auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Drôle de fair-play

> article précédent

La Coupe du monde en animation

La Coupe du monde est belle, mais elle a besoin d'être sauvée

Une Balle dans le pied - Ces dernières semaines ont rappelé tout ce que l'on peut aimer dans une Coupe du monde, mais aussi tout ce qui la menace. 

Partager

 

Un record de buts, des outsiders séduisants, des matches dramatiques, des coups d'éclat et des coups de Trafalgar, la meilleure équipe (ou celle qui le plus "fait équipe") sacrée: la Coupe du monde 2014 se pose comme une édition assez exceptionnelle, plutôt rassurante pour ce football de sélections que l'on jauge avec une attention particulière tous les quatre ans.
 

Elle a cependant moins proposé de grande révolution tactique que sonné la fin de l'ère du football de possession à l'espagnole, et confirmé des traits communs à ses devancières du 21e siècle: une expression rarement très accomplie dans le jeu et un grand nombre de stars – celles des films publicitaires – peu en verve. S'il est intéressant de constater que la Coupe du monde peut se passer d'elles, et si son enjeu sportif et l'intérêt qu'elle suscite restent inchangés, elle reste cependant sous des menaces bien connues.
 

L'HÉGÉMONIE DU FOOTBALL DE CLUBS

La première de ces menaces réside dans la puissance économique et politique du football de clubs, comme en témoignent les combats menés (et remportés) par les lobbies de l'industrie du football européen contre les calendriers des sélections nationales ou en faveur de l'indemnisation de la mise en disposition des internationaux. Une puissance également sportive de la part des clubs les plus riches, qui concentrent à la fois les stars, les ressources, les résultats dans leur Ligue des champions et l'attention médiatique. (...)


Lire l'article :


 

Partager

La Coupe du monde 2014


L'Atelier
2014-07-24

Coupe du monde 2014, le bilan définitif

On ne pouvait pas la quitter comme ça : notre sélection amoureuse des bons moments passés avec elle, des mauvais aussi. Et même des autres. 


Nicolas Che
2014-07-21

Narcisse zéro

Les images de supporters jubilant au moment de s'apercevoir sur les écrans géants des stades ont criblé les retransmissions de matches. Une mécanique narcissique, mais pas dépourvue de sens. 


Toni Turek
2014-07-15

Allemagne, année 2014

Ça y est, la bande à Jogi Löw a enfin atteint la première place d’un podium. Le Mondial brésilien terminé, c’est l’heure d’une revue d'effectif de ces vingt-trois Allemands qui ont offert à leur pays sa quatrième étoile. 


>> tous les épisodes du thème "La Coupe du monde 2014"

Sur le fil

Les gilets oranges ont bien bloqué la France.

RT @CKuchly: Après un match comme ça, il n'y a plus de patriotisme. On se lève, on applaudit, et on part s'acheter un maillot de Frenkie de…

Les Football Leaks 3 révèleront que la France et les Pays-Bas s'étaient arrangés pour reléguer l’Allemagne.

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 09h48 - LLBB1975 : Pas un ? Tu es un peu sévère car il me semble que Griezman est très habile dans cet exercice. >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 09h43 - George Worst : L'origine ethnique, ça serait un genre de Foreign-key en fait. .. >>


Bréviaire

aujourd'hui à 09h43 - Pascal Amateur : Chèvre chaud"Cavani : 'C'était un peu chaud sur le terrain'." (lequipe.fr) >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 09h08 - Jus de Nino : Autant que moi j’ai ressenti de la satisfaction en constatant ce matin qu’il ne s’etait pas... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 02h20 - La Metz Est Dite : Oui.D'ailleurs je trouve que le body language d'Ogier est différent de d'habitude. Dès que le... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h08 - Tricky : A part ça, je ne sais pas si les matches de novembre veulent dire quoi que ce soit, mais les... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 01h32 - Le Meilleur est le Pires : Quand même... stat impressionnante, Djoko qui a gagné 31 points de suite sur son service face à... >>


Ligue des nations

aujourd'hui à 00h10 - Rolfes Reus : Quelques jolis buts entre la Slovaquie et l'Ukraine, notamment celui du 3-1. >>


Espoirs, des bleus et des verts

16/11/2018 à 23h17 - Rolfes Reus : Je ne vous remercie pas, ça parle de Bocaly, Aït-Fana, Yanga Mbiwa... tous plus ou moins disparus... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

16/11/2018 à 23h14 - Di Meco : Gilles Favard est jaune... ou gris, je ne sais pas si ma télé est bien réglée. >>


Les brèves

Chapecoense 2

"Foot - L1 : Inattendu sommet." (lequipe.fr)

Futur taulier

"Neymar risque jusqu'à 6 ans de prison." (ouest-france.fr)

Ruddy Bukkake

"Arbitrage : ‘J'en ai pris plein la tronche’." (lequipe.fr)

Droit au mur

“OM : Une attaque sans tête.” (lequipe.fr)

Mou Walk

"Le car de MU encore bloqué, Mourinho finit à pied." (lequipe.fr)