auteur
La rédaction

Du même auteur

> déconnerie

Dopé au cannabis !

> article suivant

Drôle de fair-play

> article suivant

Sous la Coupe de Memphis

> article précédent

Fernando Redondo, le roi de Madrid

Les Spirales 2014/2015 : le palmarès

Après le vote, l’heure est venue de dévoiler les lauréats des Spirales 2014/2015 dans les treize catégories qui vous étaient proposées. Et il y a quelques surprises...

Partager

 

Spirale du beau jeu et de l'audace (4.385 votes)

 

 

1. Le SM Caen de Patrice Garande : 39,8%
2. L'OM de Marcelo Bielsa : 27,4%
3. Le Marco Verratti du PSG : 19%

 

On attendait l’Olympique de Marseille, porté par la philosophie folle de Marcelo Bielsa. Mais le personnage argentin est clivant, ce qui a peut-être joué en sa défaveur. Au contraire, le Stade Malherbe de Caen a apporté un grand saut d’eau fraîche en Ligue 1. Si la première partie de saison normande a été marquée par une malchance chronique, la seconde a récompensé l’approche offensive prônée par Patrice Garande. La preuve que l’on peut se sauver tout en voulant bien jouer au ballon. La saison prochaine, l’ESTAC de Jean-Marc Furlan, cinquième de la catégorie, tentera de s’en inspirer.

 

 

Spirale de l'ennui et de la frilosité (3.279 votes)

 

 

1. Le LOSC de René Girard : 44%
2. Le Stade rennais de Philippe Montanier : 19,7%
3. Le FC Nantes de Michel Der Zakarian : 18,8%

 

Derrière le LOSC, vainqueur sans contestation - mais que l’on serait tenté de réduire en "LOSC d’août à mars", la fin de saison ayant été beaucoup plus emballante -, il y a eu un joli tir groupé de formations ennuyeuses au possible. L’écart entre le Stade rennais, le FC Nantes et l’AS Saint-Étienne (17,5% des voix) est minime, mais c’est l’incapacité de Philippe Montanier à construire un schéma de jeu cohérent, fluide et clair, alors qu’il a pu renouveler l’effectif à sa guise, qui a primé sur le reste, les Canaris disposant il est vrai de peu d’atouts offensifs, tandis que les Verts peuvent mettre en avant leurs excellents résultats.

 

 

Spirale de la progression (2.247 votes)

 

 

1. Nabil Fekir (Olympique lyonnais) : 37,6%
2. Claudio Beauvue (EA Guingamp) : 26,7%
3. Le nombre d’arrêtés préfectoraux anti-déplacements : 24,7%

 

Si la saison lyonnaise est celle de l’éclosion de multiples espoirs insoupçonnés, l’ascension de Nabil Fekir a été la plus fulgurante. Après quelques rares apparitions la saison dernière, le néo-international français (13 buts, 9 passes décisives) est devenu en l’espace de quelques mois l’un des meilleurs joueurs de Ligue 1. Il devance le deuxième meilleur buteur français toutes compétitions confondues évoluant dans les cinq grands championnats européens: Claudio Beauvue, qui a pris son temps avant d'éclore au plus haut niveau. À noter que l’explosion du nombre d’arrêtés préfectoraux interdisant les déplacements de supporters a fortement retenu votre attention.

 

 

Spirale de la régression (2.192 votes)

 

 

1. Yohan Cabaye (Paris Saint-Germain) : 61,5%
2. Le Téfécé : 28,7%
3. Florent Balmont (Lille OSC) : 5,3%

 

L’histoire de Yohan Cabaye avec le PSG n’est pas encore officiellement terminée, mais jusqu’ici, elle aura ressemblé à un chemin de croix pour l’ancien Lillois. Réputé en Angleterre lorsqu’il évoluait en relayeur ou derrière l’attaquant à Newcastle, Cabaye n’a pas su bouleverser la hiérarchie dans l’entrejeu parisien, ne profitant même pas des déboires de Thiago Motta en début de saison. Les supporters du PSG ont eu beaucoup plus l’habitude de le voir récolter son carton jaune coutumier que de le voir peser sur le jeu de leur équipe. Derrière, le Téfécé paye sa dégringolade qui a failli lui coûter sa place en Ligue 1. En revanche, la candidature des deux Florent aux jambes lourdes, Florent Balmont et Florent Malouda, a fait débat et ne vous a pas convaincu.

 

 

Spirale du meilleur moment de la saison (2.530 votes)

 

 

1. La prolongation de Chelsea-PSG : 44%
2. La victoire de Monaco à l'Emirates : 24,9%
3. Guingamp sortant des poules en Ligue Europa : 22,5%

 

Vous avez plébiscité les exploits français en Coupe d’Europe plutôt que les réjouissances nationales, moins rassembleuses et plus particulières il est vrai. L’exploit du PSG à dix contre onze à Stamford Bridge fait un vainqueur convaincant, même s’il reste à prouver qu’il symbolise réellement un passage de cap parisien. La victoire de Monaco sur la pelouse d’Arsenal, comme le parcours de Guingamp en Europa League, vous ont également fait plaisir cette saison. On en redemande.

 

 

Spirale du pire moment de la saison (2.160 votes)

 

 

1. Les commentaires de Christophe Dugarry sur Marcelo Bielsa : 46,1%
2. Le parcours de l'AS Saint-Étienne en Europa League : 31,2%
3. Bengous dans J+1 : 16,7%

 

Les diatribes, plus ou moins agressives au fil de la saison, de Christophe Dugarry à l’encontre de Marcelo Bielsa auront culminé pendant Marseille-Monaco (2-1): "Comment peuvent-ils continuer à jouer comme ça et Bielsa rester sur sa glacière?", se demande alors le consultant, qui ne pouvait évidemment pas prévoir le renversement de situation qui s’ensuivit. Plus généralement, c’est le traitement hostile réservé au technicien argentin qui est dénoncé à travers le cas d’un consultant qui, en 2007, lors de la première édition des Spirales, était en lice dans la catégorie "Truc utile"... Vous avez également beaucoup souffert en regardant les matches insipides de l’AS Saint-Étienne en Europa League, et ceux qui ont vu passer Bengous dans J+1 lui ont assuré une bonne place dans ce classement. 

 

 

Spirale de l’action pour un foot plus équitable (2.296 votes)

 

 

1. L’annonce de la fin de la tierce propriété : 41,6%
2. Les dons de Metz, Nancy et Monaco à Luzenac : 35,5%
3. Le spray pour mettre les murs à distance : 22,9%

 

La tierce propriété - quand une société tierce détient une partie des droits d’un joueur - va prendre fin, c’est promis! C’était en tout cas le sens de l’annonce du très vénérable Sepp Blatter, le président de la FIFA, en septembre 2014, la suite d’une promesse qui datait de… 2007. "Elle ne peut l’être immédiatement, il y aura une période de transition", avait alors indiqué le Suisse. On attend toujours, et on espère que ça ira vite. Parce qu’une annonce sans lendemain élue Spirale de l’action pour un foot plus équitable, ça le ferait moyen.

 

 

Spirale de l’action pour un foot moins équitable (2.369 votes)

 

 

1. Luzenac interdit de montée : 51,4%
2. La réforme des montées et descentes 25,3%
3. Le fichier STADE 17,3%

 

Il n’y a pas eu photo: l’injustice vécue par Luzenac l’été dernier était un vainqueur inévitable de cette catégorie. Le LAP a d’ailleurs, la semaine dernière, entamé une procédure judiciaire pour obtenir une réparation financière du préjudice subi. Cette affaire a révélé un côté bien sombre de nos instances, prêtes à s’asseoir sur la logique sportive pour des prétextes douteux, appliquant une logique à deux vitesses selon les cas (Luzenac/RC Lens, par exemple). Par ailleurs, vous n’êtes pas les seuls à déplorer la réforme des montées et descentes défendue par Frédéric Thiriez: l’assemblée fédérale n’a pas adopté l’adaptation nécessaire au niveau Ligue 2/National. L’affaire continue...

 

 

Spirale du truc utile (1.964 votes)

 

 

1. Éric Carrière consultant : 61,1%
2. La Tribune Loire : 13%
3. La glacière de Marcelo Bielsa : 10,2%

 

Un ancien joueur brillant consultant à ses débuts, bien placé dans la Spirale du truc utile: il y a un air de déjà-vu avec la récompense attribuée à Éric Carrière. On espère qu’il ne suivra pas Christophe Dugarry dans sa dégringolade vers les pires moments de la saison. Pour le reste, c’est un plaisir d’écouter l’ancien Nantais partager sa science du jeu. Où l’on sent la patte de la formation à la nantaise… Nantes décidément bien représenté, avec ses supporters exceptionnels de la Tribune Loire, préférés à une glacière de Marcelo Bielsa pourtant très médiatique.

 

 

Spirale du truc inutile (1.825 votes)

 

 

1. Les trophées UNFP : 37,6%
2. Doria : 27,9%
3. La Head Cam d’Olivier Tallaron : 25,4%

 

La lutte a été serrée, mais ce sont finalement les trophées UNFP qui remportent cette Spirale. D’aucuns auraient aimé pouvoir voter pour la résurrection des Spirales, mais ce vote tend à nous conforter. Devant certains résultats surprenants pour le grand public, les trophées UNFP ont perdu en crédibilité. Les acteurs ne font donc pas toujours les votants les plus pertinents. L’inévitable Doria est lui aussi bien placé, et on attend avec hâte la suite de ses aventures marseillaises cette été avec son retour de prêt. Quant à la Head Cam d’Olivier Tallaron, on ne devrait pas la revoir de sitôt.

 

 

Spirale de la meilleure performance comique (2.486 votes)

 

 

1. Daniel Lauclair pour son imitation d’une imitation de Michel Leeb : 61,6%
2. Gervais Martel pour la remise au goût du jour de "J'ai bien fait tous mes devoirs mais mon chien les a mangés" : 22,2%
3. Jean-Michel Aulas pour "Le tweet c fantastik" : 16,2%

 

Des trois candidats, vous avez plébiscité le one shot, l’éclair de génie unique - même si Daniel Lauclair nous fait bien rire par ailleurs en bord terrain des matches de coupe. Ce que certains journalistes font pour blaguer mais se gardent bien de vite effacer pour ne pas le diffuser, le grand Daniel l’a assumé jusqu'au bout. Après tout, on demande bien que les traductions soient fidèles au ton de la personne traduite. Alors pourquoi ne pas prendre l’accent espagnol pour Luis Enrique? De leur côté, les prestations de Gervais Martel et Jean-Michel Aulas ont peut-être pâti de leur ambivalence, puisqu'elles pouvaient tout autant, surtout la première, se retrouver dans le versant dramatique de ces Spirales.

 

 

Spirale de la meilleure performance dramatique (2.027 votes)

 

 

1. Mory Diaw pour "L’homme qui aimait les femmes" : 43,1%
2. Fabrice Olszewski pour "Lost in Translation" : 24,5%
3. Laurent Blanc pour "Vous, les journalistes..." : 21,6%

 

Personne ne le connaissait, et cela aurait pu, voire dû, jouer contre lui. Mais le florilège de ses tweets plus poétiques les uns que les autres était beaucoup trop convaincant… Mory Diaw, quatrième gardien du Paris Saint-Germain, est passé à la postérité un soir d’enflammade comme seul Twitter pour nous en offrir. Cela a été suffisant pour devancer largement la détresse et les traductions hésitantes de Fabrice Olszewski, fidèle compagnon de Marcelo Bielsa en conférence de presse.

 

 

Spirale de la déclaration de l’année (2.385 votes)

 

 

1. "I'm really sorry for this terrible arbitrage." Frédéric Thiriez (Canal+, 17/10/2014) : 26,2%
2. "Que peut-on reprocher à Thierry Henry? Sa main contre l'Irlande? Il a aidé à la qualification en Coupe du monde! L'Afrique du Sud? Il n'a rien fait. La France est hypocrite et lâche. Parfois, je me dis qu'en ayant été envahis par les Allemands, on serait mieux dirigés aujourd'hui." Emmanuel Petit (sports.fr, 02/12/2014) : 17,5%
3. "Évaluer la tâche des arbitres, c'est toujours interprété comme une justification de l'équipe qui se sent lésée. Je considère que le travail des arbitres est très difficile. Les évaluer publiquement ne les aide pas." Marcelo Bielsa (27/10/2014) : 17,1%

 

Ce sont huit mots en franglais, susurrés délicatement à l’oreille de Nasser Al-Khelaifi et dévoilés par J+1, qui ont fait beaucoup de mal à l’image de Frédéric Thiriez. Voir le président de la LFP aussi déférant face au président du PSG n’a pas arrangé la perception plus ou moins erronée d’une instance sous le joug des puissants. Quant à la sortie d’Emmanuel Petit, elle vous a d’autant plus marquée qu’elle n’est pas de l’ordre de ses délicieuses et habituelles glissades orales. Mais certains ont voulu mettre en avant le positif, et la troisième place de Marcelo Bielsa, pour l’une de ses multiples déclarations sur l’arbitrage,est amplement méritée.

 

Partager

> déconnerie

Révolution au Haillan

> sur le même thème

Cartier libre

Le foot français


Christophe Zemmour
2018-09-21

OM, un été d’interrogations et de promesses

Après un mercato mouvementé, l’Olympique de Marseille a signé une fin d’été imparfaite, ponctuée par la défaite face à Francfort en Ligue Europa, mais non dénuée de promesses.


Richard N
2018-09-13

Le foot langui sous Roche

La Roche-sur-Yon, chef lieu de la Vendée, rêve de devenir une place forte du football. Elle possède un joli stade mais son équipe peine à retrouver l’ambiance des folles soirées de D2 dans les années 1980.


Osvaldo Piazzolla
2018-06-14

Red Star : une montée à la Pyrrhus

Promu en Ligue 2, le club audonien ne sait pas où il jouera la saison prochaine. Stade Bauer pas aux normes, président qui veut construire une nouvelle enceinte et détruire l'actuelle et public divisé... La réussite sportive du Red Star n'est pas que positive.


>> tous les épisodes du thème "Le foot français"

Sur le fil

Les gilets oranges ont bien bloqué la France.

RT @CKuchly: Après un match comme ça, il n'y a plus de patriotisme. On se lève, on applaudit, et on part s'acheter un maillot de Frenkie de…

Les Football Leaks 3 révèleront que la France et les Pays-Bas s'étaient arrangés pour reléguer l’Allemagne.

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 09h48 - LLBB1975 : Pas un ? Tu es un peu sévère car il me semble que Griezman est très habile dans cet exercice. >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 09h43 - George Worst : L'origine ethnique, ça serait un genre de Foreign-key en fait. .. >>


Bréviaire

aujourd'hui à 09h43 - Pascal Amateur : Chèvre chaud"Cavani : 'C'était un peu chaud sur le terrain'." (lequipe.fr) >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 09h08 - Jus de Nino : Autant que moi j’ai ressenti de la satisfaction en constatant ce matin qu’il ne s’etait pas... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 02h20 - La Metz Est Dite : Oui.D'ailleurs je trouve que le body language d'Ogier est différent de d'habitude. Dès que le... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h08 - Tricky : A part ça, je ne sais pas si les matches de novembre veulent dire quoi que ce soit, mais les... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 01h32 - Le Meilleur est le Pires : Quand même... stat impressionnante, Djoko qui a gagné 31 points de suite sur son service face à... >>


Ligue des nations

aujourd'hui à 00h10 - Rolfes Reus : Quelques jolis buts entre la Slovaquie et l'Ukraine, notamment celui du 3-1. >>


Espoirs, des bleus et des verts

16/11/2018 à 23h17 - Rolfes Reus : Je ne vous remercie pas, ça parle de Bocaly, Aït-Fana, Yanga Mbiwa... tous plus ou moins disparus... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

16/11/2018 à 23h14 - Di Meco : Gilles Favard est jaune... ou gris, je ne sais pas si ma télé est bien réglée. >>


Les brèves

Chapecoense 2

"Foot - L1 : Inattendu sommet." (lequipe.fr)

Futur taulier

"Neymar risque jusqu'à 6 ans de prison." (ouest-france.fr)

Ruddy Bukkake

"Arbitrage : ‘J'en ai pris plein la tronche’." (lequipe.fr)

Droit au mur

“OM : Une attaque sans tête.” (lequipe.fr)

Mou Walk

"Le car de MU encore bloqué, Mourinho finit à pied." (lequipe.fr)