auteur
Alex Lagazette

Du même auteur

> article suivant

Club ou "institution" ?

> article précédent

Ce que n'est pas une liste des 23

La Gazette de la L1 : 37e journée

Partager

  

Les résultats de la journée


Ajaccio AC
2 - 1 Stade de Reims
EA Guingamp 2 - 0 Toulouse FC
Évian Thonon Gaillard FC 2 - 0 OGC Nice
Girondins Bordeaux FC 1 - 1 Olympique Marseille
FC Nantes 1 - 3 AS Saint-Etienne
Lille OSC 1 - 3 Paris SG
Stade Rennais 1 - 2 FC Sochaux
Valenciennes FC 1 - 2 AS Monaco
Montpellier HSC 0 - 2 SC Bastia
Olympique Lyonnais 0 - 1 FC Lorient

 
 

Le classement en relief


Très peu de relief pour cette portion du Classement en relief à la lisière de laquelle Sochaux et Évian joueront la relégation, le week-end prochain. Pour la version complète, cliquez sur l'image.

 



 

 

Les gestes


La superbe frappe travaillée de Dirar qui surprend Penneteau – et à peu près tout le monde, en fait.


Le festival Erding qui place une superbe tête gagnante, provoque un péno en tentant de battre le record du 100 mètres balle au pied et finit le taf avec un coup de patte tout en finesse qui lobe Riou. C’ets combien, déjà, l’option d’achat?
 

Le crochet de Lucas qui fait perdre son slæp à Kjær. 


La comète d'Ayew , qui passe de fils maudit à sauveur de lions en cinq mois. Tu sais quoi, Jordan? Eh bien ça nous fait plaisir.
 

Les deux parades décisives et de grande classe de Pelé en fin de match qui rappelle que lui non plus n'a pas fait de planning pour cet été.


Le crochet exter' du droit pour se remettre dans l'axe enchaîné par une frappe de Gignac. Tellement 2009.
 

La tête de Beauvue, un peu moins stratosphérique que la précédente, les pieds vissés au sol.

 

 

 


"En plus, maintenant va falloir leur annoncer l'arrivée de Domenech."

 

 


Les antigestes


La petite danse après son égalisation de Ntep, qui n'a visiblement rien compris à la dynamique rennaise cette année.
 

Les cadeaux de Pejcinovic, visiblement déjà en vacances.
 

Les marquages laxistes de Mariano et Henrique sur l'ouverture du score de Cheyrou, et de Nkoulou sur Diabaté sur l'égalisation bordelaise.
 

La Congré de Congré.
 

Le sauvetage sur la ligne de Shechter... devant le but stéphanois.

 

 

  


"Nan papa, t'embrouille pas avec mon staff en disant qu'ils sont tous nuls! ´tain, t'es lourd !"

 

 

 

Les minutes lyonnaises


La minute "Il y a clairement Moonwalk" de Jean-Michel Aulas
"Très nettement, il y a un petit tirage de maillot au départ de l’action, mais le joueur de Guingamp (sic) passe devant et c’est lui qui vient heurter la jambe de Mamade Dabo."


La minute "Je suis un arbitre qui s'ignore" de Jean-Michel Aulas
"Donc on peut tout siffler... y compris une faute. Mais de là à siffler une faute et une exclusion en début de match, sur un match décisif... Appliquer le règlement ne veut plus dire grand chose. Car le règlement est fait d’interprétations et là on est dans l’interprétation la plus totale."


La minute de faute d'erreur de Jean-Michel Aulas
"C'est pas banal de se tromper trois fois à tort."


La minute d'activisme corporatiste de Jean-Michel Aulas
"On se dit que quelques fois l’équité, la justice, ressortent peut-être plus de l’activisme corporatiste que d’une logique et d’une vérité au grand jour."


La minute d'activisme corporate d'Alexandre Lacazette
"Encore une fois, les arbitres font tout pour nous entuber."


Toute l'intervention du président de l'OL en zone mixte étant remarquablement symptomatique du mariage détonant entre sa syntaxe et sa rhétorique, on vous en recommande la vidéo. En bonus : les inquiétantes expressions faciales d'Olivier Blanc, dircom du club et co-auteur des célèbres Communiqués officiels de l'Olympique lyonnais (COOL), dans le coin supérieur droit de l'image, à partir de 2'06".

 

 

 

 

Le rébus officiel


Rébus officiel


[Réponse de la dernière fois : Marcelo Bielsa / marcel haut - bi Elsa]
 

 

 

 

Les observations en vrac


Samuel Umtiti n'avait jamais vécu ça : Saint-Étienne finira devant Lyon cette année. Ce n'était plus arrivé depuis la saison 1992/93.
 

Lorsqu'un ancien Parisien rencontre son ancienne équipe, il marque le but de la victoire. Lorsqu'un Parisien rencontre son ancienne équipe, il sort sur une civière.
 

Le VAFC devient le 13e club à passer la barre des 500 défaites en D1/L1.
 

Trente-sept ans d’invincibilité à Lescure (moins un an en D2 pour Bordeaux et deux ans pour l'OM): le mauvais karma de Marc Berdoll traîne encore.
 

Sochaux peut encore finir 14e de L1.
 

Non seulement Courbis a un palmarès famélique, mais maintenant on veut lui chiper le titre honorifique de sauveur d'équipe de L1 en perdition. Chienne de vie.
 

Joli sprint final de Toulouse, droit vers le ventre mou.
 

Sochaux-Évian Thonon Gaillard comme grand final du championnat. Ligue 1, c’est pour des trucs comme ça qu’on t’aime.

Et sinon, ce serait possible d'attendre la fin de saison pour les trophées UNFP? Pour éviter, au hasard, que le meilleur entraîneur de la saison ne pète un câble alors que son équipe est sur le point de se faire éjecter du podium?

 

 

 

La vidéo de la semaine


Un Blow Up spécial foot et cinéma, sur ARTE.

 


Et pour alimenter la rubrique dans le futur, soutenez le projet de documentaire de What's The Foot sur le FC United of Manchester (kisskissbankbank.com).

 

 

 

Les sons de la semaine


Le guide audio de la prononciation des noms de joueurs. Instructif et très addictif (globoesporte.globo.com).


 

 

 

Le rébus à peu près



 

[Réponse de la dernière fois : Morgan Sanson / mort gagne sans son] 

 


 

 

 

Le 5-1-4 de Just de La Fontaine


Le final


Les uns contre les autres,
Assombris, malheureux,
Consternés quand on perd:
Tout match est "à enjeu"
Quand on est supporter.
 

Mais certains plus que d’autres.
 

Ils vont se rendre ivres,
Ils vont se fair’ du mal,
Ils vont se sentir vivre,
Samedi, à Bonal.

 

 

 


Tiens, quelqu'un a foutu la merde entre Mexès et Rami.

 

 

 

Les immanquables

Le site de Courrier International met les petits plats dans les grands pour le Mondial et relaie les meilleurs articles de la presse étrangère (courrierinternational.com).


La balance financière du Mondial brésilien
: 100 millions d'euros de revenus supplémentaires pour les clubs locaux... et 2,5 milliards de dépenses publiques (lequipe.fr).


Comment s'organisera la police brésilienne
pour assurer la sécurité cet été? (bresil2014.blog.lemonde.fr).


"L'incroyable vol de la Coupe de France par les sidérurgistes de Longwy". Quand le trophée a disparu des vitrines du FC Nantes deux mois après son arrivée (obiwi.fr).


Nouveau drame du football avec au moins quinze personnes tuées en République démocratique du Congo lors d'un match entre l'ASV Club et le TP Mazembe (france24.com).


"Les stades du Mondial 2014, un chantier sans fin" (rfi.fr).


En politique comme en football, on reproche aux uns (mais pas aux autres) de ne pas chanter la Marseillaise: "Taubira-Benzema, même 'débat'" (regards.fr).


Étonnante interview d'Anthony Andreu, joueur atypique d'Hamilton en deuxième division anglaise (hat-trick.com).

 

 

 

La Diapo nouveau


L'essayer c'est l'adopter : le Diaporama nouvelle version !  

 

 

 

 

La bonne enseigne


Croisé à Copenhague, Anders jouit de sa paisible reconversion. Et parfois, il envoie des cartons de produits périmés à son ami José.. 
 

Bonne enseigne Frisk

 


Merci à forezjohn, Fugazi, Gouffran direct, KL, Marf, Mik Mortsllak, Sens de la dérision, Tarama Vahirua, Tonton Danijel pour leurs contributions. Le rébus officiel est de Paul de Gascogne, le rébus à peu près de Jamel, le 2-4-4 de Just de La Fontaine est signé Gilles Juan. Les lucarnes sont issues de l'Alterdiaporama et leurs auteurs sont cocobeloeil, Jeanroucas et De Gaulle Volant. La bonne enseigne nous est offerte par mucho gonzalez.

Partager

> sur le même thème

La Gazette de la L1 : 36e journée

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)