auteur
Salif T. Sacha

Du même auteur

> article précédent

Le kikonjou de la semaine : Monaco

Landreau premier au poteau

Le PSG génère une farandole de victimes expiatoires au cours d’une saison. Aujourd’hui: Mickaël Landreau.

Partager

 

Alea jacta est. La cohorte de consultants plus ou moins spécialisés a baissé son pouce dans les talk-shows d’après-match pour fustiger Mickaël Landreau. L’Équipe sacrifie même le compte-rendu de la rencontre au profit d’un réquisitoire à charge étalé sur deux colonnes. "L’homme-clé" du match – comme le désigne abusivement le quotidien sportif – n’est pas épargné: une compilation de ses prétendues bévues depuis le début de la saison, une note de 3,5 qui rend comique celle de son homologue monégasque (5), "cela commence à faire beaucoup, sans doute trop", conclut Guillaume Duffy, sans réaliser que ce propos s’accorderait au moins autant à son article qu’aux erreurs de Landreau. Ne manque plus que l’interview de Coupet estimant que lui, il l’aurait bloqué net, ce coup franc… Le Parisien met le "mystère Landreau" en une, passe ses "sept erreurs à la loupe" et se place sur le terrain de la polémique née des déclarations de Jérôme Alonzo (qui a déploré l'absence de concurrence)... mais donne la parole à l'intéressé, qui n'élude d'ailleurs pas sa mauvaise passe actuelle.


Clause Juninho
La sphère de l'expertise footballistique est donc formelle, à défaut d'être complètement unanime. Ses coéquipiers subissent la domination de Monégasques pas franchement transcendants, mais Landreau est désigné seul coupable. Une faute inutile entraîne un coup franc dangereux, mais le match aurait basculé sur la seule  "bévue" de Landreau: ne pas bloquer une frappe puissante, ce n’est donc acceptable que si Juninho en est l’auteur. Quant au manque de réactivité des défenseurs parisiens, moins prompts que les attaquants monégasques pour reprendre le ballon, il est tout bonnement ignoré. Sous-entendre, par omission et mauvaise foi, que le problème majeur du PSG réside dans l‘état de forme de son gardien de but, une autruche n’aurait pas fait mieux. Quant à imaginer qu’un gardien de handball tel qu’Alonzo aurait capté le missile de Piquionne, on préfèrera en sourire…

Hugo Lloris, pas plus en évidence que Landreau ce week-end, n’est pas encore pointé du doigt. S’il se déchire la semaine prochaine, il restera l’excellent gardien de but que Landreau redeviendra certainement très vite (1). Nos experts aiment à penser qu’un joueur peut devenir mauvais du jour au lendemain. Une de leurs spécialités consistant à ne pas assumer leurs propos pendant plus d'une heure, ils exigeront peut-être la nomination de Landreau au Ballon d'Or s’il s’avère décisif pour le maintien du PSG en Ligue 1, comme il l’avait été la saison dernière. En attendant, Landreau n’est pas éligible au Ballon de Plomb 2008.

landreau_landeau2.jpg
Mickaël Landeau dévalera-t-il les marches de la gloire?

(1) On ne peut toutefois pas écarter l’hypothèse de la dissolution de joueur, phénomène fréquent au PSG. On se rappelle que Lionel Letizi, auteur d’une excellente première saison à Paris, avait ensuite souffert des difficultés de son équipe et vu sa carrière s'étioler impitoyablement.

Partager

Le jeu, les joueurs, les entraîneurs


La rédaction
2019-10-21

« Contredire l'idée que le 10 aurait disparu »

Pour la sortie de L'Odyssée du 10, nous avons posé dix questions à ses auteurs. Ils ont distribué les transversales. 


Philippe Rodier
2019-10-10

Real, OL : quel est le bon moment pour arriver sur un banc ?

S'il veut que son banc soit un fauteuil et non un siège éjectable, un entraîneur a intérêt à s'y installer dans le bon timing. Soit, pour le futur coach de l'OL, plutôt celui de Zidane que de Benitez à Madrid.


Les Dé-Managers
2019-10-08

“L’Odyssée du 10”, un livre au cœur du jeu

Troisième ouvrage des Dé-Managers, L’Odyssée du 10 (sortie le 24/10) propose une plongée dans le mythe et l'histoire technico-tactique du numéro 10.


>> tous les épisodes du thème "Le jeu, les joueurs, les entraîneurs"


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)