auteur
Alex Lagazette

Du même auteur

> article précédent

Never more the Ballack

La Gazette de la Ligue 1 : 8e journée

Partager

 

Les résultats de la journée

SC Bastia 3 - 2 ES Troyes AC
AS Saint-Etienne 4 - 0 AS Nancy Lorraine
Stade de Reims 3 - 1 OGC Nice
Lille OSC 2 - 0 Ajaccio AC
Toulouse FC 2 - 2 Valenciennes FC
Olympique Marseille 2 - 2 Paris SG
Stade Brestois 1 - 1 Girondins Bordeaux FC
FC Lorient 1 - 1 Olympique Lyonnais
Montpellier HSC 2 - 3 Evian Thonon Gaillard FC
FC Sochaux 0 - 1 Stade Rennais

 

 

 

Le Classement en relief

 

 

 

 

 

Les gestes
 

La magnifique frappe au sol de Régattin, placée à merveille, là où la plupart des joueurs auraient tenté la frappe en force.

 

La David Trezeguet 2000 de Cheick Diabaté.

 

La longue balle de Monzon, remisée de la tête par Lisandro pour une reprise de volée de vingt mètres de Gomis sur le poteau d'Audard.

 

Le double une-deux Traoré-Aliadière conclu par ce dernier au-dessus de la barre de Vercoutre.

 

La savate d’Ibrahimovic, en reculant sur corner alors qu'il est marqué par l'un des meilleurs défenseurs du championnat. Marquer de la tête serait trop simple.

 

Le piqué de Ben Basat, tout en finesse, qui passe juste au dessus des gants de Carrasso.

 

Le coup franc d'Ibrahimovic, utilisant la petite faille du mur marseillais et une vitesse de pointe de 110km/h pour que la main de Mandanda ne lui oppose aucune résistance.

 

La frappe sur la barre d'Alain Traoré, qui montre que la frappe d'Ibrahimovic n'était pas si puissante, en fait.

 

 

 


Depuis qu'il a entendu Wagner, Fred Thiriez se détourne peu à peu de l'opérette.

 

 

 

Les antigestes
 

Gregorini titulaire, l'ASSE marque ses trois premiers buts de la tête de la saison. Avec une belle air-panda sur le deuxième de Romain Hamouma.

 

La “Claude Barrabé” de Ali Ahamada qui laisse échapper le coup franc de Carlos Sanchez.

 

Les plongeons parfaitement exécutés de Bahebeck et Maoulida, qui provoquent respectivement un penalty et une expulsion.

 

Le double auto-petit pont de la charnière centrale troyenne sur un centre bastiais, avant que le ballon n'arrive à Modeste qui le pousse au fond.

 

La superbe cagade glissée de Diabaté qui, terrain gras ou non, se retrouve souvent le cul à terre.

 

Le coup de coude d'Amalfitano dans le plexus de Matuidi, suivi d'une baffe un peu plus tard – soit un double ticket pour la Commission de discipline.

 

 

 

 


On ne naît pas bucco-rhodanien, on le devient.

 

 

 

 

Académie du journalisme sportif

 

 

 

 

Les minutes
 

La minute du stagiaire live qui n’a pas parié sur le score du match à la mi-temps
"De son côté, Jean Fernandez a décidé de changer de gardien et de laisser Mollo sur le banc pour faire réagir un groupe qui reste sur cinq défaites consécutives en championnat sans inscrire le moindre but plus une en Coupe de la Ligue." (Eurospot.fr) Une réussite totale, donc.

 

La minute néologiste de Thomas Desson
"Valenciennes vient d'etre humilisé." (beIN)

 

La minute “en passant par la Lorraine, avec mes gros sabots” de Denis Balbir
“L'Est de la France est meurtri. Le temps est maussade, moins qu'on ne le pense parfois, mais les hivers sont rudes. L'économie bat de l'aile plus qu'ailleurs, les grandes industries qui faisaient comme dans le Nord, la fierté de la région et son activité principale sont en berne. Le chômage frappe comme ailleurs, plus qu'ailleurs et aller au stade voir des stars n'est plus d'actualité.” (Yahoo!)

 

 

 

 


Encore un qui ne retrouve pas l'entrée du tunnel qui mène aux vestiaires du Vélodrome.

 

 

 

 

La stat futile

Mevlut Erding en est à son sixième but contre son club formateur, le FC Sochaux Montbéliard (2 buts inscrits avec le Stade Rennais, 4 avec le PSG). Pas mal, surtout que l’international turc n’avait marqué qu’à huit reprises jusque là depuis son arrivée en Ille-et-Vilaine (son premier but sous les couleurs rouge et noir ayant été marqué le 11 février 2012 contre... Sochaux, au Stade de la route de Lorient). Détail amusant: le joueur rennais, formé à Sochaux, a battu à l’occasion le gardien sochalien Simon Pouplin, formé à Rennes...

 

 

 

 

Le décollement de rétine

La Ligue Europa, ce sont aussi de furieuses battles d'équipementiers, auxquelles même les arbitres participent.

 

 

 

 

 

 

Les observations en vrac
 

Pour considérer que Damien Grégorini puisse être un gardien plus étanche que Guy Roland N’Dy Assembé, Jean Fernandez a dû être habité par l’esprit de son homonyme.


Le plus gros traumatisme de ce début de saison, ce sont les matches spectaculaires du TFC.


Déception: malgré deux cartons rouges contre son équipe et un penalty généreux, Jean-Marc Furlan n’a pas invoqué l’arbitrage insulaire.

 

On peut mesurer l'ascendant psychologique du PSG sur la Ligue 1 en constatant que tout le monde a cru qu'obtenir un match nul sur le terrain du leader était une mauvaise opération.


Record battu: la première analyse de Dugarry sur le jeu parisien est intervenue après 2 (deux) minutes de jeu, alors que les Marseillais faisaient gentiment tourner et que Paris n'avait pas touché la balle. L’avantage, c’est que cette analyse lui a servi tout le match.

 

La statistique la plus stupide concernant OM-PSG a été donnée avec une belle unanimité par TF1 et Canal+: l'OM n'avait gagné aucun des six derniers matches arbitrés par Tony Chapron. En plus d'être stupide, elle était légèrement malveillante.

 

Il faut le dire aussi. La séquence "Ligue des champions" en ouverture du Canal Football Club est une réussite: des résumés qui montrent du jeu, le commentaire sobre de Vincent Alix, quinze minutes sans interruption. Enfin du foot au CFC. 


On espère pour eux que Yahoo! rémunère la dream team Praud, Balbir, Delpérier et Clopeau à la ligne, vu que le quatuor offre des analyses encore plus réduites que Pierre Ménès auparavant.


Quatrième match à l'extérieur et quatrième ouverture du score de la part du VAFC. Pour un total de quatre points.


Après sept journées, les Valenciennois n'ont jamais encaissé de but sans en avoir mis au moins un avant. 

 

 

 


Surnommé à partir de ce jour "l'homme-tronc", Sirigu sombra dans la dépression.

 

 

 

 

 

En fait, Loïc Féry est contre l'arbitrage vidéo
 

Cette partie a finalement été sortie de la Gazette, bien assez chargée comme ça. Retrouvez le texte ici.

 

 

 

 

 

Le coin fraîcheur

Pascal Dupraz à la mi-temps de Montpellier-Évian, répondant au journaliste de terrain sur la question du hors-jeu sur le deuxième but de Camara: "Je ne sais pas s'il y avait hors-jeu. Toujours est-il qu'on doit être à la retombée et qu'on ne l'est pas. On ne va pas se cacher derrière une prétendue erreur d'arbitrage". Il a même fait mieux à la radio en déclarant qu'une erreur d'arbitrage pouvait arriver comme une passe mal faite ou un entraineur pas en forme.


Grégoire Margotton, alors que Philippe Doucet vient de lâcher une énième statistique inepte, demande si c’est de la footballogie, ça.

 

 

 

 


"Pourquoi tu portes les talons hauts de ta femme?
- Pourquoi tu portes le chouchou de la tienne?"

 

 


 

 

La rétrogazette
 

1994/95 (10/09/1994) : Au Havre, l’AS Monaco encaisse un but en toute dernière minute et s’incline 1-0. C’est la cinquième défaite du club de la Principauté, qui pointe à la 17e place. Le président Campora prend les mesures qui s’imposent : Il vire l’entraîneur Arsène Wenger.

 

1994/95 (10/09/1994) : À Bordeaux, Lens s’impose 1-2 face aux Girondins. Lorsque le gardien Guillaume Warmuz célèbre le deuxième but de son équipe, il est frappé par un ultra bordelais échappé des tribunes. Une grosse frayeur pour le gardien lensois, un match de suspension pour le club bordelais et quelques jours de prison pour le hooligan.

 

2005/06 (21/09/2005) : À Geoffroy-Guichard, Saint-Étienne est battu 0-2 à domicile par Nancy. Lorsque Cédric Lécluse a ouvert le score à la 34e minute, il met fin à l’invincibilité de la défense des Verts à domicile. Jérémie Janot était resté invaincu durant 1.534 minutes, soit l’équivalent de dix-sept matches. Le précédent but encaissé dans le Chaudron remontait à la 13e journée du championnat précédent.

 

 

 


Dans "Pierre Ménès et le loup", nouveau spectacle musical, Jérémy Ménez est représenté par un interminable solo de flutiau, Nênê par un interminable solo de guitare, et Pastore par un interminable solo de saxophone.

 

 

 

La bonne enseigne

La camionnette est le véhicule de la bonne enseigne par excellence, et pas seulement parce qu'elle promène dans nos villes bien des patronymes portugais. On trouve certes un Vieira dans le 15e à Paris, parfait pour étayer une équipe en bois, mais aussi un Giroud à Lyon qui ne veut pas rester sur le carreau et ne craint pas d'aller au mastic. Mais c'est logiquement en Catalogne, à Gérone, que Busquets dépose les courses (des attaquants?) à domicile. (merci à Alexis, Cédric et Jean-Michaël pour leur coup d'œil)

 

 

 

Merci à C. Moa, Gold Digard, Gouffran direct, Jean-Noël Perrin, Lucho Gonzalaise, Marius T, newuser, Rhônealpinho pour leurs contributions. Les lucarnes sont pour la plupart issues du Diaporama des lecteurs et leurs auteurs sont Il m harcèle de saillies, Tonton Danijel, et Pascal Amateur.

 

Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Le forum

L'empire d'essence

aujourd'hui à 16h03 - Perrin flirt avec toi : Runaujourd'hui à 00h34Je ne suis absoluement pas d'accord. ....Attention, je n'ai pas dit que... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 15h59 - hulumerlu : Foutre dieu, une deuxième saison de HAPPY! était sortie et je n'en savais rien ! Merci Marco ! >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 15h52 - Sens de la dérision : 444 selon Wikipedia... Les calculs ne sont pas bons Kévin.Sinon le classement non-officiel et à... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 15h51 - Flo Riant Sans Son : Vous savez quoi, je ne suis pas loin de penser que Garcia avec l'encadrement et l'effectif de l'OL... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 15h42 - Milan de solitude : Ah, le méconnaissance du portugais me perdra. À plus d'un titre. >>


Euro 2020

aujourd'hui à 15h41 - djay-Guevara : Problématique n’est pas le mot que j’aurais choisi >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 15h39 - 2Bal 2Nainggolan : On a dit qu'on ne parlait plus de cette p#%€@n de bordure. >>


Messages de service

aujourd'hui à 14h56 - Utaka Souley : Dan Lédanaujourd'hui à 13h41Balthazaraujourd'hui à 13h37Dan était complètement à côté de la... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 14h39 - 12 mai 76 : leoaujourd'hui à 14h32OLpethaujourd'hui à 11h37Tiens, je parlais il y a quelques pages du manque... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 14h38 - C. Moa : Et si tu arrives à faire tes petites images et que tu tiens absolument à utiliser Word, un... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)