auteur
Antoine Faye

Du même auteur

> article précédent

La Gazette > 20e journée

> article précédent

Le plan Amara

Gaceta de la Liga - Jornada 19

Voici le premier épisode d'une série espagnole addictive, dont les héros sont très connus, mais pas le dénouement...
Partager

clasification1.jpgLes affiches de la 19e journée

Levante-Madrid: 0-2
Dans le quotidien catalan Sport, ce dessin, prophétique. Casillas annonce: “Que je sois là où pas, il se passera la même chose que d’habitude… On jouera mal, l’adversaire laissera passer sa chance, arrivera Van Nistelrooy… et on prendra trois points". Tout est dit.
Match des extrêmes : lanterne rouge, les granates (tel est leur surnom: il n’y a pas que la Ligue 1, où le dernier est Grenat), dont les joueurs sont payés par intermittence, recevait le leader de la Liga. Levante a fait le meilleur match de sa saison mais le Real a gagné, comme prévu, et sans la manière, signant – avec 47 points – le record de points obtenus à la fin des 19 matches allers.


Barça-Murcia: 4-0
La victoire fut plus dure à obtenir qu’il n’y paraît, mais elle reflète l’écart entre les deux équipes. Le Barça ne s’est mis à l’abri qu’au forceps, et non sans frayeur, sous l’impulsion de Henry, qui a fait une très bonne impression et délivré deux passes décisives. Pour son dernier match avant la CAN, Samuel Eto’o a montré toute sa classe et son sens du jeu.


Athletic- Sevilla: 2-0
Impérial contre le Betis, le FC Séville a pâti des absences africaines et livré un authentique non-match. Absents, les Andalous ont même abandonné toute prétention après l’expulsion – plus circonstancielle que méritée – de Julien Escudé. Sous l’impulsion de Susaeta, les pensionnaires de San Mamés ont conquis trois points vitaux dans une zone du classement exceptionnellement serrée.


Atlético-Valencia: 1-0
Ces dernières années, l’Atlético Madrid jouait comme jamais et perdait comme toujours… Cette saison, la formule s’est inversée. Une nouvelle fois, les hommes de Javier Aguirre n’ont pas dominé, mais ils ont pris trois points capitaux, grâce au Kun Agüero et la malencontreuse complicité de Timo Hildebrand.

Si l'on risque de ne retenir que la trop courte sortie du portier allemand, reconnaissons à sa décharge plusieurs arrêts de très grande classe sans lesquels l’Atleti aurait fait le break. Puis, en deuxième mi-temps, le désert. Valence, en perdition depuis plusieurs semaines, a pourtant largement pris le dessus sur les Colchoneros et même touché du bois. Mais cette saison, l’Atleti ne flanche pas… et s’affirme comme un candidat enfin sérieux au podium. Quant à Ronald Koeman, il peut tout de même trouver dans cette contre-performance quelques raisons d’espérer.



Les chiffres de la journée

• Seuls trois points séparent Osasuna, premier reléguable, d’Almería, 10e de la Liga… et qui n’a même pas engrangé la moitié des points dont dispose déjà le Real.
• Avec 47 unités, le Real est le champion d’automne ayant engrangé le plus de points depuis le passage de la Liga à vingt équipes. Casillas a porté à 468 minutes son record d’invincibilité..
• En 6 matches de Liga, Samuel Eto’o a marqué 5 buts. Autant que Henry, lequel se distingue plutôt pour ses nombreuses passes décisives.
• Le chiffre qui tue: 5… Nombre de matches complets disputés par Ronaldinho depuis le début de la saison.



Le journal des polémiques

Ever Banega, jeune milieu Argentin sosie de Gago sur bien des aspects, a connu une arrivée mouvementée à Valence, où les tourments ne manquaient déjà pas. L’Argentin s’est ainsi retrouvé protagoniste d’une vidéo que Canal+ pourrait diffuser après Jour de Foot, le premier samedi du mois. Cette affaire aura au moins permis à Koeman de rigoler un peu en conférence de presse, en assurant que certaines vidéos tournées dans les années 80 pourraient parfaitement le mettre dans une situation identique. A ce rythme, on pourra s’offrir le DVD à Noël.

Fabricio était, jusque dimanche, l’anonyme troisième gardien du Deportivo la Corogne. Mais son apprentissage s’est trouvé accéléré par la bagarre opposant les deux gardiens de l’équipe première, Munúa et Aouate. Le premier a – semble-t-il – frappé le second sans préavis, lui laissant la pommette et l’arcade dans un sale état. Privés de match, les deux portiers ont donc abandonné la place à Fabricio, dont le premier match professionnel a viré au cauchemar. Quatre buts, dont un qui ne serait jamais rentré sans sa collaboration. Durs débuts.

Élimination en Coupe de l’UEFA, flirt endiablé avec la zone rouge, Saragosse fait une saison assez peu en attente avec les ambitions du club. Au-delà des contre-performances sportives, les nouvelles recrues déçoivent (Matuzalem – blessé, Luccin – pas à son avantage), et les conflits de vestiaires sont nombreux, notamment en raison du comportement belliquex de D’Alessandro. Et Victor Fernández a fini par prendre la porte.



Le journal des arbitres

Le Real ouvre la marque sur penalty à Levante. La main de Serrano contre le centre de Higuaín. Le prototype d’action qui entraîne un penalty logique ou injustifié selon que l’on considère l’aspect volontaire ou pas de la main…

Escudé (FC Seville) est victime d’un coup de coude d’Aduritz (Bilbao). L’arbitre ne sanctionne pas l’action. Sur l’action suivante, Escudé va disputer un ballon de la tête au Basque. Le bras du défenseur touche la pommette du joueur de Bilbao qui en rajoute un peu… Rouge direct.

Étonnant laxisme, en revanche, d’Álvarez Izquierdo à l’encontre de Diego Forlán. A la 52e minute du match opposant l’Atlético à Valence, l’avant-centre écoeuré par un nouvel arrêt improbable d’Hildebrand, expédie le ballon au-delà des gradins, en direction de la M-30, l’autoroute qui longe le stade. Pas de carton.



L'équipe type

equipe_liga1a.jpg


L'équipe pas type

equipe_liga1b.jpg


+ / -

Positif : Eidur Gudjohnsen, le prototype du joueur que tout entraîneur aimerait avoir dans son équipe. Condamné au statut de bouche-trou, l’Islandais accepte son rôle sans jamais s'en plaindre en conférence de presse. Et de surcroît, il peut même se montrer décisif: l’ouverture du score signée face à Murcie a facilité les choses aux blaugranas.

Négatif: Lilian Thuram. Pour la énième fois, on a vu le vétéran en retard d’un pas sur la limite du hors-jeu, laissant Baiano partir seul au but. Cette erreur aurait pu coûter l’égalisation au Barça, sans l’arrêt providentiel de Victor Valdès.


Ils ont dit

"Je suis content de la victoire, mais pas du jeu" – Bernd Schuster, entraîneur du Real.
"Nous avons mal joué. Nous avons presque tout mal fait" – Ernesto Valverde, entraîneur de l’Espanyol.
"La clé a été le deuxième but: le ballon sortait et Fabricio la remet dans le champ" – Miguel Ángel Lotina, entraîneur du Deportivo La Corogne.
"Henry peut jouer à un niveau encore supérieur" – Eidur Gudjohnsen, joueur du FC Barcelone.
Partager

> du même auteur

Feta Valise

Le football d'ailleurs


Ilf-Eddine alias Raspou
2019-04-06

L'USMA, le chant de l'Algérie

Les ultras algériens sont au cœur du soulèvement actuel. Comme ceux de l'USMA, aussi musiciens que supporters, dont les chansons sont reprises par tout un peuple. 


Guillaume Balout
2018-10-09

C’était la Serbie-et-Monténégro

Avant d’être un match de Ligue des nations, Serbie-Monténégro désignait la dernière mutation de la Yougoslavie de 2003 à 2006. Entre règlements de compte mafieux, matches arrangés et autodestruction, le foot serbo-monténégrin marquait aussi le crépuscule d’une génération maudite.


Jérémy Lison
2018-07-05

Pendant ce temps-là, l’Eire de rien

Juin 2018. Tandis que les passionnés de foot avaient les yeux rivés vers la Russie pour suivre la Coupe du monde, en Irlande, on jouait la 22e journée d’Aitricity League.


>> tous les épisodes du thème "Le football d'ailleurs"

Sur le fil

RT @eddy_fleck: C’est rare mais j’ai rédigé quelques lignes sérieuses autour de Nabil Fekir avant de lui souhaiter bonne route. Avec l’aide…

RT @Horsjeu: [THREAD] 🔴Dîtes-donc, vous avez écouté le #RadioHorsjeu sorti lundi avec nos guests @charlotteprato et Chr$ des @cahiersdufoot…

RT @LoeilsurMoscou: "Brèves de gradins au Parc OL". La dernier chronique ethnographique de @LoeilsurMoscou est en ligne. La petite entrepri…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 20h29 - Roger Cénisse : Merci khalil pour cette superbe démonstration que Nadal est mauvais (wimbledon 2012) >>


Paris est magique

aujourd'hui à 20h25 - M le Mendy : Aliou Cisse quand même un peu. Il faisait partie de l'improbable équipe de la saison 98-99 >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 20h24 - gurney : Ca n explique pas pourquoi t es ok pour mettre 50 a 55m... ca reste trop si t as des doutes sur le... >>


Libertadores / foot sud-américain

aujourd'hui à 20h13 - leo : 500000 dollars pour 5 mois de contrat >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 20h13 - Yul rit cramé : Je ne vais pas dire que je m'inquiète pour le maintien, pas plus que pendant les années M6, à... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 20h01 - Gilles et jeune : Avec Bardet, c'est là où l'on voit l'amateurisme du dopage français à la papa, c'est ça ?(je... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 19h44 - coach_mimi : Nan mais c'était une boutade pour The Leftovers. La saison dans son ensemble est parfaite, je... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 19h32 - Kireg : Oui, oui, c’est bien ça. >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 19h24 - Milan de solitude : Petit quignon d'avant-match."À ces reproches V** tout agité répondit quelques mots pour se... >>


Go Mouest !

aujourd'hui à 19h05 - Mevatlav Ekraspeck : Les annonces coquines du Berry Républicain... Ahmff. Ça doit valoir Le chasseur françaisAprès... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)