auteur
Le Feuilleton de la Ligue 1

Du même auteur

> article suivant

La boîte à chants

> article précédent

Le miracle de Berne

La Gazette de la Ligue 1 // épisode 20

Partager
Le Classement en relief

gaz20_cer.jpg

>> Retrouvez le vrai classement en relief et le générateur de classement.



Les résultats de la 20e journée
Lille-Paris SG : 3-1
Monaco-Sochaux : 2-0
Montpellier-Nice: 1-0
Rennes-Lens : 1-1
Bordeaux-Marseille : 1-1
Auxerre-Boulogne : 0-0
Grenoble-Saint-Étienne : 1-2
Nancy-Lyon : 0-2
Valenciennes-Toulouse : 1-3
Le Mans-Lorient : 0-3


Les 5 gestes de la journée

• Le but FIFA 2010 de Cheyrou, après un enchaînement croix-rond / croix-triangle / carré. Ou un enchaînement déviation puissante de Brandão / contrôle de la poitrine en pleine course de Cheyrou / volée à 1,60m du sol sous la barre, pour ceux qui sont trop vieux pour jouer aux jeux vidéos.
• La claquette de droïde qui permet à Janot de sortir de sa lucarne le but marqué par Paillot.
• Le jaillissement supersonique de Janot dans les pieds de Dieuze pour lui rappeler que le plus fort, évidemment, c’est un Vert.
• Les piqués old school de Rivière et Tabanou, tout droit issus des années quatre-vingt.


Les 2 antigestes de la journée

• Le tour de magie de Gérard Chamax, qui parvient à marquer un but sans toucher le ballon.
• La sortie de Bracigliano, qui raye instantanément de la grande histoire du football la légende Grégorini, avec une inspiration de génie.



La bannette

L'équipe qui fait des boulettes
Alou Diarra (L'Équipe) : "Si la préparation a été un peu hachée, nous savons nous adapter".

Le FC Ile de Pâques
Laurent Guyot (L'Équipe) : "On a affiché un visage très solide".

Les Rêves de Théâtre
Jean-Guy Wallemme (L'Équipe) : "J'avais demandé à mes joueurs d'être des hommes d'actes".

Les frappes chirurgicales
Jean-Pascal Mignot (L'Équipe) : "On a essayé de contourner le bloc mais c'était difficile".

Le coach qui n'a pas vu le bulletin d'adhésion à l'UMP de Gilbert Montagné
René Girard (L'Équipe) : "Peu de personnes auraient signé dans la marge".

L'entraîneur qui continue à chambrer Makelele
Christian Gourcuff (L'Équipe) : "On s'est efforcés de jouer au football malgré ce terrain où on ne pouvait pas aligner dix passes de suite".

Le président sans peur et sans reproches
Laurent Blanc (L'Équipe) : "Je ne veux pas parler de l'arbitrage.  Je ne conteste rien.  Marseille le fait.  Je ne suis pas marseillais". Thierry Henry après France Irlande aurait également déclaré: "Je ne conteste rien. L'Irlande le fait, je ne suis pas Irlandais".

La descente d'acide
Didier Deschamps (L'Équipe) : "Ce que je vois, c'est qu'on est à la 47e minute et que, dans notre but, ce n'est pas un gardien d'un mètre trente-deux mais Mandanda, le gardien de l'équipe de France". Didier, t'as pas vu France-Irlande?   

Les Beaune résolutions
Claude Puel (L'Équipe) : "On saura un peu plus à la fin si on est repartis sous de bons auspices".

Le Monsieur 100.000 révoltes
Hatem Ben Arfa (L'Équipe) : "Je suis quelqu'un de révolté donc il m'est difficile d'admettre l'injustice sur le but de Chamakh".

L'Al Gore rythme
René Girard (L'Équipe) : "La victoire est indiscutable et pas discutée".



Les minutes

La minute à huis clos de Jean-Michel Aulas
"Ils (les supporters) savent aussi que ceux qui font marcher ’la machine’ sur le plan économique, ce sont les actionnaires,  les télévisions, les partenaires commerciaux, les VIP, plus que les kops. Les supporters sont surtout importants pour l’ambiance dans le stade. Plus que des consommateurs, ils sont des animateurs, ils représentent la dynamique populaire essentielle pour un club". (France Football).
Et bien sûr, les télévisions et les partenaires commerciaux investissent dans le football pour communiquer auprès de la cible ultra-concurrentielle des teckels à poils ras.

La minute physionomiste de Stéphane Bern
"Nicollin est un gros con, c'est écrit sur son visage". (Canal+)
Stéphane, si on condamne le "petite tarlouze", il faut virer "gros" et laisser son visage tranquille.

La minute d’hommage à Nelly Viennot de Mamadou Niang
"L'arbitre de touche, il a pas pris ses couilles". (Canal+)

La minute Luis Fernandez de Willy Sagnol
"Dans le foot, on ne peut jamais dire que c'est impossible. On ne peut pas dire que je ne serai pas vice-président du PSG dans quinze jours". (L'Équipe)

La minute irlandaise de Steve Mandanda
"Excusez-moi du terme, mais on s’est fait niquer". (AFP)


gaz20_pub_ol.jpg
Alors d'une, ce sont les couleurs des Cahiers, et de deux, c'est vrai que l'équipe actuelle fait peur, mais tout un hiver à fêter Halloween, c'est peut-être un peu trop.


Masterclaque

1 but de Saint-Étienne en direct dans le multiplex.
3 cris d'admiration des commentateurs.
8 superlatifs sur l'excellent travail de Galtier.
13 remarques sur la domination écrasante des Stéphanois.
1 réduction du score de Grenoble en direct et en pleine tirade sur le retour de Sainté, qui laisse les commentateurs sans voix: ça n’a pas de prix.



Dassier brandit son râteau

C'est l'histoire d'un président de club un peu vexé. Jean-Michel Aulas l'aurait qualifié "d'un peu puceau dans le métier". Après avoir claironné son envie de recruter Mancini, Jean-Claude Dassier s'est retrouvé embarrassé une fois le râteau du Brésilien officialisé. Comme si un garçon de votre classe avait annoncé à l'avance qu'il allait sortir avec la plus belle fille du lycée, et que celle-ci eut fait savoir dans le journal de l'école qu'elle préférait rester célibataire. Voilà Jean-Claude Dassier, rebaptisé Jean-Claude Tergal pour l'occasion, qui s'agace: "Nous, on n’a pas de nouvelles, la page est tournée. Pour moi, c’est un manque de respect et de courtoisie de sa part et de la part de son agent. On lui a transmis une offre il y a une semaine. Notre directeur général, Antoine Veyrat, et José Anigo se sont déplacés à Milan il y a quatre jours pour le voir. Le minimum, c’était de nous répondre".

On voudrait pas être trahis par notre mémoire, Jean-Claude, mais l'OM n'aurait pas fait exactement la même chose à Servet Cetin en début de saison, en attendant les réponses de Diawara que Heinze qui te faisaient languir?


gaz20_une_FF_mardi.jpg
Le faux transfert de Mancini, Vieira qui change de banc, et Kapo qui signe à Boulogne. C'est vrai, qu'est-ce que ça part fort!


Pour le retour de Rothen

À lire sur psgmag.net, un (courageux) plaidoyer en faveur du retour de Jérôme Rothen au Paris-SG.



Les observations en vrac

• On veut bien faire une minute de silence pour Haiti. C’est à la finale du Super Bowl qu’ils en feront une pour les morts dans la délégation togolaise?
• Un hors jeu qualifié d'imaginaire, un révélateur collé au pieds de joueurs tellement penchés qu'on dirait un V: 2010 part sur les mêmes bases que 2009 et 2008.
• Au vu de la pelouse du Mans en ce début d’année, on est en droit de se demander si Paolo Duarte ne cumulait pas les fonction de sélectionneur du Burkina Faso, d’entraîneur du MUC et de jardinier.
• Michel Seydoux qui apparaît sans moustache, c'est parce qu'il a décidé d'arrêter de se raser quand Lille perdrait un match?
• Laurent Blanc trouve encore à se plaindre en conférence de presse après Bordeaux-OM. C'est ce gars-là qui veut reprendre l'équipe de France?
• Le pacte de non-agression dont avaient parlé Blanc et Deschamps en début de saison, en fait il concernait le football, pas les transferts.
• 80 millions d'euros de transferts à l'OL cette saison. Ma petite entreprise connaît pas la crise.
• Si Bruno Cheyrou croit qu’il peut échapper au Ballon de Plomb en se cachant à Chypre, qu’il sache que nous considérons son évolution de carrière comme une incitation à internationaliser le trophée. Tout du moins à Chypre.
• On aimerait bien que Chamakh s’amuse un jour à ce genre de choses face aux fulguropoings de Jérémie Janot, pour l’entendre dire: "Fur les confeils de Férémie, fe fuis tout de fuite allé foir l’arbitre pour lui dire que f’afais pas touffé le ballon…"
• On comprend mieux pourquoi c’est Leboeuf, et non Laurent Blanc, qui a gagné la Coupe du monde au poste de libéro, quand on l’entend déclarer: "Est-ce que Marc Planus était en position de dernier défenseur?"



J'ai essayé Canal Football Club

(Vu du forum)
Observatoire du journalisme sportif
=>> visant - mardi 19 janvier 2010
Pour ma part, n'ayant plus Foot+ depuis deux semaines, je me suis dit, dimanche soir: "Tiens, je vais regarder le Canal Football Club pour voir les buts". Mal m'en a pris, même si je m'en doutais un peu.

19h30 : début de l'émission, suit un reportage sur la "semaine du foot". Cool.
19h35 : pub. OK.
19h37 : ha, ils me disent que c'est le début du CFC, j'ignore donc ce que je me suis tapé juste avant.
19h38 : on accueille l'invité, Mickaël Landreau.
19h39 : interruption du CFC pour voir l'arrivée des joueurs marseillais et bordelais.
Petite parenthèse: on peut m'expliquer l'intérêt de voir des mecs en jogging, sortir d'un bus, de nuit, puis les voir marcher dans un couloir? Si ce n'est de faire le concours du "Qui a le plus gros casque posé sur la tête?" (la réponse est Diawara, pour ceux que ça intéresse).
19h40 : un intermède "La fangirl". Pas drôle, on dirait un vieux concept de Téléfoot copyrighté par Pascal Praud.
19h41 : et bla et bla et bla.
19h45 : résumé de Lille-PSG. Enfin, résumé... Ça commence par une musique type "Hans Zimmer" au Camp des Loges avec deux-trois fois le mot "crise" répété. Original, vraiment. Puis on voit les occasions (enfin, les buts et UNE occasion...) de la première mi-temps. Avec de la musique bien sûr. Interviews. Seconde mi-temps (idem que pour la première). Et le reportage se finit sur le Passenger d'Iggy Pop, histoire de repartir dans l'allégresse avec l'interview d'un Lillois. J'espère que le stagiaire de Canal qui a monté tout ça aura une bonne note à son projet de fin d'études.
19h48 : retour à Bordeaux, avec Margotty et Dugarron (pour LEEE GRAND MATCH), le tout se finissant dans un superbe roulage de pelles collectif où l'on apprend que Mathoux serait le meilleur présentateur sportif du PAF, Dugarry le meilleur consultant et Ménès la meilleure tête-à-claque (élections L’Equipe Magazine). On ne saura jamais pourquoi la blonde n'a rien eu... Applaudissement général.
19h52 : on nous annonce une nouvelle page de pub (avant l'interview EXCLUSIVE de l'entraineur du Togo! Paye ton exclusivité), je ne vais pas tenir plus longtemps, tant pis pour les buts, ça m'apprendra à ne pas regarder Jour de foot en streaming.

Résultat: 90 secondes de foot en 27 minutes d'émission. Je me demande pourquoi ce n'est pas Michel Drucker qui présente cette bouillie. Je commence à regretter Pascal Praud.


Carnet orange

Après Ernestine et Esteban plus tôt en 2009, la grande famille des Cahiers a accueilli deux nouveaux membres avec Angus Rousseau, né le 15 décembre 2009 – 3,7Kg et déjà un air de Dalglish pour la classe et Cabañas pour la technique en mouvement –, et Lilas Mollows, qui a poussé son premier cri de protestation contre le laxisme de la lutte antidopage dans le football le 17 du même mois. Le 21e siècle du foot est en marche.



L’envers du championnat

L’envers du championnat reprend enfin ses droits. La reprise offrait aux supporters une affiche déterminante pour la deuxième moitié de saison entre deux des trois pensionnaires du podium. A Saint-Etienne, le mercato fut des plus actifs. Les départs de Perrin, Comoli, Tuong-Cuong et Ilan seront-ils de nature à renforcer une équipe qui semblait sur les bons rails? Au terme du choc face au leader, les carences majeures de l’équipe continuent de sauter aux yeux sans que ni le staff, ni les dirigeants n’osent traiter le problème Janot. A lui tout seul, le portier masqué a ruiné les derniers espoirs de titre des Verts en produisant son match habituel, orné de fautes techniques à montrer dans toutes les Grégorini Schools.

gaz20_banderole_grenoble.jpg
Lutte contre l’illettrisme, message aux supporters grenoblois: ça s'écrit "Fiers de couler".

Même si Varrault doit montrer l’exemple en battant Janot comme un grand, les Grenoblois s’en tirent encore à bon compte. La sempiternelle chance du champion n’est plus la seule responsable des performances exceptionnelles du leader: la maestria de Ljuboja a sauvé les Isérois du partage des points. A la 89e minute d’un match qui peut encore échapper aux Bleu et Blanc, il hérite d’un ballon à trente-cinq centimètres de la ligne de but désertée. D’un coup de crête haute précision, il parvient à trouver les panneaux publicitaires. En tribune, Ibrahima Bakayoko pâlit: son record homologué – un but raté à moins de trente centimètres des cages – a eu très chaud. Les Grenoblois surmonteront cette petite déception avec la satisfaction de voguer à vive allure vers la ligne d’arrivée.


Financez la prochaine Gazette : soutenez les Cahiers
> Pourquoi nous aider
Partager

> déconnerie

Parodie de football

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard Coudrais
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 12h14 - Jah fête et aime dorer Anne : Le bruit qui court est que, pour le moment, Houston souhaite garder Harden.Et si l'objectif est de... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 12h02 - Tonton Danijel : Balthazaraujourd'hui à 10h20Alors je rectifie pour être plus clair: non, je suis persuadé que... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 11h42 - forezjohn : Très intéressant en effet, merci pour le lien. >>


Paris est magique

aujourd'hui à 11h33 - Özil paradisiaque : Ca tombe bien la Ligue des champions c'est un tournoi : il faut rester en vie.De toute façon, je... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 11h31 - Balthazar : Coeur au sens de "courage", peut-être ? (Je n'ai pas vu le match, je ne sais pas si ça colle.) >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 10h31 - forezjohn : W10Va sur le site de microsoft il y a une procédure et les liens vers ce qu'il faut télécharger... >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 10h21 - Moravcik dans les prés : Ah oui. En mieux, d'ailleurs. >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 10h01 - Mallardeaufraiche : oops... Appuie trop rapide sur Return.Il a la Villa au Ferret (voisin de Jean-Oui ?), ça compte... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 09h30 - Delamontagne est Belle : Fpz> en deuxième, on a plus eu le ballon mais d'occasions, sans plus.Oui, il y a une petite faute... >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 03h26 - Toto le Zéro : Pour revenir rapidement sur le 12-0, le but de Emeline Laurent du 9-0 est Matuidesque au possible... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)