> article suivant

Revue de stress #174

> article suivant

Nouvelle ère à Budapest

> article précédent

Le guide du marché des transferts

> article précédent

Le gruyère avait des trous

Le feuilleton de la L1, épisode quatre

On rigolera de tout à propos de cette 4e journée, sauf du brutal renvoi de Shabani Nonda dans la rubrique orthopédique.
Partager
Le baromètre La quatrième journée apporte déjà quelques correctifs, notamment pour les équipes ayant eu du mal à démarrer le championnat, à l'image de Bordeaux et Lens qui remportent leurs secondes victoires d'affilée. En revanche, Parisiens et Auxerrois passent sous la ligne de flottaison et alimentent les discours vindicatifs de leurs entraîneurs respectifs. Pour d'autres, ce fut plutôt le moment de consolider des certitudes naissantes. Bien que mis en échec par des Messins déroutants à l'extérieur, le LOSC reste seul leader. L'OM réussit enfin à marquer plus d'un but par match et le Vélodrome retrouve ses couleurs, Nantes garde le sourire grâce à celui de N'Zigou… Cas particulier, Monaco remporte une large mais bien amère victoire. Ça patine un peu à Nice où l'instinct de buteur de Laslandes a frappé à trois reprises, à Rennes qui offre son premier point à l'En Avant de Guingamp, à Strasbourg dont les bonnes intentions ont été prises à revers par le réalisme lensois, et surtout à Lyon qui a flirté avec la défaite en tremblant sur les contres d'Avezac et de ses partenaires. On pensait que Le Guen avait déjà trouvé la bonne formule, mais ses joueurs sont restés individuellement et collectivement quelconques face aux Toulousains. Ceux-ci renforcent leur moral, mais restent avant-derniers du classement, à égalité de points avec le MUC. La première victoire de Bastia, acquise dans des conditions aussi douteuses que la pelouse de Furiani, ne donne pas beaucoup de garanties pour l'avenir à Gérard Gili…

Guy Roux maîtrise parfaitement la chorégraphie de Las Ketchup.
À genou La blessure de Shabani Nonda et ses circonstances sont immanquablement polémiques, et le débat, enflammé par les déclarations des entraîneurs des deux équipes, portera sur la responsabilité de Pierre-Fanfan ou sur le rôle de l'arbitre. On pourra effectivement épiloguer sur le laxisme éventuel d'Alain Sars, sur le geste du défenseur parisien ou sur l'agressivité générale de ses partenaires… Mais il faut probablement considérer que la dramatique blessure de Nonda relève plus de l'accident que de l'agression, puisque les "duels" sont devenus un compartiment du jeu, puisqu'un "engagement" total est préconisé par les supporters comme par les entraîneurs, puisque le discours guerrier est la norme. Le fond du problème réside bien dans le niveau d'impact physique toléré dans le football moderne, qui implique inévitablement, chaque saison, un contingent de blessés graves. Faut-il pour autant s'en accommoder sous couvert de fatalité, lorsque l'on constate comme aujourd'hui que c'est la santé et la carrière des joueurs qui sont mises en danger? Nous avions abordé cette question à propos des affaires Coridon/Le Guen et Deroff/Blondeau, rappelant le vœu de Michel Platini d'interdire les tacles (voir Faut-il interdire les blessures?), quitte à se priver d'un geste qui fait partie intégrante du jeu et du spectacle contemporains. Mais que deviennent les "superbes tacles" à la Christian Lopez, à une époque où la masse physique des joueurs et leur vitesse d'exécution n'a plus rien à voir avec un temps où les protège-tibias n'étaient qu'un accessoire facultatif? Enfin, au-delà du drame personnel pour le joueur, il faut aussi mesurer la perte sèche que constituera son absence pour un championnat français déjà pauvrement doté en attaquants d'exception. Il y a décidément de bien tristes dimanches.

Avec Gernot Rohr, la Ligue 1 est vraiment orange.
Les observations en vrac Marama Vahirua vendange. Il doit vouloir piquer la place de Djibril Cissé en équipe de France. Sortie ratée pour Richard Dutruel lors de son premier match avec Strasbourg. C'est pour montrer sa parfaite adaptation à l'esprit du club alsacien? Troisième but pour Vladimir Manchev,désormais en tête du classement des buteurs. Maintenant qu'il est riche et célèbre, il va peut-être pouvoir renoncer à son brushing. Shabani Nonda se blesse gravement au genou. Dagui Bakari ne joue pas, il pourrait lui prêter sa jambe de bois. Jérôme Alonzo, le seul gardien français qui prend des buts en rigolant. La preuve que les joueurs sont plus mauvais au PSG : avec Monaco, Edouard Cissé est capable d'enrouler des frappes du gauche dans la lucarne. On ne pourra pas dire que Nice ne fait pas d'efforts pour améliorer la moyenne de buts par match du championnat. Les questions du jour C'était quoi l'objectif de la faute de Michael Pagis sur Sylvain N'Diaye lors de Marseille-Sochaux ? Les Manceaux ont appris à jouer le hors-jeu en regardant le PSG? Après Pauleta, "l'Aigle des Açores", Drogba, "le Poulet du Vieux Port"? Qui dira à José Touré de ne plus essayer de faire de l'humour?

Gervais Martel n'effectue plus de déplacement sans son prie-dieu.
L'entraîneur vaguement hypocrite Gernot Rohr, Nice-Ajaccio (Canal +) : "C'est la première fois qu'Ajaccio ne gagne pas à l'extérieur, c'est un point de gagné pour nous". L'entraîneur qui balance Guy Roux (La Dépêche) : "On a été très homogène dans la faiblesse et des joueurs renommés ont été très loin de leur production de la saison dernière". Le joueur qu'on voit qu'il a joué en Espagne "Dutruel assume sa responsabilité sur le but lensois" (AFP). Le discours de l’entraîneur qui déteint (1) Brahim Hemdani (La Provence) : "Il faudra à l’avenir réduire notre taux d’erreurs pour être plus sereins". Le discours de l’entraîneur qui déteint (2) Daniel Van Buyten (La Provence) : "Je me suis donné une petite entorse de niveau 1 à la cheville droite". La métaphore ornithologique "Drogba, l’envol du grand petit oiseau" (La Provence).

Florian Maurice a une longueur d'avance sur Drogba et Pauleta dans l'imitation des oiseaux.
Le commentateur imitateur Philippe Bruet (C+) : "Vahid, vous disiez il faut retrouver modestie être humble". Le commentateur non-spécialiste José Touré (C+) : On sent les deux équipes en ring d'observation". Le commentaire pudique Philippe Genin (C+) : "Il y a du métier chez Jocelyn Gourvennec". Le commentaire qui laisse entendre que Caçapa est une fillette Éric Besnard (C+) : "Emana, qui se montre plus costaud, plus physique que Caçapa". Le commentaire prématurément prématuré "Bordeaux s'est replacé dans la course au titre" (AP). L'interview qui fait mal après-coup (Le Parisien de dimanche) Dans quel état d'esprit retrouvez-vous vos anciens partenaires ? José Pierre-Fanfan : " Avec l'esprit revanchard. Je vais leur montrer qu'ils n'auraient pas dû me lâcher. J'ai des potes là-bas, mais sur le terrain, il n'y aura pas de cadeau (…) Nous devrons les priver de ballons, les empêcher de se retourner et de se retrouver face au jeu (…) Shaba, c'est un félin. Il est dur à museler. Il est en pleine confiance et tente des gestes extraordinaires".

Le Slim Fast, ça marche mieux sur Bijotat que sur Courbis.
Partager

Le championnat de France


Alex Lagazette
2019-05-08

La Gazette de la L1 : 35e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Les observationsLe championnat à l'enversVu de Twitter 


Alex Lagazette
2019-05-02

La Gazette de la L1 : 34e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Les observationsLe championnat à l'enversVu de Twitter 


Alex Lagazette
2019-04-24

La Gazette de la L1 : 33e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Les observationsLe championnat à l'enversVu de Twitter 


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Sur le fil

Alexandre Ruiz pointing fingers at things, a collection. https://t.co/GxkD6WxkZ2

Ivan Ergić, footballeur et "dernier marxiste" - https://t.co/YsxXFwAQbH

RT @BilelGhazi: Le message du KVN contre la réforme des coupes européennes #OLSMC @lequipe https://t.co/yguyWRHJuF

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 02h42 - Radek Bejbl : Classicoaujourd'hui à 00h37Viril mais correct des deux côtés, ça joue. Le fait est que je suis... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 02h08 - valdo : jeannolfanclub20/05/2019 à 23h00Et pourtant il y en a eu des déclarations maladroites de joueurs... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 01h40 - Hyoga : Juninho et Cris sont peut-être de gros coups de moule. Cris arrive en effet après une expérience... >>


La L1, saison 2018/2019

aujourd'hui à 01h35 - Redalert : C'est parce que tu m'as vu citer Erasmus ?Aller, je vais même en citer un par ligne.Debec (sa... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 01h30 - Utaka Souley : Un article sur Pep (le vrai :-) sur kiplé explore aujourd'hui, intéressant et plutôt bien fait... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 01h13 - Lucho Gonzealaise : J'ai l'impression que cette histoire de joueurs mauvais qui arrivent à signer dans des clubs de... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

aujourd'hui à 01h04 - Mama, Rama & Papa Yade : Je m’étais permis de taquiner les colocs quand j’avais lu séant « Notre Téji », j’ai... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 01h01 - Redalert : Ben c'est vrai que j'ai pas mis non plus Jinani, Ivanov, Fleurquin ou Loeshbor mais c'est l'Équipe... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 00h57 - Lucho Gonzealaise : Faisons venir Heinze, les tire-au-flanc vont moins faire les malins. >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 00h25 - cocobeloeil : (Pas Lacombe qui est devenu un méchant Lyonnais alors que Pauleta s'est reconverti en gentil... >>


Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)