auteur
Sylvain Zorzin

 

Incapable d’admettre qu’il a donné vie à Pierre Minus, il fuit l’opprobre en publiant de vraies histoires pour les vrais enfants dans les magazines Pomme d’api, Les Belles Histoires, Tralalire et Mes Premiers J’aime Lire.


Du même auteur

> article suivant

Les caresses de Coutinho

Le foot étranger n'a pas d'avenir : l'Italie

ITALIE [materazzurra] n.f. En remportant en 2006 sa quatrième Coupe du monde, la nation qui a développé lecatenaccio, soit "verrou" en italien, est entrée dans un club très fermé. C’est typiquement le genre d’énigme rhétorique que je ne supporte pas. 

 

Partager

 

ITALIE [materazzurra] n.f. En remportant en 2006 sa quatrième Coupe du monde, la nation qui a développé le catenaccio, soit "verrou" en italien, est entrée dans un club très fermé. C’est typiquement le genre d’énigme rhétorique que je ne supporte pas.

Également vainqueur de l’Euro en 1968, des Jeux olympiques en 1936 et, à cinq reprises, du Championnat d’Europe espoirs, l’Italie empoche surtout, en 1930 et 1935, la Coupe du Docteur Gerö. Ce dernier n’entretient alors aucun lien avec le docteur Petiot, en dépit d’un goût très italien pour les rencontres arrangées.

Si les deux premières victoires de l’Italie en Coupe du monde sont plutôt logiques (en 1934 et en 1938), celle de 1982 est plus spectaculaire. Après avoir concédé trois matches nuls lors du premier tour, la sélection italienne arrive à battre l’Argentine de Maradona, le Brésil de Zico et, en finale, l’Allemagne de Holger Hieronymus. Évidemment, à l’exception des habitants de Hambourg où il passa la majeure partie de sa carrière, à peu près personne ne sait qui est Holger Hieronymus.

Appelée "Squadra azzurra" sauf par Olivier Rouyer, l’Italie remporte donc, en 2006, son quatrième trophée mondial. Le premier tour de la compétition ne laisse pourtant pas présager une issue aussi heureuse: incapable de donner la leçon au Ghana, elle ne peut pas plus renvoyer les États-Unis à leurs chères études. On n’a pas vu une telle inaptitude scolaire depuis que Jean-Michel Aulas a pris "alpha-bet" pour un site grec de paris en ligne. Éliminant l’Australie, l’Ukraine puis l’Allemagne, elle accèdera à la finale contre la France. Pour tous ceux qui se réjouiraient d’être au cœur d’un événement planétaire, l’emploi du futur est un effet de style: la finale s’est déjà déroulée.

Il a déjà été beaucoup raconté à propos de cette finale, et notamment du coup de buste reçu par Zinédine Zidane. On préfèrera donc évoquer le tir au but manqué de David Trezeguet, qui offrait une victoire imméritée à la Squadra. Il serait toutefois idiot de nourrir une quelconque rancune à l’égard d’un joueur qui, finalement, n’a rien commis de pire que Stéphane Mahé, dont on a même oublié dans quelles circonstances son échec avait privé l’équipe auxerroise de finale de Coupe UEFA, le 20 avril 1993 à 23 h 28, contre le Dortmund de Christof Osigus.

2010 est également un fiasco. L’Italie connaît sa première élimination au premier tour de Coupe du monde depuis 1974. Elle est aussi le troisième champion du monde en titre à être éliminé dès le premier tour, après le Brésil en 1966 et la France en 2002. Oui, vous avez bien lu: le Brésil a été éliminé dès le premier tour en 1966! La honte!

À la lumière de la plupart de ces réflexions, on peut donc raisonnablement penser que le foot italien n’a aucun avenir.

 

Version originale publiée en septembre 2007, actualisée en mai 2014.

 

Partager

Le foot étranger n'a pas d'avenir


Sylvain Zorzin
2014-06-26

Le foot étranger n'a pas d'avenir : les États-Unis

ÉTATS-UNIS [mothersoccer] n.f. Les États-Unis promeuvent les droits de l’homme en enfermant des prisonniers à Guantánamo. Chez nous, des types en orange qui matraquent une cage, c’est les joueurs de Lorient qui essaient de marquer un but.


Sylvain Zorzin
2014-06-24

Le foot étranger n'a pas d'avenir : la Grèce

GRECE [hellas!] n.f. Pays gorgé d’histoire, de philosophie et d’ouzo, la Grèce est considérée comme le berceau de la civilisation européenne. Il était donc inévitable que la sélection grecque balbutie son football, les tireurs de coup franc s’élançant trop près du mur.


Sylvain Zorzin
2014-06-22

Le foot étranger n'a pas d'avenir : la Corée du Sud

CORÉE DU SUD [southpark], n.f. Alors que la Chine a inventé la poudre au XIVe siècle, la Corée est le pays d’Asie qui a créé le principe du ballon prisonnier. Depuis la séparation de 1948, le Sud a conservé le ballon et le Nord garde les prisonniers.


>> tous les épisodes de la série "Le foot étranger n'a pas d'avenir"

Sur le fil

Cruel Sommer.

RT @CoupFrancMLS: @cahiersdufoot Astuce (pour les supporters en tribune) qui marche : compter tout haut les secondes. Je l'ai vu faire dans…

Les Cahiers sur Twitter