> article suivant

Libres arbitres

> article précédent

Un cadavre dans le Blaquart

Le sommeil se lève à l'Est

Les Bleus n'ont pas mérité mieux que le nul à Minsk, et un surplace dans le groupe D • La nalyseLes observations en vracLe match de TF1Vu du forum
Partager
Pour expliquer ou excuser à la fois le match nul d'hier soir et son contenu, les motifs sont connus – condition physique incertaine et relâchement mental en fin de saison –, mais ils n'allègent pas vraiment des constats plutôt accablants: la pénurie d'occasions, la fébrilité défensive, le manque d'impact à la récupération et l'absence d'idées dans le jeu... contre une équipe privée d'une dizaine de titulaires qui n'a même pas spécialement fermé le jeu. Quand, à la 75e minute, les commentateurs commencent à souligner les qualités techniques d'un tel adversaire, c'est que l'équipe de France est hors sujet. Elle l'a été dans toutes les lignes, en particulier lors d'un quart d'heure durant lequel elle a abandonné le ballon à la Biélorussie et qui s'est achevé avec l'ouverture du score.

sch_110603_bie_fra.jpg


Faillite au milieu
La saison très irrégulière des Bleus ne fait pas de ce pensum une surprise: il confirme malheureusement des travers déjà constatés, auxquels s'en sont ajoutés d'autres. Parmi ceux-ci, la perte d'impact des milieux défensifs a fragilisé l'ensemble de l'équipe, d'autant qu'ils ont également été incapables de pousser leurs initiatives vers l'avant, tant dans la percussion que dans les transmissions. Diaby en toute petite forme et A. Diarra ayant eu un très faible rayonnement et commis beaucoup de fautes témoignant de leur impuissance, il a manqué un profil plus relayeur à la M'vila... Le 4-2-3-1 a été d'autant plus stérile que l'impulsion n'a pas non plus été donnée par les milieux offensifs: Nasri a tenté de prendre ses responsabilités mais n'y est pas réellement parvenu, Ribéry a encore donné l'impression de ne plus être capable de jouer avec les autres et Malouda ne s'est pas réinventé. Laurent Blanc, en laissant en tribune des joueurs qui auraient pu remettre de l'impact et de la percussion (Valbuena, Menez voire N'Zogbia), a laissé son équipe sans solution, l'entrée de Rémy ne pouvant réellement modifier les équilibres.

bie_fra_1.jpg

Sur le plan de la qualification, ce résultat n'est pas une si mauvaise affaire: c'est un point pris à l'extérieur qui ne rattrape certes pas les trois autres perdus au match aller, mais la France reste en position confortable dans le groupe D. Sur le plan de l'image et du "chantier", cette rencontre marque plutôt une régression. On se demande d'ailleurs comment les Bleus et leur staff vont pouvoir aborder les deux amicaux à venir, et l'on imagine l'angoisse de TF1 face à l'obligation de les diffuser.



Les observations en vrac

• Bien vu de la part de Nike, le maillot "fourth" pour l'échauffement, afin de montrer quelques sponsors. Heureusement que ça n'existait pas du temps de Roger Lemerre, il aurait été capable de tendre les maillots un à un à ses joueurs en déclamant: "Que le fourth soit avec toi".

• Un décolleté qui descend jusqu'au milieu du torse, des opinions sorties de son nombril: Lizarazu est en passe de devenir le BHL du football.

• Contre la Biélorussie B, on fait moins bien que l'Albanie et le Canada, mais aussi bien que le Kazakhstan. Tremble, Europe!

• Soulever la Ligue des champions et marquer son premier but en équipe de France dans la foulée, superbe semaine pour Abidal.

• Difficile de dire si les Biélorusses regardent plus de matches de Lorient ou de Barcelone, mais leur science de la remontée de balle est impressionnante.

"Toujours pas de Français à l'échauffement", annonce l'homme de terrain à la 75e minute. Hey, et les onze sur le terrain?

• Laurent Blanc vexé par une question anodine du gentillet Frédéric Calenge ("Comment vous expliquez ce match nul et cette contre-performance, ce match décevant?" – "Ben vous avez tout dit alors, c'est pas la peine d'expliquer")... Domenech énervait tout le monde mais il ne s'énervait pas, au moins.

• La phrase de Laurent Blanc qu'on s'attendait plutôt à entendre lors de l'interview d'après-match: "Quoi? c'était pas un amical?"

• Juste une question en l'air, comme ça: et si l'affaire des quotas avait miné l'autorité du sélectionneur au sein de son groupe?

[avec vertigo et Zénon Zadkine]


bie_fra_4.jpg



Le match de TF1

On aurait pu s'attarder sur les considérations géopolitiques (la Biélorussie, membre de l'UE!) ou climatiques ("On pouvait craindre le pire dans ce pays de l'Est, mais les conditions de jeu sont printanières...") de Christian Jeanpierre, mais on ne retiendra que deux instants biélorusses de la dream team de TF1.

Le moment de solitude de Christian Jeanpierre
"Et vous parliez de l'étendue de la Russie tout à l'heure Arsène, sachez que Tigorev il est né à soixante kilomètres de la frontière chinoise, complètement à l'Est de la Russie... Au pied des montagnes... Je peux vous en parler j'y suis allé là-bas Bixente." – "Ah" – "Je peux vous dire que c'est magnifique... Je vous le recommande. Destination peu commune mais magnifique... Malouda, le centre!"

La nalyse de Bixente Lizarazu
"La France qui s'en est sortie avec une action individuelle: ce bon centre de Sagna, cette remise de Benzema et la frappe de Malouda."



Vu du forum

[Merci à emink pour le titre de cet article]

=>> Patate Sauzée - vendredi 3 juin 2011 - 21:09
Intensité de jeu faiblarde: check. Ola à la 10e minute : check. C'est quoi après sur la liste ?
=>> Jean-Noël Perrin - vendredi 3 juin 2011 - 21:16
Les coups de pied arrêtés défensifs. Check.

=>> Eugène Sacomoino - 21:22
Une défense fébrile. Un jeu lent. Des duels perdus. Un but tout pourri sur coup de pied arrêté évitable. On ne l'avait pas viré, Domenech?

=>> king carrasco - vendredi 3 juin 2011 - 21:29
Les blacks grands, costauds, puissants font un mauvais match.
=>> Raymundo Menech - vendredi 3 juin 2011 - 21:32
Oui mais on travaille bien sur le quota de jaunes par contre, déjà deux…

=>> RabbiJacob - vendredi 3 juin 2011 - 22:22
Belle combativité des jeunes Sedanais en tous cas. N'Diefi et Deblock seraient fiers.

=>> Exilé17 - vendredi 3 juin 2011 - 22:28
Les actions offensives françaises ont la conviction de l'ablette qui se décide à sauter dans la poêle parce que c'est de toute façon son destin.

=>> RabbiJacob - vendredi 3 juin 2011 - 22:28
Si seulement on avait Yohan Mollo sur le banc !

=>> Vieux légume - vendredi 3 juin 2011 - 22:47
Diarra et Diaby ensemble au milieu de terrain, quelle belle idée... J'ai perdu une heure trente de ma vie qu'on ne me rendra point, quel scandale.

=>> vertigo - vendredi 3 juin 2011 - 22:47
Ouais, vivement que Blanc reprenne cette équipe en main pour lui inculquer son projet de jeu.

=>> Edji - vendredi 3 juin 2011 - 22:50
Le passage de Federer-Djokovic à la 2e mi-temps de Biélorussie-France, c'était un peu comme sortir du Space Mountain pour se faire dans la foulée le manège du village du coin.

=>> sansai - vendredi 3 juin 2011 - 22:54
Bon sinon, Alou Diarra, on en a vraiment besoin sur ce genre de matchs où on est incapables de toucher nos milieux et de sortir du pressing biélorusse ? Un peu plus de mobilité, c'était pas envisageable? Je retourne lire le verbatim de Mediapart, y a quelque chose qui m'échappe.



Les titres auxquels vous avez échappé

Rupture du Minsk pour les mous du genou
Is this stérile life ?


BIÉLORUSSIE-FRANCE : LES GARS
Partager

> sur le même thème

Biélorussie-France : les gars

> Dossier

Les Bleus

Les Bleus


MinusGermain
2020-09-10

Zones blanches pour les Bleus

Infographies – Huit départements n'ont jamais fourni d'internationaux à l'équipe de France. Explorons ces déserts footballistiques et recensons leurs représentants chez les pros. 


Jérôme Latta
2020-07-29

Revoir Guadalajara

Une Balle dans le pied – Qu’est-ce qui fait le mythe d’un match comme France-Brésil 1986, faut-il sortir de la légende du football une rencontre qui y est entrée, que peut-il en rester ?

 


Mevatlav Ekraspeck
2020-06-11

1986-1990 : les années noires des Bleus

[Épisode 1/3] Quand l'ère Platini s'achève, l'équipe de France plonge dans un tunnel de quatre années ratées. De nombreux joueurs y laisseront leur peau d'internationaux. 


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"

Le forum

Etoiles et toiles

aujourd'hui à 00h57 - Jah fête et aime dorer Anne : Brian Hainautaujourd'hui à 00h52--------------------C'est très bien (et Dufresne est... >>


La Route de l'Orient

23/09/2020 à 23h43 - Tricky : (Pardon, mais l’Olivier le plus célèbre, ce n’est pas le forumiste ?) >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

23/09/2020 à 23h32 - Julow : Oui, on pourrait remettre ça, quand tu en auras le loisir, Milan. C'est quand même tellement... >>


Foot et politique

23/09/2020 à 23h10 - Tricky : Mevatlav Ekraspeckaujourd'hui à 22h36———-Ca m’a frappé: je me suis tapé tout le discours... >>


Dans le haut du panier

23/09/2020 à 23h02 - Tricky : Ah non c’est moi qui me suis mélangé les pinceaux entre 0-2 et 1-3.A part ça, pourquoi Jaylen... >>


In barry we trust

23/09/2020 à 22h57 - manuFoU : Ils ont encaissé plus de points qu’ils n’en ont marqué (et accessoirement ils ont oublié de... >>


Premier League et foot anglais

23/09/2020 à 22h52 - Özil paradisiaque : En fait, si je lis bien le tableau ça devrait être Liverpool à Anfield.Joli tableau. >>


Bréviaire

23/09/2020 à 22h46 - Raïeaïeïe : Merlu sous gravillon"Andrew Gravillon se rapproche de Lorient" (footmercato.fr)....Oui je sais foot... >>


Le fil éclectique

23/09/2020 à 22h46 - L'amour Durix : Spafo.Le fait est que ma MED a pour but de récupérer une certaine somme d'argent, et du coup... >>


Aimons la Science

23/09/2020 à 22h35 - suppdebastille : En tout cas il y a une nouveauté aujourd'hui, c'est que le développeur des viz cartographiques au... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)