auteur
Jamel Attal

Du même auteur

> article suivant

Revue de stress #171

> article précédent

La stratégie de L'Equipe

Les visiteurs du mercredi

La pénible phase de préparation des Bleus est enfin terminée, et l'on n'en retiendra que le smoments forts. Place aux choses sérieuses...
Partager
Après s’être exercée sur tous les types de terrain qu’elle ne connaîtra pas en juin-juillet (gelé, décomposé, détrempé), avoir rencontré toutes les équipes qu’elle ne rencontrera pas au Mondial, avec tous les schémas tactiques qu’elles n’emploiera pas, l’équipe de France peut enfin clore cette pénible saison de matches amicaux. Ne jetons pas la pierre à Aimé, qui n’a jamais pu imposer à sa hiérarchie le programme qu’il souhaitait, et dont le prochain stage à Tignes va encore se dérouler avec un effectif partiel.

Nos Bleus promus à de hautes responsabilités dans leurs clubs (avec lesquels ils poursuivent quasiment tous un titre ou une place en Ligue des Champions) ne sont décidément pas motivés par les rencontres sans enjeu – seuls le Stade de France et le Vélodrome ont pu en fournir, ce sont d’ailleurs les seuls bons souvenirs que nous voulons garder : contre l’Espagne et la Norvège, l’équipe a vraiment joué, et plutôt bien. En manque de pression, les joueurs n’arrivent plus à élever leur niveau, seuls ceux qui avaient quelque chose à prouver ont montré plus de volonté (Lizarazu, Lamouchi, Djetou, Vieira). Même Jacquet que nous n’avons pas pour habitude d’éreinter dans ces pages nous fatigue par ses déclarations crispées et opaques : il est tellement sur la défensive que son discours devant les caméras est raide comme la justice et cassant comme une gaufrette. Il est vrai qu’à quelques jours de l’annonce de la liste des 22, il doit sentir une certaine pression, d’autant que les médias abandonnent l’union sacrée pour reprendre le tir à vue.

Le spectateur aussi est en manque de flamme : l’ennui et l’exaspération suscités par les deux dernières rencontres ne font qu’accroître notre impatience d’en arriver aux choses sérieuses. Les derniers rendez-vous avant le 10 juin, aussi peu alléchants soient-ils sur le papier, se dérouleront avec des joueurs enfin soumis à la pression d’une compétition imminente.

Partager
>> aucune réaction

La Coupe du monde 1998


K14
2003-05-12

Le bûcher des inanités

En écho à notre article sur le procès intenté à Aimé Jacquet par L'Équipe (1998, une plaie encore ouverte), un lecteur monte à la tribune pour plaider la cause du quotidien sportif, injustement victime de nos foudres…


La rédaction
2003-04-28

1998, une plaie encore ouverte

Aimé Jacquet est poursuivi par L'Équipe pour "injures publiques". Cette démarche navrante rouvre un dossier jamais complètement refermé…


La rédaction, canal historique
2002-05-26

La Rétro 1998

Nous avons récemment entré dans la base l'essentiel des articles de la première saison des Cahiers (décembre 97 / juin 98). Voilà l'occasion de les survoler ou de se replonger dans l'ambiance de la Coupe du monde 1998 avec une petite sélection thématique…


>> tous les épisodes du thème "La Coupe du monde 1998"

Sur le fil

Votre exemplaire de la Revue de stress est disponible à l'accueil: https://t.co/NbNn2XhFbS https://t.co/PjWTd2lnl4

RT @RemiBelot: "On ne pourra jamais faire mieux que Van Halen pour une entrée des joueurs sur un terrain de foot. C'est le morceau parfait"…

RT @kivolanov: Petit thread sur les disques sortis sur l'O.M ( ou par des joueurs évoluant au club).

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Paris est magique

aujourd'hui à 12h39 - Yul rit cramé : Oui enfin, elle est perdue, donc on ne sait pas où elle est.Tous les jours, des enfants sont... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 12h38 - Label Deschamps : Pourtant normalement il est bon sur les produits en croix. >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 12h37 - cocobeloeil : Bonne nouvelle les gars!Bala parie fermement sur une victoire Nîmoise.En toute logique, donc, on... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 10h39 - L oeil était dans la tombe : Il n'y avait que 2 matchs cette nuit mais cette saison de NHL restera dans les annales. C'est en... >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 10h38 - Mix Diskerud : On l'a chanté : https://www.youtube.com/watch?v=VBpgFAjzuVwEt lui-même a chanté :... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 09h52 - De Gaulle Volant : Contre son décan"Tousart : "Du mieux dans les attitudes"" (lequipe.fr) >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 09h14 - suppdebastille : Je doute beaucoup que le vel de Creil soit homologué pour la L2.Gamin, j'y ai vu plusieurs matchs... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 08h35 - Pascal Amateur : Le catholicisme de Bernanos, comme celui de Bloy et à la différence de Barbey d'Aurevilly,... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 07h37 - Hok : J'ai trouvé qu'il y avait une baisse physique de notre côté sur la fin. Enfin surtout une baisse... >>


MLS, c'est l'Amérique

aujourd'hui à 04h03 - Gouffran direct : Pozuelo a décidé de ne marquer "que" des bijoux.50 mètres à la course et lucarne... >>


Les brèves

Bjeurk

"Un maillot collector contre l'Islande." (lequipe.fr)

Décision de Lacour Martial

"La justice refuse le prénom Griezmann Mbappé." (lequipe.fr)

Gastrique Bertrand

"Comment le PSG a digéré ses éliminations." (lequipe.fr)

Flop chef

“L1-Gourvennec : ‘On n’a pas mis les ingrédients’.” (l’équipe.fr)

Ravons plus grand

“De l’ecstasy dans le drapeau du PSG.” (ouest-france.fr)