L1 :: J31 :: la Gazette

Partager
La Gazette, découpée et assemblée à la main dans l'Atelier du forum des Cahiers.


Le classement en relief

gazette31_cer.jpg

Pour voir le Classement en relief avec Arles-Avignon, consultez le générateur de classements mis aux points par Poteau rentrant.


Les résultats de la journée

FC Sochaux Montbéliard 3 - 2 SM Caen
OGC Nice 3 – 2 AS Monaco FC
AS Saint-Etienne 2 - 1 AS Nancy Lorraine
Paris Saint-Germain 1 - 0 Olympique Lyonnais
RC Lens 1 - 1 Stade Brestois 29
LOSC Lille Métropole 1 - 1 Girondins de Bordeaux
Montpellier Hérault SC 1 - 2 Olympique de Marseille
Stade Rennais FC 1 - 2 FC Lorient
AC Arles Avignon 0 - 1 Valenciennes FC
Toulouse FC 0 - 1 AJ Auxerre

gaz31_aulas_titre.jpg
À Nice ?


Le sprint final vu par Jean-René Bodart

Plus que sept journées de championnat à disputer : le sprint final est lancé pour cette édition 2010-2011. Alors qu'Arles-Avignon a d'ores et déjà mis la flèche, Lens est en train de compter les pavés tant l'épreuve semble longue pour les nordistes. Si on se fie au barème de Jacky Durand, avec un écart de six points sur le premier non-relégable alors qu'il reste sept matches à jouer, les Lensois risquent d'embarquer dans la voiture-balai avant même la dernière étape.
À l'arrière, les Monégasques et les Caennais essaient de boucher le trou qui les séparent du gruppetto mais le rythme imprimé va être difficile à suivre. L'allure est si bonne qu'une jonction avec le peloton est à envisager sur les prochains kilomètres. Un peloton pataud, sans réel objectif, qui gère son effort en attendant la fin de l'épreuve.

En tête de la course, ça s'anime. Lille, échappé depuis plusieurs kilomètres, s'est fait rejoindre par Marseille. Dans un style peu académique (dans le jargon, on dit qu'ils pédalent avec leurs oreilles), les Phocéens ont réduit l'écart et pourrait réaliser le coup du chacal sur les derniers kilomètres. Derrière, Rennes, Lyon et Paris, surpris par l'accélération marseillaise, sont passés par la fenêtre. L'espoir de remporter la victoire finale est mince. En position de chasse patate (celles de la Ligue des champions bien sûr), ces équipes vont devoir puiser dans leurs réserves pour ne pas tout perdre dans les derniers kilomètres.
C'était Jean-René Bodart, en direct de la Ligue 1.


gaz31_coupet_plante.jpg
"Ça y est coach, je les ai mises sur le terrain."


Les 5 gestes de la journée

• Le slalom de Mouloungui entre les piquets géants Hansson et Mongongu, pour conclure d'une frappe dans le soupirail délicatement écartée par la main ferme d'un Ruffier très inspiré.
• La frappe sans contrôle et pleine lulu de Julien Sablé, toujours écartée par la main ferme de Ruffier, encore plus inspiré.
• L'abnégation et la vista de Coquelin, seul joueur à imaginer que Douchez peut relâcher la frappe d'Amalfitano qui vient conclure un beau mouvement collectif lorientais.
• Le duel Janot-Jeannot où le plus jeune des deux redouble d'efforts pour faire briller son homophone d'aîné.
• L'ouverture qui envoie Gignac égaliser de plus de cinquante mètres par Cheyrou, seul joueur capable de lancer un 38 tonnes d'une caresse soyeuse.


Les 2 gestes bavards de la journée

• La relance d'Ewolo côté gauche pour Roux qui se sort du marquage vers l'axe alors que Lesoimier propose une solution à gauche, transmission à Ayité, talonnade pour Grougi démarqué, décalage sur Poyet lancé à droite le tout en une touche, petit débordement et centre de Poyet pour Ayité qui soulage "Sir Alex" Dupont de ne pas s'être retrouvé au milieu des supporters lensois au moment où il devait montrer sa joie de l'égalisation brestoise.
• La spectaculaire parade de Joudren sur la reprise d'André Ayew, totalement inutile vu qu'elle a pour conséquence le tirage de maillot d'El Kaoutari sur Rémy, et la deuxième chance offerte et convertie sur penalty par Taiwo, avec l'expulsion des deux protagonistes au passage.


Les 5 antigestes de la journée

• Les deux points gagnés par Park au challenge "Ravanelli-Fiorèse".
• La spéciale tortue de Mansaré, qui, à bientôt trente ans, n'a toujours pas compris le principe d'un mur et rentre sa tête pour laisser passer le coup franc auxerrois défaire son équipe.
• L'air Grégorini de Grégorini, qui ne doit qu'à la générosité des Stéphanois et l'abnégation de son défenseur de ne pas finir en but.
• Le contrôle dramétique en pleine surface du défenseur sochalien qui étale toute sa finesse technique pour l'ouverture du score des Caennais.
• La sortie "J'ai, ah non j'ai pas" d'Alexis Thébaux sur le deuxième but sochalien, qui vient percuter ses défenseurs tout en laissant le but libre à Maïga.


gaz31_hitchcock_revers.jpg
C'est vrai que depuis qu'il est à Rennes, il a changé de style, Antonetti.


La bannette

Le coach qui a confondu l'intégrale de Derrick avec la vidéo du dernier match de son équipe
Pablo Correa (francefootball.fr) : "On ne faisait pas trop attention à la série dans laquelle nous étions".

Le coach qui n'alignait pas Moussa Sow
Frédéric Antonetti (francefootball.fr) : "On a longtemps limité les dégâts".

L'entraîneur convexe
René Girard (goal.com) : "On ne réfléchit pas assez".

Le joueur qui ne veut pas voir L'Origine du monde
Mamadou Sakho (lequipe.fr) : "On s'accroche au haut du tableau".

L'entraîneur qui tente de lancer une queue-leu-leu
Eric Roy (francefootball.fr) : "Tout le monde s'accroche".

L'hommage à Loïc Rémy
Didier Deschamps (lequipe.fr) : "C'est une victoire avec le cœur".

L'entraîneur formé à l'école Max Pécas
Didier Deschamps (lequipe.fr) : "On ne réalise pas tout bien".

Le défenseur qui beaucoup joué avec Sammy Traoré
Zoumana Camara (parolesdefoot.com) : "Avançons tranquillement".

Le joueur qui préfère jouer au solitaire
Jérémy Toulalan (lequipe.fr) : "Au Parc, on n'a pas forcément eu de réussite, c'est dommage".

Le président qui apprécie le nouveau look de Sophie Davant
Jean-Louis Triaud (FCGB.net) : "Un visage plus cohérent".


gaz31_deschamps_heat.jpg
"Cette préparation au Japon, c'était plutôt sympa."


Sosies Osbourne

gazette31_sosie.jpg

Le sort s’acharne sur les Girondins, qui ont dévoilé leurs maillots de la saison prochaine, probablement pour prendre de l’avance au concours de la Cacamiseta 2012.



Les tops

Le top "Se souvenir de la première fois"
1. Francis Gillot (francefootball.fr) : "C'était morne plaine à Waterloo".
2. Rudi Garcia (francefootball.fr) : "On savait que ça ne durerait pas".
3. Laurent Banide (francefootball.fr) : "Une déception totale".
4. Lazlo Böloni (francefootball.fr) : "La balle ne voulait pas rentrer".

Le top "Projet de Villepin"
1. Francis Gillot (francefootball.fr) : "Tout est à jeter".
2. Laurent Banide (francefootball.fr) : "Une déception totale et une rechute".
3. Cédric Hengbart (francefootball.fr) : "C'est un petit hold-up".
4. Romain Hamouma (francefootball.fr) : "Il ne faut pas tout jeter à la poubelle".

Le top "Pique-nique"
1. René Girard (lequipe.fr) : "On avait le pain, le couteau, on avait tout".
2. Grégory Coupet (francefootball.fr) : "Simplement l'envie de tout déguster".
3. Philippe Montanier (francefootball.fr) : "On ne va pas faire la fine bouche".

Le Top "Hommage à George Romero"
1. Laurent Banide (francefootball.fr) : "Nous ne sommes pas morts".
2. Laurent Banide (francefootball.fr) : "Il va falloir nous sortir les tripes".
3. Gervais Martel (francefootball.fr) : "Il reste de la vie".
4. Antoine Kombouaré (lequipe.fr) : "On ne pouvait pas rêver meilleur scénario".
5. Didier Deschamps (lequipe.fr) : "On ne réalise pas tout bien".
6. Alain Casanova (francefootball.fr) : "Je sais qu'on va s'en sortir".


gaz31_aulas_toulalan_contrat.jpg
"Alors je soussigné bla bla bla... cède mon âme à bla bla bla... éternité bla bla damnation... bla bla OL-Land bla bla avec Gourcuff. Tu apposes ta signature avec ton sang là et là".


Les observations en vrac


• Exercice de foot fiction : en échangeant Ruffier et Edel, calculez les nouvelles positions de Monaco et du PSG.

• Avec 3 buts et 10 passes décisives, Anthony Mounier est impliqué dans 50% des buts niçois.

• La pire des sanctions pour El Kaoutouri et Loïc Rémy, ce serait de se faire interviewer en tribune par Daniel Lauclair à la mi-temps de la finale de la Coupe de la Ligue.

• Après avoir vu Paris SG-OL, on sait : Grégory Coupet l'aurait bien arrêtée.

• Quand Zoumana Camara a marqué son but du ménisque, il a plu de la merde chez Bernard Tapie?


gaz31_menes_moreau_baiser.jpg
Ils se marièrent et eurent beaucoup d'analyses inutiles.

• À part prouver que Philippe Doucet n'est pas mort et voir un ralenti inutile mais avec pleins de traits de couleur, ça sert à quoi la palette?

• Au Canal Football Club, le premier expert consulté sur les tirages de maillot dans la surface est... Marco Simone. Jean-Marc Furlan approuve.

• Si Paris ne marque pas beaucoup ces derniers temps, c'est parce qu'il s'impose une contrainte "angle improbable" pour marquer ses buts.

• C'est seulement la deuxième victoire 1-0 (toutes compétitions confondues) pour le Paris SG cette saison.

• L'hommage à Ravanelli “auto-croche-patte dans la surface” de Park alors qu'il avait déjà un carton jaune, fallait oser.


La bonne enseigne
gazette31_enseigne.jpg

Garé devant Geoffroy-Guichard, ce véhicule appartient à un conducteur qui semble avoir autant de respect pour le code de la route que l'entraîneur adjoint de l'OL en a pour les décisions arbitrales. (envoyé par lubo)



Vu du forum

Fil : Au café “Au petit marseillais”

=>> Niang, ni Demont
dimanche 17 avril 2011 - 18:49
L'édito à un euro de demain : "Remy, comment allons nous expliquer ton geste à nos enfants?"


Fil : Observatoire du journalisme sportif

=>> Charterhouse11
samedi 16 avril 2011 - 20:24
Manu Petit et Kader "moi avant de commenter un match je fume toujours trois paquets de gitanes" Boudaoud ne savent pas que Rafael a un frère jumeau prénommé Fabio.
=>> Ryan Geek
Alors que Fabien Levêque et Xavier Gravelaine, eux, le savent, que Rafael a des frères jumeaux : Donatello, Michelangelo, Leonardo...
=>> vertigo
CJP rajouterait que non seulement ils sont jumeaux, mais en plus ils ont le même âge.

=>> Ryan Geek dimanche 17 avril 2011 - 18:59
Après le "carrefour" et le "tournant", Canal enrichit le lexique du parfait petit commentateur/moniteur d'auto-école avec le "virage du championnat" qu'est ce Montpellier-Marseille. En toute logique OL-OM devrait en être la "chicane"...


gaz31_lelay_dubitatif.jpgEt c'est donc à cause de vous que Christian Jeanpierre fait de la télé?

Fil : Le peuple de Malherbe

=>> Alain Delon? Non Alain Deroin.

On est 18èmes, on est 18èmes, on est, on est, on est 18èmes!
=>> ppda
C’est pas fini... Ce soir, chez nous on vient de voir nos amis, les Munégus...
Comment dire? Le néant, même Auxerre avait fait moins bien dans le genre sans inspiration... Donc vous ne l'avez pas encore votre 18e place. Il va falloir lutter.
=>> Freddy
Pas d'enflammades hein amis caennais, on va pas vous la laisser comme ça notre 18ème place, et si d'aventure on arrive pas à vous la reprendre au soir de la dernière journée, on sera obligé de faire jouer la clause écrite en petit en bas à droite qui dit qu'en cas de podium à l'envers, le jeune Yohan Mollo vous est automatiquement cédé moyennant la modique somme de 7 millions d'euros.

Fil : AJA je te veux si tu veux de moi

=>> newuser samedi 16 avril 2011 - 21:37
Et voila une victoire facile. En déplacement avec une tactique jamais vue et quatre ou cinq titulaires sur le flanc avec un blessé à la 30e, but à la 91e par un défenseur sur un coup franc improbable à trente mètre sur une boulette pour quasiment la seule frappe du match. Une belle victoire Ugly style qui ferait vomir Rudy Garcia.

gaz31_ribery_telecommande.jpg
- Alors, Franck, cette histoire de Zahia, c'est oublié ?
- Qui ?
- Zahia. La prostituée que vous aviez fréquentée.
- Je ne vois pas de qui vous parlez.
- Ah mince. J'aurais bien aimé savoir si vous l'aviez oubliée.


Fil : O téfécé

=>> Ryan Geek samedi 16 avril 2011 - 20:00
Casanova réalise le rêve de tout bon Luis Fernandez qui se respecte : Jouer avec encore moins d'attaquant (sans "s") à domicile qu'à l'extérieur... Le 5-4-1 de Jeannot contre le 4-6-0 de Casa, ça laisser augurer du grand spectacle au Stadium.

=>> tes fessées samedi 16 avril 2011 - 21:12
Et puis ce live de kiplaît, c'est juste trop : "coup franc à la trajectoire étonnante qui contourne le mur". Il contourne rien du tout, c'est Mansaré qui se baisse.

=>> Fredozoizo samedi 16 avril 2011 - 21:25
J'étais au Stadium contraint et forcé, le club du petit a encore filé des places... Quelle purge! Heureusement appel catastrophé de ma femme à la mi-temps : "J'ai touché la chaudière et elle fuit, il y a de l'eau partout dans la cuisine! Rentre vite!" Sauvé par la purge de la chaudière. Bon maintenant je vous laisse, je vais me purger avec les copains du fil qui ne commentent pas en ce moment. Sinon, sur le match, R.A.S.
C'est long les fins de saison à Toulouse, long...


Fil : Paris est magique

=>> Ant-Wan dimanche 17 avril 2011 - 21:16
J'imagine le pauvre Antoine le matin du match, pendant qu'il se lève et hésite entre les capsules de Nespresso "Capriccio" et "Arpeggio": "Coupet ou Edel? Bon je vais plutôt réviser mes fiches-réponses de conférence de presse".

=>> DD Jay-Jay dimanche 17 avril 2011 - 22:02
Quelqu'un peut-il expliquer à Guigui que les tacles, c'est pour Kirikou. Lui, c'est les têtes et c'est déjà pas mal. Quand je le vois se lancer sur les défenseurs adverses, j'ai toujours les chevilles qui me piquent.

gaz31_luis_pub.jpg
- Pour régler mes problèmes avec la FIFA, j'ai décidé de prendre un mediator.
- Ne fais pas ça Luis, la vie vaut la peine d'être vécue.


Lucarnes prélevées dans le Diaporama des lecteurs.
Partager

> déconnerie

Dopé au cannabis !

> sur le même thème

L1 :: J30 :: la Gazette

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard Coudrais
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)