auteur
Stéphane Pinguet

Du même auteur

> déconnerie

Le Spectacle

> article suivant

Revue de stress #159

> article précédent

Sauver le football

Le match de Zlatan : ASSE-PSG

Il y a des rencontres taillées pour Ibrahimovic, et d'autres non. Caméra embarquée lors du quart de finale de Coupe de la Ligue.

Partager


1ère minute – Centre raté pour Zlatan, qui montre déjà avec les mains qu’il faut lui mettre la balle dans les pieds. Il est un peu tôt pour gueuler, alors il décide d’applaudir l’effort.

 

2e – D’un revers de la main, Zlatan fait signe à Lavezzi de rester le long de la touche. Le plus loin possible de lui.

 

8e – Passe de Lavezzi en orbite autour de Zlatan. L'astre accomplit sa révolution et tire sans élan. Ruffier est là.

 

10e – Perrin se laisse tomber, l’arbitre siffle une faute imaginaire contre Zlatan qui réagit noblement face à l’injustice: il se casse.

 

12e – Deux Stéphanois se gênent dans la surface, Daniel Lauclair déclare que ce sont des Verts de contact. Larqué veut signer à France 3, finalement.

 

13e – Zlatan lancé balle au pied perd son duel contre Ruffier qui stoppe le tir pas terrible du Suédois. De toute façon, il n'aurait pas aimé marquer sur une passe décisive d'un adversaire.

 

 

 

 

19e – Pour les commentateurs, Zlatan ne décroche pas comme un vulgaire Anelka, "il redescend au milieu de terrain".

 

22e – Zlatan perd la balle car il attendait l’appel de Lavezzi. Sous son regard réprobateur, la température interne de l'Argentin augmente de deux degrés.

 

23e – Zlatan ne capte pas une passe et l’effleure du pied. Pour les commentateurs, il joue en déviation.

 

25e – Hoarau est interviewé du banc de touche, il fait son match. Zlatan est content qu’on lui donne autre chose à faire que du foot.

 

27e – Lavezzi ne sait plus où se mettre pour ne pas se faire engueuler. Du coup, il est partout sauf en attaque.

 

33e – Passe décisive de Zlatan pour Lavezzi qui la met au fond. Hors-jeu sifflé. Ce n'est pas l'arbitre que Zlatan a envie d'engueuler.

 

35e – D'après le commentaire, Zlatan ne décroche toujours pas, mais il "va chercher les ballons très bas". Il n’est jamais trop tard pour apprendre, Nico.

 

36e – Geste sans équivoque de Zlatan. Des bras il demande à Matuidi de venir percuter davantage. Comprendre: "Viens prendre la place de Lavezzi".

 

37e – Zlatan frappe un coup franc directement dans le mur. Lavezzi comprend qu'il aurait dû faire écran.

 

38e – De plus en plus bas, Zlatan redescend à côté de Maxwell. Le numéro 18 à côté du 17, c’est plus ordonné.

 

39e – La crête d'Aubameyang s'est aplatie. Le catogan de Zlatan ne bouge pas.

 


Mi-temps
. L’arbitre siffle, le commentateur s’éveille et ose dire qu’on n’a pas forcément trouvé Zlatan aux endroits habituels.

 


48e – Evénement. Zlatan applaudit un centre de Lavezzi. Pour le petit, c’est un peu sa Coupe du monde.

 

57e – Coup franc à quarante mètres. Zlatan le tire, mais refuse d'en mettre un aussi beau que celui contre l’OM.

 

58e – Zlatan perd la balle, mais indique qu'il l’a fait exprès en montrant un Stéphanois à terre. Hypocrite, mais classe quand même.

 

63e – Lavezzi passe à Zlatan dos au but qui ne peut rien faire. Cette fois, Lavezzi se fait engueuler en suédois.

 

79e – Nene remplace Ménez. On apprend que le masque du Brésilien a été fabriqué en Italie – sans doute pour le carnaval de Venise.

 

86e – Jallet tente la passe à Zlatan. Interceptée.

 

96e – Jallet dribble Zlatan. Ça va mal finir, cette histoire.

 

98e – Lavezzi tente de combiner avec Nene. Zlatan le leur avait pourtant interdit.

 

104e – Lavezzi récupère miraculeusement une mauvaise passe en retrait. Surpris et à peine réveillé, il se débarrasse de la balle pour Zlatan qui ne peut pas armer et voit Ruffier plonger dans ses pieds. Lavezzi se met à genoux, la tête dans les bras, prêt à recevoir son châtiment. Zlatan à deux mètres, frappe la pelouse. La terre tremble.

 

112e – Matuidi tente la balle piquée pour Zlatan, signalé hors-jeu et en dépression.

 

114e – Comme lors de Suède-Angleterre, Zlatan tente une bicyclette n’importe comment, de n'importe où. Constatant son échec, il se sent un peu comme Buzz l'Éclair quand celui-ci comprend qu'il n'est pas un ranger de l'espace.

 

Fin du match – Zlatan se console en se disant que la Coupe de la Ligue, ça n'allait avec rien dans son appartement, de toute façon.
 

Partager

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

RT @BasileBowie: Quand je t’ai trouvé en passant la porte de chez moi, ce soir, j’ai crié comme Denis Balbir. T’es beau comme un camion, nu…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 22h43 - L'amour Durix : Tonton Danijelaujourd'hui à 22h27------J'y vois une certaine forme de cohérence. Un dialogue, ce... >>


Merlus, Tango et Friture

aujourd'hui à 22h40 - Christ en Gourcuff : J’en ai tellement marre ... >>


Go Mouest !

aujourd'hui à 22h40 - McManaman : Si c'est ça, il y a une possibilité pour que ça dure... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 22h33 - ParisHilton : Bon, parce que j'ai rien trouvé de mieux et en faisant abstraction de la bête, j'inscris "les... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 22h25 - Tricky : Ah tiens, on n’en parle jamais ici, mais ce n’est pas du tout du tout inintéressant, The Good... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

aujourd'hui à 22h02 - McManaman : En effet, la malédiction se déplace, Tours a même gagné ce soir. Qui sera la prochaine victime... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 21h48 - Tonton Danijel : Back-T-Oblak17/01/2019 à 22h42Je me permet le ravio:La combine à nanars"Les mauvaises séries de... >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 21h46 - Cris CoOL : [LYON]Plaine des Jeux de Gerland, dimanche 20 janvier, 10h00- Cris CoOL >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 21h45 - sehwag : CELTIC BHOYaujourd'hui à 10h56Merci de m'y faire penser. J'ai pas mal lu de Jack Vance, mais... >>


Les Cahiers du football : 1998-2018-…

aujourd'hui à 21h29 - J'ai remis tout l'allant : Pas encore tout lu, mais c'est vrai que c'est bien bon !Et continuez à vous lâcher et à faire... >>


Les brèves

L'hutu sportif

"Le houblon rwandais derrière Arsenal." (lequipe.fr)

Un p'tit jaune, Wayne ?

"Rooney arrêté pour ivresse publique." (lequipe.fr)

L'origine du Mondial féminin

"Ada Hegerberg, Ballon d'Or féminin : 'Il y aura toujours des cons'." (lequipe.fr)

Saint Gland

"La cinglante réponse de Franck Ribéry à ses détracteurs." (lequipe.fr)

Et on baise à 13?

"Neymar et 'ses' 26 femmes : la photo polémique." (elle.fr)