auteur
Antoine Faye

Du même auteur

> article suivant

Drôle de fair-play

> article suivant

Sous la Coupe de Memphis

> article précédent

Cruelle mais juste

L'Abécédaire du Racing Club de Strasbourg

Bouteille - À l'orée de son retour en Ligue, 1, essayons de comprendre comment l'OM de l'Est a surclassé son modèle... Lexique livré avec le décryptage exclusif du logo du RCS. Extrait du n°28 des Cahiers du fooball (septembre 2006).

Partager

Pour mieux comprendre l'inénarrable RC de Strasbourg, voici un petit abécédaire qui vous aidera à saisir la philosophie Racing. Transferts piteux, espoirs envolés, No future pour tout avenir: le "Marseille de l’Est" est en passe de surclasser son modèle. Voici pourquoi...


A comme Alsace
Zone d’action du Racing. Bien que parisianisé jusqu’à la moelle, le Racing se prétend alsacien, ce qui veut dire, du coin. Or, quand le Racing gagne un titre – et c’est rare –, ça fait moins de bruit en ville que lorsque Galatasaray gagne l’UEFA.

B  comme Belloso
Archétype du transfert du Racing. Le club achète un joueur qui marche. Si possible dans un club inconnu qui dispute un championnat sans intérêt. Une fois qu’il revêt le maillot du Racing, il ne marche plus du tout. Synonymes: Mario Haas, Carlos Bianchi, etc.

C comme Choucroute
Plat typique de l’Alsace. Introuvable au stade de la Meinau.

D comme Doukantié
Prototype du transfert foireux version Racing. On présente le joueur comme un futur grand. Ne joue pas, se blesse, prend froid, et part. Généralement acheté pour couvrir le départ d’un élément essentiel de l’équipe vendu deux fois rien à un club sans relief. Synonyme: Dutruel.

E comme Exceptionnel
Qualificatif que Pascal Coquis, des Dernières Nouvelles d’Alsace, attribue à tout joueur recruté par le Racing. Se voit substitué par les termes "placide", "peu inspiré" et "inutile" au bout de trois matches.

F comme Football
Comme le dit Gunther Linecker, grand spécialiste alsacien du football: "Le footpall, c’est un cheu qui se choue à once, et que à la fin, c’est chamais les Salsasiens qui kagnent".

G comme Gardien
Source de la plupart des problèmes du Racing. Quand un milieu de terrain est nul, on vire Vencel, quand l’attaque est nulle, on remplace Debès. Quand ça ne marche toujours pas, on recrute André-Luis Chilavert.

H comme Hooo(...)ooou
Cri saluant les joueurs du Racing Club de Strasbourg à chaque match joué au Stade de la Meinau. La longueur du cri varie en fonction du degré de déception.

I comme Illusion
Maladie frappant les supporters strasbourgeois intoxiqués par l’emploi abusif de l’adjectif "exceptionnel" dans la presse locale.

J comme Jeune
Qualifie tout joueur sortant du centre de formation du Racing. Destiné à l’exportation, il est généralement envoyé à Marseille ou dans n’importe quel autre club pour y rater sa carrière ou/et ne pas progresser. Synonymes: Fabrice Ehret, Régis Dorn, Pascal Johansen.

K comme Krimmeri
Filet d’eau – aussi appelé "rivière" - sur les bords duquel est bâtie la Meinau. Désigne aussi une station de tramway où les gens arrivent en souriant avant 20h, et repartent énervés ou dépités après 21h45, les samedis surtout.

L comme Le Roy
Marabout français expulsé de tous les pays africains qu’il a visités. Extralucide, capable de voir un défenseur habile en regardant un trépied, il a chamanisé le Racing pour le rendre impuissant et inefficace. Aucun sorcier n’est depuis parvenu à lever le sortilège.

M comme Marseille
Modèle de gestion du Racing. Aussi appelé le Marseille de l’Est. Permet de justifier le désordre complet, l’incohérence et l’opacité de la chaîne de commandement du club. Voir "Organigramme".

N comme N
Représente la case "match nul" du loto sportif. Par conséquent, il s’agit donc d’un synonyme  d’un optimisme démesuré à l’heure du pronostic. 

O comme Organigramme
Schéma habituellement destiné à l’organisation interne d’une entreprise ou d’un club, l’organigramme du Racing surpasse en tout le concept basique de la chose: brumeux, incompréhensible, déséquilibré... Pourrait faire l’objet d’une enquête de Jean-Pierre Pernault, dans le but de décerner la palme de la plus mauvaise administration de France.

P comme Proisy
Ex-tennisman devenu dirigeant du football, play-boy confondant l’huile de friture avec la gomina, Proisy est aujourd’hui un personnage de fiction, appartenant à l’imagerie populaire locale: tient le rôle de l’ogre dans les comptines que les jeunes supporters du Racing écoutent avant de s’endormir.

R comme Renfort de poids
Solution à tous les maux du Racing, le renfort de poids est une manœuvre de la direction visant à calmer l’aigreur des supporters devant les piteux résultats de l’équipe. Synonymes: Chilavert. Connu à Paris sous le nom de Cyril Pouget.

S comme "Saison"
Long calvaire de 38 stations et autant de souffrances. Passée la 10e journée, c’est le purgatoire de la zone rouge et, dès la 25e, l’enfer de la relégation.

T comme Trautmann
Nom d’un ancien maire de Strasbourg. Connue pour son refus d’accueillir le Mondial en 1998. Coresponsable de l’absence du football en Alsace depuis dix ans et de la vente du club à McCormack. Remplacée par Fabienne Keller. Preuve qu’à Strasbourg, les remplacements sont toujours mauvais.

U comme Ultra Boys
Nom du groupe de supporters du Racing. Leur rôle consiste à s’époumonner pendant quatre-vingt-dix minutes sans s’inquiéter du score. Leurs tubes les plus célèbres: "Le Roy démission", "Kombouaré démission", "Proisy démission" et "Hasek démission" (Chronologie livrée en option).

V comme Viennot
Femme juge de touche, a souffert l’allégresse des supporters du Racing un soir de derby contre Metz, décisif pour le maintien. Sous le coup de l’émotion de voir les Bleu et Blanc prendre l’avantage, un supporter laisse échapper un Bison IV qui vole de son propre fait vers l’oreille de la dame. Le match est suspendu. Il est rejoué: Metz gagne, Strasbourg descend.

W comme Weller
Président strasbourgeois mythique. A réussi à gagner des coupes sans descendre en D2. Fautif d’avoir construit la dernière bonne équipe du Racing connue à ce jour. Remplacé par Proisy.

X comme Mr X
Joueur de classe mondiale que les dirigeants annoncent pour la saison prochaine depuis dix ans, et dont ils ont malheureusement oublié le nom.

Y comme Yo’ opla
Cri exclamatif du supporter alsacien rencontrant un autre supporter revêtant les mêmes couleurs. Sorte de signal de ralliement général.

Z comme Zidane
Comme beaucoup de grands joueurs, il est passé par Strasbourg. Pour s’y faire opérer. Mais comme tous les grands, il n’a pas signé au Racing. C’est tout le drame.



>> Décryptage: le blason du RC Strasbourg
Le RCS a connu plusieurs vies, à l’image de toutes ses appellations: Fussball Club Neudorf en 1906, RC Strasbourg Neudorf en 1918 puis Racing Club de Strasbourg. En 1970, il devient le Racing Strasbourg Pierrots Meinau avant de retrouver, en 1976, année de la remontée, son patronyme actuel. Cette année, pour son centenaire, le club a abandonné le logo des années Proisy afin de renouer avec l’écusson historique de son titre de 1979...

bout_logorcs.jpg

Partager

> déconnerie

Femmes à balles

> du même auteur

Espagne : los Muchachos

Les Abécédaires


Le forum
2016-06-10

L’abécédaire de l’Euro

Depuis 1960 jusqu'à aujourd'hui, de la Coupe d'Europe des nations jusqu'à l'Euro, cinquante-six ans de compétition européenne résumés dans un classement alphabétique subjectif et passionné.


Mama, Rama et Papa Yade
2016-03-01

L'abécédaire du Montpellier Hérault SC

La riche histoire de la Paillade nous permet de croiser Michel Mézy et Loulou Nicollin mais aussi des héros plus méconnus. Attention, article très riche!


Richard N (avec Les jaunes Héros Zen)
2016-01-21

L'Abécédaire du FC Nantes

De A jusqu'à Z et quasiment à une touche de balle, les membres du fil "Les jaunes Héros Zen" ont dressé l'abécédaire de leur club favori. Avec du jeu à la nantaise, des succès et un peu de musique.


>> tous les épisodes du thème "Les Abécédaires"

Sur le fil

Les gilets oranges ont bien bloqué la France.

RT @CKuchly: Après un match comme ça, il n'y a plus de patriotisme. On se lève, on applaudit, et on part s'acheter un maillot de Frenkie de…

Les Football Leaks 3 révèleront que la France et les Pays-Bas s'étaient arrangés pour reléguer l’Allemagne.

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 09h48 - LLBB1975 : Pas un ? Tu es un peu sévère car il me semble que Griezman est très habile dans cet exercice. >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 09h43 - George Worst : L'origine ethnique, ça serait un genre de Foreign-key en fait. .. >>


Bréviaire

aujourd'hui à 09h43 - Pascal Amateur : Chèvre chaud"Cavani : 'C'était un peu chaud sur le terrain'." (lequipe.fr) >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 09h08 - Jus de Nino : Autant que moi j’ai ressenti de la satisfaction en constatant ce matin qu’il ne s’etait pas... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 02h20 - La Metz Est Dite : Oui.D'ailleurs je trouve que le body language d'Ogier est différent de d'habitude. Dès que le... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h08 - Tricky : A part ça, je ne sais pas si les matches de novembre veulent dire quoi que ce soit, mais les... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 01h32 - Le Meilleur est le Pires : Quand même... stat impressionnante, Djoko qui a gagné 31 points de suite sur son service face à... >>


Ligue des nations

aujourd'hui à 00h10 - Rolfes Reus : Quelques jolis buts entre la Slovaquie et l'Ukraine, notamment celui du 3-1. >>


Espoirs, des bleus et des verts

16/11/2018 à 23h17 - Rolfes Reus : Je ne vous remercie pas, ça parle de Bocaly, Aït-Fana, Yanga Mbiwa... tous plus ou moins disparus... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

16/11/2018 à 23h14 - Di Meco : Gilles Favard est jaune... ou gris, je ne sais pas si ma télé est bien réglée. >>


Les brèves

Chapecoense 2

"Foot - L1 : Inattendu sommet." (lequipe.fr)

Futur taulier

"Neymar risque jusqu'à 6 ans de prison." (ouest-france.fr)

Ruddy Bukkake

"Arbitrage : ‘J'en ai pris plein la tronche’." (lequipe.fr)

Droit au mur

“OM : Une attaque sans tête.” (lequipe.fr)

Mou Walk

"Le car de MU encore bloqué, Mourinho finit à pied." (lequipe.fr)