> article suivant

Revue de stress #171

> article suivant

L'invention du consultant

> article précédent

Textile 2004

Le feuilleton de la L1, épisode cinq

Profitons de la mini-trêve pour faire le premier bilan d'un début de championnat riche en enseignements et en saignements. Même si le Feuilleton, c'est surtout pour dire des âneries.
Partager
Cinq journées pour faire connaissance Pour interpréter ces cinq premières journées, c'est assez simple, il suffit de lire le classement. Avec quatre victoires, l'OM et Monaco ont déjà confirmé tout le bien qu'on pensait d'eux, sans que ces douze points constituent une assurance tous risques pour l'avenir. Les Monégasques encaissent un peu trop de buts (5), et les Olympiens n'en marquent pas beaucoup (6), le paradoxe étant que leurs dirigeants ont pareillement bouclé leur recrutement avec deux pointures en attaque. C'est aussi ce qu'a fait l'OL dans l'espoir de conjurer une entame décevante, commencée et terminée sur une défaite à l'extérieur. Plus que les résultats, c'est la manière qui inquiète, les Lyonnais ayant visiblement beaucoup de réglages à effectuer.

Malgré la présence d'un exorciste à son chevet, le corps de Paul Le Guen serait toujours habité par l'esprit de Jacques Santini.
Malgré un refroidissement lors des deux dernières journées, le LOSC pointe encore à la 3e place, à égalité de points avec un FC Nantes qui incite à multiplier prématurément les clichés sur le jeu à la nantaise malgré une certaine tendance à vendanger, et avec un RC Lens plus en verve que sa terne intersaison ne le laissait présager. Juste derrière, Nice semble avoir préservé les qualités qui ont fait son bonheur lors du dernier exercice. Avec sept points correspondant à deux victoires, un nul et deux défaites, s'esquisse un ventre mou très provisoire qui va des audacieux Strasbourgeois aux imprévisibles Bastiais, en passant par Bordeaux, Lyon, Ajaccio, Montpellier et Sochaux. Autant d'équipes qui n'ont pas donné d'orientation très nette à leurs ambitions dans le championnat. Rennes et Auxerre, dans le doute, précèdent Metz, Paris et Guingamp, douteux. Enfin Le Mans et Toulouse ont eu la mauvaise idée de se poser déjà en candidats crédibles au retour accéléré en L2. Goudet et Mombaerts doivent-ils déjà invoquer Lourdes?

Alain Perrin ne peut pas s'empêcher de faire des remarques désobligeantes à ses joueurs.
Les observations en vrac Marlet sur une pelouse pourrie, Elber sur un gazon détrempé, Morientes dans un stade à moitié vide: la L1 sait accueillir les stars. Il faut que Mexès se rappelle que c'est le ballon qu'il faut dégager, pas le gardien. Kalou a marqué un but dans l'axe, il va se faire doublement engueuler par Guy Roux. Les Lyonnais remportent le challenge du dégagement foireux. "Worshippers", "Firesnakes", Vampiros" : les associations de supporters du Mans ne font pas dans la demi-mesure. Il vaut mieux tirer droit sur Jérôme Alonzo, parce que bizarrement, les ballons dans la lucarne, il va les chercher. Qui aurait cru qu'une motte de terre relancerait la carrière de Meriem? Déhu a dû quitter la Mosson en plein match en raison de maux de ventre. Il aurait quand même pu faire caca à la mi-temps. Morientes préfère jouer avec Jérôme Rothen à Monaco plutôt qu'avec son clone mancunien au Real.

Le jeune Pedretti s'est fait gronder, et maintenant, il boude.
L'hommage Louis Nicollin (Midi Libre) : "Ma passion renaît avec cette équipe". Le PSG? Le commentaire désespéré Erick Mombaerts (La Dépêche) : "Nous sommes en difficulté dès que nous recevons le ballon". L'entraîneur qui craque déjà Erick Mombaerts (La Dépêche) : "Soit il nous manque beaucoup de joueurs, soit il ne nous en manque pas. Mais le jeu, ce n'est pas un joueur. Or, aujourd'hui, c'est le jeu qui ne va pas. Et s'il nous manque un joueur, c'est dans quelle ligne ? Devant, au milieu, derrière?"

À Toulouse, les soirées sado-maso ne sont plus ce qu'elles étaient.
La leçon d'Espagnol Fernando Morientes : "Me gusta el club". Le grand prix de l'auto-dénigrement Guy Roux (Ouest-France) : "Je suis un peu surpris que la plus mauvaise défense du championnat fournisse deux défenseurs à l'équipe de France". La déclaration modérément optimiste (1) Francis Graille : "Ce n'est pas le pire scénario. On pourrait être dernier". La déclaration excessivement optimiste (2) Jérôme Alonzo (AFP) : "On ne s'en sortira vraiment que le jour où l'on brandira un trophée".

Qui a dit que Cissé n'était pas un attaquant complet? Il joue en Kappa, fait de la pub pour Airness et porte du Adidas à la ville.
La bonne nouvelle pour le PSG "La vente aux enchères des voitures Volvo appartenant aux joueurs du PSG a été un grand succès pour l'Association Enfance et Partage" (PSG.fr). La déclaration en langage jeune Souleymane Diawara (C+) : "C'est pas moi qui a quémar". La déclaration fataliste Edmilson (olympiquelyonnais.com) : "Sur le premier but, mon pied d'appui glisse. J'ai voulu dégager fort, et voilà. Cela m'arrive".

Ça y est, Landreau a du poil au menton.
Le commentaire moyennement pertinent Philippe Genin (C+) : "Reinaldo a envie de réussir sous le maillot du PSG, d'imiter un certain Aloisio, un certain Alex". Le commentaire un peu exagéré Cyrille Linette (C+) : "Paul Le Guen a eu des mots terribles vis-à-vis de son équipe, en leur reprochant de ne pas aimer ce qu'ils font". La spéciale Olivier Rouyer (Guingamp-Lyon) "Elber est un chasseur de renards". "La fluidité est en train de rentrer du côté de Lyon". "Le Crom est vivace". "Par son envie de pénétration, Tchamogo gêne Dhorasoo".

Ceci n'est pas une scène des Sopranos mais le vestiaire de Montpellier, et le type à l'arrière-plan, c'est le fils du président.
Partager

Le championnat de France


Alex Lagazette
2019-04-17

La Gazette de la L1 : 32e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Les observationsLe championnat à l'enversVu de Twitter 


Alex Lagazette
2019-04-10

La Gazette de la L1 : 31e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Les minutes • Les observationsLe championnat à l'enversVu de Twitter 


Alex Lagazette
2019-04-04

La Gazette de la L1 : 30e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Les observationsLe championnat à l'enversVu de Twitter 


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Sur le fil

RT @lucas_hervouet: 📍 Paris Entretien croisé super intéressant avec @doucetphilippe2 et @FloNyanga sur l’évolution de la communication des…

RT @laol44: Histoire du football (2/4) : Footballerines, des femmes face à l'hégémonie masculine via @franceculture https://t.co/qdgdgnb795

RT @DialectikF: La Grande-Bretagne est le berceau de l’histoire du football. Dès les années 50, le football est abordé dans les travaux iss…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Bjeurk

"Un maillot collector contre l'Islande." (lequipe.fr)

Décision de Lacour Martial

"La justice refuse le prénom Griezmann Mbappé." (lequipe.fr)

Gastrique Bertrand

"Comment le PSG a digéré ses éliminations." (lequipe.fr)

Flop chef

“L1-Gourvennec : ‘On n’a pas mis les ingrédients’.” (l’équipe.fr)

Ravons plus grand

“De l’ecstasy dans le drapeau du PSG.” (ouest-france.fr)