auteur
Sylvain Zorzin

 

Incapable d’admettre qu’il a donné vie à Pierre Minus, il fuit l’opprobre en publiant de vraies histoires pour les vrais enfants dans les magazines Pomme d’api, Les Belles Histoires, Tralalire et Mes Premiers J’aime Lire.


Du même auteur

Le foot expliqué à ma fille de 2 ans

Les spectateurs - Qui sont ces foules, incalculables pour un esprit d'enfant, qui peuplent les tribunes des stades?
Partager
Mon petit crustacé,

Tu te souviens quand j’ai arrêté ton DVD Trotro apprend à écrire pour mettre à la télévision un match de football? Tu as pleuré, c’est vrai, mais, surtout, tu as été impressionnée de voir tous ces gens, rassemblés dans le stade, pour huer leur équipe. Oui, c'était à Lyon. Mais ils ne menaient que d’un but, c’est pour ça qu’ils disaient tous ces gros mots.

Eh oui, c’est qu’ils étaient vingt mille au moins à être assis dans les tribunes. Vingt mille. Mais si, comme dans Popi apprend à compter. Eh bien ça, ma langoustine, c’est parce que le football est un sport "populaire". Populaire, ça veut dire que la somme des salaires des spectateurs est égale voire supérieure à celle des gens sur le terrain. Je sais, c’est des choses de grands, ça. Que veux-tu, je suis un requin de la finance, je n’y peux rien. Il fait quel bruit, le requin de la finance? "Monémonémoné", absolument, bravo ma fille.
En même temps, toi, quand tu vas chercher tes doudous, et que tu les installes sur le canapé pour leur montrer Petit Ours brun fait sa mayonnaise à la main, eh bien tu as déjà quatorze spectateurs, rien que pour regarder un ours à la con s’éclater avec un fouet en inox.
C’est vrai, quatorze et vingt mille, ce n’est pas vraiment comparable. À la rigueur, 20.000, c’est la moitié de? 144, bravo ma jolie. Oui, à peu près.

footex_fille_spectateurs.jpg

Les gens pourraient? venir regarder le match ici plutôt que d’attraper froid au stade? C’est vrai, même si je ne suis pas sûr que tout le monde rentre dans le salon. Bon, si c’est un Monaco-Nancy, avec Pablo Correa qui a réenregistré les voix du GPS dans le bus des supporters, peut-être. Mais en fait, vois-tu, il aura beau neiger ou pleuvoir, les gens préféreront en général aller au stade pour suivre un match de leur équipe.
Eh bien, mon oursin chéri, d’abord, son équipe a besoin qu’on l’encourage. C’est comme quand moi, je te dis "Bravo", "Joli", ou "Allez redis l’alphabet à l’envers pour voir comme tu le fais bien".

Mais en fait, c’est surtout une question d’ambiance. C’est toujours plus sympa de crier tous ensemble Oh hisse, en… en français, et de hurler avec des milliers de gens Ohohyahorjeu et Méyapénoyapéno. Si, si, ce sont des mots qui existent. Dis, il faudrait que tu regardes un peu moins ton Dictionnaire encyclopédique Hello Kitty, et que tu penses un peu à t’amuser, plutôt que de vouloir m’apprendre comment qu’on cause. Méheuho.
Bien.
Pour le reste, on verra après ta sieste.

> Le foot expliqué à ma fille de 2 ans : le penalty imaginaire
> Le foot expliqué à ma fille de 2 ans : les cartons
> Le foot expliqué à ma fille de 2 ans : le renard des surfaces
> Le foot expliqué à ma fille de 2 ans : le hors-jeu
Partager

Déconneries


Agence Transe Presse
2020-05-27

"Sensible Stadium" : l'UEFA, les clubs et les télévisions passent au stade virtuel

Agence Transe Presse – Tribunes, ambiance et public artificiels: un consortium veut mettre en œuvre son projet de stades dématérialisés et de "football augmenté" dès la saison prochaine. 


Hind
2020-04-02

Comment vivre le football sans le football

Démode d'emploi – Avec l'arrêt des compétitions, le sevrage est brutal, mais les vrais accros sauront trouver des substituts. 


2020-02-26

Guide des communiqués officiels de l'OL

L'Olympique lyonnais fait désormais la guerre à ses propres supporters, et il n'a à peu près aucune chance de la gagner.


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"