auteur
Alex Lagazette

Du même auteur

> article suivant

Double jeu à la française

> article précédent

Salcido, l'or du Mexique

> article précédent

Erreurs système

La Gazette de la Ligue 1 : 1ère journée

Partager

Les résultats de la journée
AS Nancy Lorraine 1 - 0 Stade Brestois 29
Montpellier SC 1 - 1 Toulouse FC
Paris SG 2 - 2 FC Lorient
ES Troyes AC 0 - 1 Valenciennes FC
Stade de Reims 0 - 1 Olympique Marseille
Stade Rennais 0 - 1 Olympique Lyonnais
OGC Nice 0 - 1 AC Ajaccio
AS Saint-Etienne 1 - 2 Lille OSC
FC Sochaux 2 - 3 SC Bastia
Evian Thonon Gaillard 2 - 3 FC Girondins Bordeaux

 

 

 

Les gestes de la journée

La Madjer de Yoan Gouffran sur un centre de Fahid Ben Khalfallah. La fin du monde approche.

Le contrôle de la poitrine – je contrôle le ballon, je dégage le défenseur – d'Ibrahimovic, qui peut se permettre de vriller son tir vu que tout le boulot a déjà été fait. Salut Fabien, moi c’est Zlatan.

La reprise de volée du gauche de Benoît Cheyrou, deuxième hommage marseillais aux papinades après celle du droit d’André-Pierre Gignac cette semaine en tour préliminaire de Ligue Europa.

Le une-deux entre Cohade et Hamouma, le contrôle de ce dernier et le petit piqué au-dessus de Landreau. Ou comment justifier deux transferts en trente minutes.

La frappe enroulée d'Obraniak en pleine lucarne, une bonne idée de coup d'envoi pour la nouvelle saison.

 

 

 

Les antigestes de la journée

Alexis Thébaux commet une faute de main fatale contre Nancy, “Mais il a fait un super match”, dixit l’équipe du Canal Football Club. Peut-être, mais c’est la seule image du match que vous avez montrée.

La défense bourillonaise de Bourillon sur Ibrahimovic.

 

Le csc de Rincon – alors qu'ils étaient trois Troyens seuls à la réception du centre – qui a déclenché un froncement de sourcil quelque part à la permanence de l'ARJEL.

L'hommage de Mathieu Valbuena à Christophe Dugarry avec son "Je veux frapper du droit, mais mon pied gauche s'en mêle."

 

 

 

 

Le geste technique

 

Certes, André-Pierre Gignac revient en forme, mais le mauvais sort n'a pas renoncé à lui, comme le montre cette Ravanelli originale, réalisée devant les caméras: un pied soulève le barreau, l'autre se prend dedans.

 

 

 

 

L'extrait gratuit

90e+4 C’est fini !!! Champions !!! On peut déboucher le Champagne.

90e+5 Ils sont où les Parisiens hein? HEIN??? Zlatan, Nene et Lavezzi n’auraient aucune chance contre Morel. Et nous, on a même pas fait jouer notre recrue star!

90e+6 Dans les tribunes, Labrune est dégoûté, il va devoir payer la prime de victoire. Il va falloir vendre un titulaire de plus.

 

Marseille vu du ciel et Bob-Loulou reprennent du service, et de la hauteur.

 

 

 

 

La bannette

Le concert des Spice Girls à la cérémonie de cloture des JOs
Éric Hély (L'Équipe) : “Forcément beaucoup de déception.”

Le mea culpa des tireurs français
Claude Puel (L'Équipe) : “On n’a pas utilisé au mieux les cartouches qu’on pouvait avoir.”

L’administrateur du compte twitter de Valérie Trierweiler
Francis Gillot (L'Équipe) : “Encore des erreurs à gommer.”

La couverture de la Ligue 1 Zlatanocentrée
Jean Fernandez (francefootball.fr) : “On démarre un marathon.”

 

 

 
"Retenez votre respiration, on va plonger de quatre divisions pour prendre des nouvelles de Grenoble..."

 

 

 

 

 

Les minutes

La minute sous le charme de Bernard Lions
“M. Jaffredo, le sémillant arbitre vêtu tout de jaune aurait en revanche pu siffler une main de Ghoulam dans sa surface.” (L'Équipe)

La minute de chambrage d'Hubert Fournier

“Marseille, certes, c'est Marseille, mais c'est un club qui n'a fini que dixième du Championnat la saison dernière, il y a donc de la déception." (eurosport.fr)

La minute double d'Hubert Fournier

“"On est gênés par les déplacements de leurs attaquants, Ayew et Ayew" (...) "On a fait une très bonne deuxième entame de deuxième mi temps." (Canal+)

 

 


Document exclusif: la réaction de Patrick Montel quand il a appris que Nelson Monfort avait jeté ses archives à la poubelle.

 

 

 

 

Les observations en vrac

Un mythe s’écroule: les Rémois ne tirent pas leur corner à la rémoise.

Be In Sport a trouvé le moyen de gâcher une excellente idée (proposer un match sans commentaires) en l'accompagnant d'une très mauvaise (incruster des tweets sur l'écran). 

"On nous rabâchera pas les oreilles avec la première victoire à l'extérieur." Daniel Sanchez marque dix points au challenge Luis Fernandez.

Contrairement à ce qui était annoncé, il y a eu d'autres matches que PSG-Lorient ce week-end.

Ciani fait faute. Coup franc et but. Il reste des valeurs sûres dans notre Ligue 1.

Rennes était ambitieux et parlait d'Europe. Et paf, la saison a commencé.

Modeste a marqué, les prophéties mayas pourraient finalement être vraies.

Quand il file des coups de coudes, ça fait tout juste faute. Quand il joue un duel régulièrement, il prend un carton jaune. Les Lillois ont raison, Balmont n'est pas considéré à sa juste valeur.

Ibrahimovic a compris que, face à Toifilou Maoulida, il ne fallait pas perdre de temps dans la course au titre de meilleur buteur.

Le CFC est au top, avec des résumés de match de plus en plus courts. À se demander si le monteur n’est pas jamaïcain.

 

 


Il était temps: le hip-hop vient enfin d'arriver en Sibérie.

 

 

 

L'extrait gratuit (2)

"Alors que Leonardo se préparait à sortir son carnet, Zlatan, mon voisin, lança un regard suffisamment persuasif pour lui intimer l’ordre de partir. Ibra aussi venait quelquefois en métro : seul, via sa propre ligne financée par des entreprises suédoises voulant pénétrer le marché qatari. De temps en temps, il montait à bord d’un hélicoptère pour effectuer le trajet séparant son appartement de l’arrêt. Le plus souvent, il prenait la voiture et se laissait conduire par son assistant-traducteur, un homme de confiance. Durant le voyage, il écoutait la radio ou terminait ses corn-flakes dans la cuisine de la limousine. Des Rice Krispies. Zlatan avait des goûts simples."

 

On ne sait plus vraiment si Kevin Kohler fait partie de l'effectif du PSG, mais en tout cas il est toujours là pour nous en raconter les aventures...

 

 

 

 

Le championnat du XXIe siècle

Le championnat du XXIe siècle regroupe tous les clubs ayant joué en Ligue 1 depuis le 01/01/2001. Djibril Cissé est le premier buteur de ce championnat grâce à son ouverture du score au stade de la Beaujoire dans le cadre de la 23e journée du championnat 2000/01. Il jouait alors à l'AJ Auxerre, bon cinquième de notre championnat. La dernière journée de championnat n'a pas eu de grosses incidences sur notre classement, toujours dominé par l'ogre lyonnais. La lutte pour la deuxième place est toujours aussi passionnante entre Bordeaux, Marseille et Lille. Malgré un lourd investissement sur le marché des transferts, les Parisiens ne sont pas encore prêts pour se mesurer à ces équipes.

 

1. Olympique Lyonnais - 840 pts (74)
2. Girondins Bordeaux - 695 pts (61)
3. Olympique Marseille - 694 pts (61)
4. Lille OSC - 691 pts (61)
5. AJ Auxerre - 618 pts (54)
6. Stade Rennais - 608 pts (53)
7. Paris SG - 599 pts (52)
8. AS Monaco - 552 pts (53)
9. FC Sochaux - 551 pts (50)
10. RC Lens - 489 pts (52)
11. OGC Nice - 489 pts (49)
12. Toulouse FC - 458 pts (49)
13. AS Saint Etienne - 408 pts (49)
14. FC Nantes - 345 pts (47)
15. AS Nancy Lorraine - 343 pts (49)
16. FC Lorient - 324 pts (46)
17. Montpellier SC - 310 pts (52)
18. Valenciennes FC - 278 pts (46)
19. Le Mans - 264 pts (44)
20. SM Caen - 214 pts (43)

21. RC Strasbourg 213 pts (41); 22. AC Ajaccio 201 pts (40); 23. FC Metz 190 pts (35); 24. SC Bastia 181 pts (41); 25. ES Troyes AC 171 pts (39); 26. Guingamp 146 pts (43); 27. Sedan 126 pts (38); 28. Stade Brestois 87 pts (44); 29. Grenoble 67 pts (34); 30. Le Havre AC 64 pts (32); 31. Evian TG 50 pts (50); 32. Dijon 36 pts (36); 33. Istres 32 pts (32); 34. Boulogne 31 pts (31); 35. Arles-Avignon 20 pts (20); 36. Stade de Reims 0 pt.(0)

(entre parenthèses la moyenne de points gagnés par saison)

 

 


C'est dans la bonne humeur que Claude Makelele a accueilli Zlatan Ibrahimovic à Paris.

 

 

 

La minute vintage

Cette année, le championnat de France fête ses 80 ans. c'est l'occasion de réviser notre histoire, journée par journée.

1935
Lors de la première journée du championnat 1935-1936, Sochaux, tenant du titre, écrase Valenciennes 12-1. C’est la plus grosse victoire à domicile de l’histoire du championnat. André "Trello" Abegglen a inscrit pour sa part sept buts, un record qui n’a jamais été battu, tout juste égalé par le Rouennais Jean Nicolas en 1938.

1946
52 buts ont été inscrits lors de la première journée du championnat 1946-1947. 5,2 par match, c’est bien sûr le record. Les scores : Metz-Red Star 8-0, Nancy-Rennes 7-0, Bordeaux-Racing 0-6, Rouen-Sète 6-1, Toulouse-Le Havre 5-0, Stade Français-Marseille 4-1, Lens-Lille 3-3, Strasbourg-Reims 3-0, Montpellier-Saint-Etienne 3-1, Roubaix-Cannes 1-0.

1998
Fabien Cool débute la saison dans les cages de l'AJ Auxerre, c'est le début d'une série de 306 titularisations consécutives.

 

 

 

 

La bonne enseigne

 

Non, on ne trouve pas le patronyme du nouvel attaquant-déménageur de Saint-Étienne que sur des camionnettes parisiennes ou mâconnaises: il a aussi sa place au Père Lachaise, mais ne l'enterrez pas trop vite pour autant. (merci à Grégoire, Rémi et Sylvain pour leurs prises)

 

 

Merci à Cebrik Jecluse, ESD.3, forezjohn, Fugazi, Gold Digard, Gouffran Direct, I want my Mionnet back, Jean-Noel Perrin, Loscultation, Mik Mortsllak, Rock n Santa Cruz, Yoop2804, zubardeplomb pour leurs contributions.

Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard Coudrais
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)