> déconnerie

Psgzee !

> article précédent

Tombés de l'Olympe

> article précédent

La veille du grand soir

France-Italie: le film

En avant-première, parce qu'il faut bien calmer ses nerfs en faisant quelque chose, nous avons imaginé le scénario de la journée des prétendants au titre suprême…
Partager
05:45
Nicolas Sarkozy fait une ronde sur les Champs-Élysées, poursuivi par quarante-sept caméras de télévision qui se trouvaient là par hasard. "J'ai pris les mesures nécessaires pour maintenir l'ordre public ici un jour de finale de Coupe du monde. Regardez autour de vous l'efficacité de mon travail: la France n’a jamais été aussi sûre qu’au moment où je vous parle".

06:00
Franck Ribéry, qui a couru toute la nuit aux quatre coins de sa chambre avec un maillot de Zidane sur le dos, se jette sur le réveil-matin qui vient de sonner, l'avale d'une seule bouchée, et descend par la rampe de l'escalier jusqu'au réfectoire du petit déjeuner.

06:10
Gianluigi Buffon sort à pas de velours de l'hôtel de la sélection italienne et plonge dans la première cabine téléphonique publique qui se présente. Après avoir composé un numéro en toute hâte, il glisse: "300.000 euros sur la France!"

07:28 Assis à son bureau depuis la veille au soir, Raymond Domenech s'effondre, épuisé, sur les thèmes astraux des 46 finalistes.

08:30
Filippo Inzaghi et Francesco Totti entrent dans leur salle de bain.
 
09:30
Un petit homme camouflé derrière un gigantesque bouquet estampillé OL Fleuristes gratte à la porte de Franck Ribéry en chantant: "Mon Francky, il est l'heure de sortir du lit!"

10:00
Après son vingt-huitième bol de Chocapic avalé en quatre heures d'attente, Franck Ribéry se précipite sur le parvis de l'hôtel pour vérifier que le bus des Bleus n'est pas parti au stade sans lui.

10:48
Filippo Inzaghi et Francesco Totti sortent de leur salle de bain.

11:00
Les Bleus partent pour la promenade. Ils sont tous assis sur une calèche tirée par Pascal Chimbonda, Gaël Givet et Jean-Alain Boumsong.

11:28
Toujours pas de réponse de Fabien Barthez malgré le clairon et les coups de poings de Bruno Martini derrière la porte.

12:32
Fabien Barthez et Sylvain Wiltord rentrent hilares par la fenêtre de leur chambre en disant au revoir de la main à Gretchen et Gretchen, les deux bavaroises qui leur ont fait découvrir Berlin by night.

13:00
Jean-Pierre Pernaut ouvre son journal en direct de Berlin avec un maillot de Boumsong à l’envers. Il est entouré de Vincent Duluc – qui s’est fait la coupe de Zidane –, Jean-Michel Larqué et Marcel Desailly avec qui il disserte du soutien indéfectible qu'ils ont toujours témoigné aux Bleus.

13:01
Jean-Pierre Pernaut lance son premier sujet : "Ces sponsors qui apportent tant à l’équipe de France".

14:39
Olivier Rey est interpellé par les forces de l'ordre alors qu'il tentait de déployer un maillot géant de Francesco Totti dans la tribune réservée aux supporters français.

16:54
Le bus de l’équipe de France arrive au stade olympique de Berlin, conduit par Mickaël Landreau. Ribéry, qui s’échauffait en courant dans la coursive centrale est projeté vers l’avant du bus après un freinage trop brutal mais est capté in extremis par Coupet – qui est à deux doigts de le dégager dans la foulée.

17:37
Karl Olive reçoit Eugène Saccomano et Karim Nedjari après avoir fermé tous les accès des studios de i-Télé. Ils appellent solennellement à la démission de Raymond Domenech en invoquant "l’intérêt supérieur du football français auquel on se doit de donner sa chance pour envisager une victoire ce soir".

19:17 Thierry Roland croise Jean-Michel Larqué dans la tribune de presse. "Et Le Lay il n'est pas là? Il s'en fout hein?"

19:37 Durant l'échauffement, Franck Ribéry et Gennaro Gattuso se tournent autour en grognant et en se reniflant le cul.

19:58
Jean-Michel Larqué, voyant Abidal regarder devant lui pendant les hymnes s’exclame: "Il n’y est pas, là, Eric Abidal! Ouh là là, il n’y est pas du tout!"

20:52
Jean-Michel Larqué s’éclipse de sa cabine pour aller trouver Thierry Roland et le supplier de revenir: "J’en peux plus du Teletubby qu’ils m’ont collé. Reviens, je promets de rigoler à tes vannes et de te laisser insulter tous les stagiaires que tu voudras".

21:48
Le temps réglementaire se termine sur un 0-0. Les stats de la rencontre: 1 tir non cadré partout. 27 hors-jeu pour Thierry Henry et 2 ballons touchés par les attaquants italiens.

22:29
Vikash Dhorasoo marque son tir au but sur un coup du foulard.

22:31
Fabien Barthez arrête la Panenka de Pirlo. Mikaël Landreau fond en larmes.

22:33
Gianluigi Buffon s’écarte pour laisser passer le tir au but de Zidane et se jette dans ses bras pour fêter la victoire de la France.

22:58
Jean-Patrick Sacdefiel se lance dans la rédaction d'un pamphlet intitulé "Une parodie d'équipe de France".

23:14
Raymond Domenech, le regard fixe et la pupille dilatée, déclare à la presse: "Ce n'est pas fini. On a rendez-vous le 9 juillet, notre objectif c'est le 9 juillet et je ne dévierai pas de cette ligne. Et je présente une nouvelle fois mes excuses aux peintres".

00:00
Pierre Ménès raconte aux téléspectateurs de M6 comment Vikash Dhorasoo est devenu son pote alors qu’il couvrait le championnat départemental des minimes de Seine-Maritime en 1984.
Partager

> déconnerie

Monts et Marvel / 1

> sur le même thème

Finalement...

La Coupe du monde 2006


2007-07-10

Mourir ensemble

Bouteille - Il y a un an, le Mondial et la carrière de Zidane s'achevaient. Relisons à froid ce que nous écrivions à chaud, comme: "Dimanche soir, ce n'est pas le plus fort qui a gagné, c'est encore le football".


2006-07-17

Coupe du monde 2006 : la rétro en ligne

Pour ceux qui ont raté le début, le milieu ou la fin ou pour tout revivre, voici une sélection des articles indispensables mis en ligne depuis deux mois.


Jean-Patrick Sacdefiel
2006-07-17

Panne décence

En guise de vengeance sur la perfide Italie, nous mettons en ligne la Chronique de Jean-Patrick Sacdefiel du numéro de juin, dans laquelle le chroniqueur exprimait son aversion pour une certaine publicité huileuse – et révélait aussi un pan caché de sa vie sexuelle...


>> tous les épisodes du thème "La Coupe du monde 2006"

Sur le fil

Comme Nagelsmann, entraîneur de Hoffenheim, les joueurs ratés sont-ils les grands coachs de demain? Par… https://t.co/TmSKQuKLtb

[tuto présidents de clubs] [cc Waldemar] 4 erreurs à ne pas commettre dans la gestion de son entraîneur. Par… https://t.co/5ljK8bCQKv

RT @richardcoudrais: Qui se souvient du magazine Footy, qui entre 1978 et 1982 œuvra pour l'information du ballon rond à l'attention des pl…

Les Cahiers sur Twitter