auteur
Le Feuilleton de la Ligue 1

Du même auteur

> article précédent

Génération ZZ

> article précédent

France versus… Argentine

La Gazette de la Ligue 1 // épisode 29

Partager
Le Classement en relief

gazette29_cer.jpg

>> Retrouvez le vrai classement en relief et jouez avec le générateur de classements.


Les résultats de la 29e journée
Rennes-Toulouse : 4-1
Bordeaux-Lille : 3-1
Auxerre-Le Mans : 2-1
Montpellier-Valenciennes : 2-1
Marseille-Lyon : 2-1
Boulogne-Lorient : 2-0
Nice-Paris SG : 1-0
Grenoble-Monaco : 0-0
Saint-Etienne-Nancy : 0-0
Lens-Sochaux : 0-0




Les 5 gestes de la journée

• La passe en profondeur de quarante mètres de Lucho déposée pile sur cou de pied de Niang, lequel envoie le ballon loin au-dessus, comme s'il s'agissait d'une vulgaire Zubrelance.
• L'enchaînement amorti poitrine-reprise de demi-volée sur la barre de Puygrenier, comme subitement habité par le fantôme d'Hamada Llacer.
• Le missile guidé par satellite lancé par Taiwo 2008/09 sur l'intérieur du poteau de Lloris, qui expédie Taiwo 2009/10 aux oubliettes.
• La remise instantanée de Mounier, sans contrôle, pour la tête de Rémy.
• Le cours d'éducation civique de Super Janot seul face à 6.000 supporters, et même pas peur.


Les 4 antigestes de la journée

• La triple métamorphose d'Ovono qui offre l'ouverture du score aux Auxerrois:  sortie à la wannegain face à Jelen, puis à la Casper le gentil fantôme face à Oliech, pour finir en tondeuse à gazon sur son propre défenseur fauché alors qu'il n'avait rien demandé à personne.
• Tout, tout, tout, vous saurez tout sur la quéquette de Penneteau, le laid, le beau, le dur, le mou, le gros touffu, le p'tit joufflu, vous saurez tout sur la quéquette de Penneteau.
• Le carton rouge de Viviani, dont Fred Dehu, qui commentait le match tout seul devant sa télé, révéla qu'il avait eu l'indécence de pas envoyer Maazou à l'hôpital.
• Le coup de boule double action Sow-Boudebouz.

aulas_bet_clic.jpg
"Figurez-vous que mon accoutrement est coté comme ridicule à 2 contre 1..."


La bannette


Le joueur du GHB Football 38
Asamoah Gyan (L'Équipe) : "Quand tu marques, tu ne sais plus où tu es".

Le type pas content en sortant de chez Djibril Coiffure
Benoît Pedretti (L'Équipe) : "Quand on s'est fait égaliser, j'ai secoué tout le monde".

La mauvaise idée d’avoir gardé la Xantia de Guy Roux
Jean Fernandez (L'Équipe) : "On est six pour cinq places, ce sera serré jusqu'au bout".

L'entraîneur qui regarde trop Sylvain Armand
Arnaud Cormier (L'Équipe) : "On aurait dû se mettre le cul par terre pour défendre".

L'entraîneur solidaire avec l'UMP
Arnaud Cormier (L'Équipe) : "Ce soir, on a pris un nouveau coup sur la tête.  Mais on se relèvera lundi".

Les bimbos de la Côte
Olivier Echouafni (L'Équipe) : "Les tribunes étaient vides, mais les balcons étaient pleins".

Le seul entraîneur que le PSG fait encore rêver
Mécha Bazdarevic (L'Équipe) : "Je préférerais être 13e et qu'on dise que mon équipe fait n'importe quoi".

Le soutien aux supporters
Antoine Kombouaré (L'Équipe) : "Le comportement de ceux que j'ai alignés ce soir donne raison aux absents".

La tête à Toto après une bonne cuite
Geoffrey Dernis (L'Équipe) : "Il y a plus de chances que ça fasse un vieux 0-0 tout dégueulasse  cette fois".

Le dérapage verbal sur la consanguinité dans le Nord
Rio Mavuba (L'Équipe) : "On aurait aimé du sang neuf pour cette rencontre importante".

Le type qui n'a jamais entendu parler de Pedretti
Pascal Baills (L'Équipe) : "À Auxerre ou ailleurs, on n'est pas accueillis avec des bisous".

Le joueur qui ne mouille pas que le maillot
Hatem Ben Arfa (goal.com) : "Nous avons affiché une grosse envie".

Le joueur de Futsal
Lamine Sané (L'Équipe) : "On s'est bien fait savonner".

chamakh_calin.jpg
Sexy-centriste.com, ça marche toujours!


Les tops

Le Top Marco Pantani
1. Rio Mavuba (L'Équipe) : "On aurait aimé du sang neuf pour cette rencontre importante".
2. Claude Puel (L'Équipe) : "Si le joueur n'est pas réceptif, on ne peut pas le piquer".
3. Olivier Echouafni (L'Équipe) : "Ce n'est pas facile quand il n'y a personne pour vous aider".

Le top challenge de l'offensive
1. Victor-Hugo Montaño (L'Équipe) : "Je pense être le premier défenseur de l'équipe, comme un Brandao à Marseille".
2. René Girard (L'Équipe) : "Nous avons oublié de sauter le milieu au point de s'exposer au pressing nordiste".
3. Arnaud Cormier (L'Équipe) : "On aurait dû se mettre le cul par terre pour défendre".


pedretti_nicollin.jpg
Un tantinet déçu de ne pas avoir été élu Mister Bourgogne, Benoît Pedretti repart tout de même avec son lot de consolation: un joli nounours en peluche.


Les minutes

La minute Luis Fernandez de Pierre Ménès
"Les Marseillais ont eu le temps de monter progressivement en régime et plus le match avançait,  plus on les sentait de mieux en mieux sur le terrain" (yahoo!).


La minute Pierre Ménès de Bixente Lizarazu
"Tout en regardant le match Bordeaux /Olympiacos en C.L et apres l’avoir observé souvent je voudrais dire que Benoit Trémoulinas  est un “putain” de bon arriere gauche. Je pense que s’il continue comme ça, il a un grand avenir. Je pense que ce garçon mérite de montrer ce qu’il a dans le ventre en Equipe de France" (Son blog). La semaine prochaine, Bixente trouvera que Leo Messi quand même, fouyaya.


La minute XY d’Hervé Penot
"Quand vous avez des enfants, l’exemple que je vais pas donner à mes enfants, c’est Govou. De toute façon ce sont des filles, elles peuvent pas". (On Refait le match)


puel_meditation.jpg
"Un chien... qui traverse... et paf, le chien... mais pourquoi il a ri? Il peut s'appeler Paf, ce fichu chien... mon fils sort bien avec des Poufs... et pourquoi ça le faisait marrer, de dire ça?... Je vois pas... C'est sinistre..."



PSG : la liberté ET la mort

Fil "Paris est Magique"
=>> Lemon - lundi 22 mars
Kombouaré nous a enfin fait entrer de plain pied dans une ère nouvelle et personne ne se réjouit. Vraiment je ne comprendrai jamais les analystes et autres critiques. Toujours un train de retard. En revanche, je suis très déçu que vous, mes cofilaires, ne vous réjouissiez pas davantage.
Ah qu'ils me font rire ces tristes gratte-papiers stigmatisant notre manque de réalisme. Vous les imaginez un peu formuler ce même reproche à Magritte? Vous percevez le ridicule de la chose? Parce qu'il est désormais évident que le dessein d'Antoine Kombouaré et plus généralement de Colony Capital fut d'achever le lent processus qui amena le PSG vers le surréalisme.
André Breton définissait le surréalisme ainsi : "Le surréalisme repose sur la croyance à la réalité supérieure de certaines formes d'associations négligées jusqu'à lui, à la toute-puissance du rêve, au jeu désintéressé de la pensée. Il tend à ruiner définitivement tous les autres mécanismes psychiques et à se substituer à eux dans la résolution des principaux problèmes de la vie".

On reprend :
• Le PSG ne repose également sur la croyance et ce depuis au moins dix ans.
"certaines formes d'associations négligées jusqu'à lui" : Armand-Sessegnon; Camara-Traoré; Maurice-Kezman, n'en jetez plus.
"la toute puissance du rêve" : relisez les déclas de Robin Leproux en début de saison
"jeu désintéressé de la pensée" : regardez jouer Sessegnon.
• La dernière phrase résume à elle seule l'état de nos tribunes et les solutions proposées par nos tribuns.

L'évidence ne s'impose-t-elle pas à vous dorénavant? Non!? Et cette phrase, toujours de Breton, ne nous éclaire-t-elle pas sur l'apparent manque de grinta de notre équipe, qui n'est en fait rien d'autre qu'un acte politique fondateur : "[je n'ai de mots assez forts pour combattre] l'ignoble mot d'Engagement qui sue une servilité dont la poésie et l'art ont horreur."

On est libre, les gars, on est libre!


villeneuve_reaction.jpg"J'ai voulu rajeunir l'information en remplaçant PPDA par Laurence Ferrari, ça a foiré. Mais j'ai fait venir des vieux au PSG, c'est pas probant non plus..."


Praud Tour

Quand Pascal Praud déclare dans On refait le match: "Vous connaissez le budget de Montpellier? 24 millions d'euros? Et vous connaissez le budget de Lyon? 140 millions d'euros? Un rapport de un à sept. De un à six.  Ça veut dire quoi? Ça veut dire quoi? Ça veut dire que si Montpellier est champion de France... Vous vous rendez compte de la déflagration? Vous savez que 140 millions d'euros c'est beaucoup d'argent", c'est parce qu'il tient absolument à ce qu'on lui rappelle qu'Arles,
cinquième de L2, a un budget de 3 millions d'euros, face aux 35 millions de Nantes, qui pointe à la quinzième place?



It's in the game

Dimanche, l'OL était sponsorisé par le jeu God of War. Pour info, God of War, c'est le mec à gauche sur l'image.
gazette29_cris_god.jpg

Pas de doute, Cris est au meilleur de sa forme en ce moment. Et Brandao l'a échappé belle. Le plus drôle reste d'entendre Saccomano s'énerver tout rouge dans On refait le match parce qu'il s'agit d'un sponsor qui "incite les supporters à la haine". La preuve en images:



Le Kombouatest

Tu crois maîtriser la Komboualangue? La réthorique kombouarienne n'a plus de secret pour toi? Alors réponds à notre test, et retrouve quels mots ont été prononcés par l'entraîneur parisien après la défaite à Nice en découvrant l'intrus!

"Je n'ai pas encore réussi à ____ que les joueurs ____ plus _____ Je me ____ pour ____".

1. L'avarice : croire – exigent encore – de pognon – mettrai pas sur la paille – ces losers.
2. La colère : admettre – ne veuillent – lessiver - mes slips kangourous – retiens – ne pas les
émasculer
3. L'envie : comprendre – soient – demandés – que moi – damnerais – être cité plus souvent  dans les Cahiers du Foot
4. L'impuissance : faire – soient – costauds – mentalement – bagarre – ça.
5. La luxure : avaler – ne s'amusent – avec moi – sous la douche – suis abonné à Pink TV – oublier
6. L'orgueil : faire comprendre au boss – ne servent – à – rien – suffis à moi-même – gagner le titre
7. La gourmandise : faire – mangent – de – blanquette de veau – bats – leur faire goûter la mienne
8. La paresse :  me secouer pour – sortent – tôt – du lit – fatiguerais - rien


cris_rouge.jpgEn exclusivité, un microscope ultra performant nous dévoile les secrets de la fraise garriguette.


Les minutes de bonus

Il n'est pas toujours possible de se retenir de répercuter chacune des déclarations du président Aulas. Il y a même des jours où c'est tout simplement impossible. Surtout quand ses meilleurs ennemis s'y mettent aussi.

La minute Aulas de Jean-Michel Narcisse
"Sur le plan médiatique, on ne nous a pas beaucoup aidés avec des articles toujours dans le même sens, visant à démontrer qu'il y a des gens qui parlent trop à Lyon. Ce n'est pas très facile à supporter". (eurosport.fr)

La minute Guillaume Musso de Jean-Michel Aulas
"J'ai ressenti beaucoup de peine. Voilà, je ne veux pas en dire plus. J'ai été touché au fond du cœur. Entre lui et nous, je sais comment les choses se sont vraiment passées. Mais je souhaite à Sidney d'effectuer une grande fin de saison, il le mérite et l'OL le mérite aussi. Et pour le reste, je garde ma peine au fond de moi, parce que Sidney est quelqu'un que j'aime beaucoup". (L’Equipe)

La minute Surcouf de Pape Diouf
"C'est surtout qu'Aulas est à l'image de sa ville, de son métier de vendeur d'ordinateurs. Je le taquinais de temps en temps là-dessus mais ce n'est pas très important.  On ne se refait pas, chacun est comme il est". (La Provence)

La minute Evelyne Dhéliat de Bernard Tapie
"Je ne trouve pas qu'il y a moins de chaleur chez lui... Vous savez, la chaleur lyonnaise est aussi bonne que la marseillaise. Alors, elle est peut-être moins exubérante, mais elle est sans doute plus profonde. Il faut se méfier des chaleurs superficielles, je sais de quoi je parle..." (La Provence)

La minute qui met tout le monde d'accord de José Anigo
"C'est bizarre. Il y a un vrai contraste avec [Aulas]. Quand tu le rencontres c'est un mec charmant, mais à distance il t'envoie des mines". (L'Équipe).



Pari roublard

gazette29_olweb.jpg
 
Ça va commencer à se voir que les paris sportifs sont une arnaque.



Les observations en vrac

• En fait pour marquer un but à Audard, il faut être dans l'équipe d'Audard.
• Pour définitivement discréditer la rubrique "il a tout bon / il a tout faux" de L'Équipe, il suffisait d'attendre que les internautes plébiscitent Hatem Ben Arfa d'un 8,2 après un match particulièrement quelconque.
• Hey. Bordeaux a marqué un penalty! En fait il suffisait de faire tirer le plus mauvais joueur de l'équipe.
• Laurent Blanc s'est laissé pousser des favoris. Peut-être qu'en fait, il joue le titre.
• Comme expliqué la semaine dernière, il ne faut pas suivre les conseils en pronostics de Pierre Ménès si on espère gagner de l'argent. Et il ne faut pas non plus suivre ceux de Karl Olive, l'expert de la Française des jeux qui les affichait fièrement dans un quotidien national vendredi. Ils vous auront fait perdre 32,5% de votre mise.
Claude Puel l'a promis: si Lyon gagne la C1, on le verra vraiment se lâcher. Par pitié, Bordeliens, Mancunois, Barcelonistes et Arsenaliers, par pitié laissez Lyon gagner, on a vraiment envie de voir ça.


balmont_intimidation_2.jpg"De la tension, du suspense, 22 hommes affamés... seule la Ligue des Champions peut nous offrir des duels comme ce FC Porto-Manchester United".
> Le Diapo des lecteurs secoue les lucarnes.



L’envers du championnat

Quand on voit le superbe parcours du Mans, force est de reconnaître que ce n'est pas si compliqué en fait, le football. Constituez un effectif à peu de frais, faites le mûrir sans vous soucier de résultats parfois très en deçà des espérances, vendez tous les nuisibles qui n'ont pas évolué dans le sens des ambitions du club, recrutez un entraîneur-sélectionneur-permanenteur pour monter les bases du projet sportif, et soudain, remplacez-le par un entraîneur à poigne, capable par son seul charisme d'améliorer encore les performances pourtant brillantes de l'équipe. Arnaud Cormier est fait de ce bois-là. Peu impressionné par l'égalisation de son équipe de la 89e minute, il est tout sourire. Les certitudes sont parfois plus fortes qu'un tableau d'affichage.

banc_grenoble.jpg
Attention, Grenoble commence à regarder le classement à l'envers de côté!
Dans le sourire de Cormier, il fallait lire la confiance placée en ses hommes une fois venu le money time. Quelques secondes de vrai-faux suspense leur suffisent pour céder sous le poids du mastodonte Pedretti. Les Manceaux ne lâchent pas l'affaire, et s'ils ne poussent pas encore l'indiscutable leader grenoblois dans ses retranchements, ils le maintiennent sous pression. Les Bazdaboyz ont peut-être mis trop tôt le Champagne au frais, croyant avoir décroché la concurrence avec leur série record initiale...


Devenez actionnaires de la Gazette : soutenez les Cahiers
> Pourquoi nous aider
Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"


Le forum

Paris est magique

aujourd'hui à 20h15 - El Mata Mord : Certes, dans le jeu collectif, c'était proche du néant.C'est surtout parce que nous avons... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 20h12 - Dédie mon Stück : J'espère que tu n'es pas arrivé en retard en tout cas. 7eme minute, 1-1 >>


Messages de service

aujourd'hui à 20h11 - Portnaouac : Ça doit être une impression.Là, on est passée de 2.061 à 2.062 puis 2.063 et là on est à... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

aujourd'hui à 20h01 - Rolfes Reus : Retour de blessure, enchaînement de matchs cette semaine, je pense qu'il était un peu cramé.À... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 19h58 - Run : Oui, pourquoi on en reprendrait si ca marche ?Le petit Caqueret, il tomberait pas dans la case... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 19h30 - Biocentrix : Je te remercie pour ta lecture.Une erreur mathématique s'est glissée dans le texte, saurez-vous... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 19h21 - leo : Mitchaujourd'hui à 19h17*gif du mec de the wire, tu sais, celui qui devient coach de boxe à sa... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 19h17 - L'amour Durix : Je ne corrige pas ma vilaine faute. Prenez la comme une forme d'hommage à ce match qui en est... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 18h44 - Mik Mortsllak : Lucho Gonzealaiseaujourd'hui à 18h30Sinon, Liverpool pourrait bien nous faire une saison digne des... >>


Go Mouest !

aujourd'hui à 18h38 - McManaman : Nouvel exploit tourangeau en coupe avec l'écrasement du Club Franciscain (Martinique) 2-1 après... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)