auteur
Alex Lagazette

Du même auteur

> article précédent

Barça : sous le régime de Tito

> article précédent

Les clubs riches se payent en Euro

La Gazette de la Ligue 1 : 7e journée

Partager

 

Les résultats de la journée
Valenciennes FC 4 - 1 Olympique Marseille
Paris SG 2 - 0 FC Sochaux
Stade Rennais 2 - 0 Lille OSC
Ajaccio AC 1 - 0 Stade Brestois
AS Saint-Etienne 0 - 0 Stade de Reims
Evian Thonon Gaillard FC 1 - 1 FC Lorient
OGC Nice 2 - 2 SC Bastia
AS Nancy Lorraine 0 - 2 Montpellier HSC
ES Troyes AC 0 - 2 Toulouse FC
Olympique Lyonnais 0 - 2 Girondins Bordeaux FC

 

 

 

Le Classement en relief

 

 

 

 

Les gestes

Le coup franc féringien de Jérôme Rothen, qui est également à l'origine du deuxième but bastiais sur un corner qu'il frappe pour la tête de Modeste.

 

Le but "comme au futsal" de Wissem Ben Yedder qui slalome au milieu de la défense troyenne avant de mystifier Thuram-Ulien.

 

La frappe flottante de Romain “Mc”Alessandrini qui trompe Landreau. Merci de ne pas réserver tes plus beaux buts à la seule Coupe de la Ligue.

 

Le coup franc pleine lucarne de Gaël Danic, histoire de montrer que la Corse n’a pas le monopole de la résurrection.

 

La mine de Camara, qui montre qu'on peut faire partir ces ballons tout droit, et que la Ligue 1 est un agréable champ de patates en ce début de saison.

 

 

 


Michaël, si tu reviens je n'annule pas tout.

 

 

 

Les antigestes

Le dégagement portnawak de Thiago qui se transforme en but portnawak d'Emmanuel Rivière.

 

L’attentisme de Rod Fanni “Bof, ça va, y a pas le feu, c’est Danic en face... Et merde!” à l’origine du deuxième but valenciennois.

 

La chistera de Steve Mandanda directement dans les pieds de Kadir, qui pimente un peu plus le débat sur la hiérarchie des gardiens en équipe de France.

 

La détente arthritique de Rémi Vercoutre, qui encaisse sur la tête contrée de Diabaté l’un des buts les plus laids de la saison.

 

 


Bravo à ceux qui ont trouvé la réponse à notre énigme du jour, il s'agissait bien de "Nez-Nez reste au vestiaire".


 


L'équipe type mystère

Qu'est-ce qui réunit les membres de cette équipe très ventremollesque ?

 

 

[Réponse de la semaine dernière: chaque joueur avait une expérience en deuxième ou troisième division d'un pays étranger]

 

 

 

 

Les minutes

La minute “Maazou: ne pas replonger dedans” de Benoît Trémoulinas
“Il ne peut rien nous arriver” (lequipe.fr) Juste comme ça, t’étais où lors de la saison 2009/10?

 

La minute euclidienne de Hervé Mathoux
“On voit que sur ce corner, le ballon reste bien 1m50 à l’intérieur du terrain” (Canal +). Hervé, si tu vois un terrain avec un arc de cercle autour du poteau de corner de plus d’un mètre cinquante de rayon, merci d’envoyer la photo au responsable de la page facebook “Les phrases qu’on peut entendre qu’au niveau District”, ça lui fera plaisir.

 

La minute inflationniste de Franck Sauzée
(à propos du même corner) “Trois mètres à l’intérieur, même” (Canal+). Lui, il a une excuse, il est resté longtemps à Marseille.

 

La minute “Being Pierre Ménès” de Christophe Dugarry
"Je suis pas d'accord, je ne trouve pas que les Bordelais récupéraient bas, même si les statistiques montrent qu'ils récupéraient bas". (Canal+)

 

La minute "la paille et la poutrelle du viaduc de Millau" de Pierre Ménès
"Si les supporters avaient de la mémoire, ça se saurait." C'est sûr: ils te rafraîchiraient la mémoire à chaque fois que tu dis le contraire ce que tu disais la fois d'avant. (Canal+)

 

 

 


"Et maintenant, on va vous jouer notre tube, "Ho hisse !" en… ?
– En la majeur."

 

 

 

Téléfoot, émission conceptuelle

Pour mettre des images de football dans son émission dominicale, TF1 recourt au système D. On connaît déjà le foutage de gueule massif que représente la diffusion de séquences récupérées sur Internet, dans une qualité ignoble – l'opération mettant la télévision à la traîne de la youtubosphère. Cette saison, nous profitons de simili résumés de match AVEC DES IMAGES D'ANCIENS MATCHES. Le téléspectateur apprend par exemple que Kevin Gameiro a inscrit un doublé contre Sochaux tout en regardant un but inscrit par l'attaquant la saison dernière...

 

 

 

 

Les observations en vrac

Avec Strasbourg et Troyes, Jean-Marc Furlan reste sur 16 défaites et 2 nuls sur ses 18 derniers matches sur un banc de L1.

 

La Corse, île de la résurrection où les stars sont Jérôme Rothen, Anthony Modeste, Toifilou Maoulida, Adrian Mutu, Chahir Belghazouani... George Romero devrait parrainer le football local.

 

Finalement, avec Lloris, on a encore un chômeur qui a tiré profit du “travail” de ses compatriotes ce week-end. On comprend mieux que Jean-François Copé soit à ce point remonté contre l’assistanat.

 

Ahamada le week-end dernier, Mandanda ce week-end. Les gardiens ont décidé d'agir pour faire évoluer l'image défensive de la L1.

 

C'était quoi la cote des paris sportifs pour un doublé de Le Tallec? Et qu'a joué la femme de Mandanda?

 

 


"Robert, tu dois nous quitter. Tu n'as pas choisi le bon violet pour ta cravate. Je sais, c'est dur, mais tu peux encore commenter avec Fabien Lévêque sur France 4."

 

 

Lyon-Bordeaux en prétendants et bataillant pour une place en Ligue Europa, ça nous ramène loin en arrière, avec Justin bridou et Panzani sur le maillot.

 

En deux minutes au micro de Paganelli, Ludovic Obraniak a parlé plus de jeu que Pierre Ménès et Christophe Dugarry depuis le début de saison.

 

Après celle de Diams, l’autobiographie de Mathieu Chalmé est attendue avec impatience pour enfin savoir les raisons de l'arrêt brutal de sa carrière, en mars 2010.

 

Six heures après le match, les Lyonnais essayaient encore de marquer un but aux Bordelais – qui venaient d'atterrir à Mérignac.

 

Durant PSG-Sochaux, Canal+ a fait autant de plans sur Sarkozy que TF1 à l'époque où il était président.

 

 

 

 

L'extrait gratuit

35e Nous venons de prendre un but de Le Tallec. Le Tallec. Je n’ose même pas imaginer ce que va nous faire Zlatan. 2-0

 

36e Depuis le début du match, les joueurs de Valenciennes ont l’air beaucoup plus frais que nous. Mais jouer chez des pauvres la semaine de la sortie de FIFA 13, ça n’est pas très équitable. Ils n’ont pas passé leurs nuits sur leur console, eux.

 

39e Mandanda clôt le débat : Lloris n’est pas obligé d’être titulaire à Tottenham pour jouer dans les buts de l’équipe de France. 3-0

 

40e Les joueurs ont des consignes pour que le PSG ne nous inflige pas notre première défaite de la saison. Je ne vois pas d’autres explications.

 

Bob-Loulou n'est jamais autant en verve sur Marseille vu du ciel que lorsque l'OM perd. Alors quand l'OM perd 4-1...

 

 

 

La promotion de Sakho

Thiago Silva a dit qu'il préférerait jouer avec Alex? Il a pris des risques auprès de son nouveau coach.

 

 

 

 

 

 

Sorti des archives

L'erreur de Steve Mandanda rappelle la boulette d’un autre célèbre gardien numéro 2 de l’équipe de France:

 

 

Quant à Romain Alessandrini, il sait rendre hommage à une légende du stade Rennais, Mickaël Pagis. On peut donc rassurer Mickaël Landreau: non, Grégory Coupet n’aurait pas arrêté cette frappe.

 

 

 


"Alors, Philippe, comment arrivez-vous à faire cohabiter ce look de gamin de 13 ans et votre nouvelle vie de retraité?"

 

 

 

 

Le coin fraîcheur

Merci à Hervé Mathoux d'avoir désespérément tenté d’abréger les polémiques sur le but refusé à Lacazette ,en déclarant que ce n’est pas parce qu’un arbitre commet une erreur, fut-elle réelle, qu’il faut nécessairement lui faire un procès en incompétence. D’autant plus noble qu’il n’a eu aucun soutien de ses partenaires, Pierre Ménès restant fidèle à sa légende, tout comme Dugarry – Marco Simone ne se ralliant pas à Mathoux en dépit d'appels du pied répétés... Cela a rappelé l’instant “seul contre tous” de Didier Roustan au lendemain d’une fameuse histoire de vol niçois. 

 

Le petit sketch de Sylvain Armand sur le banc parisien, parodiant la sortie de diva de Gameiro, à côté de ses coéquipiers hilares (dont Gameiro): on a ri avec eux. 

 

 

 

 

Les règles d'or du journalisme

« Une bagarre entre plusieurs joueurs, incluant Hoarau, avait été inventée de toutes pièces. Or, si je m’en souviens, Guillaume s’était battu tout seul, ce soir-là, ivre comme un chameau ; et il avait perdu. ‘‘Règle numéro 2. Pour être le premier à réagir sur une polémique, le plus simple consiste à l’inventer.”»

 

À les fréquenter de près, Kevin Kohler est en mesure de révéler les 10 commandements des journalistes sportifs.

 

 

 


"Alors tu rentres le Konami Code, et bim! Dutruel dans les cages, Déhu-Christanval en défense et Dugarry à la récup'. Farceurs, les mecs de chez EA."

 

 

 

La stat futile
À cause de la reprise de Jordan Ayew dans les arrêts de jeu au stade du Hainaut, il n’y a plus qu’une seule équipe à n’avoir concédé aucun but à domicile: l’AC Ajaccio. En trois matches seulement, mais les Corses ont reçu le PSG (sans Ibrahimovic, certes) et sont moins étanches à l’extérieur: s’ils ont gagné 1-0 à Nice lors de la première journée, ils ont concédé au moins deux buts lors de leurs trois autres déplacements (défaite 3-0 à Valenciennes et 2-0 à Lyon, nul 2-2 à Bordeaux).

 

 

 

 

La rétrogazette

1956/57 (30/09/1956) : Énorme victoire de Saint-Étienne sur le terrain du Stade de Reims : 5-4, le but de la victoire étant inscrit à la toute dernière minute par Rachid Mekloufi. Celui-ci a d’ailleurs inscrit un triplé, tout comme Just Fontaine coté rémois. Les Verts s’installent en tête du classement.

 

1976/77 (18/09/1976) : À Marcel-Picot, l'AS Nancy-Lorraine pulvérise Bordeaux 7-3, son plus grand total de buts à domicile. Michel Platini signe un quadruplé.

 

1983/84 (31/08/1983) : Au stade Robert-Diochon, le FC Rouen écrase Nancy 7-1. Le vétéran normand Jean-François Beltramini, trente-six ans, en marque cinq.

 

1984/85 (11/09/1984) : Le Paris Saint-Germain s’incline 3-1 à Bordeaux. C’est déjà la quatrième défaite du club de la capitale, qui pointe alors à la dernière place du classement.

 

1987/88 (22/08/1987) : Alors qu’il parade en tête du classement depuis le début de la saison, l’AS Monaco se fait surprendre à domicile par le promu Niort qui s'impose 1-3. Le sommet de l’histoire des Chamois, dont c’est la seule saison parmi l’élite. Une péripétie sans conséquence pour le club de la Principauté, futur champion de France.

 

 

 

 

La bonne enseigne

En difficulté en France, le Nasri s'exporte bien et fait valoir sa polyvalence: il officie à Torrepacho en Espagne à la fois comme coiffeur et cybercafé, mais aussi à Phuket en Thaïlande où il propose des portefeuilles en peau de crocodile, de serpent ou de raie. Voyez-y les symboles que vous voulez. (merci à Olivier et Paul pour ces images)

 

 


Merci à chapoto, Delacotte&match, Fugazi, Gold Digard, Gouffran Direct, Il Capitano, Lucho Gonzealaise, Mik Mortsllak, Paul de Gascogne, Zenon Zadkine, zubardeplomb pour leurs contributions. Les lucarnes sont en majorité issues du Duaporama des lecteurs. Les auteurs sont Fugazi, Rock n Santa Cruz, Mattt123, Cris The Light.

 

Partager

> déconnerie

Ruffier : The facts

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 11h59 - Milan de solitude : liquidoaujourd'hui à 11h12Tricky21/09/2019 à 23h58suppdebastilleaujourd'hui à 20h19A mon avis,... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 11h52 - Sidney le grand Govou : En cas de victoire, le classement va être magnifique. >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 11h52 - CELTIC BHOY : Tonton Danijelaujourd'hui à 11h49----------Les Irlandais étaient contents d'avoir éjecter... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 11h50 - Mevatlav Ekraspeck : @supp:Déjà fait. Mais elle m’a en fait demandé confirmation des infos glanées sur le web.... >>


Sport et santé

aujourd'hui à 11h37 - Markov Erratique : Je fais remonter ce fil des profondeurs pour demander des conseils en nutrition.Je cours mon... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 11h33 - Seven Giggs of Rhye : Coty Week 3Dolphins@Cowboys 10-38Bengals@Bills 14-24Lions@Eagles 17-23Jets@Patriots... >>


EAG, les paysans sont de retour

aujourd'hui à 11h11 - Joswiak bat le SCO : Est-il possible de ne pas totalement enterrer Niakate après un match raté qui suit 3 matchs... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 10h39 - nima : Yul rit craméaujourd'hui à 10h07Je pense quand même qu'avec les outils vidéo dont on dispose... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 08h54 - Yul rit cramé : On se retrouve pas mal sur notre lecture du match.Je ne l'ai pas évoqué dans mon message... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 08h07 - BoblaFlamb : Je veux bien, mais tu voudrais des exemples sur quels sujets en particulier ? >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)