auteur
Jamel Attal

Du même auteur

> déconnerie

L'été des médusés

Lemerre et les médias: rupture de faisceau

Il ne fallait pas sous-estimer la capacité de Roger Lemerre à aller au bout de ses humeurs: la rupture avec les médias va durer quelque temps encore. Les Cahiers ne sont pas scandalisés et l'équipe de France n'est pas en danger…
Partager
Les commentateurs soulignent le paradoxe d'un clash advenu alors que d'une part les choix du sélectionneur ne souffrent pas de réelle contestation, d'autre part que la situation en France semble idyllique en comparaison de l'Angleterre, l'Espagne ou l'Allemagne, où la sélection est soumise à une pression démesurée…
Il faut d'abord tenir compte qu'en agissant de la sorte, Lemerre se place délibérément et publiquement aux côtés du "groupe des 12" qui refusent également tout contact avec la presse, parmi lesquels figurent de nombreux titulaires et champions du monde. On a raison d'évoquer les séquelles du Mondial 98 et il faudrait se rappeler très précisément le contexte d'il y a deux ans pour comprendre qu'une telle rancœur puisse durer ainsi.
Mais au-delà de cet habile geste de solidarité du sélectionneur envers ses joueurs, il y a de toute façon un intérêt à élever un rempart autour d'un groupe lors d'une phase finale, tant les sollicitations et surtout les polémiques injectées de l'extérieur peuvent nuire. On voit bien que ces joueurs ont la volonté et la capacité de gérer les tensions en interne. Quelle curiosité justifierait d'aller au-delà? Si l'harmonie peut à ce seul prix continuer de régner chez les 22, nous ferons bien volontiers le sacrifice de quelques interviews…
Alors ensuite, peu importe que l'environnement soit bien moins conflictuel en France, si les champions du monde peuvent d'offrir le luxe d'un relatif isolement médiatique, qu'ils en profitent, car on ne voit pas trop les dangers de cette rupture. Au contraire Lemerre cherche-t-il peut-être à transmettre au groupe le surcroît d'une motivation qui avait été bénéfique en Coupe du monde.
Enfin, pendant cette période de "grève", les pages des journaux et les écrans de télé n'ont pas semblé manquer d'interviews des internationaux, et L'Equipe a même publié un entretien avec… Didier Deschamps! Le blocus est donc très relatif et les journalistes ne sont pas aux abois.

Certains lecteurs nous ont écrit pour stigmatiser le caractère intouchable de l'équipe de France et assimiler "l'intérêt supérieur du football français" avec une raison d'Etat qui empêcherait toute critique. Ce journalisme de béni-oui-oui est parfaitement incarné par l'indigence des journalistes de télévision, qui font bien attention à ne se fâcher avec personne. On ne va évidemment pas dire le contraire ici, mais les soit disant critiques émises contre le sélectionneur nous ont semblé sans véritable objet et souvent animées d'intentions pas très claires (voir par exemple la pseudo polémique sur la liste des 22, Cahiers 34 et 35). Avouons aussi que les relations conflictuelles d'Aimé Jacquet ou Roger Lemerre avec "une certaine presse" sont plutôt pour nous réjouir, et qu'en la matière nous conservons délibérément notre côté "supporters des Bleus", mauvaise foi comprise. D'autre part, on peut regretter que cette virulence et ces exigences critiques soient si fortes pour la sélection nationale, et beaucoup moins pour d'autres sujets d'investigation, plus sensibles et nettement plus intéressants…

En fait, les notions de droit à l'information et de liberté de la presse méritent mieux que de s'appliquer aux petits secrets de l'équipe de France ou aux déclarations des footballeurs, dont l'importance devrait être un peu relativisée. Et honnêtement, si (par exemple et au hasard) nous contestions à Djorkaeff sa place de titulaire, nous n'irions pas questionner le sélectionneur ou les joueurs à ce sujet, et nous ne nous étonnerions pas que Youri refuse de nous parler! Rien n'empêche de discuter, de débattre et de s'exprimer en toute liberté. Où est donc la censure que certains sont proches d'évoquer?

Partager
>> aucune réaction

Les Bleus


Richard Coudrais
2020-11-11

Les tuniques bleues

BibliothèqueUn maillot, une légende nous plonge dans l’histoire du maillot de l’équipe de France, ou plutôt de ses nombreux maillots… 


Jérôme Latta
2020-10-05

1905-2020 : des Bleus à domicile(s)

Une Balle dans le pied – En 115 ans, l'équipe de France a visité une quarantaine de stades sur le territoire national. Surtout dans l'agglomération parisienne, et devant des affluences qui ont beaucoup varié. 


MinusGermain
2020-09-10

Zones blanches pour les Bleus

Infographies – Huit départements n'ont jamais fourni d'internationaux à l'équipe de France. Explorons ces déserts footballistiques et recensons leurs représentants chez les pros. 


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"

Le forum

En Vert et contre tout

aujourd'hui à 18h02 - Danishos Dynamitos : Si je ne m'abuse c'est le premier arrêté du genre qu'elle prend depuis sa nomination. >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 18h02 - Flo Riant Sans Son : C'est exactement ça ! Un de mes "buts anodins" préfèrés tant les moches de l'Ouest croyait nous... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 18h00 - manuFoU : « Le Vendée Globe n'est abordé que par l'entretien croisé Escoffier-Grosjean »Le VG a droit... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 17h59 - Milan de solitude : La Roma a perdu sur tapis vert pour avoir fait un remplacement de trop.Est-ce à l'arbitre central... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 17h55 - Lyon n'aime Messi : La remontée du relais précédente était plus impressionnante, là quand Johannes prend son... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 17h42 - Pascal Amateur : #metooinceste "Personne ne se découvre." (lequipe.fr) (Cace-dédi à Classico, qui m'a cité dans... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 17h37 - khwezi : Tiens, d'ailleurs il parle bien du nouveau SecDef et fait un lien intéressant (@Luis) avec les... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 17h34 - Label Deschamps : Tout à fait, du reste dans l'est-indienne il y a des variantes avec f5 quand les noirs ont joué... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 17h19 - Tricky : (Mais MKG, ce n'est pas idiot comme pari) >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 17h13 - Giresse au bout de mes rêves : D'autant plus avec la victoire de l'UBB Mevat. Cameron est grand, Matthieu Jalibert régale >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)