auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Anelka, trop bien compris

> article précédent

Brésil 2014 : secrets de défenses

France-Allemagne, c'est du passé

Une Balle dans le pied – S'il faut chérir la demi-finale de Séville, parce que ce fut un moment de football inégalable, le France-Allemagne de vendredi n'en est pas la revanche: plutôt l'occasion de faire à nouveau l'histoire.

Partager

 

Pressentie à l'issue de la phase de groupe, l'affiche du quart de finale de Coupe du monde entre la France et l'Allemagne, une fois confirmée par leurs victoires en huitièmes, a immanquablement suscité quelque émoi – en même temps qu'une vague de rappels et de commémorations de leurs précédentes rencontres de Coupe du monde en 1982 et 1986.
 

On peut considérer que le match de vendredi est la suite immédiate des deux célèbres demi-finales, puisque depuis lors, le sort n'a jamais réuni les deux sélections en compétition, ni en phase qualificative, ni en phase finale. Il s'en est parfois fallu de peu, comme lorsque l'Italie priva le pays organisateur de la Coupe du monde 2006 de "sa" finale à Berlin contre les Bleus. Il a fallu se contenter de matches amicaux, sans enjeu ni intensité particulière: huit depuis 1986, à l'avantage des Tricolores qui en ont remporté cinq (pour un nul et deux victoires allemandes, dont la dernière en date au Stade de France en février de l'an passé – voir ci-dessous).
 

Pas de quoi offrir la revanche attendue, principalement sur la défaite mythologique de Séville. Car celle de Guadalajara, quatre ans plus tard, avait été infiniment plus banale. Exténuée, diminuée par les blessures de Giresse et Platini, l'équipe de France avait cédé logiquement, non sans une immense frustration, quelques jours après le magique France-Brésil qui s'était disputé au tour précédent dans ce même stade mexicain. (...)


Lire l'article :


 

Partager

Les Bleus


Jérôme Latta
2020-07-29

Revoir Guadalajara

Une Balle dans le pied – Qu’est-ce qui fait le mythe d’un match comme France-Brésil 1986, faut-il sortir de la légende du football une rencontre qui y est entrée, que peut-il en rester ?

 


Mevatlav Ekraspeck
2020-06-11

1986-1990 : les années noires des Bleus

[Épisode 1/3] Quand l'ère Platini s'achève, l'équipe de France plonge dans un tunnel de quatre années ratées. De nombreux joueurs y laisseront leur peau d'internationaux. 


Mevatlav Ekraspeck
2020-06-11

1986-1990 : années noires, losers bleus

[Épisode 2/3] Trop tendres, éphémères ou poissards, ils ont eu leur(mal)chance en équipe de France au mauvais moment. Et ils ne sont pas ressortis de la lessiveuse. 


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)