> article suivant

Adios Niño

> article précédent

Les marris de l'an II

> article précédent

La saga Lee Sharpe / 2

L1 :: J4 :: La Gazette

Partager

Les gestes


• La superbe passe lobée en profondeur de Juan-Roman II Makoun pour lancer Briand seul dans l'espace face à Caponne avant qu'il ne s'emmêle dans les rebonds du ballon.
• La reprise de volée du pied gauche en glissade du pied droit de Kermorgant, bien décidé à ne pas laisser une bande de has-been en fin de contrat lui voler la vedette.
• Le slalom de Tabanou entre les piquets nancéens, moins gracieux que Messi, mais qui lui aurait valu une convocation publique en équipe de France s'il avait eu la bonne idée d'être transféré à l'OM pendant le mercato.
• L'incroyable ballade de Frau dans la défense niçoise, presque aussi gracieux que Messi, mais qui bute sur un excellent Ospina. Et rate par conséquent une convocation en bleu d'un cheveu.
• La reprise de volée de Giuly, qui traverse le temps et l'espace entre Bonal et Louis II, entre un match de L1 en 2010 et un match de C1 face à Madrid en 2004.


Les antigestes

• La main chasseuse de moustiques de Toulalan, qui tombe sur un gros spécimen sphérique et rebondissant.
• La série de petits jongles de la tête à l'entrée de sa propre surface de Pjanic, aussi décoratifs qu'irresponsables et qui obligent Lloris à une parade spectaculaire une fois le ballon perdu.
• La non-sortie hebdomadaire de Grégory Coupet sur un corner sochalien victorieux. Un point pour tous ceux qui, comme le gardien parisien, trouvent que les jeunes ne respectent plus assez les anciens. Les anciens atteints d'arthrite, surtout.


wenger_magazine.jpg
"Ça? C'est le CV de Julien Rodriguez qu'Anigo m'envoie à tous les mercatos depuis Silvestre et Sol Campbell. Alors quand il a lu pour Squillaci, je vous laisse imaginer sa tête".


La bannette

Le gars qui n'a pas bien regardé son effectif
Jean-Michel Aulas (L'Equipe) : "Le terrain synthétique pénalise les techniciens au profit des athlètes. Il n’est pas vraiment propice aux envolées footballistiques."

L'entraîneur qui n'avait jamais vu de supporters bretons
Claude Puel (L'Équipe) : "Ils arrivent avec des formes physiques dissemblables".

L'équipe de poules mouillées
Claude Puel (L'Équipe) : "Sur cette pelouse synthétique, on a semblé marcher sur des œufs".

Le joueur très technique invisible pendant deux ans et qui colle un triplé
Dimitri Payet (L'Équipe) : "C'est mon secret". Et c'est Kalou ou Keita qui te l'a appris?

L'équipe victime de la roue de l'infortune
Philippe Montanier (L'Équipe) : "Le but encaissé nous met dans le mauvais sens".

L'entraîneur qui n'a pas compris que 24 Heures c'est fini
Frédéric Antonetti (L'Équipe) : "À condition qu'ils restent calmes en coulisses, ils ont les moyens de se sauver".

Le coach qui se ferait bien la princesse au petit pois
Frédéric Antonetti (L'Équipe) : "Vous avez vu un football écossais ce soir".

Le joueur nostalgique de ses dernières vacances naturistes
Yann Kermogant (L'Équipe) : "Si on n'avait pas de maillot, on aurait pu se demander qui était l'équipe de Rennes et celle d'Arles-Avignon".

Le joueur qui explique pourquoi il n'y a toujours pas de toit au Vélodrome
Jérôme Leroy (L'Équipe) : "On a essayé de construire en première période, mais avec le vent qui a encore augmenté en seconde période, on a décidé de ne plus prendre de risques".

Le président qui a été marqué par Irréversible
Robin Leproux (L'Équipe) : "Mais pour qui se prend-on? On a été suffisants contre une équipe de Sochaux qui a pu tout nous faire".

L'entraîneur qui découvre les Cahiers du football
Francis Gillot (L'Équipe) : "Je m'attendais à quelque chose de bien mais pas d'aussi bien".

Le capitaine de soirée qu'on n'attendait pas
Damien Perquis (L'Équipe) : "La saison dernière, nous les jeunes, on avait Stéphane (Dalmat) et on se reposait un peu trop sur lui".

Le président à la recherche du Veau d'Or
Jean-Claude Dassier (L'Équipe) : "Gignac, c'est un taureau".

Le joueur qui s'est ennuyé en jouant à tare ta gueule à la récré
Edouard Cissé (L'Équipe) : "J'ai laissé mes copains à dix pendant une heure".

L'entraîneur qui a bien intégré la rhétorique de Brice Hortefeux
Antoine Kombouaré (sport24.com): "La seule chose positive qu'on puisse retenir de cette rencontre, c'est la seconde mi-temps. On peut dire qu'on l'a remportée 1-0 sur le but de Hoarau".

L'entraîneur qui se souvient de Grégory Bourillon
Antoine Kombouaré (sport24.com) : "Aujourd'hui, ce n'est pas un seul joueur mais tout le monde qui a été discret".


wenger_magazine.jpg
"Punaise ! Mais en fait, il a au moins soixante ans, Makelele!"


Les minutes

La minute "Vis ma vie de François Bayrou" de Didier Deschamps:
"Je vais perdre douze joueurs à droite et à gauche". (sport24.com)

La minute amnésique de Souleymane Diawara
"Des joueurs comme Patrice Loko, Pauleta, Florian Maurice m’ont fait sacrément tourner la tête. A priori, ce ne sont pas les meilleurs attaquants du monde mais ils vous rendent fous avec leurs appels, leurs courses dans le dos. Ça allait vite, c’était précis et super efficace. À titre de comparaison, marquer Cristiano Ronaldo n’a pas été super difficile. Voire pas du tout". (Le 10 Sport)

La minute de la poule qui accuse l'œuf de François-Charles Bideaux
"[En Angleterre] on préfère montrer du public qui chante plutôt qu'un ralenti. Le fair-play, le fait de ne pas discuter les décisions de l'arbitre sont ancrés dans la manière de vivre le sport, il y a beaucoup moins de ralentis qui viennent examiner ce qui s'est passé". (L'Équipe Mag)

La minute comique de Jean-Michel Aulas
"Ce qui m'inquiète, c'est la mauvaise foi des journalistes". (Canal+)

La minute Michel Petrucciani de L'Équipe
"Mains sur les genoux et têtes entre les mains au coup de sifflet final, les joueurs d'Arles-Avignon avaient déjà commencé à quitter le Parc des Sports quand leur président Marcel Salerno a pris à part l'entraîneur, Michel Estevan".

gazette4_antonetti.jpg
Dans Babe 3, le cochon devient éleveur de chèvres.


Les observations en vrac

• Les amoureux du beau jeu avaient peur que Gourcuff prenne la place de Pjanic, Claude Puel a résolu leur problème, il a titularisé Makoun, Gonalons et Källström.
• Jacques Santini assis sur un banc à l'air vieux et fatigué, Jacques Santini en train de marcher dans les couloirs de Bollaert a l'air vieux, fatigué et prêt à remplacer le père Fourras à Fort Boyard.
• Philippe Carayon était-il au second degré ou empêtré dans son cliché quand il a demandé à Payet: "Etes vous parti pour rester ou êtes vous parti pour partir?"
• On a enfin trouvé un moyen de se moquer de Messaoud Benterki: il est incapable de prononcer plus de quatre mots de suite sans faire une pause d'une seconde pour faire monter la tension. Bon, ok, c'est pas génial. On cherche encore.
• Sont candidats cette année au trophée du club qui joue un bon football mais sera relégué malgré des matches plutôt plaisants: Caen, Arles, Brest et l'OL.
• Damien Perquis et Mathieu Bodmer sont-ils des jumeaux séparés à la naissance?
• Le classement à l'envers continuera à faire grève tant que le vrai classement s'entêtera à le copier.
• Il faudra faire une collection des gueules de six pieds de longs tirées par Pierre Ménès à chaque fois que Philippe Guillard aura été plus drôle que lui.
• Vu le temps qu'il fait à Paris, peut-on s'étonner que la crise automnale du PSG soit en avance?
• Encore plus stupides que les notes données aux joueurs par un journaliste dans l'heure qui suit le match pour publication le lendemain matin: les notes données aux joueurs par Pierre Ménès dans les minutes qui suivent le match sur Canal+.

lloris_vitre.jpg
Bon, c'est vrai que l'arbitre ne voit pas le match comme nous, mais là...


Les objets de la semaine

• Le savon de Robin Leproux.
• La nouvelle palette 3D de Canal. Toujours aussi inutile en comparaison du tableau noir d'Angel Marcos.
• La feuille de match de Standard de Liège-Courtrai en Jupiler League, sur laquelle il est inscrit que Luigi Pieroni a marqué un but.
• La potence installée sur le plateau du "débrief" de Canal+ après les matches du dimanche, à laquelle les arbitres seront pendus en sortant de leur vestiaire.
• Le gilet en laine porté par Gameiro au Canal Football Club: c'est gentil de sa part de mettre un vêtement tricoté par sa grand-mère. En revanche, vu comme la mâchoire de l'attaquant lorientais est carrée, il est possible qu'elle ressemble à Ma Dalton.
• La calculette de Grégoire Margotton, qui lui permet de nous annoncer que "Rémy doit être à 167%" et que Canal a 77 caméras autour du terrain à Chaban-Delmas.

gazette4_pedretti.jpg
"Dis-donc Loulou, c'est comment au fait la coupe d'Europe?"
Partager

> déconnerie

Tabloïd, numéro 4

> sur le même thème

L1 :: J3 :: la Gazette // 2

Le championnat de France


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


Alex Lagazette
2019-05-23

La Gazette de la L1 : 37e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Les observationsLe championnat à l'enversVu de Twitter 


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Sur le fil

Une frappe à bout portant, une joueuse qui enlève son bras, mais un penalty qui décide d'une qualification. Encore… https://t.co/q38UcK5tyx

RT @jeromelatta: "Les réseaux sociaux ont ouvert une sorte d'espace de rencontres libertines entre marques et journalistes, où l'on transgr…

RT @R_Direktor: VAR : Requiem pour mon foot. https://t.co/22m28sZXQK

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)