auteur
Alex Lagazette

Du même auteur

> article suivant

Le cafouillage de l'année

> article précédent

Arrêt canin

La Gazette de la L1 : 15e journée

Partager

  

Les résultats de la journée


AS Saint-Étienne 3 - 0 FC Nantes
LOSC 2 - 2 Olympique Lyonnais
Angers SCO 1 - 1 SM Caen
EA Guingamp 0 - 0 OGC Nice
AS Monaco 1 - 2 Montpellier Hérault SC
Nîmes Olympique 3
- 0 Amiens SC
Toulouse FC 2 - 2 Dijon FCO
Olympique de Marseille 0 - 0 Stade de Reims
Stade Rennais FC 1 - 4 RC Strasbourg Alsace
Girondins de Bordeaux 2 - 2 Paris Saint-Germain

 

 

 

Le Classement en relief

 

 

  

 

Les gestes

Le sauvetage in extremis de Paul Baysse pour gêner le tir de Romain Thomas, lequel prenait tout son temps seul qu'il se trouvait aux six mètres.

 

La course folle de Pierrick Capelle, qui remonte tout le terrain balle au pied et se trouve à la conclusion de l'action pour marquer de la tête sur un centre de l'autre latéral, Abdoulaye Bamba.

 

La talonnade à l'aveugle, en pleine surface lilloise, de Memphis Depay pour le but de Bertrand Traoré qui relance Lyon dans un match spectaculaire de bout en bout à Lille.

 

Les arrêts somptueux d'Anthony Lopes et de Mike Maignan face aux tirs de Nicolas Pepe et Maxwel Cornet… et les barres et poteaux d'Anthony Lopes et de Mike Maignan pour repousser les tirs de Jonathan Ikone et Memphis Depay.

 

La frappe enroulée en deuxième lucarne par Ismaila Sarr lançant idéalement le match rennais avant l'écroulement.

 

Le ciseau retourné de Max-Alain Gradel qui s'est inspiré de Viviane Asseyi, auteure du même but pour les Girondines.

 

Angel Di Maria évitant le ballon “à la Matrix” pour permettre à Neymar d'ouvrir le score contre Bordeaux.

 

Les Bordelais, qui attendent cette fois la fin du match pour demander des selfies avec Neymar.

 

Toutes les montées de balles rageuses de Yann Karamoh et de François Kamano.

 

Le match monstrueux de Pablo (titulaire en Seleçao au cas où les gars de Canal ne l'auraient pas assez répété).

 

Le coup franc splendide de Wahbi Khazri, tout en décontraction dans la lucarne, alors qu'il était épuisé et s'apprêtait à être remplacé

 

Le superbe centre d’Andy Delort, pour le contrôle de la poitrine façon velcro de Petar Skuletic, suivi du but tout en caresse de ce dernier, après une conduite de balle de la semelle peu commune mais efficace.

 

Le centre enveloppé lointain du Guingampais Pedro Rebocho dans le dos de Dante vers Marcus Thuram, pour une reprise repoussée par Walter Benitez.

 

Le but d'attaquant de Pablo Martinez, qui marque d'une talonnade après avoir rodé au bon endroit dans la surface rennaise.

 

 

 

 

"Quel joueur ai-je pris le plus de plaisir à engueuler?
Attendez, je réfléchis..."  

 

 

 

 

 

Les antigestes

L'absence de marquage sur Claudio "Air" Beauvue, qui n'a pas besoin de ça pour marquer de la tête.

 

Le penalty de Memphis Depay, dont le ballon aurait très certainement terminé sa trajectoire dans la Deûle si le toit du stade Pierre-Mauroy n'avait pas été fermé.

 

La passe en retrait trop molle de Kelvin Amian vers Baptiste Reynet, qui ne peut s'empêcher de tacler Julio Tavares pour rattraper le coup. Laissant ainsi son équipe à dix dès la quatrième minute, contre ses anciens partenaires.

 

Ferland Mendy, qui tente discrètement de jouer une touche en étant un mètre dans le terrain (sans doute abusé par une ancienne ligne encore visible sur le terrain).

 

Thomas Tuchel qui aligne Kylian Mbappé et Neymar alors qu'Edinson Cavani tout seul aurait battu les Girondins.

 

Marco Verratti qui blesse Yann Karamoh d'une vilaine semelle "à la Verratti".

 

Alphonse Aréola qui se troue sur la tête de Gigantus Cornelius (ou Cheickh Diabatésen?).

 

La tête manquée à bout portant par Nicolas Pallois à 0-0. Le genre d'acte manqué qui vous font passer d'un hold-up 1-0 à une défaite méritée 3-0.

 

Le dégagement de Benjamin Lecomte directement sur Youri Tielemans, dont profitera finalement Alexsandr Golovin pour tirer sur la barre.

 

Le duo Cédric Yambéré-Valentin Rosier qui décide conjointement de se replier sur sa ligne plutôt que d'essayer d'empêcher Max-Alain Gradel d'ajuster une belle papinade.

 

 

 

 

 

Les minutes

La minute "Beaujolais nouveau" de Thomas Tuchel:
"Cavani avait besoin de souffler" (lequipe.fr).

 

La minute "Tir aux pigeons" de Rudi Garcia:
"Mitroglou a manqué de munitions" (eurosport.fr).

 

La minute "Croche-patte à la récré" de Jimmy Briand:
"Secrètement, on rêvait de les faire tomber" (rmcsport.fr).

 

La minute "Math Sup / Math Spé" de Michel Der Zakarian (à propos du match de la seizième journée contre Lille):
"Demain on joue contre un concurrent direct qui est deux points derrière nous, si on a le bonheur de gagner on passera cinq points devant eux" (site du MHSC).

 

La minute "Leçon de communication gouvernementale" d'Alain Casanova:
"À la mi-temps, nous avons dit aux joueurs que c'était des gros cons" (lequipe.fr).

 

La minute désabusée de Christophe Pelissier:
"C'est toujours inquiétant quand on n'arrive pas à se créer une occasion et que les deux seuls attaquants de l'effectif sont sur le terrain" (L'Équipe).

 

 

 

 

 

Les observations

L'AS Monaco compte autant de défaites après quinze journées qu'il n'en a concédées ces deux dernières saisons (six en 2017/18, trois en 2016/17).

 

Montpellier vient d’arrêter sa série record de matches consécutifs sans victoire face au même adversaire: trente-deux rencontres d’insuccès contre Monaco.

 

Montpellier et la géographie sélective: un ogre qatari sous la latitude 45’ (six victoires, zéro nul, zéro défaite, quatorze buts marqués et un seul encaissé), un quasi relégable au delà des 45’ (deux victoires, cinq nuls, deux défaites, dix buts marqués, dix encaissés).

 

Cela faisait plus vingt ans que Strasbourg n'avait plus marqué quatre buts hors de la Meinau en Ligue 1, depuis un match nul 4-4 à Bordeaux en 1998. Meinau comprise, cela faisait fait plus de treize ans (5-0 contre Caen le 5 février 2005).

 

Quand Bordeaux veut, Bordeaux peut. On sort enfin de ces matches nuls sans saveur, pour voir un match nul avec saveur.

 

Interdits de déplacements à Geoffroy-Guichard et donc obligés de se farcir Pierre Ménès aux commentaires du match, les supporters nantais ont vécu une nouvelle forme de double-peine vendredi (voire triple si on compte la prestation de leur équipe).

 

 

 

 

Le championnat à l'envers

"Je suis très content." La déclaration de Jocelyn Gourvennec, le coach guingampais, résume bien le sentiment général du côté de l'En Avant. L'écart rapidement creusé, le leader peut désormais se permettre de perdre quelques points sans que les conséquences ne soient trop grandes. D'autant que le réalisme montré face à Nice, s'il ne gomme pas toutes les lacunes vues dans le jeu, permet de garder la confiance tout en bâtissant sur des fondations solides.

 

Si Gourvennec est satisfait, il y en a un qui peut être ravi. Son homologue monégasque Thierry Henry a en effet vu ses hommes prendre un mauvais départ avant de finir en trombe contre Montpellier. "Ça fait un moment que j'essaie de trouver un équilibre, de maintenir des schémas et des habitudes", a-t-il rappelé le lendemain, avec un brin de forfanterie. Car son choix de maintenir Jemerson dans le onze, une nouvelle fois payant, est forcément l'une des trouvailles de la saison. Le mérite en revient aussi au Brésilien, mais la confiance du coach est forcément importante.

 

Derrière, Amiens, Caen et Dijon se tirent la bourre, et seul Toulouse semble armé pour se mêler à la course au podium. Les deux dernières équipes citées se sont d'ailleurs affrontées dans un choc sans vainqueur qui a rappelé les forces de chaque année. Le mental ne semble pas être toulousain, et les gestes ratés par Max-Alain Gradel pourraient se payer cher, mais une entame aussi brillante suffira à gagner bien d'autres matches...

 

 

 

 

 

Le championnat vu par Twitter

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à Alain Delon? Non Alain Deroin., Danishos Dynamitos, et alors, Françoise Jallet-Maurice, Gouffran direct, Lucho Gonzealaise, Mama, Rama & Papa Yade, Mik Mortsllak, PCarnehan, Tonton Danijel, Utaka Souley, Yul rit cramé pour leurs contributions. La compilation est de AKK rends tes sets et la lucarne est de Tonton Danijel.

  

 

 

Partager

> déconnerie

Le Diaporama de Noël

> sur le même thème

La Gazette de la L1 : 14e journée

Le championnat de France


Alex Lagazette
2018-12-09

La Gazette de la L1 : 16e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Les observations • Le championnat à l'enversVu de Twitter 


Alex Lagazette
2018-11-29

La Gazette de la L1 : 14e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Les minutes • Les observationsLes mots croisésLe championnat à l'enversVu de Twitter 


Alex Lagazette
2018-11-14

La Gazette de la L1 : 13e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Les minutes • Les observations • Le championnat à l'enversVu de Twitter 


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Sur le fil

RT @DialectikF: "Le contexte politique influence les noms des groupes des pionniers ultras, et plusieurs font référence à la lutte armée d…

RT @LucarneOpposee: Le #LOmag 5 est sorti 🇫🇷 ▶️ https://t.co/W4DJyFtzJH 🌍 ▶️ https://t.co/Y4chMwO8KQ Détail du sommaire ⤵️ https://t.…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Premier League et foot anglais

18/12/2018 à 23h58 - Le Meilleur est le Pires : Ca fait un peu tôt dans la saison pour une entrée en cours de route de Solskjaer, mais c'est sûr... >>


En rouge et noir !

18/12/2018 à 23h46 - CHR$ : Bon alors soit il est fruste, soit il est rustre (soit il est frustré mais ça ne semble pas ça... >>


World Cup, the road to Doha

18/12/2018 à 23h09 - Charterhouse11 : (Je poste ça là vu que c'est à propos de la Coupe du Monde... uhm... des clubs) Chouette article... >>


Paris est magique

18/12/2018 à 23h07 - PCarnehan : C'est quand le tirage au sort ?Non, je plaisante. >>


Le Peuple de Malherbe

18/12/2018 à 22h40 - Alain Delon? Non Alain Deroin. : Pardon, Evens. L'orthographe du prénom du Ballon d'or 2022 a son importance. >>


Manette football club

18/12/2018 à 21h45 - le Bleu : C'est ici qu'on parle de jeux gratuits ? Anno 1602 peut être récupéré sur Uplay et Sins of a... >>


CDF sound system

18/12/2018 à 21h20 - Mix Diskerud : Je ne fais que dire tout haut ce que d'autres pensent tout bas, monsieur Di Meco. >>


Foot et politique

18/12/2018 à 20h43 - Jean-Huileux de Gluten : Non, ça c'est Christophe Barbier. >>


Smells like Argentine spirit

18/12/2018 à 20h25 - KL : CHR$aujourd'hui à 20h15Petite pensée aux supporters de River qui ont pris leur billet pour les... >>


Café : "Au petit Marseillais"

18/12/2018 à 18h58 - Marius T : Je crois même la moitié du prix du transfert versé par Arsenal avec comme intermédiaire le papa... >>


Les brèves

Canari WC

“Vahid Halilhodzic : ‘Ici, il faut un bon nettoyage’.” (ouest-france.fr)

José Agonie

"Garcia : 'Petit à petit, on s'est éteint'." (lequipe.fr)

Playmobiles dans l'axe

"Zubizarreta : ‘L’ego, je le laisse de côté’. " (lequipe.fr)

Sales slips de Francfort

"Francfort-OM : une débâche qui laisse des traces." (msn.com)

GTA

"Ribéry reconduit malgré son coup de sang." (lequipe.fr)