auteur
La rédaction

Du même auteur

> déconnerie

Lettre à (la) France

> article précédent

Best of 2015 : le Diaporama

Les souhaits des Cédéfistes pour 2016

Rêves de gloire sportive et de paix dans le monde. Les lecteurs des Cahiers du foot sont en fait des gens comme les autres. Voici leurs souhaits pour l’année prochaine.

Partager

 

Foot

• Qu’un club français gagne une coupe d’Europe.

France 2016 comme France 2000 et France 1984. Avec ou sans acteur porno, ou crachat.

• Que Younes Belhanda, qui ne joue plus trop en Ukraine, signe à Caen au mercato d'hiver pour former un duo d’ambianceurs Belhanda-Basile.

• La montée/le maintien du club de cœur.

• La fin de la FIFA.

 

 

• Qu'on parle de foot et pas de Sepp, de Michel, de crachat, de sextape, de marseillaise, de salaire.

• Que Frédéric Thiriez se fasse écraser par une gigantesque meule de fromage. Ou un panneau de signalisation en forme de phacochère. Ou même une météorite en brocolis, pourvu qu'il arrête le foot.

• Qu’on tape proprement l'Allemagne dans un match éliminatoire.

• La SNCF qui signe un gros contrat avec la Ligue pour organiser les déplacements. Les gros clubs (ou ceux qui résident dans des villes bien desservies) se déplacent dans des TGV à leurs couleurs, avec leurs supporters.

• Le retour du football au Vélodrome.

• L'ETG reprend le nom de Croix-de-Savoie, se transforme en société coopérative, remonte en L1 après une série de douze victoires consécutives et décide de jouer ses matchs à Thonon pour narguer Thiriez.

• La justice américaine découvre que Thiriez et Tapie ont bénéficié du contrat de Platini et leur interdit de parler football pour huit ans.

• Une troisième place en championnat pour Saint-Étienne au soir de la 38e journée, obtenue avec un total mirifique de cinquante-six points, un point devant un groupe de douze équipes ex aequo.

• Savourer l'air éberlué des joueurs de la Roma ou de Manchester City à la vue de Renaud Cohade disputant contre eux un match de tour préliminaire la Ligue des Champions.

• Que le Stade des Lumières garde son nom et ne s'appelle pas Assurland Arena Stadium.

• Plus d'entraîneurs intéressants en Ligue 1.

• L'équipe de France qui flambe avec Giroud qui bat le record de Platoche en marquant dix buts (ouais c'est une année de merde pour Michel).

• Que Mourinho et CR7 viennent à Paris et qu’ils soient éliminés en huitièmes par Chelsea en 2017.

• Qu'on puisse enfin choisir de regarder un match de foot sans commentaires, ce qui permettrait de plus profiter de l'ambiance des stades et aussi (ou surtout) d'entendre moins de conneries.

• Qu'on n'entende plus de politiques se servir du foot à des fins personnelles.

 

 

Divers

• Que les politiques réussissent à redonner un peu d'espoir aux gens.

• Des choses accessoires, du type la paix dans le monde, la fin du terrorisme, du FN et du chômage.

N’enterrer personne.

• Le retour de Nicolas Sarkozy à la maison de retraite de Neuilly-sur-Seine.

• Des doctorants qui publient et soutiennent.

• Que John Terry épouse Sonia Rolland, laquelle accouchera d'un petit Jean-Michel aux jambes torves. Ainsi Jean-Michel l'Arqué Terry-Rolland nous reviendra.

• Que le Qatar disparaisse dans un trou noir intergalactique, idéalement un jour de conférence de Paul Bizmuth.

• Qu'un soulèvement de bébés népalais engendre la révolution au Qatar, obligeant les Qataris à mettre tout leur argent dans des petits pots Blédina et plus dans des joueurs de foot.

• De vrais beaux Jeux à Rio.

• Que Sidney Govou soit élu président de la Terre.

François Hollande a une épiphanie, annonce la fin de l'état d'urgence, sa non-candidature pour 2017 et soumet un projet de constitution pour la VIe République avant le mois de juin, révélant qu'il y travaillait en secret depuis 1997.

 

 

Perso

• Voir comment c’est, la Ligue des Cahiers.

• Retomber amoureux d’un livre.

• Relire Bourdieu.

• Pisser au sommet du Carlit.

• Devenir modo du futur fil porno.

• Une famille en bonne santé.

 

 

Bonus : l’année 2016 de l’Olympique lyonnais vue par un Stéphanois

Février 2016. À la suite des enquêtes réussies des Américains contre la FIFA, le sommet des services de renseignements et de lutte contre la fraude du monde entier annoncent que leur prochaine cible est l'Olympique lyonnais. Lui sont reprochés: aAchat d'arbitres et de matches, passe-droits à la Ligue, comptes truqués, financements occultes de groupes de supporters extrémistes chargés de créer un climat de haine dans le football français, appels réguliers à la haine de son président, dopage généralisé de ses équipes, malversation pour la construction du Grand Stade, financement de Daesh, etc.

 

L'équipe est immédiatement suspendue de la Ligue 1, des coupes d’Europe (ah non, pardon...). Dans la foulée, la ville de Lyon est interdite d'avoir un club professionnel pour les cinquante prochaines années. Le club est condamné à verser une indemnité de cent millions d'euros à chaque club de L1 et de L2 pour malversation. La ville de Lyon doit payer à la place du club, non solvable, et rembourser les investissements du club dans le Grand Stade.

 

La ville, alors ruinée, est déclarée en faillite. L'administrateur Roland Romeyer et son adjoint Bafétimbi Gomis sont nommés pour solder les dettes. Les Lyonnais sont vendus par groupes comme esclaves dans des ping-pong shows thaïlandais. Les monument de la ville sont démontés, vendus et remontés en Algérie. Une fois vide, la ville entière est détruite et un trou géant creusé, servant de piscine pour les Stéphanois.

 

Jean-Michel Aulas échappe de peu à la prison. Il est, à la place, nommé mascotte officielle du stade Vélodrome.

 

Partager

> sur le même thème

Best of 2015 : le Déclarama

> du même auteur

La revue, numéro 1

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Gilles Juan
2019-09-09

Le Blanc est-il encore supérieur au Noir ?

Il faut parfois savoir trancher les polémiques et mettre un terme aux mauvais procès. Défense de Pierre Ménès et Lilian Thuram (dans cet ordre décroissant). 


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-26

Retour vers le footoir [2]

Uchronies - Biff Tannen a mis la main sur votre collection de France Football et a décidé de changer vos meilleurs souvenirs en cauchemars… Seconde partie de nos uchronies: les victoires en défaites.


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-20

Retour vers le footoir [1]

Uchronies - Embarquez dans la DeLorean, poussez les gaz jusqu’à atteindre 88 miles à l’heure et réécrivez l’histoire de quelques rencontres du passé. Première partie: les défaites en victoires. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)