> déconnerie

PALMARES 2000

> article précédent

Scandale à la Papa

> article précédent

La Gazette > 30e journée

Les fiches des RG sur les joueurs du PSG

Bonus web : retrouvez sept des quinze portraits (plus un inédit) parus dans le numéro 33 des Cahiers – et allez chercher les autres en kiosque!
Partager
pagescdf33.jpg

Au moment de prendre ses fonctions, Paul Le Guen a pu consulter les fiches concoctées par les RG (Roche-Guérin) sur les joueurs  de son effectif... Nous nous les sommes procurées.



Cissé Édouard
bwpsg_cisse.jpgSurnom : « Doc Gynéco »
Poste : milieu irrécupérateur.
Spécialité : une frappe en lucarne par saison, si possible contre l’OM, et puis l’entrée en hibernation.
Commentaire
Si Patrick Vieira est la Pieuvre, Édouard, c’est le Calamar. Espoir du club lorsqu’il formait avec Pierre Ducrocq la charnière de notre milieu, ce n’est qu’à Monaco, au milieu d’une équipe exceptionnelle, qu’il a pu passer pour un joueur moyen. En le testant au poste d’arrière droit, Guy Lacombe a prouvé que le club devait renoncer à son Doudou s’il voulait entrer dans l’âge adulte.
Problème majeur : c’est lui le joueur symbole du PSG.


Frau Pierre-Alain
bwpsg_frau.jpgSurnom : « Paf le chien »
Poste : attaquant en manque de soutien.
Spécialité : certainement pas le tacle les deux pieds décollés.
Commentaire
Acheté en soldes à l’intersaison pour faire croire aux supporters qu’on pouvait encore investir, il s’est rapidement mis en évidence par une convaincante imitation de Francis Llacer en tronçonnant le Sedanais Noro, ce qui lui a valu de passer deux mois en tribune (et non sur le banc de touche comme son niveau aurait pu le lui faire espérer). Il peut efficacement concurrencer Diané et Mendy dans le rôle de sprinteur comique du flanc droit. 
Problème majeur : on croyait qu’il avait le profil de Ginola, il a plutôt celui de Caveglia. Surtout de profil.


Kalou Bonaventure
bwpsg_kalou.jpgSurnom : « Mauvais trip »
Poste : sur un poster défraîchi dans les locaux de l’AJA.
Spécialité : éliminer cinq adversaires par une ébouriffante succession de crochets courts, buter sur le sixième, puis repenser à cette action sans bouger pendant la demi-heure suivante.
Commentaire
Cas d’école du super joueur transformé en épave tremblante par un séjour au PSG. Pour son premier match, il avait réussi un but et trois passes décisives. Depuis, il enchaîne les performances quelconques, parfois illuminées d’un déboulé inaccessible à 99 % de ses collègues de la planète. Kalou, c’est le nouveau Okocha. Il y a sans doute un poème décadent à en tirer.
Problème majeur : beaucoup trop fort pour son propre niveau. D’où des courts-circuits permanents.


Pauleta Pedro Miguel
bwpsg_pauleta.jpgSurnom : « L’aigle essoré »
Poste : plus très neuf.
Spécialité : faire croire aux clubs où il passe qu’ils ont une équipe de foot.
Commentaire
Buteur de haut niveau, il a offert au PSG ses rares moments de bonheur de ces dernières saisons. Lui-même se demande encore s’il préfère jouer dans un club où les passes n’arrivent pas ou dans une sélection où elles ne partent jamais. À bientôt 42 ans, passant 90 % de son temps à déclencher le pressing, il commence à marquer le pas.
Problème majeur : son fils étant en train de terminer son doctorat de littérature comparée, il va falloir trouver autre chose que l’école portugaise pour le retenir à Paris.


Rodriguez Cristian
bwpsg_rodriguez.jpgSurnom : « Bruno »
Poste : chien fou.
Spécialité : propulser le ballon droit sur l’adversaire, lui sauter dessus en bavant, lui lécher le visage, repartir avec le ballon, refaire la même chose avec l’adversaire suivant, etc.
Commentaire
Arrivé en tant que mascotte dans les bagages de l’inoubliable Carlos Bueno, son compatriote l’a délibérément oublié dans le vestiaire parisien en repartant au Sporting. Doté d’autant de fighting spirit qu’une équipe de rugby irlandaise entière, il n’a pas toujours été utilisé à bon escient. On peut le lâcher sur le terrain pour dire aux adversaires : « Nous mourrons, mais nous vous emmènerons avec nous ».
Problème majeur : le service administratif a paumé son passeport, alors on n'est pas près de le renvoyer en Uruguay.


Rothen Jérôme
bwpsg_rothen.jpgSurnom : « James Blonde »
Poste : infirmerie.
Spécialité : le tour sur lui-même en ne touchant la balle que du pied gauche.
Commentaire
Polyvalent, Jérôme peut être forfait à la suite d’une élongation, d’une pubalgie, d’une entorse, d’une béquille ou de toute pathologie que le service médical est désireux d’étudier. En réussissant à ruiner une prometteuse carrière en venant au PSG, il a au moins exaucé une de ses prétentions : prouver qu’il est un vrai Parisien.
Problème majeur : la seule partie de son corps qui a désenflé, c’est sa tête.


Traoré Sammy
bwpsg_traore.jpgSurnom : « Farid Chopel »
Poste : restante.
Spécialité : faire croire que c’est un bon joueur de tête parce qu’il mesure 2 m 18.
Commentaire
Sa venue serait le fruit d’un malentendu, Alain Cayzac ayant pris au pied de la lettre une boutade de Guy Lacombe (« On n’a qu’à recruter Traoré, tant qu’on y est ! »). Son utilité à l’entraînement, en tant que piquet de slalom, est évidente, mais en match, elle reste à établir : si sa taille lui vaut d’être qualifié de tour de contrôle, c’est en raison de sa faculté à rester planté et à regarder les attaques adverses décoller.
Problème majeur : comme à chaque fois que le PSG a établi qu’un de ses salariés n’était pas un footballeur, la revente s’avère très difficile.


Inédit : Luyindula Peguy
bwpsg_luyindula.jpgSurnom : « Peguy »
Poste : rubrique des transferts.
Spécialité : prendre un nouveau départ.
Commentaire
Depuis sa belle dernière année lyonnaise, sa carrière suit une courbe descendante parfaite (OM, Auxerre, Levante, PSG), avec des périodes de plus en plus courtes sous chaque maillot. Luyindula est entré dans sa période « Gravelaine », qui fait de lui un attaquant en surnombre. Voilà qui nous garantit quelques éclairs de génie au milieu de ses six soporifiques prochains mois.
Problème majeur : le pire karma qu’on ait vu dans le foot professionnel depuis Dely Valdès.
 

>> Retrouvez les fiches d'Alonzo, Armand, Diané, Hellebuyck, Landreau, Mendy, Rozenhal et Yepes dans l'inoubliable numéro 33 des Cahiers du football.
Partager

> déconnerie

Sidney by night

> sur le même thème

Coupe de la Ligue : le diaporama

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Gilles Juan
2019-09-09

Le Blanc est-il encore supérieur au Noir ?

Il faut parfois savoir trancher les polémiques et mettre un terme aux mauvais procès. Défense de Pierre Ménès et Lilian Thuram (dans cet ordre décroissant). 


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-26

Retour vers le footoir [2]

Uchronies - Biff Tannen a mis la main sur votre collection de France Football et a décidé de changer vos meilleurs souvenirs en cauchemars… Seconde partie de nos uchronies: les victoires en défaites.


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-20

Retour vers le footoir [1]

Uchronies - Embarquez dans la DeLorean, poussez les gaz jusqu’à atteindre 88 miles à l’heure et réécrivez l’histoire de quelques rencontres du passé. Première partie: les défaites en victoires. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)