auteur
Alex Lagazette

Du même auteur

> déconnerie

2011 en 11 images

La Gazette de la Ligue 1 : 31e journée

Partager

 

Les résultats de la journée
Lille OSC 5 - 0 FC Lorient
SC Bastia 4 - 0 Stade Brestois
Montpellier HSC 3 - 1 Valenciennes FC
Olympique Marseille 1 - 0 Girondins Bordeaux FC
AS Nancy Lorraine 1 - 0 ES Troyes AC
Stade de Reims 1- 0 Olympique Lyonnais
AS Saint-Etienne 1 - 0 Evian Thonon Gaillard FC
FC Sochaux 0 - 0 Ajaccio AC
Toulouse FC 3 - 4 OGC Nice
Stade Rennais 0 - 2 Paris SG
 

 

 

Le Classement en relief

Saint-Étienne et Lyon nous refont le derby: celui qui finira devant l'autre l'enverra peut-être jouer la Ligue des champions sur Playstation. Pendant ce temps, à Nancy, on a vu la Vierge.
 

 

 

 

Retrouvez tous les classements en relief et le générateur de classement.

 

 

 

 

Les gestes


Le doublé d'Issam Ben Yedder, le premier but d'un extérieur du droit sur un ballon en cloche plus difficile à reprendre qu'il n'y paraît, le deuxième sur un slalom au cœur de la défense niçoise qui, certes, l'a un peu aidé sur ses deux buts.

 

Le coup franc platinien de Romain Grange. Merci Michel d'avoir pensé au maintien de l'ASNL.
 

Le coup franc "Beckhamien" de Bauthéac à Toulouse. Merci David de dispenser ta magie en L1.
 

La passe en profondeur parfaitement dosée de Cheyrou dans la course de Gignac, qui élimine le défenseur bordelais du regard, avant de conclure en prenant Carrasso à contre-pied.
 

Les passes décisives d'Edmond Tantgauche et de Bertrand Sversale pour Salomon Kalou et Ronny Rodelin – ou comment les Lillois démontrent que la chance, ça se provoque. Et que les noms de joueurs sont de plus en plus ésotériques.
 

Les fantastiques chevauchées de Thauvin et Ménez, qui montrent que le championnat de France peut être épique, parfois.

 

 

 

 


Vingt ans après, certains découvrent encore l'origine de la raie brosse-man.

 

 

 

 

Les antigestes


La simulation de sortie de Nicolas Penneteau, suivie d’une simulation de parade désarticulée avec coup d’œil navré dans son dos pour constater les dégâts, permettant à Souleymane Camara de marquer son 9e but de la saison.

 

Le running bulldog infligé à Diego Rigonato par Milan “Wrestlemania” Bisevac.
 

Les deux sorties ratées d'Ali Ahamada et de Joan Hartock, toutes deux conclues d'un carton rouge. Mais la plus belle du genre fut celle de Cyrille Merville, gardien de Nîmes qui a rendu un superbe hommage à Harald Schumacher en allant tamponner hors de la surface son vis-à-vis d'Arles-Avignon. Dommage que cela se soit passé en Ligue 2.
 

L'auto-tacle impeccable de Yannick Sagbo alors qu’il s’emmenait le ballon face à Stéphane Ruffier.
 

Les protestations de Bertrand Laquait auprès de l'arbitre, alors qu'il est le mieux placé pour savoir que le ballon avait franchi la ligne. Ou les simulations de Bakambu et Moukandjo.

 

 

 

 

 


Sur Canal+, l'ulcère de Jean-Michel Larqué ne s'est pas amélioré.

 

 

 

 

 

Les minutes


La minute kamoulo-syntaxique de Jean-Michel Aulas

"On n'a jamais vraiment imaginé pouvoir battre Paris avec des moyens extrêmement plus importants que les nôtres". (Canal+)


La minute "confession d'un simple d'esprit" de Jérémy Ménez

"J'ai pas revu le but, je me rappelle même plus comment ça s'est passé, mais on m'a dit que j'avais dribblé trois ou quatre joueurs.'' (TF1)
 

La lol-stat de Stéphane Guy
"À chaque fois que Jérémy Ménez a marqué, le PSG a gagné". (Canal+)
 

L’hommage à Jérémy Toulalan de Julien Faubert
“Après si longtemps à l’étranger, honnêtement, c’est peut-être stupide, mais ça fait plaisir de retrouver un Leclerc.” (So Foot)
 

La minute culottée de Vincent Labrune
“Dans ce contexte financier et sportif, en occupant la 2e place au classement, et sans présager de notre classement final, l'OM est en train d'écrire l'une des plus belles pages sportives de l'histoire du club depuis sa victoire en Ligue des champions en 1993." (AFP)

 

 

 

 

 

L'équipe-type mystère


Quelle expérience partagent les onze joueurs de cette formation assez expérimentée?

 

 


 

[Réponse de la dernière fois: tous les joueurs ont un jour été nominés au Ballon de Plomb].

 

 

 

 

 

Les observations en vrac


Élie Baup a bien étudié le jeu des Bordelais : il savait qu’il pouvait leur laisser le ballon tout le match sans les voir marquer un seul but.


Six départs en janvier dont cinq titulaires et un entraîneur viré... mais une remontée en flèche ponctuée de matches fort séduisants. Nancy défie toutes les lois locales et générales du football, et c’est assez plaisant.
 

Ce week-end, une confrontation entre Claude Puel et Alain Casanova a donné un match à sept buts.
 

Le match suivant le limogeage de Landry Chauvin, Brest perd 4-0. L'an passé, juste après avoir viré Alex Dupont, Brest avait également perdu 4-0. C’est un karma.
 

Certains se demandent pourquoi Jérémy Ménez provoquait autant de fautes, la défense rennaise s'est chargée de le leur expliquer: voilà ce qui se passe quand on ne le touche pas.
 

Merci à Alo'o de ne pas avoir marqué sur ses deux grosses occasions, il nous a épargné un tsunami de blagues nazes.
 

David Berger, résumé de Lyon-Reims : "Quel début de match du stade de Reims. Vraiment impressionnant. (...) Ça fait quand même deux-trois situations chaudes devant la cage de Vercoutre". C'est sympa de nous les signaler, mais pourquoi ne pas nous les montrer?
 

Didier Deschamps ne peut plus sélectionner Wahbi Kahzri, mais il reste Eric Bauthéac et Romain Grange pour tirer des coups francs directs en équipe de France et ainsi succéder enfin à Jérôme Rothen.
 

De l'envie, une belle solidarité, quelques belles phases de jeu, une victoire contre Lyon. Non, la seule chose qu'il manque à Reims cette saison, c'est une pelouse.


 

 

 

 

Le rébus officiel 

 


 

[Réponse de la dernière fois : Benoît Pedretti / benne noie pet de raie tee].

 

 

 

 

 

Alou Diarra, grand perdant


Les résultats actuels du Stade rennais permettent à Alou Diarra de signer, pour le moment, sa pire année en termes de résultats, avec un taux de défaite de 56% en 2013, bien supérieur à son année record 2003 qui l’avait vu enchaîner deux saisons difficiles avec Le Havre puis Bastia.


Les Rennais ont mis en avant son expérience lors de son recrutement. Ils voulaient sûrement parler de son expérience de la défaite. Pour ses débuts en pro à dix-huit ans, ils joue trois matches pour Louhans-Cuiseaux en fin de saison, pour trois défaites synonymes de relégation en National. Sa deuxième saison en pro, après un passage par la réserve du Bayern, se finit par une relégation en Ligue 2 avec Le Havre. La saison suivante, Bastia se maintient malgré une fin de saison cauchemardesque, avec aucune victoire sur les onze derniers matches. Sans faire le détail de toute sa carrière, on peut juste rappeler que Raymond Domenech lui a confié le brassard de capitaine pour clore la Coupe du monde 2010.


 

 

 

 

La stat définitive

 

 

 

 

 

 

L'extrait gratuit


"Roker Park se situait à 400 mètres du rivage à vol d’oiseau, encastré parmi les maisons en briques, comme tant de stades de l’époque. Cette situation géographique ajoutait indéniablement au mystique de l’endroit. Les après-midis ou soirs de “sea mist” [brume marine], Roker Park impressionnait et produisait un vacarme infernal, presque paralysant. Dans le Kop, on sentait le béton vibrer sous ses pieds."


Sur Teenage Kicks, avec Kevin qui interviewe John, revivez le récit de la folle année 1973 de Sunderland et de son légendaire stade.

 

 

 

 


"P'tit ramasseur de balle ! P'tit ramasseur de balle ! On t'enc..."

 

 

 

 

Le coin fraîcheur


Ludovic Obraniak, lucide en interview d’après-match, témoigne aussi d'un intérêt pour ce qui se passe ailleurs que dans le foot. Bon, il vient de Metz aussi: la crise, il la connaît depuis qu'il est tout petit.


Pascal Dupraz ne cède pas à la déception et aux excuses : "Il n'y a pas hors-jeu, il y a but. Il faut féliciter l'arbitre assistant, parce que c'est une décision difficile à prendre." (Canal+)
 

Kévin Anin se précipite vers les supporters niçois après avoir inscrit le but de la victoire: une scène habituelle, mais qui fait plaisir après les tourments connus par le joueur.
 

Eric Carrière replace Stéphane Guy :
"Entre Pastore, Lucas et Lavezzi, c'est un banc parisien à plus de cent millions, rendez-vous compte!
– Oui enfin, au delà de l'argent, on voit surtout le potentiel offensif de Paris."

 

 

 

 

 

Le jeu des sept différences


 

 

 

 

 

L'extrait gratuit (2)


« David finalisait un calendrier sexy à destination du marché asiatique. Pour justifier son prix un peu excessif (280 dollars), le mois de février avait été rallongé d’une semaine et une réflexion artistique avait été menée autour de 2014, année du poney. Un photographe l’immortalisa en équilibre sur un poney puis en équilibre sur un poney en équilibre sur une poutre puis costumé en Zorro sur un poney puis sur un poney costumé en Zorro puis sur une poutre costumée en poney en équilibre sur un Zorro. Beckham se prêtait aux exercices avec professionnalisme.»


Kevin Kohler franchit le Rubicon et s'installe dans les Yvelines. La rencontre entre sa mère et le numéro 32 parisien sera compliquée... Episode 20.3 : David Beckham et moi.

 

 

 

 


En pleine perte de confiance, Karim Benzema rate même ses lobes.

 

 

 

 

 

Le championnat à l'envers


L’Enverico a tourné à l’avantage de Troyes, mettant Nancy en danger d’être non seulement écarté de la course au titre, mais aussi carrément expulsé du podium. L’ASNL a enchaîné quatre revers sur les cinq derniers matches. Il y a urgence, d’autant que le club, d’enthousiasme, s’était préparé à la L2 dès cet hiver.


Pendant ce temps, Brest, filant tel un obus depuis janvier, a encore accéléré la marche en changeant d’entraîneur et en accédant à la deuxième place. Même si la direction travaille nuit et jour au succès du club, rappelons que les mêmes causes, produisant les mêmes effets, avaient abouti à l’échec il y a un an.

 

 

 

 



65e minute: Mr Ennjimi simule une erreur d'arbitrage, Frédéric Antonetti mord à l'hameçon.

 

 

 

 

La rétrogazette de la 31e journée 

 

1980/81 (07/04/1981) : Auxerre s’impose 0-1 à Nantes. C’est le premier revers du FC Nantes à Marcel-Saupin depuis le Nantes-PSG (1-2) du 15 mai 1976. Soit 92 matches sans défaite.

 

1992/93 : Bordeaux bat Montpellier (2-1). Le but d’Aliocha Asanovic, à la 79e minute, est le premier encaissé par Gaëtan Huard depuis la 19e journée. Le gardien bordelais n’avait plus été pris à défaut depuis 1.176 minutes de temps de jeu, soient douze matches complets.
 

2004/05 (02/04/2005) : Istres explose à Lille (8-0). À cette occasion, Matt Moussilou réussit le hat-trick le plus rapide de l’histoire en inscrivant ses trois buts entre la 13e et la 18e minute.

 

 

 

 

 

 

La bonne enseigne


Imaginez un plâtrier qui écoute Luis Attaque pendant des années et qui, un jour, décide de monter sa propre entreprise. (Merci à Romain pour cette BE en provenance de Grenoble)

 



Merci à Beau 6, Breizhilien, Gold Digard, Gold Digard, Gouffran direct, Grosskeutz, I want my Mionnet back, Le meilleur est le Pirès, Lucho Gonzealaise, mbfcs2, Mik Mortsllak, Moravcik dans les prés, pipige, Syle, tes fessées, Van Der Wiel Age People pour leurs contributions. Le rébus est l'œuvre de Di Meco. Les lucarnes sont issues du Diaporama des lecteurs. Leurs auteurs sont gironflon, Kireg, vertigo et Jean Christophe Tout vénal.
 

 

 

Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 02h54 - leo : Lucho Gonzealaiseaujourd'hui à 01h03C'est De Rossi en 2006 qui a pu jouer la finale alors qu'il... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 01h52 - Tricky : (J’ai le plus grand mal à le croire. Je parierais volontiers que ladite section occupe un bureau... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 01h49 - Tricky : Manx Martinaujourd'hui à 01h28Sinon, tous les témoins s'accordent sur le fait que la manif de la... >>


Lost horizons

02/06/2020 à 23h58 - theviking : Et les chaleurs accablantes, c'était ironique (mais on est mieux au frais) >>


Manette football club

02/06/2020 à 23h41 - Jah fête et aime dorer Anne : Flo Riant Sans Sonaujourd'hui à 20h53Parfois, je songe à le refaire,A propos d'Open World, as-tu... >>


Qui veut gagner des quignons ?

02/06/2020 à 23h41 - KL : Je cherche un 11 d’internationaux A (1 minute en sélection suffit comme pour Franck Jurietti)... >>


La L1, saison 2019/2020

02/06/2020 à 23h36 - jeannolfanclub : ucho Gonzealaiseaujourd'hui à 12h27Pour nous, téléspectateurs-supporters, ce serait... >>


Gerland à la détente

02/06/2020 à 23h20 - impoli gone : Ah tiens, on va un peu reparler de foot.Perso, pas tant d'états d'âme que ça s'il part,... >>


L'AJA, je te veux si tu veux de moi

02/06/2020 à 22h27 - Redalert : Désolé... Bon, Hamel, vu l'âge, j'y suis pour rien ! >>


La revue des Cahiers du football : saison 2 !

02/06/2020 à 21h17 - Hydresec : En attendant de découvrir le quatrième numéro de la revue, je poursuis ma lecture très... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)