> article précédent

In bed with le PSG : R. F.

> article précédent

Divine comédie

Jemaa sacré

Ballon de plomb 2012 – Les résultats. Le trophée le moins prestigieux du foot européen s'est finalement offert un bon – et net – vainqueur.

Partager

 

C'est vrai, nous avons douté de lui. Douté du Ballon de Plomb en cette année où le plateau des candidats était objectivement d'une grande faiblesse, au point de proposer au suffrage le "vote blanc" de sa non-attribution. On a même craint, c'est vrai aussi, que Yann M'vila n'emporte tout sur son année tsunamique, nous lestant d'un lauréat qu'on aurait mal assumé. Mais c'était mal connaître la logique d'un scrutin qui – en définitive – n'a plus sacré de "vedettes" depuis Fiorèse et Benoît Pedretti. La non-attribution et M'Vila sont certes sur le podium, mais le Rennais emporte moitié moins de suffrages que le vainqueur, qui met tout le monde d'accord.
 

Car nous avions mal regardé. Pas besoin d'une demi-douzaine de postulants parfaitement crédibles: un seul suffit. Avec un strike sur les trois critères de l'élection, Issam Jemaa était voué à devenir le dixième Ballon de Plomb de l'histoire, et il fera belle figure au palmarès. Son portrait rappelait ses faits d'arme: deux relégations et demi lors des trois dernières saisons, des statistiques faméliques, un passage à Brest où il lègue le chant "Gardien, si t’es sympa, laisse marquer Issam Jemaa" et un départ au Koweït pour certifier sa candidature. Et maintenant sa victoire, avec un beau 25% des suffrages: comme son prédécesseur au palmarès, ses performances sportives épisodiques dans un environnement peu médiatisé l'ont à peine pénalisé. 

 

 

Jemaa est le sixième attaquant sacré, le deuxième de suite après Moussa Maazou. À ce poste, on prend plus facilement la lumière, mais l'on s'y grille parfois. Et voilà encore, très probablement, un gentil garçon que le football a fait dérailler. Qu'il nous passe l'affront et nous prouve qu'il vaut mieux que ça. Peu de ses prédécesseurs y sont parvenus.  

 


Le portrait du vainqueur
Issam Jemma, la solution ?

 

 


Les résultats du scrutin

2907 votes confirmés par e-mail du 28 décembre au 5 janvier. Une participation nettement en baisse par rapport à l'an passé (5107), essentiellement en raison d'une durée du scrutin raccourcie d'une semaine.
Au coude à coude, Yann M'Vila et Stéphane Mbia sont les seuls à avoir quelque peu résisté à la poussée du vainqueur. Ils devancent Alou Diarra et Modibo Maïga. Les autres candidats n'ont eu guère de faveurs, et le score de Michaël Ciani nous contraint presque à lui présenter des excuses pour sa présence dans la liste.
 

On retiendra aussi la deuxième place des votes pour la non-attribution du Ballon de Plomb cette année: la légitimité du lauréat ne nous épargnera pas une réflexion sur la vocation et l'avenir du trophée dix ans après sa création, surtout en regard du Ballon d'Eau fraîche.

 

 

 

Le palmarès
2003 : Francis Llacer
2004 : Fabrice Fiorèse
2005 : Benoît Pedretti
2006 : Bernard Mendy
2007 : Matt Moussilou
2008 : Frédéric Piquionne
2009 : Mateja Kezman
2010 : Yohan Démont
2011 : Moussa Maazou
2012 : Issam Jemaa
 

Partager

> déconnerie

L'été des médusés

Le Ballon de Plomb


2014-01-13

Thauvin 2013, un bras de fer pour un Ballon de plomb

Le vainqueur de cette année remporte avec une avance record un trophée que ses agents, mais aussi les dirigeants marseillais et lillois, doivent porter avec lui.


Zénon Zadkine
2014-01-03

Ballon de Plomb 2013, les candidats : Florian Marange

Un transfert désastreux, des déclarations plombesques: candidat inattendu, l'ex-Bordelais s'est mis dans la peau d'un favori.


A la gloire de Coco Michel et Mandandamadeus
2014-01-02

Ballon de Plomb 2013, les candidats : Florian Thauvin

Vainqueur d'un bras de plomb qui aura marqué une nouvelle borne dans le total mépris des footballeurs pour leurs propres contrats, le Marseillais mérite-t-il plus qu'une nomination?


>> tous les épisodes du thème "Le Ballon de Plomb"

Sur le fil

RT @StanTouchot: Michael Garcia dit avoir "perdu confiance en l'indépendance de la chambre de jugement", présidée par Eckert. #Fifa

RT @StanTouchot: Michael Garcia: "aucun enquêteur, aucune commission indépendante (...) ne peut changer la culture d'une organisation". #FI…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 09h27 - Sens de la dérision : La remontée de l'OL avait rendu les médias et les supporters (et le groupe ?) plutôt confiants.... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 09h09 - MinusGermain : En défenseur, il doit y avoir Djimi Traoré (Liverpool 2005 puis OM) et le retour de Mahamadou... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 08h28 - Tetsuo Shima : Une observation : Bahebeck a démontré autant de talent offensif en 20 minutes que Cavani lors de... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 07h49 - Sens de la dérision : le_merlu_frisé 17/12/2014 à 23h49 Elle a fait des caisses comme ça pendant tout le match,... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 07h38 - Pascal Amateur : Patrice Leconte ? Hum, un jour il nous parle à nous, étudiants, de l'évolution commerciale du... >>


Absolutely UEFAbulous - absolutely FIFAbulous !

aujourd'hui à 06h57 - Toni Turek : Le grand ménage n'est donc pas pour tout de suite... >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 06h52 - Toni Turek : Vieux légume 17/12/2014 à 22h24 Ah quelle belle décision de le lourder ils ont pris.... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h23 - newuser : Non mais il était déjà dégueulasse y'a 20 ans... Je préférerais un vintage des Bullets ou... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 00h53 - De Gaulle Volant : Brèves de billot "Girard : «Le charme de la Coupe»" (lequipe.fr) >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 00h20 - Moravcik dans les prés : Tout comme il y a deux ans dites-donc : Lorient au Moustoir, Paris à GG. Restera plus que Lille et... >>


Les brèves

Franck Rempart

"Tours : Un premier renfort acté." (foot-national.com)

Jean Culot

"Ski : il passe dans un couloir très étroit." (lequipe.fr)

Meg Adryan

“Le prodige brésilien Adryan auteur de la simulation la plus ridicule de l'année.” (lequipe.fr)

Dejan levrette

"Aulas : ‘On a pris une bonne claque’." (foottransferts.com)

Lanoux la victoire !

"Euro 2016: Ce sera Super Victor !" (lequipe.fr)