auteur
Alex Lagazette

Du même auteur

> article précédent

Un Pierre dans notre jardin

> article précédent

La fausse joie de l'expulsé

La Gazette de la L1 : 25e journée

Partager

  

Les résultats de la journée


Nîmes Olympique 2 - 0 Dijon FCO
Olympique Lyonnais 2 - 1 EA Guingamp
Olympique de Marseille 2 - 0 Amiens SC
Angers SCO 3 - 0 OGC Nice
AS Monaco 1 - 0 FC Nantes
Girondins de Bordeaux 2 - 1 Toulouse FC
SM Caen 0 - 0 RC Strasbourg Alsace
LOSC 0 - 0 Montpellier Hérault SC
Stade de Reims 2 - 0 Stade Rennais FC
AS Saint-Etienne 0 - 1 Paris Saint-Germain

 

 

 

Le Classement en relief

 

 

  

 

Les gestes

La "Nabil Fékir" du Nîmois Téji Savanier qui met un lob splendide d’une quarantaine de mètres.

 

La "Nabil Fékir" de Nabil Fékir: un classique frappe enroulée lucarne opposée du pied gauche mais toujours aussi agréable à l'œil, surtout lorsque assorti de ce joli contrôle sur une passe d'Houssem Aouar.

 

Le contrôle-passe en aile de pigeon de Nabil Fékir (encore lui) qui amorce une occasion pour Lyon, gâchée bien évidemment comme toutes les autres en deuxième période (et plus encore).

 

La série de dribbles de Flavien Tait pour se mettre en position de frappe, malheureusement conclue par un tir sur Walter Benitez.

 

La récupération-protection de balle-centre d'Ismaël Traoré, défenseur central en position d'ailier pour amener le but du trois à zéro angevin dans les arrêts de jeu: une tête croisée de Cristian Lopez en plongeant.

 

La fluidité de l'action monégasque qui mène au but de Gelson Martins, proportionnelle à la bêtise de la perte de balle de Valentin Rongier au départ de l'action.

 

Le mouvement rémois d'entrée de match pour ouvrir le score contre Rennes, tout en déviation jusqu'au but de Boulaye Dia. Imparable.

 

L’ouverture du score de Bordeaux dans le derby de la Garonne, suite à un décalage sur la gauche. Simple, (Toma) Basic.

 

Le but de la victoire de Jimmy Briand lors du même match, d'une volée aérienne lobée du gauche qui trompe Baptiste Reynet. Instinctif.

 

La jolie reprise de volée de Cahuzac... pour rien.

  

Le but de Kylian Mbappé inscrit d’une reprise de volée sur une passe de Dani Alves venant de derrière. Quelle inspiration!

 

 

 

 

 

Les antigestes

Le tacle qui vaut penalty d'un Christophe Jallet en retard sur l'Angevin Angelo Fulgini, au milieu d'un match qui sentait la fin pour le latéral.

 

Steven Moreira qui pousse le Bordelais Sergi Palencia par terre alors qu'il remettait sa chaussure. Bête et gratuit.

 

La défense toulousaine qui ne joue ni le hors-jeu, ni le marquage serré et se prend un but d'entrée de jeu.

 

Yaya Sanogo qui se présente seul face à Benoit Costil et manque un face à face qui lui aurait fait du bien.

  

Le but de Yannick Cahuzac, depuis sa non-construction chaotique jusqu’à sa conclusion de velours. Peut-être le plus vilain de la saison parmi ceux inscrit dans le jeu.

 

 

 

 

"... mais moi non plus, j'ai rien compris au dernier film
d'Arielle Dombasle!"   

 

 

 

 

L'observation

Quand on voit la poisse de Nolan Roux sur la dernière occasion de chacune des deux dernières rencontres guingampaise, on se dit que ce joueur combatif, avec de la chance, ne serait peut-être pas Ballon d'or ni même meilleur buteur de L1, mais une sorte de Lionel Rouxel des temps modernes qui sauverait son équipe au lieu de la lester vers les grandes profondeurs.

 

 

 

 

Le championnat à l'envers

C'était à craindre, c'est désormais officiel: Monaco sort du podium. Et risque de continuer son inéxorable chute si sa recrue Gelson Martins, dont on se demande bien ce qu'elle est venue faire hormis casser la dynamique de la surprise de la saison, continue sur sa lancée. Il est évidemment facile de pointer des individus du doigt, et les arbitres le savent mieux que personne (même si l'ASSE ne se retient pas de mettre leur travail en valeur), mais l'erreur de casting est flagrante...

 

Heureusement, tout le monde n'a pas ce problème, à commencer par Guingamp. Les Bretons, sans briller, ont assuré l'essentiel à Lyon. Une belle inspiration de Nolan Roux en toute fin de match leur permet de prendre un quatrième point d'avance sur Caen, flamboyant à Strasbourg mais tenu en échec par un adversaire venu avec les mêmes intentions. Une belle publicité pour la Ligue 1, qui fait oublier le temps d'une soirée les malheurs alsaciens.

 

Les Monégasques disparus du top 3, c'est donc Dijon qui prend cette place si convoitée. Un retour dans une zone bien connue pour leur entraîneur Antoine Kombouaré, qui a une nouvelle fois montré sa science du jeu à Nîmes. À l'affut, Amiens a également assuré sa mission à Marseille, et confirme que le match à quatre en bas de tableau devrait être passionnant jusqu'au bout. Dans une saison très relevée, il y aura tout de même un malheureux... 

 

 

 

 

 

Le championnat vu par Twitter

 

 

Merci à De Gaulle Volant, et alors, Gouffran direct, Jus de Nino, le Bleu, Yul rit cramé pour leurs contributions. La compilation est de AKK rends tes sets et la lucarne est de Tonton Danijel.

  

 

Il est sorti, faites-le entrer chez vous

 

Présentation.
Pour le commander ou savoir où le trouver, cliquez.

Partager

> sur le même thème

La Gazette de la L1 : 23e journée

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"


Le forum

CDF sound system

aujourd'hui à 00h57 - Milan de solitude : [Le temps : phase de vote]Vous êtes quinze et demi à être passés par l'isoloir. Je laisse... >>


Messages de service

aujourd'hui à 00h50 - Milan de solitude : L'objectif miraculeusement dépassé en période de grève massive, pour faire bien de gauche. Tout... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h33 - Toni fils brillant : "Le cas du logement est éclairant : si la collectivité sollicite des entreprises publiques pour... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 00h17 - Loul : Il y aura peut-être du Knicks bashing pour le renvoi de Fiz qui est très apprécié des médias... >>


Santiago Bernabeu

aujourd'hui à 00h15 - theviking : Et Marca faisait un article récemment (vendredi ?)sur l'extraordinaire "disponibilité" de... >>


Observatoire du journalisme sportif

06/12/2019 à 23h31 - leo : Mik Mortsllakaujourd'hui à 22h43Avec le duo Ménes-Paganelli au micro lors du match suivant, c'est... >>


Gerland à la détente

06/12/2019 à 23h23 - Pier Feuil Scifo : Pour cause de grève des transports je n'ai pas pu voir Mass Hysteria ce soir, du coup j'ai vu en... >>


CdF Omnisport

06/12/2019 à 23h23 - 2Bal 2Nainggolan : À la même époque, l'année dernière, Fourcade avait de très mauvais temps de ski, c'est le tir... >>


Le fil prono

06/12/2019 à 22h56 - Josip R.O.G. : Ç'est truqué.Le book est vendu. >>


Scapulaire conditionné

06/12/2019 à 22h49 - Yul rit cramé : Tout à fait, ce n'est pas infaillible, et il faut un minimum de résultats pour accompagner un bon... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)