auteur
Gone N'Rosette

Du même auteur

> déconnerie

The Bernard Mendy Facts

La tirade du Robin

Robin Leproux a pris des mesures. La première: en finir avec les railleries en se les servant lui même, à la manière de Cyrano.
Partager
Ah! Non! C'est un peu court, jeune homme!
On pouvait dire... Oh! Dieu!... bien des choses en somme.
En variant le ton, par exemple, tenez:

Agressif : " Moi, Monsieur, si j'avais une tel équipe,
Il faudrait sur-le-champ que je me l'atomisasse!"

Descriptif : "C'est un trou!... c'est un gouffre!... c'est un abîme!
Que dis-je, c'est un abîme? ... C'est une fosse sous-marine!"

Curieux : "A quoi joue cette équipe en bois?
Au plongeon, Monsieur, ou au jeu de l'oie?"

Gracieux : "Aimez-vous à ce point les ânes
Que paternellement vous leur faites l'honneur
De leur montrer qu'ils peuvent aussi être footballeurs?"

leproux_tirade.jpg

Prévenant : "Gardez-vous, votre équipe entraînée
Par son poids, de tomber directement en Ligue 2"

Tendre : "Faites-lui faire un petit tapis moelleux
De peur que les joueurs au Parc soient enterrés!"

Pédant : "L'équipe seul, Monsieur, que Monsieur Bré
Appelle Olympiquauxerromontpellierbouhlahonte
Dût avoir sous le front la marque de la honte!"

Cavalier : "Quoi, I'ami, ce laxatif est à la mode?
Pour vomir tripes et boyaux, c'est vraiment très commode!",

Emphatique : "N'importe quel lent peut, équipe misérable,
T'enrhumer tout entier, a fortiori le mistral!"

Dramatique : "C'est la Mer Morte quand il joue!"
Admiratif : " Pour un empailleur, quelle bon goût!"

Lyrique : "Est-ce une banque, êtes-vous un fripon?"
Naïf : " Cette équipe, quand gagne-t-elle la Ligue des champions?"

Campagnard : "He, gars! C'est-y une équipe? Nanain!
C'est queuqu'provinciaux pédant ou ben queuqu'président nain!"

Militaire : "Abattez cette équipe d'abrutis!"
Pratique : "Voulez-vous la mettre en jachère?
Assurément, Monsieur, elle ne rapportera guère!"

Enfin, parodiant Pyrame en un sanglot:
"Le voilà donc cette team qui des traits de son maître
A détruit l'harmonie! Il en rougit, le traître!"

- Voilà ce qu'à peu près, mon cher, vous m'auriez dit
Si vous aviez un peu de lettres et d'esprit:
Mais d'esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n'en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n'avez que les trois qui forment le mot: PSG! 

Ah non, zut, je m'insulte moi-même là.

La tirade des moustaches
icone_thiriez_tirade.jpg
Partager

Déconneries


@Hinho
2017-08-21

"Cette année, c'est la bonne !", chronique rennaise

Chaque club construit sa légende avec ses propres moyens. Pour le Stade rennais, c'est celle de ses échecs, une épopée de déboires sans autre consolation que la certitude d'être unique. Éphéméride rouge et noir. 


Antoine Seignez
2017-08-13

Mbappé allait changer le monde

Dans un bar, rencontre fantasmée (?) entre un journaliste et l'attaquant que le monde s'arrache. Et s'il n'avait pas les ambitions qu'on lui prête et voyait la suite de sa carrière autrement?


Jérôme Latta
2017-07-05

Maillot 2017/18 du PSG : le décryptage

À l'instar du Beaujolais, les maillots nouveaux sont présentés avec leur lot de métaphores marketing: il faut bien leur donner un goût de banane pour les faire avaler. Notre cellule sémiologie s'est penchée sur celui du PSG.

 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

Que c’est beau un pointard.

RT @rcosmidis: Bonjour, j'ai appris à lire avec L'Equipe, aujourd'hui y a mon nom dedans https://t.co/t7XcQH2Gh8

RT @jphbouchard: Tout beau tout chaud sur mon bureau, le nouvel opus des @Demanagerscdf . En librairie le 2 novembre... https://t.co/LN5pbf…

Les Cahiers sur Twitter