article précédent

Top 10 : les flops de Ferguson

Ligue 1 / Journée 13 : la Gazette / 1

Partager

La Gazette: produite dans l'Atelier du forum, compilée par Miklos Lendvai et Tonton Danijel.

 


Le Classement en relief



Retrouvez tous les Classements en relief (Ligue 2, Premier League, Bundesliga, Liga, Serie A), ainsi que le générateur de classements.


Les résultats de la journée
SM Caen 3 - 0 Dijon FCO
AS Nancy Lorraine 2 - 1 Stade Brestois 29
FC Sochaux Montbéliard 2 - 1 Olympique Lyonnais
FC Lorient 2 - 0 AC Ajaccio
AJ Auxerre 2 - 0 Toulouse FC
Olympique de Marseille 2 - 0 OGC Nice
Lille OSC 1 - 1 Evian Thonon-Gaillard
Girondins de Bordeaux 1 - 1 Paris Saint-Germain
Stade Rennais FC 1 - 1 Valenciennes FC
AS Saint-Etienne 1 - 1 Montpellier Hérault SC



Maman j'ai raté Évian.


Les gestes de la journée

Le penalty doublement réussi par Loïc Rémy: le premier en force à la droite d’Ospina devant être logiquement retiré, il réussit la Panenka à gauche du gardien sur le deuxième – audacieux, même s’il est vrai que ce penalty à la 95e comptait juste pour la différence de buts... 

 

L’enchaînement roulette derrière son pied d’appui-frappe de Bulot contre Dijon: comme qui dirait, c’est bieng.

 

Le café-crème-petit-pont-caviar de Romain Hamouma pour Frédéric Bulot qui se charge, d'un contrôle orienté du droit et d'une frappe du gauche, de régler l'addition du Dijonnais.

 

L'envolée main opposée de Sirigu sur la frappe de Plasil, qui a du faire le régal des photographes autant que des spectateurs.

 

Le fervent supporter dijonnais hululant, à l'aide de son mégaphone, ses encouragements au club de son cœur, le tout sous les yeux médusés et amusés des spectateurs caennais.

 

Le futur amorti de Pastore (auquel il va falloir une bonne dose de technique), qui va lui permettre d'absorber le magnifique mouvement de balancier de l'ensemble des médias qui l'ont encensé pendant des semaines et qui vont lui marcher dessus consciencieusement.

 

Bonus Ligue 2. Le but princier de Marama Vahirua qui, à vingt mètres et à la réception d'un centre lointain, amortit le ballon pied droit, jongle pour se mettre dans le sens du but et reprend de volée en pleine lucarne!

 





Ça fait deux heures que je cherche le bureau de M. Perpère... C'est que je rate l'entraînement là, merde..


Les antigestes de la journée

 

Le "Je l'ai! Je l'ai!" d'Aly Cissokho qui, au lieu de dégager le ballon bien loin, offre un cadeau empoisonné au pauvre Réveillère, ce dernier ne pouvant éviter le csc.

 

 

La gueulante de Jérémy Ménez sur Ceara, incapable de défendre sur les trois joueurs qui attaquaient sur son côté.

 

Le TERRRRRIBLE (© CJP) tacle de Nicolita deux pieds décollés sur Bémido. Oh Mbami blues...

 

La solidité de Pejcinovic, qui s'est fait battre à l'épaule par la crevette Loïc Rémy, suivi du marquage très élastique à vingt mètres de François Clerc pour offrir à Ayew ce qui a dû être le but le plus facile de sa carrière.

 





Pour régler les problèmes des faux passeports, la Ligue vient de recruter un faux Claude Guéant.



La bannette
 

 

L'attaquant en mousse
Florent Sinama-Pongolle (asse.fr) : "On suit notre bonhomme de chemin."

 

L'entraîneur qui préfèrerait que la réalisation soit confiée à Jean-Luc plutôt qu'à Fred Godart
Rémi Garde (francefootball.fr) : "À bout de souffle."

 

L'entraîneur qui ne fait pas honneur à son patronyme
Alain Casanova (francefootball.fr) : "Trop stérile."

 

Le coach qui confirme qu'il entraine bien "les Ours"
Olivier Pantaloni (eurosport.fr) : "Déterminés à vendre chèrement notre peau."

 

Le remplacement de Matt Pokora par Rihanna dans le vestiaire marseillais
Didier Deschamps (francefootball.fr) : "Un rythme bien meilleur."

 

Le retour de la gastro
Christophe Galtier (francefootball.fr) : "Un vent de panique."

 

Le joueur passé par le CFA
Aly Cissokho (eurosport.fr) : "C'est l'apprentissage."

 

L'achat contrarié d'un lave-vaisselle
Eric Roy (L'Équipe) : "Je ne jetterai pas l'éponge."

 

Le coach déçu par l’issue du G20
Rudi Garcia (L'Équipe) : "On aurait pu le prévoir."

 

Le cas de priapisme
Mathieu Debuchy (L'Équipe) : "La semaine a été dure."

 

Le séjour dans la peau de Jean-Marc Sylvestre
Éric Roy (francefootball.fr) : "L'impression de faire toujours les mêmes analyses."

 

 

 


Toute la semaine, Sylvain Armand délaisse l'atelier CPA afin de peaufiner ses célébrations de but. Le travail finissant toujours par payer, il était fin prêt pour le doublé de Nenê.



Les tops

 

Le Top "Que pensez-vous de la coupe de cheveux de Jérémy Ménez?"
Bernard Casoni (L'Équipe) : "Pas nous satisfaire de ça."
Alex Dupont (francefootball.fr) : "Une grosse déception."
Steve Mandanda (eurosport.fr) : "La possibilité de recoller à la tête." 

 

Le Top ''Même Paulo Coelho, c'est un peu compliqué''
Rudi Garcia (L'Équipe) : "Bien se reposer pour attaquer la prochaine série."
Frédéric Antonetti (eurosport.fr) : "La page est tournée."
Rudi Garcia (L'Équipe) : "On aurait pu le prévoir."

 

Le Top "Les différentes options quand on vient de rater son Bac"
Eric Roy (eurosport.fr) : "Pas d'autre solution que le travail."
Aly Cissokho (eurosport.fr) : "C'est l'apprentissage."
Jean-Louis Triaud (francefootball.fr) : "Rester à ce niveau-là."

 

Le Top “Prix spécial de la critique dans un festival de cinéma indépendant”
Rémi Garde (olweb.fr) : "On avait plutôt bien démarré."
Kevin Gameiro (L'Équipe) : "Il y a un peu de déception."
Damien Perquis (L'Équipe) : "Une prise de conscience tous les week-end."
Lamine Koné (L'Équipe) : "Cela a été long."
Éric Roy (francefootball.fr) : "Ça me gonfle."

 



Un témoignage décisif dans l'affaire des attouchements au MHSC. Les ballons sont formels: pas une fois Cyril Jeunechamp ne les a seulement effleurés lors des séances de tacles.


Les minutes


 

La minute “Jérôme Who?” de Christophe Dugarry
“Pourquoi le projet du PSG est solide d'après vous? Parce qu'il y a un grand directeur sportif qui s'appelle Leonardo. Il est connu dans le monde entier et quand il décroche son téléphone, on lui répondra toujours. A Bordeaux, j'aimerais savoir à quoi sert Jérôme Bonnissel. C'est quoi son rôle exactement? Tout cela est nébuleux.” (sudouest.fr)

 

La minute menaçante de Rudi Garcia
"Ou il [l'arbitre] fait mieux que ça, ou on va se fâcher" (Orange Sport). Le foot: le sport où on peut menacer les arbitres en plein match.

 

La minute parano de Frédéric Antonetti
“À Lyon, la saison dernière, on a tué Puel. Peut-être que c’est moi que l’on veut tuer cette année? Je ne sais pas mais en tout cas, cela m’interpelle car je ne vois jamais rien de positif, et à l’intérieur du club non plus.” (L’Équipe)

 

La minute Charles Villeneuve de Guy Roux
(à propos de Nicolita) “Vous savez, le Roumain est malin...” (Foot+)

 

La minute rancunière d’Eric Roy
"Loïc a marqué, tant mieux pour lui. Après, est-ce que c’est bien de faire ça à un gardien avec qui tu as travaillé pendant deux ans?" Gianluigi Buffon approuve: en 2006, il a apprécié la classe de son coéquipier David Trezeguet.

 

La minute compatissante de Marc Planus
"Ils devraient plus servir Gameiro. Il fait beaucoup d'appels dans le vide, le pauvre.” (Canal+)

 

 




Prends ça, l'orchestre du Titanic.

 

 

La stat futile

 

Le classement des équipes de Ligue 1 dépendantes de leur buteur :

 

1.   Ajaccio : Sammaritano, 40% (4/10)
2.   Dijon : Corgnet, 38% (5/13)
3.   Marseille : Rémy, 35% (6/17)
4.   Bordeaux : Gouffran, 33% (5/15)
–.   Lyon : Gomis, 33% (7/21)
.   Saint-Étienne : Aubameyang, 33% (4/12)
7.   Auxerre : Traoré, 32% (6/19)
8.   PSG : Gameiro, 31% (8/26)
.   Brest : Grougi, 31% (4/13)
10. Montpellier : Giroud, 29% (8/28)
11. Évian-Thonon-Gaillard : Sagbo, 27% (4/15)
12. Nice : Monzon, Mouloungui, 25% (3/12)
––. Sochaux : Boudebouz, 25% (5/20)
14. Toulouse : Capoue, 23% (3/13)
––. Rennes : Kembo-Ekoko, 23% (5/22)
16. Caen : Nivet, 20% (4/20)
––. Lorient : Jouffre, 20% (3/15)
––. Nancy : Jo-Gook, Niculae, 20% (2/10)
19. Lille : Hazard, Sow, 18% (4/22)
20. Valenciennes : Aboubakar, Cohade, Danic, Gomis, Pujol, 15% (2/13)

 



L'extrait gratuit 

 

Mi temps Mince, Mouloungui fait un bon match. C’est un coup à ce qu’on l’achète ça.
 

46e Maurice, siège 45 rang F est lui aussi victime du retour d’André-Pierre.
 

53e Gignac ne se dépense pas trop sur terrain gras. Il a beaucoup appris à Mérano.
 

55e Morel se fait ouvrir l’arcade, même pas par Monzon. Pffff.
 

56e Traditionnel trou d’air de Nkoulou, bien rattrapé par Mouloungui.
 

59e Petite balle piquée de Cheyrou pour Remy qui allume la tribune. L’intendant signale à Deschamps qu’il ne reste plus que 30 ballons et lui demande de faire sortir Gignac si Remy s’y met aussi. 

 

Lisez Marine Land, le compte-rendu de OM-OGCN signé Bob-Loulou sur Marseille vu du ciel.

 



La bonne enseigne

 


 

On imagine plus Clément Chantôme en guitariste rythmique qu'en soliste virtuose – le PSG n'ayant peut-être que trop de cette variété-ci. Peut-être est-ce aussi la meilleure façon de trouver sa place dans le groupe: mieux vaut se faire voler la vedette que son nom sur la feuille de match. (merci à Simon pour cette image prise à Creil)


Merci à Alain Delon?, Non Alain Deroin, animasana, cachaco, CHR$, Cris Tiago Rool Naldo, damirez, Facile à shooter, fugazi, Gomisbärchen, Gouff, Hydresec, Ivanov, I want my Mionnet back, la touguesh, le Bleu, Ligue Huns, Lionel Joserien, Lucarelli, Lubo, Marf, Miklos, nasi_goreng, Niang, ni Demont, Nimaï, Parkduprince, Paul de Gascogne, Philou Vercruysse, pipige, Rabbijacob, Ryan Geek, Sir Sourire, Tonton Danijel, Zenon Zadkine pour leurs contributions.


LA GAZETTE DE LA 11e JOURNÉE /
2e PARTIE
Les observations en vracL'extrait gratuitL'équipe-type "Premier League"Les stats futilesLe coin fraîcheurMicro de Plomb, the RaceLe championnat à l'enversVu du forum

 


Réécrivez les lucarnes dans le Diaporama des lecteurs.

 

Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)