auteur
Julie Grémillon

Du même auteur

La Coupe du monde ou presque

Quatre jours à peine après la victoire de Rotterdam, ce jeudi sembla bien noir: en plus du résultat des élections à la Ligue, on apprenait que la FIFA avait pris la décision de confier à l'Allemagne l'organisation de la Coupe du monde 2006. Une occasion ratée pour l'Afrique, et pour le football…
Partager
Il y a quelque mauvaise foi à crier au scandale à propos de l'organisation de la énième coupe du monde sur le sol européen, deux après avoir nous-mêmes bénéficié de cette providentielle opportunité (en en privant déjà le Maroc). Il n'y a en tout cas aucune antipathie contre l'Allemagne elle-même dans ce propos, ni contre Franz Beckenbauer qui s'offre un destin à la Platini, mais la désignation d'un pays africain pour la première fois dans l'histoire aurait constitué un merveilleux symbole pour un sport qui se veut universel. La FIFA a montré les limites de son discours par cette décision peu en conformité avec ses prétentions (notons que pour Sepp Blatter lui-même, dont la préférence allait vers l'Afsud, ce verdict est une défaite). En refusant de prendre ce "risque", les membres de la fédération internationale se refusent à faire profiter l'Afrique des fantastiques richesses que ce sport produit. Et l'accueil de tels événements semble de plus en plus réservé aux pays les plus industrialisés, qui bénéficient non seulement des meilleures infrastructures, mais surtout des marchés pour générer les meilleures affaires du monde. Le Maroc ou l'Afrique du Sud ont largement les moyens d'organiser la compétition reine, mais leur handicap majeur est d'ordre économique. Les préférences des industriels du football vont très nettement vers les nations de grands consommateurs, comme on l'avait vu avec le choix surréaliste des Etats-Unis pour l'édition 94.
Pourtant, quelle chance encore ratée de revenir un peu aux sources du football, dans des pays où il est dans la rue et dans les pieds des enfants, à une compétition plus authentique, à une fête plus énorme et plus spontanée. Ne pouvait-on pas sacrifier quelques profits afin de partager ce sport avec un continent auquel il est immensément redevable pour les fantastiques générations de joueurs qu'il a vu naître? Est-ce une décision très pertinente à long terme de favoriser des pays aux populations certes riches mais vieillissantes, au détriment d'autres qui incarnent la jeunesse et l'avenir? Pourquoi le football international devrait-il reproduire-il la même exclusion que l'ordre économique?
Partager

L'UEFA et la FIFA


2018-12-08

Les bénéfices de la Coupe du monde ruissellent (sur les gros clubs)

Une Balle dans le pied – La FIFA va distribuer 209 millions de dollars aux clubs ayant mis leurs joueurs à disposition des sélections, suivant l'éternel principe de l'enrichissement des plus riches.


Robin Tireloque
2018-11-15

Ligue des nations, le mode d'emploi définitif

Alors que la trêve internationale signifie un retour de la nouvelle compétition du football européen, il est temps d'enfin en expliquer ses enjeux et conséquences sur le prochain Euro.


Jérôme Latta
2018-11-05

Super Ligue, la fin du super bluff ?

Le chantage des clubs riches auprès de l'UEFA repose depuis vingt ans sur la menace d'une ligue privée. Le projet d'une "European Super League", révélé par les Football Leaks, semble plus concret que jamais. 


>> tous les épisodes du thème "L'UEFA et la FIFA"

Le forum

CdF Omnisport

aujourd'hui à 19h29 - Lionel Joserien : Pas étonnant que ça critique, car quoi qu'on dise ça ne va jamais. >>


Paris est magique

aujourd'hui à 19h20 - Pascal Amateur : Caleta-Car, ton correcteur orthographique n'est vraiment pas au point. >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 18h50 - John Six-Voeux-Berk : leoaujourd'hui à 18h19Il a une maîtrise et un DEA de philosophie, obtenus à Nanterre.------Oui,... >>


Go Mouest !

aujourd'hui à 18h35 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : C'est pas totalement totalement foutu d'après la nouvelle république, mais les chances de monter... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 18h00 - Di Meco : Roberto abandonne Vieri >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 17h39 - serge le disait : Coach qui succède à Jean Guy dans un club présidé par Gérard soler. Ouais le c'chartres c'est... >>


Lost horizons

aujourd'hui à 17h14 - L'amour Durix : En musique, l'important c'est le batteur.Il faut que le gars rythme. >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 17h04 - Run : Bottas chez Merc en 2021. Un accord aurait ete trouve et officialise bientot. Logique. Mais ils... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 16h41 - Balthazar : Deux textes stimulants, journée faste : d'abord le message de Classico sur l'autre fil, et puis... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 16h19 - L'amour Durix : Manx Martinaujourd'hui à 15h40----Ah bon ? Faudra que j'en parle à mon chef. Il a pas l'air au... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)